Qu'est-ce qu'une allergie au froid? Symptômes, traitement des allergies au froid

L'allergie au froid est l'un des nombreux types de réponses négatives du corps à divers stimuli externes. Le nom même d'une telle allergie suggère qu'une réaction allergique se produit sous l'influence de températures froides.

Jusqu'à récemment, la médecine rejetait un tel diagnostic, car il n'y avait pas d'allergène provoquant une réaction spécifique du corps en tant que tel, il n'y avait qu'un effet physique - le froid. Pas d'allergène - pas d'allergies.

Cependant, lorsqu'elles sont exposées à l'air froid, certaines personnes sensibles ressentent une libération importante d'histamine, qui provoque des réactions similaires à d'autres types d'allergies - apparition d'œdème, de vasodilatation, de rougeurs et de démangeaisons de la peau et des muqueuses. C'est la solution pour réduire la température des récepteurs thermiques de la peau.

Causes des allergies au froid

Pourquoi une allergie au froid apparaît-elle? À cette question, la médecine ne connaît toujours pas la réponse exacte, mais compte tenu des facteurs suivants, les personnes particulièrement sensibles peuvent avoir un type d'allergie aussi étrange:

  • Avec un changement brusque dans la présence d'une personne dans un environnement où la température de l'air est normale dans un environnement à basse température - en hiver, surtout par temps venteux
  • En contact avec de l'eau froide - dans la vie de tous les jours, lors de la vaisselle, du nettoyage, de la baignade
  • Avec des boissons très froides et des plats froids

L'allergie au froid ne se développe pas rarement après une maladie grave et un traitement antibiotique prolongé. On pense qu'elle a une prédisposition génétique, qu'elle peut se produire dans le contexte de maladies infectieuses (par exemple, la tuberculose) ou parasitaire (ascaris chez les enfants, les adultes, les vers gris chez les enfants, la giardiase).

Dans un corps fort et durci doté d'un système immunitaire fort, de telles baisses de température ne provoquent aucune réaction.

Cependant, en cas de réduction des forces de protection, de troubles systémiques, de maladies graves, de troubles métaboliques dans l'organisme, ce type d'allergie peut survenir. On sait que le stress est le principal facteur de risque d'échec de l'immunité. Par conséquent, les personnes qui résistent au stress ont généralement moins de risques de tomber malade et d'être en bonne santé.

Facteurs provocateurs du développement de l'allergie au froid

  • La présence de réactions allergiques à d'autres irritants - aliments, pollen (allergie au duvet de peuplier), allergies domestiques
  • Certaines maladies infectieuses - oreillons, rougeole (voir symptômes de la rougeole chez l'adulte), pneumonie à mycoplasmes, rubéole
  • Maladies de la glande thyroïde, lupus érythémateux disséminé, cancer
  • La présence de maladies chroniques - sinusite, sinusite, divers gilmintozy, dysbiose intestinale
  • Affections cutanées récurrentes - dermatite atopique, eczéma, psoriasis
  • Facteur héréditaire

Il existe des cas où une réaction similaire a un caractère héréditaire, c’est-à-dire qu’elle est héritée et qu’il s’agit plus souvent de la réaction du corps au vent et au vent. Le symptôme de cette allergie est une sensation de brûlure et non une peau qui démange.

Comment se manifeste l'allergie au froid?

Comment se manifeste l'allergie au froid? Les symptômes d’une telle allergie peuvent avoir diverses formes de manifestation - des symptômes bénins qui disparaissent quelque temps après le contact avec un milieu froid à de graves éruptions cutanées récurrentes.


Les manifestations cutanées sont les signes les plus communs. Ceux-ci incluent - rougeur, gonflement, démangeaisons des zones ouvertes du corps qui entrent en contact avec un environnement froid. Au bout d'un moment, la peau commence à être douloureuse, démangeaisons et peut se boursoufler comme une urticaire.

L'allergie froide chez les enfants peut même couvrir la surface intérieure des jambes, des cuisses et des genoux et se manifester sous la forme d'urticaire. L'éruption est rose, épaisse, irritante, mais passe en quelques heures. Il y a des cas où, après un rhume, la peau ne rougit pas et ne démange pas, mais est recouverte d'une couche qui commence à se décoller, comme dans la dermatite. Parfois, des ecchymoses apparaissent sur le site de l'allergie.

Le plus souvent, il y a une allergie au froid sur le visage, sur les mains, car ces endroits sont plus exposés à l'environnement extérieur, ils sont toujours ouverts et plus vulnérables.

Malaise général - augmentation de la pression, essoufflement, maux de tête et faiblesse.

Rhinite allergique - l'apparition d'un nez qui coule, éternue en sortant de l'air froid. L'œdème des muqueuses du nez peut soit entraver considérablement la respiration nasale, soit le bloquer complètement. Au retour dans une pièce chauffée, tous les symptômes d'allergie disparaissent.

Les signes de la conjonctivite allergique - larmoiement, gonflement des yeux, gonflement des paupières, douleur dans les yeux. Il existe également une hypersensibilité à la lumière vive. Pour différencier le diagnostic, il est nécessaire de consulter un oculiste et un dermatologue, car s’il ya beaucoup de larmoiements dans le froid, cela peut être le signe d’une lésion transmise par les tiques (démodicose) ou d’un champignon, etc.

Diagnostic des allergies au froid

Si vous présentez des symptômes similaires, vous devez tout d'abord consulter un thérapeute et un immunologiste - un allergologue. Après un ensemble de tests de diagnostic et de laboratoire, il sera possible d’établir la cause exacte de la survenue d’une réaction allergique. Une allergie au froid, dont les symptômes sont similaires à d'autres types de réactions allergiques, doit être différenciée d'un certain nombre d'autres maladies.

  • Parfois, chez les jeunes enfants d'âge préscolaire, une allergie froide au visage est similaire à la dermatite atopique, la dermatite atopique.
  • Des symptômes allergiques similaires surviennent souvent avec une dermatose idiopathique. Dans cette maladie, les récepteurs de la peau à la chaleur et au froid sont mal alignés. Gonflement, larmoiement, éternuement, essoufflement, alors qu'il fait froid et chaud.
  • L'intolérance à la fourrure de certains animaux - lapins, visons, chinchillas, étoffes de laine, laine de mouton - peut également être confondue avec les allergies au froid. En portant des vêtements, en sortant du gel, une personne revient avec une éruption cutanée et un gonflement du nasopharynx. En conséquence, il peut être évalué comme une réaction au froid et non comme une allergie à la laine ou au poil.
  • La situation est similaire avec les produits de parfum. En règle générale, les parfums appliqués sur l’avant-bras, le cou, le visage et les rougeurs allergiques peuvent être causés précisément par les cosmétiques et la parfumerie, et non par le froid.

Lorsque les symptômes apparaissent, il est important d’établir le diagnostic correctement et le médecin ne peut confirmer cette maladie qu’après la différenciation des symptômes d’allergie. La question se pose alors: l'allergie au froid est-elle traitée?

Comment traiter les allergies au froid

L'impossibilité d'éliminer un allergène aussi froid que le froid rend la lutte contre un tel mal assez difficile. Si le patient est diagnostiqué avec une allergie au froid, le traitement dans ce cas est purement symptomatique. Grâce aux antihistaminiques, il est possible de réduire légèrement ses manifestations ou de protéger autant que possible les zones ouvertes du corps contre les effets de températures négatives. Vous pouvez réduire la manifestation de réactions allergiques si:

  • Avant de sortir dans le froid, lubrifiez le visage, les mains - les enfants avec une crème pour enfants, les adultes - avec n'importe quelle crème grasse. Les lèvres doivent être lubrifiées avec un rouge à lèvres hygiénique. Cela protégera partiellement la peau exposée de l'air froid.
  • La graisse de blaireau a un très bon effet, elle est riche en acides gras insaturés et en vitamines B, A, qui n’ont qu’un effet positif sur la peau. 20 minutes avant d'entrer dans le gel, vous pouvez lubrifier la peau exposée avec de la graisse de blaireau (lèvres, joues, nez, mains) et, en l'absence de lésion grave du foie, vous pouvez l'utiliser à l'intérieur pendant 40 minutes. avant le petit déjeuner, 1 cuillère à soupe. cuillerée de graisse.
  • Longs gants chauds, meilleures mitaines imperméables pour enfants, écharpes chaudes, il est préférable d’avoir des cagoules sur les vêtements de dessus - cela protégera efficacement contre le vent et retiendra mieux la chaleur.
  • Les plantes médicinales, si elles ne sont pas allergiques, peuvent également aider au développement de l’urticaire, qui semble être allergique au froid. La racine de bardane, le violet tricolore et les feuilles de noyer sont très utiles. Pour collecter, mélangez les matières premières dans des proportions égales, 2 s. cuillère mélange verser un verre d'eau bouillante, pendant 1 heure à insister, filtrer, le bouillon résultant à utiliser 60 ml 3 p / jour.
  • De plus, les cônes de pin (voir les cônes de pin pendant un trait) ou l'épicéa possèdent des propriétés utiles; 4 cônes sont nécessaires pour obtenir une décoction, ils doivent être moulus dans un moulin ou un hachoir à viande, ajouter de l'eau et cuire pendant une demi-heure à feu doux. Filtrer le bouillon, ils peuvent essuyer la peau rugueuse et rugueuse tous les soirs.
  • Si vous avez une allergie au froid, dont les symptômes sont mineurs, un durcissement progressif puis un frottement peuvent renforcer le système immunitaire et réduire la réponse du corps. Mais pour les jeunes enfants et ceux qui présentent des symptômes intenses, le durcissement est contre-indiqué, car il engendre le développement de complications sous forme de choc anaphylactique, d'œdème de Quincke, d'œdème laryngé.
  • Pendant la saison froide, vous pouvez utiliser des antihistaminiques (Vous trouverez une liste complète de toutes les pilules contre l’allergie dans notre article.)

Allergie au froid. Allergie sans allergène: comment gagner

Informations générales

Quoi de plus merveilleux qu'un jour de froid glacial que vous puissiez faire de la descente ou du ski, aller à la patinoire, faire un bonhomme de neige et jouer aux boules de neige. Oui, il suffit de traverser le parc, d'admirer les arbres scintillants et de profiter du craquement de neige sous vos pieds... Mais que se passe-t-il si sortir dans la rue en hiver se transforme en torture? Des démangeaisons dans le nez et l'écoulement nasal, des yeux larmoyants et la peau se recouvrent d'une éruption cutanée. Lorsque vous retournez dans une pièce chaude, les symptômes disparaissent. Cette condition s'appelle l'allergie froide.

Caractéristiques de la maladie

Cette maladie se confond facilement avec la grippe et le rhume, car elle survient le plus souvent à la saison des maladies. Cependant, il est assez simple de distinguer. Lorsque le rhume allergies au rhume, le nez qui coule accompagné de démangeaisons dans le nez et la gorge, la température corporelle reste normale. Quand réchauffe tout va.

Le plus souvent, les allergies au froid se manifestent chez les femmes et les enfants, moins souvent chez les hommes adultes. Il peut accompagner une personne toute sa vie, se faire sentir plusieurs hivers, puis disparaître sans laisser de trace. Pas nécessairement, cela n'apparaît qu'en hiver. Il suffit parfois aux personnes souffrant de cette pathologie de nager dans l’eau froide en été ou de manger de la nourriture froide ou de boire pour que les symptômes apparaissent.

Pendant de nombreuses années, ils n'ont pas reconnu les allergies au froid. Le fait est que la base de ces maladies est une sorte d'allergène, une substance à laquelle l'organisme réagit de manière agressive. Dans ce cas, l'allergie n'est pas causée par une substance, mais par une température basse. Cependant, des signes spécifiques forcent les médecins à admettre qu'il s'agit toujours d'une allergie, bien que cela s'appelle toujours atypique ou pseudo-allergie.

Causes des allergies au froid

L'allergie au froid résulte d'une défaillance des systèmes de protection du corps et d'une immunité réduite. Cette affection peut être causée par des troubles de la glande thyroïde, le métabolisme, certaines maladies systémiques telles que le lupus érythémateux et le cancer du sang. Et infectieux, y compris la rougeole, la pneumonie à mycoplasmes, les oreillons, la rubéole, la mononucléose infectieuse.

En outre, certaines maladies et affections chroniques contribuent à une diminution de l'immunité et à des perturbations dans le corps:

  • la sinusite;
  • cholécystite;
  • utilisation à long terme d'antibiotiques;
  • amygdalite;
  • la sinusite;
  • maladie du foie;
  • maladie rénale;
  • maladies du pancréas;
  • dysbactériose;
  • dysfonctionnement du système endocrinien;
  • rhumes fréquents;
  • oncologie;
  • les caries;
  • invasions helminthiques.

D'autres maladies débilitantes, la fatigue nerveuse, mentale et physique ainsi que le stress intense entraînent un épuisement général des défenses de l'organisme. La prédisposition génétique joue son rôle.

Symptômes d'allergies froides

Tout d'abord, une allergie au froid se manifeste dans les mains et d'autres zones ouvertes de la peau sous forme de rougeurs. Les principaux symptômes sont les mêmes que pour les autres types d'allergies. Voici les principaux signes:

  • éruptions cutanées sur la peau exposée au froid;
  • ampoules et phoques sur la peau;
  • brûlure et démangeaisons de la peau, se développant en desquamation;
  • gonflement de la peau, du larynx muqueux, des lèvres, de la langue, des sinus nasaux;
  • éternuements et toux, nez qui coule, larmoiement;
  • maux de tête et frissons sans fièvre.

Les symptômes peuvent se manifester de la même manière et selon différentes combinaisons. Dans ce cas, il existe de telles formes de manifestation d’allergies au froid:

  1. Urticaire au froid. Éruptions cutanées, ampoules et gonflement.
  2. Dermatite froide. Les rougeurs et les ampoules sont associées à une desquamation et à des démangeaisons, qui entraînent un microtraumatisme de la peau.
  3. Conjonctivite froide. Démangeaisons, rougeurs, gonflement de la conjonctive des yeux, larmoiement abondant.
  4. Rhinite froide. Le nez qui coule, des démangeaisons et un gonflement des sinus nasaux.
  5. L'asthme froid. Œdème laryngé, essoufflement, difficulté à respirer.

Tous ces symptômes diffèrent des symptômes du froid en ce que lorsqu'une personne est placée dans un endroit chaud, après un certain temps, elle passe et qu'elle ressort du froid, elle réapparaît. Les allergies au froid chez les enfants se manifestent comme chez les adultes.

Dans certains cas, une allergie au froid chez l’adulte provoque une affection appelée réaction allergique systémique. Dans ce cas, la personne ressent des frissons, les palpitations cardiaques deviennent plus fréquentes, des œdèmes apparaissent sur différentes parties du corps. Le patient est dans un état de faiblesse, il peut y avoir une syncope. Il y a une sensation de compression dans la gorge, il est difficile de respirer. La tête tourne, la conscience est assombrie, la pression artérielle baisse. Un tel état est extrêmement dangereux, car il peut provoquer un choc et, à son tour, sans assistance ponctuelle, peut être fatal. Par conséquent, il est important immédiatement, en tant qu'allergie au froid manifestée, de prendre toutes les mesures possibles pour remédier à la situation.

Conseil Comment identifier les allergies au froid? Le test est effectué comme tout autre test d'allergie. Il est nécessaire de prendre un morceau de glace et de l'appliquer brièvement sur la peau de l'avant-bras, près de la courbe du coude. Si, après ce temps, la peau a viré au blanc ou au rouge et qu'elle est passée au bout de 15 minutes, tout est en ordre. Mais si une ampoule est apparue à cet endroit, une démangeaison est apparue, ce qui signifie qu'il y a une hypersensibilité au froid et vous devriez consulter votre médecin.

Premiers secours pour les allergies au froid

Si l’allergie au froid a commencé à se manifester par le froid, il est nécessaire de prévenir la détérioration de l’état, et en particulier l’apparition d’un choc. Voici quelques mesures pour éviter les conséquences désagréables:

  1. Massez vos joues et votre nez, cela aidera à soulager les démangeaisons du nez, les larmoiements, le gonflement et l'écoulement nasal.
  2. Lip vos lèvres avec du rouge à lèvres hygiénique pour prévenir leur œdème.
  3. Essayez de fermer la majeure partie du visage, en particulier le nez et la bouche, avec un foulard, mettez une cagoule ou un bonnet sur la tête.
  4. Portez des mitaines ou des gants. En leur absence, essayez de réchauffer la paume de vos mains dans vos poches, sous vos vêtements, sous vos bras.
  5. Aller à la chaleur dès que possible.
  6. Une fois dans la chambre, enlevez immédiatement les vêtements froids et mouillés, changez-les en vêtements secs et chauds, vous pouvez aller vous coucher et vous couvrir d'une couverture.
  7. Fournir une boisson chaude abondante.

Après 20-30 minutes, le soulagement viendra, les symptômes d'une allergie au froid s'atténueront. S'ils ne passent pas, mais au contraire augmentent, il s'agit probablement d'un rhume.

Traitement de l'allergie froide

Dans le cas d'autres types d'allergies, le conseil principal est d'éliminer l'allergène. C’est-à-dire lorsque vous mangez - ne mangez pas d’aliments qui provoquent une réaction négative. Sur les cosmétiques - les mêmes. Lors d’allergies saisonnières, telles que le pollen, il est recommandé de quitter un moment la région où fleurissent les plantes stimulantes.

Cependant, dans le cas d'une allergie au froid, le traitement n'implique pas l'isolement. Débarrassez-vous du froid ne peut pas. Il est également improbable de vous enfermer à la maison pendant tout l'hiver. Déménager dans la région du sud n’est pas une option pour tout le monde. De plus, même en l'absence de gel, la réaction peut se produire dans l'eau froide, les aliments et même les courants d'air.

Par conséquent, le traitement des allergies au froid est principalement symptomatique:

  1. Moins susceptibles d’être exposés au froid, avant de sortir dans la rue pour prendre toutes sortes de précautions.
  2. Après être resté au froid, tout d’abord, restez au chaud.
  3. Pour les démangeaisons et les éruptions cutanées, utilisez une pommade antihistaminique.
  4. De l'oedème et des démangeaisons dans le nez pour utiliser des gouttes antihistaminiques, non seulement lorsque les symptômes apparaissent, mais aussi avant de sortir.
  5. Prenez des antihistaminiques dans des comprimés ou des sirops.

Il est important de comprendre que tous les médicaments antiallergiques créent une dépendance et peuvent nuire à l'organisme avec un usage prolongé. Par conséquent, les médicaments ne doivent être pris que sur ordonnance. La consultation d'un spécialiste est nécessaire pour développer les bonnes tactiques de traitement, ce qui est impossible sans identifier les causes et prendre en compte toutes les caractéristiques individuelles de l'organisme.

Un allergologue peut référer un patient à un immunologue. Le renforcement de l'immunité, en éliminant les causes de son affaiblissement, peut réduire les symptômes de l'allergie au froid.

Prévention des allergies au froid

Connaissant la tendance du corps à être allergique au froid, un enfant et un adulte devraient prendre des mesures préventives. Voici ce qu'elle suggère:

  1. Réchauffez-vous bien dans le froid. Pour sortir, des chaussures chaudes, un chapeau, un foulard couvrant la gorge et une partie du visage et des mitaines sont obligatoires. Mieux si les vêtements sont fabriqués à partir de tissus naturels. Il est important que le vent froid ne puisse pas souffler sous les vêtements, dans les manches pour protéger les oreilles.
  2. Lubrifiez la peau du visage et des mains avec une crème protectrice. Il devrait être gras, sans ingrédients hydratants. Il est préférable de l’utiliser pendant 20-30 minutes avant de sortir pour avoir le temps de s’imprégner. Lèvres lubrifiées avec du rouge à lèvres huileux et hygiénique.
  3. Buvez du thé chaud avant de sortir. Ou n'importe quelle boisson chauffante, une décoction d'herbes, un sbiten avec du miel et des épices. Mais l'alcool, bien qu'il crée un effet de réchauffement, peut aggraver la situation.
  4. Mangez bien. Le régime alimentaire doit être équilibré, saturé de nutriments. Il est recommandé de manger plus d'aliments contenant des acides gras oméga-3.
  5. Durcir. Pour éviter les chocs, vous ne pouvez pas procéder immédiatement aux douches de glace. Il est nécessaire de commencer la procédure en été et avec de petites choses - laver à l’eau froide, se rincer les mains et les pieds, en augmentant progressivement la durée, en abaissant la température de l’eau.
  6. Renforcer l'immunité. Pour ce faire, il existe de nombreux remèdes à base de plantes, à la fois folkloriques et pharmaceutiques.
  7. Débarrassez-vous des maladies chroniques. Tous peuvent affaiblir le système immunitaire et perturber le métabolisme.

Allergies au froid - une maladie avec laquelle vous pouvez vivre en toute sécurité, sans perdre la qualité de la vie. L'essentiel est de prendre soin de soi, de maintenir toutes les fonctions du corps de manière normale et de prendre des mesures préventives à l'avance.

Bonjour, je suis l'auteur et l'expert du site avec l'éducation médicale. J'écris des critiques pour divers produits et préparations.

Allergique au froid

Dans une synthèse globale, l’allergie est une maladie qui ne se manifeste malheureusement pas seulement au printemps de la floraison en masse. Par exemple, une allergie au froid, dont les symptômes sont très différents de ceux d’un autre type de réaction allergique, se produit, comme vous l’avez probablement deviné, avec l’arrivée du froid. De plus, si vous êtes allergique au froid - plus que la maladie réelle, vous devez également tenir compte des facteurs qui contribuent à sa manifestation lors de la période plus chaude, en évitant l’hypothermie et en nageant dans des eaux froides.

Description générale

L'allergie, résultant d'une exposition au corps à basses températures, est assez courante. Les principales manifestations de cette affection sont des démangeaisons, une rougeur de la peau, un gonflement et une éruption cutanée. En général, la maladie est souvent confondue avec la varicelle ou l'urticaire. Il convient de noter que certains cas indiquent de tels effets provoqués par ce type de réaction allergique, tels que perte de connaissance, choc et même la mort. C'est pour cette raison qu'après avoir trouvé des signes d'une allergie au froid, demandez conseil à un spécialiste.

En fait, si l’on considère cette pathologie plus en profondeur, on peut noter qu’au sens littéral, il ne s’agit pas d’une allergie. De plus, il ne survient pas du fait de sa transmission héréditaire, il n’est ni infectieux ni chronique par type d’incidence. De nombreux patients n’ont des allergies au froid que pendant quelques hivers, mais cela est possible, une fois de plus, en prêtant attention aux symptômes de l’allergie au froid et à un traitement approprié, comme déterminé en consultant un médecin.

Causes des allergies au froid

L'allergie au froid (ou allergie au froid) survient à la suite de violations des fonctions de protection de l'organisme. L'émergence d'allergies froides peut être provoquée par des maladies débilitantes dont les caractéristiques se retrouvent dans leurs effets sur le corps dans leur intégralité, ainsi que dans la modification de l'ensemble du processus de métabolisme qui en découle. Le développement des allergies au froid contribue également au lupus érythémateux, au cancer du sang, aux maladies associées à l'activité de la glande thyroïde. En outre, ils provoquent des allergies au froid et certaines maladies infectieuses, telles que la rougeole, la pneumonie à mycoplasmes, les oreillons, la rubéole et la mononucléose infectieuse.

L'épuisement des fonctions de protection de l'organisme contribue à un certain nombre de maladies chroniques telles que la sinusite, la cholécystite, les caries et la présence de vers y contribue également. À son tour, un tel impact de ces facteurs contribue à l'apparition de symptômes caractéristiques des allergies au froid.

Parmi les causes possibles du développement de l’allergie considérée figurent la dysbiose intestinale isolée et la présence d’autres types de manifestations allergiques chez les patients (allergies au pollen et domestiques, dermatite atopique, etc.).

Allergie au froid: les principales étapes des manifestations de la maladie

  • Stade I. Déterminé comme immunologique. Lorsqu'un organisme rencontre pour la première fois un allergène influent, une sensibilisation se produit. L’essence de la sensibilisation est de développer une réponse appropriée à l’introduction de l’allergène, qui réside notamment dans la production d’anticorps. En règle générale, la sensibilisation à cette action est terminée et les étapes ultérieures, d'actualité pour une réaction allergique, ne se produisent qu'en cas d'introduction répétée de l'allergène.
  • Étape II Cette étape est caractérisée par la formation de médiateurs, c'est-à-dire de substances biologiquement actives directement impliquées dans la réponse allergique du corps à l'allergène. Les principaux médiateurs des allergies sont la sérotonine, l'héparine, l'acétylcholine et l'histamine, qui entraînent une dilatation des vaisseaux sanguins, une rougeur de la peau, la libération de liquide de petits vaisseaux, ainsi que de nombreuses autres manifestations.
  • Étape III. Dans ce cas, nous parlons directement des manifestations caractéristiques de ce type d'allergie sous forme d'œdème, d'éruption cutanée, de choc anaphylactique, etc.

En général, on peut noter que l’allergie au froid est une réaction pseudo-allergique, c’est-à-dire une réaction non immunologique, dont la raison est l’absence de stade I (stade de sensibilisation). En réponse à l'allergène affectant, qui est le froid, il existe une production instantanée de médiateurs d'allergie, listée ci-dessus. Les médiateurs, à leur tour, provoquent les symptômes qui caractérisent ce type d'allergie.

Allergie au froid: symptômes

Les symptômes de l’allergie au froid apparaissent immédiatement après une chute de la température de l’air. Dans certains cas, la détérioration survient après que le patient a eu chaud. Généralement, l'apparition d'une réaction allergique s'accompagne d'une température inférieure à 4,4 degrés Celsius, mais il arrive aussi que la réaction allergique se produise également à une température nettement plus élevée. Augmenter la probabilité d'une réaction allergique contribue au temps venteux en combinaison avec de l'air humide. Arrêtons-nous directement sur les symptômes de l’allergie au froid.

  • éruption rougeâtre, démangeaisons dans les zones touchées par des allergènes;
  • l'apparition d'œdème dans les mains et les zones de peau ouverte;
  • gonflement des lèvres qui se produit lorsque vous mangez des aliments froids ou froids;
  • certains cas indiquent la possibilité d'un œdème grave dans la région de la langue et de la gorge et, par conséquent, la respiration est difficile (ou devient impossible du tout).

Dans certains cas, il se produit une perte de tout le corps chez les patients, qui est définie comme une réaction allergique systémique. Les symptômes qui lui sont propres sont les suivants: frissons, évanouissements (évanouissements possibles), augmentation du rythme cardiaque, gonflement des membres / du tronc. Il y a aussi une sensation de constriction, pertinente pour la gorge, des vertiges, une difficulté à respirer.

Cette condition peut être extrêmement dangereuse pour certains patients. Les réactions les plus fortes dans la plupart des cas se produisent à la suite d'une exposition à un allergène sur une zone importante de peau ouverte. Avec la libération dans ce cas de quantités significatives d’histamine en combinaison avec d’autres types de produits chimiques, également associés à l’activité du système immunitaire, la pression artérielle peut chuter de façon spectaculaire, un évanouissement peut survenir ou le patient va atteindre un état de choc. Dans de rares cas cependant, comme nous l'avons noté précédemment, des cas non exclus en pratique, le décès est possible. Il est important de noter que nager dans une eau froide en présence d'une allergie au froid peut provoquer une perte de conscience, ce qui, comme il est facile de le deviner, peut être fatal par noyade.

Si nous considérons quelques manifestations plus détendues de réactions allergiques qui se produisent lorsqu’elles sont exposées au froid en tant qu’allergènes, elles ne présentent pas de danger particulier. En attendant, il est impossible de dire quoi que ce soit sur l'intensité de la prochaine manifestation d'une telle réaction chez un patient particulier.

Certains patients doivent faire face à la disparition de l'allergie après un certain temps, mais beaucoup, au contraire, souffrent d'une sorte d'angoisse due aux symptômes qui lui sont propres pendant de nombreuses années. Soulignez les formes suivantes de symptômes de l’allergie au froid dans les caractéristiques plus détaillées de leurs manifestations:

  • Urticaire à froid: la manifestation est la plus courante et se produit lors du contact des zones ouvertes de la peau avec de l'air froid. Initialement, le patient se plaint de démangeaisons importantes dans la peau et de douleurs dans les zones touchées, après quoi il est possible, comme nous l’avons noté précédemment, de saisir la peau et de s’étendre aux zones qui n’ont pas été en contact direct avec le froid. Puis la peau rougit, des cloques se forment dessus. Les rougeurs et les ampoules peuvent également se former dans d'autres domaines. Les caractéristiques de ces changements d'état sont similaires à celles de la réaction, qui est généralement pertinente pour les brûlures d'ortie.
  • Dermatite froide. Dans ce cas, les plaintes pertinentes non seulement des démangeaisons et des rougeurs de la peau, mais aussi sur son pelage.
  • Rhinite froide. Dans ce cas, les manifestations sont dans le rhume avec des sécrétions muqueuses abondantes, et un tel nez qui coule passe lorsque le patient est ensuite maintenu dans une pièce chaude.
  • Conjonctivite froide. Manifesté sous la forme de crampes dans les yeux et de larmes abondantes. La pertinence de la conjonctivite froide ne peut être discutée que pendant la saison froide, lorsque le patient est dans la rue.

L'allergie froide peut également se manifester sous une forme aussi rare que l'urticaire familiale froide. La pathologie dans ce cas est de nature héréditaire et les symptômes ne se manifestent pas dans ce cas pas immédiatement, c’est-à-dire dans les quelques heures qui suivent le moment où le patient contacte l’allergène. La possibilité d'une réaction allergique de cette forme, même après un jour à partir du moment du contact, est notée. Dans ce cas, l'éruption cutanée apparaît sous une forme typique (maculo-papuleuse).

Comment déterminer les allergies au froid?

L'allergie au froid n'est pas si simple, car ses principaux symptômes s'apparentent à un certain nombre d'autres maladies, notamment le rhume. Ainsi, on observe un larmoiement et un écoulement nasal, ainsi que des allergies et des rhumes. En attendant, il y a toujours des différences, et le principal est que l'allergie au froid se manifeste par de fortes démangeaisons à la gorge, aux oreilles et au nez, mais que la température, contrairement au froid, n'est pas affectée.

Comment pouvez-vous savoir si vous êtes affecté par la maladie? Vous pouvez vous tester à la maison. Cela nécessite un morceau de glace qui doit être appliqué à l'avant-bras (à l'intérieur). Si après 15 minutes après le retrait de cette zone, on observe un blanchiment ou une rougeur de la peau, les préoccupations quant à la pertinence des allergies pour vous sont sans fondement. Mais si un gonflement ou une cloque se sont formés, il s'agit d'un symptôme alarmant, indiquant une sensibilité importante de votre peau et la nécessité de consulter un médecin.

Traitement

Le traitement de l'allergie au froid est réduit dans une plus large mesure aux mesures préventives, qui impliquent des méthodes non médicamenteuses en relation avec la prévention de la réaction. Les médicaments qui peuvent être utilisés dans le traitement, pour le traitement, ne sont par nature pas destinés - ils peuvent seulement aider à éliminer les symptômes. Les antihistaminiques, qui peuvent être applicables, ont de nombreux effets secondaires et le fait le plus désagréable est que de tels médicaments créent une dépendance pour le corps. Le foie, le système nerveux, les reins et le métabolisme en général souffrent de leur ingestion.

Ainsi, il est possible de souligner l'absence de solution médicale efficace. Les caractéristiques d'un traitement non médicamenteux reposent sur des mesures préventives visant à prévenir une réaction allergique et peuvent être brièvement définies comme suit: vous devez vous protéger de l'hypothermie. Les vêtements doivent être portés à partir de tissus naturels et c'est mieux s'il s'agit d'un vêtement en coton. Lorsque les vêtements mouillés doivent être trempés par temps froid, ils doivent être retirés dès que possible, habillés et tenus au chaud. Les lèvres doivent être humidifiées avec un rouge à lèvres hygiénique. Dans le froid, lécher les lèvres est contre-indiqué. Si vous avez le nez qui coule dans les yeux froids et humides, vous devriez masser systématiquement les joues et le nez. Le temps froid oblige à porter un couvre-chef, ce qui contribuera également à la protection contre les maux de tête et les spasmes vasculaires. En outre, il est important de noter que les allergies surviennent souvent dans le contexte de maladies chroniques et de stress fréquents, ce qui nécessite également des mesures préventives appropriées.

Si des symptômes apparaissent, indiquant la pertinence des allergies au froid, vous devriez consulter un allergologue pour obtenir des conseils.

Allergie au froid sur la peau: peut-il être, à quoi ressemble-t-il, comment peut-il être traité, photo

Après les premières minutes passées en plein air, certaines personnes ont le nez qui coule, des rougeurs au visage, des démangeaisons cutanées et une sécheresse - voilà comment se manifeste une allergie au froid.

Allergies froides - causes

Après une longue neige fondue d'automne, les premières gelées d'hiver semblent rafraîchissantes et vivifiantes. Cependant, pour certains d'entre nous, ces sentiments heureux disparaissent rapidement en raison de l'apparition de symptômes désagréables.

Allergies au froid - pas nécessairement un phénomène hivernal. Il peut se manifester à tout moment de l'année, dès que l'air ou l'eau modifie sa température.

Cette maladie a pour origine les faibles défenses de l’organisme, les maladies chroniques des voies respiratoires supérieures, du tube digestif et de la cavité buccale, et les femmes y sont beaucoup plus sensibles que les hommes.

Plus récemment, une allergie au froid n'a pas été officiellement reconnue comme une maladie. Les experts l'ont nié, car aucun allergène n'est présent dans ce cas. Cependant, l'irritant qui provoque les manifestations caractéristiques sur la peau et dans d'autres endroits, il est toujours là - il fait froid.

Les cellules de l'épiderme, situées plus près de la surface, sont très sensibles à l'hypothermie chez certaines personnes. Leur réaction à une baisse de la température de l'air est la libération d'histamine, qui entraîne des allergies.

L'intolérance à basse température est rarement présente chez les personnes en bonne santé et fortes. Ce symptôme est un signe de faible immunité et du développement d'autres maladies dans le corps.

Les causes des allergies au froid sont:

  • en général, affaiblissement du corps (parfois dû à des helminthiases);
  • utilisation à long terme d'antibiotiques;
  • en présence d'infections de nature différente;
  • dans les défaillances du système endocrinien;
  • dans une réaction douloureuse au stress.
Allergie froide chez un enfant

Les allergies au froid chez les enfants, en particulier les très jeunes, sont assez courantes, leur immunité n’ayant pas encore été formée. Il existe souvent un facteur héréditaire dans l'apparition de cette maladie: si le père ou la mère était particulièrement sensible au froid, l'enfant serait également allergique au froid.

Les enfants peuvent contracter cette maladie même après une visite régulière à la piscine ou après avoir mangé des glaces. Les parents ne devraient donc pas être surpris de la raison pour laquelle les enfants présentent tous les signes de l’allergie au gel, même si c’est l’été.

Allergie au froid - symptômes

Comment se manifeste l'allergie au froid? Les principaux signes sont la rougeur de la peau, non protégée par les vêtements, de l'exposition à l'air à basse température. Contrairement aux rougeurs habituelles provoquées par l’expansion des vaisseaux sanguins et le flot de sang sur les joues après le retour de la rue dans la pièce, cette rougeur ne prend pas très longtemps.

Les symptômes courants des allergies au froid présents chez la plupart des personnes sujettes à ce phénomène pathologique sont:

  • Puffiness, rougeur de la peau sur le visage et éruptions cutanées sur les mains.
  • Brûlures et démangeaisons de la peau sur les joues et dans la zone du front - en réponse au vent et à l'hypothermie.
  • Eruptions cutanées sous la forme de boutons et de petites cloques sur les zones fermées - hanches, chevilles ou sur tout le corps.
  • Les signes de maladies respiratoires (éternuements, nez qui coule), qui se manifestent dans le froid, mais disparaissent dans une pièce chaude.
  • Faiblesse et maux de tête.
Allergie au froid sur les doigts

L'allergie au froid sur les mains s'exprime par une forte sécheresse de la peau, qui devient très vulnérable, se fissure parfois et laisse apparaître de petites gouttelettes de sang à sa surface.

Allergie froide au visage

Une allergie au froid sur le visage est une rougeur et une sécheresse de la peau, qui commence souvent à démanger et à s'écailler, accompagnées de quelques signes d'un rhume.

Allergies aux pieds froids

Allergies au froid aux jambes - éruption cutanée sous forme d'urticaire, desquamation, gonflement de la peau, douleurs dans les articulations des genoux. Les allergies au froid dans les membres inférieurs résultent souvent de la négligence des vêtements chauds et de la dépendance des filles aux collants minces, même en hiver.

Diagnostics

Une mauvaise tolérance au froid est diagnostiquée à l'aide de tests spéciaux. Le plus souvent, ils sont faits pour les petits enfants afin d'exclure la possibilité d'autres maladies.

Contrôler la réponse de la peau à une température basse consiste à appliquer de la glace sur l'avant-bras et à observer cette partie du corps. Si le problème est présent, la peau "réagira" au stimulus immédiatement ou après un certain temps. À cet endroit, il y aura non seulement des rougeurs, mais aussi des poches, de petites éruptions cutanées.

Les allergies au froid chez les adultes peuvent être détectées d'une autre manière. Un patient est emmené dans une pièce où la température est de 4 degrés pendant une demi-heure, puis on étudie comment sa peau a changé. Cependant, cette méthode est maintenant à peine utilisée en raison de son impact négatif sur la santé humaine et les allergies.

En outre, les allergies au gel et la sensibilité générale aux basses températures peuvent être testées sur un appareil spécial Temptest. De plus, des analyses de sang - biochimiques et générales - aideront à déterminer si les mauvaises performances du foie et des reins, ainsi que diverses infections, n’affectent pas la diminution de l’immunité.

Mesures complexes de protection de la peau

Que faire si vous êtes allergique au froid? Tout d’abord, consultez un médecin car l’automédication est inefficace et parfois nocive.

Dans ce cas, il n’est guère possible d’éliminer complètement le contact avec les allergènes (air froid et eau), mais le temps passé dans la rue devrait être réduit au minimum.

Le traitement des allergies au froid comprend un ensemble de mesures conçues pour réduire ou éliminer ses conséquences désagréables.

Les médicaments - les comprimés antihistaminiques et antiallergiques sont utilisés uniquement à des fins médicales, à compter du début de la période allergique de l’année.

Le médecin peut recommander des remèdes locaux:

Il est possible de prévenir les allergies froides du visage en appliquant des crèmes adipeuses pour protéger cette partie de la peau. Effectuer cette procédure n’est pas supposé juste avant de sortir, mais au moins une demi-heure avant.

Les allergies au froid sur les mains ne peuvent pas endommager la peau si vous vous lavez les mains avec un savon qui ne sèche pas et appliquez constamment une crème nourrissante sur celles-ci.

Aide de la trousse de secours: pilules et pommade

Comment traiter efficacement les allergies dues au rhume, aviser l’allergologue. Les moyens administrés pendant la période d'exacerbation peuvent avoir la forme pharmacologique traditionnelle, des comprimés, et peuvent être des injections pour restaurer l'immunité locale.

Pour traiter les allergies dues au froid, utilisez souvent des médicaments tels que la diphenhydramine, la suprastine, le Tavegil.

Pour minimiser les effets indésirables des antihistaminiques sous forme de somnolence et de relaxation excessive, les médecins recommandent des médicaments de troisième génération tels que la cétirizine, le fexofénodine et l’Erius.

Les allergies aux pieds froids sont traitées, notamment en frottant une pommade de zinc ou du panthénol dans la zone touchée. Ils guérissent les plaies et aident à restaurer la peau.

Les antibiotiques sont parfois utilisés pour traiter les manifestations allergiques chez l'enfant, parallèlement aux maladies associées. Mais après le cours de leur consommation, il est nécessaire de veiller à la restauration de la microflore intestinale du bébé pour éviter la dysbiose.

Si l'allergie est longue et douloureuse, des anti-inflammatoires hormonaux peuvent être prescrits pour son traitement. Mais pendant longtemps, il est préférable de les utiliser en raison des nombreux effets secondaires.

Méthodes de traitement des allergies populaires

Pour décider comment se débarrasser des allergies dues au froid, il faut être prêt à changer radicalement son mode de vie habituel.

Pour guérir et prévenir les manifestations de cette maladie est impossible, sinon:

  • habillez-vous chaudement et de façon saisonnière;
  • exclure du régime les aliments potentiellement allergiques - agrumes, champignons, chocolat, café;
  • manger plus d'huile de poisson, d'olive et d'autres huiles végétales grasses - cela nourrit la peau de l'intérieur;
  • essayez de respirer à l'extérieur uniquement du nez.

La médecine traditionnelle peut-elle aider avec ce type d'allergie? Dans certains cas, complètement.

Les allergies au froid, dont les symptômes sont de nature plus dermatologique, sont bien traitées avec la graisse de blaireau. Il est utilisé comme lubrifiant pour les zones ouvertes. Vous pouvez appliquer la graisse et à l'intérieur - sur un estomac vide, 1 cuillère à soupe. une cuillère

Des compresses d’huile végétale aideront les zones touchées des mains: après les avoir lubrifiées avec les mains, les doigts et la paume des mains, veillez à porter des gants.

L'allergie au froid, dont les causes sont similaires à celles du rhume, peut être prévenue par l'utilisation d'agents préventifs: décoction de racines de framboise, jus de betterave, thé avec ficelle et camomille.

L'utilisation de remèdes populaires n'est possible qu'après consultation d'un médecin. Après tout, les personnes allergiques sont des personnes vulnérables à divers facteurs, et certaines herbes elles-mêmes peuvent provoquer des allergies.

Allergique au froid

L'allergie au froid est une réaction pseudo-allergique résultant d'une exposition à de basses températures dans le corps humain. Malgré le fait que la maladie soit répandue, la médecine moderne a reconnu son existence relativement récemment.

Les allergies au froid sont plusieurs fois plus souvent diagnostiquées chez les femmes que chez les hommes. Il se manifeste généralement entre 20 et 30 ans.

Les symptômes d'une allergie au froid peuvent apparaître au contact de l'eau froide, de l'exposition au froid extérieur, des vents froids et forts, ainsi que de la consommation d'aliments ou de boissons froids.

Causes et facteurs de risque

L'allergie au froid est une réaction pseudo-allergique qui se distingue de la véritable allergie par l'absence de certains mécanismes immunologiques. Dans les pseudo-allergies, le développement du processus inflammatoire est associé à une altération du métabolisme de l'histamine. Les experts ont avancé trois théories expliquant le développement des allergies au froid:

  1. Spasme des vaisseaux microvasculature. Sous l'influence de basses températures, une personne présente un spasme des plus petits vaisseaux sanguins - des capillaires, entraînant une détérioration de l'apport sanguin et de la nutrition des tissus, ce qui constitue le début du processus inflammatoire.
  2. La formation de protéines spécifiques. Chez certaines personnes, sous l’influence des basses températures dans le corps, des processus biochimiques spéciaux sont déclenchés, au cours desquels des protéines synthétisées peuvent agir en tant qu’allergène. Ce sont ces protéines qui déclenchent la libération de médiateurs d'allergie (histamine, sérotonine), provoquant le développement d'une inflammation allergique. Ces protéines ne sont pas persistantes et lorsqu'elles réchauffent une personne, elles se détériorent rapidement.
  3. Peau sèche Avec une peau sèche, sa surface n'est pas suffisamment protégée. À cause de cela, les cellules perdent rapidement de l'humidité, la peau devient encore plus sèche et commence à s'exfolier. Cette théorie est confirmée par le fait que l'allergie au froid est le plus souvent diagnostiquée chez les personnes ayant la peau sensible et sèche, ainsi que chez les patients âgés.

Les facteurs qui augmentent le risque de développer une allergie au froid sont:

L'allergie au froid se développe souvent chez les patients souffrant d'autres manifestations de l'allergie (allergies au pollen ou domestiques, dermatite atopique, etc.).

Formes de la maladie

On distingue les formes d'allergie au froid suivantes:

  • dermatite froide;
  • urticaire au froid;
  • conjonctivite froide;
  • rhinite froide;
  • forme froide de l'asthme bronchique;
  • mixte
  • urticaire familiale froide.
L'allergie au froid prolongée a un effet négatif sur l'état mental des patients. Beaucoup d'entre eux souffrent de fatigue et de nervosité pendant la saison froide, et des états dépressifs se développent dans les cas graves.

Symptômes d'allergies froides

L'urticaire au froid est la manifestation la plus courante d'une allergie au froid. Après un contact avec de l'eau froide ou de l'air dans les zones du corps en contact (le plus souvent le visage, le cou, les oreilles, les mains), la peau commence à être douloureuse et à démanger. Puis il devient progressivement rouge et des cloques se forment dessus. En apparence, les modifications de la lésion ressemblent beaucoup aux symptômes des brûlures d’ortie. Avec une vaste zone d'éruptions cutanées chez un patient, la pression artérielle peut chuter brusquement, jusqu'à l'apparition d'un collapsus.

L'urticaire à froid familiale (une forme de syndrome récurrent associé à la cryopyrine) est isolée dans une forme distincte d'allergie au froid. La maladie est associée à un défaut du gène NLRP3 et est transmise de manière autosomique dominante. Quand une famille froide urticaire symptômes de lʻallergie au froid ne apparaissent pas immédiatement, mais après quelques heures à partir du moment de lʻexposition au corps basses températures: une éruption papuleuse-papuleuse apparaît sur la peau.

L'allergie au froid, qui se présente sous la forme d'une dermatite par le froid, se caractérise par la formation de taches bordeaux ou rouge foncé sur les zones découvertes de la peau, présentant une surface légèrement squameuse. Leur taille atteint 2–5 cm de diamètre. L'apparition d'une éruption cutanée s'accompagne d'une sensation de brûlure prononcée et de fortes démangeaisons. Après un certain temps, des fissures se forment à la surface des taches, puis se recouvrent de croûtes.

La dermatite par le froid affecte le plus souvent la peau des mains, du cou, des oreilles et du visage, c'est-à-dire les zones du corps non couvertes par les vêtements. Dans de très rares cas, des éruptions cutanées peuvent apparaître sur des zones fermées du corps, par exemple sur la surface interne des cuisses ou des genoux.

Le principal symptôme de la rhinite froide est une rhinite transitoire accompagnée d'un écoulement muqueux. Sa caractéristique est qu'il apparaît lorsque le patient entre en contact avec des températures basses et que, dans une pièce chaude, après le réchauffement, il passe complètement tout seul.

La conjonctivite froide se manifeste par une augmentation des larmoiements, une douleur aux yeux, un léger blépharospasme. Dans la chaleur du phénomène de la conjonctivite froide passer indépendamment.

L'effet de l'air froid sur la membrane muqueuse des bronches chez certaines personnes conduit au développement d'une hyperréactivité bronchique - la réaction de bronchoconstricteur des voies respiratoires. Cliniquement, cela se manifeste par une crise d'asthme bronchique grave:

  • essoufflement;
  • essoufflement;
  • cyanose du triangle nasolabial;
  • avec auscultation - râles multiples dans les poumons.
Voir aussi:

Diagnostics

Si vous soupçonnez une allergie au froid, le patient devrait être consulté par un allergologue. Pour confirmer le diagnostic, un test à froid est effectué: un petit morceau de glace est placé sur la peau du patient et laissé pendant 3-5 minutes. Si le test est positif, une urticaire au froid typique se développe dans la zone de contact de la glace avec la peau. Si nécessaire, effectuez une mesure supplémentaire du pH-métrie de la peau et des éruptions cutanées.

Un test sanguin peut déterminer la présence de protéines spécifiques de l'allergie au froid dans le sérum (cryoglobulines, cryofibrinogène, anticorps froids).

Chez certains patients, l'aggravation des allergies au froid peut être accompagnée de l'apparition de protéines sanguines dans l'urine (hémoglobinurie).

Pour identifier la maladie sous-jacente à l'origine de la formation d'allergies au froid, le patient est envoyé en consultation chez des spécialistes restreints (gastro-entérologue, gynécologue, urologue, dentiste, endocrinologue, etc.).

Les allergies au froid sont plusieurs fois plus souvent diagnostiquées chez les femmes que chez les hommes. Il se manifeste généralement entre 20 et 30 ans.

S'il existe des preuves, un autre examen de laboratoire et un instrument sont effectués, qui peuvent inclure:

Les formes cutanées d’allergie au froid doivent être différenciées des dermatites causées par d’autres causes (contact, médicaments, dermatite atopique) et du psoriasis.

Traitement de l'allergie froide

Le traitement d'une allergie au froid consiste principalement à empêcher le patient de subir un autre contact avec le froid (vêtements chauds en hiver, baignade dans de l'eau tiède, refus des boissons et de la nourriture froides). En hiver, en particulier par temps venteux, vous devez appliquer beaucoup de crème grasse avant de quitter la maison sur une peau exposée.

Dans le traitement complexe des allergies au froid, on utilise des antihistaminiques, des préparations multivitaminiques, ainsi que des préparations améliorant la circulation sanguine microcirculatoire et les processus trophiques. En outre, le traitement des maladies associées identifiées.

Les patients présentant des symptômes légers d'allergie au froid sont les procédures de trempe recommandées. La trempe commence par asperger avec de l'eau tiède (la température de l'eau est comprise entre 37 et 37,5 ° C). Tous les cinq jours, la température de l’eau est abaissée d’un degré et portée progressivement à 10 ° C. Si, à la prochaine diminution de la température de l’eau, se manifestent des manifestations cliniques d’allergie au froid, la température est à nouveau élevée pour pouvoir être transportée, puis elle est réduite au bout de quelques jours. Le traitement de durcissement n'est autorisé que chez les patients atteints d'une maladie bénigne. En cas d'allergie au froid qui coule violemment, asperger avec de l'eau froide peut entraîner le développement d'un choc anaphylactique - une complication potentiellement mortelle.

L'autolymphocytothérapie est une méthode relativement nouvelle de traitement de l'allergie au froid. Elle consiste à administrer à un patient des lymphocytes précédemment obtenus de son sang. Le cours est généralement prescrit 8 procédures effectuées tous les deux jours. L'autolymphocytothérapie s'est révélée être une méthode efficace et sûre pour traiter les allergies au froid.

Régime alimentaire pour les allergies froides

En cas d'exacerbation d'allergies au froid, il est recommandé de suivre un régime hypoallergénique. Du régime devrait être exclu:

  • aliments épicés, salés, gras et frits;
  • bouillons forts;
  • les épices;
  • viande fumée;
  • saucisses;
  • des fruits de mer;
  • des oeufs;
  • crème glacée;
  • fromages fondus et coupants;
  • sauces de fabrication industrielle (ketchup, mayonnaise);
  • marinades et marinades;
  • certains légumes (poivrons, tomates, épinards);
  • les noix;
  • les champignons;
  • agrumes;
  • confiserie.

Dans le régime est recommandé d'inclure:

  • produits laitiers fermentés;
  • plats à base de céréales (sauf la manne);
  • viande maigre;
  • fromages non coupants;
  • pommes vertes;
  • huile végétale;
  • plats de légumes, de préférence verts (courgettes, chou, courge d'été, haricots verts, pois verts, aneth, persil, etc.).

Conséquences possibles et complications

Avec une évolution clinique sévère et l’absence de traitement rapide, les allergies au froid peuvent entraîner le développement de complications graves:

  • œdème laryngé - se développe généralement après la consommation d'aliments ou de boissons froids. La patiente souffre soudainement d'une dyspnée inspiratoire (respiration difficile), sensation de corps étranger dans la gorge. La voix devient rauque et étouffée.
  • choc anaphylactique - son premier symptôme est généralement une douleur vive au niveau des éruptions cutanées, puis un collapsus vasculaire et un bronchospasme se développent rapidement. Les symptômes du choc anaphylactique se développent rapidement et si le patient ne reçoit pas de soins médicaux immédiats, il peut mourir.

L'allergie au froid prolongée a un effet négatif sur l'état mental des patients. Beaucoup d'entre eux souffrent de fatigue et de nervosité pendant la saison froide, et des états dépressifs se développent dans les cas graves.

Prévisions

Dans la plupart des cas, une allergie au froid n'est pas dangereuse pour la vie du patient. Cependant, la maladie dure longtemps et nécessite un traitement régulier et nécessaire. En cas de réactions allergiques graves à une exposition au froid, il peut être nécessaire de changer de lieu de résidence.

Prévention

Dans le cadre de la prévention du développement des allergies dues au froid, il est nécessaire de diagnostiquer et de traiter rapidement les maladies du tractus gastro-intestinal, du système endocrinien, des invasions helminthiques et d'assainir tous les foyers d'infection chronique dans le corps.

Par temps froid, habillez-vous chaudement et protégez les zones exposées du corps avec une crème grasse, en particulier pour les personnes ayant la peau sèche.

Si vous envisagez de rester longtemps au froid, vous devriez emporter un thermos avec une boisson chaude. Quelques gorgées de liquide chaud permettent au corps de se réchauffer rapidement et empêchent ainsi l'apparition de symptômes d'allergies au froid. Mais boire de l'alcool au froid dans le but de se réchauffer est absolument impossible! L'alcool contribue à la dilatation des capillaires de la peau et, de ce fait, augmente le dégagement de chaleur du corps. En conséquence, l'hypothermie se développe et des conditions préalables sont créées pour lancer le mécanisme pathologique de l'allergie au froid.

Une Autre Publication Sur Les Allergies

Herpès simplex - informations de base sur la maladie

Que savons-nous de l'herpès? Plus de 90% de la population de la planète sont porteurs du virus de l'herpès La pratique clinique montre que seulement 20 à 40% de la population a un virus de l’herpès au cours de la vie.


Comment se débarrasser des cors dans la paume

Un frottement prolongé ou une pression sur la peau provoque sa kératinisation, entraînant un cal. Ces excroissances peuvent être douloureuses et ne semblent pas esthétiques.


Comment prendre Polysorb contre l'acné - Masques efficaces

Polysorb pour le visage est utilisé en cosmétique pour le nettoyage en profondeur de la peau. Il est traditionnellement recommandé de prendre par voie orale pour éliminer les toxines du corps.


Lichen plan - les causes d'une personne et si elle est contagieuse

La longue histoire de cette maladie laisse encore de nombreuses questions sur la cause du développement: les dermatologues n’ont pas de consensus sur son étiologie.