Pourquoi existe-t-il et comment traiter la dermatite allergique chez les enfants

La dermatite allergique est la maladie de la peau la plus répandue chez les enfants. Elle se produit déjà au cours de la première année de vie du bébé. La pathologie se développe sur le fond d'une réaction allergique à un irritant et se manifeste par une inflammation de la peau. Afin que la dermatite allergique chez les enfants ne devienne pas chronique, les parents doivent diagnostiquer la maladie rapidement et commencer le traitement le plus tôt possible.

Raisons

Dans la plupart des cas, une dermatite allergique apparaît en raison de l’immaturité de l’immunité du bébé et du manque de formation du tractus gastro-intestinal. Un nouveau-né est exposé à de nombreux allergènes différents dès les premières minutes de sa vie. Souvent, les miettes ne sont pas en mesure de les traiter et diverses éruptions cutanées peuvent en résulter.

L'hérédité est le principal facteur provoquant une dermatite. Dans la famille, où les parents ont enregistré des cas de réactions allergiques, avec une probabilité de 80%, l'enfant héritera de la maladie.


Le célèbre médecin Komarovsky identifie les facteurs suivants qui contribuent au développement de la dermatite atopique:

  • la présence d'une toxicose prononcée chez la mère pendant la période de portage de l'enfant;
  • prendre des drogues illégales pendant la gestation;
  • défaut de suivre un régime pour les femmes enceintes et allaitantes;
  • suralimenter l'enfant;
  • introduction précoce d'aliments complémentaires.

Symptomatologie

Les symptômes sont différents à chaque âge du patient. Chez les enfants de moins de 2 ans, la maladie se manifeste par des éruptions cutanées humides ou sèches (principalement sur le visage, les plis des bras et des jambes). Chez les enfants de 3 à 12 ans, l'éruption est localisée, généralement dans le cou ou les plis des extrémités. Dans ce cas, l'éruption est accompagnée de symptômes tels que gonflement, rougeur, érosion, croûtes, griffures.

Une éruption cutanée sur la peau des adolescents et des adultes peut survenir au niveau du visage, du cou, de la poitrine, des mains et des bras. Les éruptions cutanées ont tendance à augmenter et à diminuer jusqu'à la disparition complète (ce symptôme est particulièrement caractéristique chez les garçons et les hommes).

Signes typiques pour toutes les catégories d'âge:

  • des démangeaisons;
  • l'apparition de blessures (de se gratter).

La photo ci-dessous montre les symptômes caractéristiques de la dermatite atopique chez les enfants.

Traitement

Il est impossible de guérir complètement la dermatite allergique chez un enfant. La maladie est chronique et résulte du contact avec des allergènes.

Pour que la maladie ne provoque pas de complications, un traitement complexe est nécessaire, visant à éliminer rapidement tous les symptômes de la maladie.

Médicamenteux

Le traitement complexe comprend la prise d'antihistaminiques, d'absorbants, de complexes vitaminiques, l'utilisation locale de pommades et de crèmes.

Antihistaminiques

Pour éliminer les symptômes de la dermatite, des antihistaminiques de la 1ère, 2ème et 3ème génération peuvent être prescrits. Les médicaments de première génération ont des propriétés sédatives, leur utilisation est nécessaire en cas d’exacerbation prononcée. Avec un traitement à long terme, il est préférable de privilégier les médicaments des 2ème et 3ème générations - ils ne provoquent pas de somnolence et ne soulagent pas les symptômes de la maladie pendant longtemps. En outre, ils sont plus sûrs pour les jeunes enfants.

Préparations 1ère génération:

Préparations 2 et 3 générations:

Antibiotiques et antiseptiques

Si, en plus de la dermatite allergique, la peau est infectée par des bactéries staphylocoques ou streptocoques, il est nécessaire de les traiter avec des antiseptiques externes:

  • Chlorhexidine.
  • Miramistin.
  • Fucaceptol.
  • Acide phénique.

Des antibiotiques peuvent être prescrits si, dans le contexte de la maladie sous-jacente, une infection bactérienne de la peau s’est produite.

Les médicaments suivants sont utilisés:

  • Bactroban.
  • Fucidin.
  • Levomekol.
  • Pommade à l'érythromycine.

En raison de la présence de contre-indications et d'effets secondaires, les antibiotiques ne doivent pas être utilisés sans ordonnance du médecin. Un spécialiste qualifié doit déterminer indépendamment son besoin, établir la posologie et la durée du traitement (pas plus de 2 semaines).

Pommades, crèmes et gels

Pour éliminer efficacement les signes de la maladie, les spécialistes attribuent des onguents et des crèmes anti-inflammatoires et antiprurigineux pour enfants aux allergies de deux types: hormonale et non hormonale. En règle générale, les agents non hormonaux sont utilisés dans l'enfance. Ils ont un effet anti-inflammatoire, éliminent les rougeurs, les démangeaisons et les brûlures de la peau:

  • Phenystyle est un gel à effet antiprurigineux et analgésique.
  • Elidel - crème prescrite pour la dermatite allergique chez les enfants à partir de 3 mois.
  • Gistan
  • Pommade de zinc.

Si les médicaments non hormonaux n’aident pas, les médecins peuvent recommander l’utilisation de pommades hormonales:

Complexes de vitamines

Pour augmenter l’efficacité du traitement, il est possible d’utiliser des vitamines du groupe B. Elles sont capables d’augmenter la résistance des membranes aux allergènes, provoquant le développement d’une dermatite, et régulent également le processus d’oxydation lipidique, ce qui entraînera un renforcement de l’immunité de l’enfant.

Absorbants

Pour éliminer les toxines et les allergènes à l'origine des allergies cutanées, le médecin peut vous prescrire les sorbants suivants:

  • Enterosgel
  • Laktofiltrum.
  • Charbon actif.

Recettes folkloriques

En plus des méthodes traditionnelles de lutte contre la dermatite allergique, il existe de nombreux remèdes populaires pour se débarrasser de cette maladie, applicable pour le traitement à domicile.

  1. Hypericum La plante est l’une des plus efficaces contre le prurit et les éruptions allergiques. Pour préparer une lotion d’Hypericum, vous avez besoin d’une cuillère à soupe d’herbes séchées et de 200 ml d’eau bouillante. Utilisez le coton pour lubrifier la peau affectée 2 fois par jour avec du coton.
  2. Concombre. Le jus de la plante aidera à réduire l'inflammation et à hydrater la peau de l'enfant. Pour ce faire, vous devez extraire un concombre frais et lubrifier les lésions toutes les 2 heures avec l'agent obtenu.
  3. Bains Ils sont utilisés pour hydrater et éliminer les démangeaisons sévères de la peau endommagée par la dermatite. Pour ce faire, les décoctions d'herbes (100 g par 1 litre d'eau bouillante) sont versées dans de l'eau à une température de 37 ° C et l'enfant y est placé pendant 15 à 20 minutes. Les bains les plus efficaces utilisant:
  • bourgeons de bouleau;
  • feuilles violettes;
  • chélidoine;
  • Hypericum;
  • l'amidon.
  1. Propolis. La pommade à la propolis est un moyen efficace d’éliminer les symptômes prononcés de la dermatite atopique. Pour ce faire, il faut ajouter 250 g d’huile d’olive, 10 g de propolis et bien mélanger. Le mélange résultant est placé dans un four préchauffé à 150 degrés pendant 40 minutes. Refroidissez la pommade et appliquez-la sur l'inflammation 2 fois par jour.
  2. Aloe. Les feuilles de la plante doivent être hachées finement et verser une cuillère à soupe d'huile d'amande dans le gruau résultant (vous pouvez remplacer l'huile d'olive). L'outil a un excellent effet apaisant et antiprurigineux, favorise la régénération des cellules cutanées endommagées.

Soins à domicile

Pour que la dermatite allergique ne devienne pas un problème récurrent, un traitement médical et traditionnel ne suffit pas. La famille, où l'enfant atteint de cette maladie est apparu, doit complètement changer son mode de vie.

Les experts ont mis au point des règles simples mais très efficaces pour les enfants atteints de dermatite allergique:

  1. Identifiez l'allergène et excluez tous les contacts du bébé avec lui.
  2. Réduisez le nombre de nages par semaine - une fois tous les 2-3 jours suffit.
  3. Réduisez le temps de baignade à 7-10 minutes.
  4. Lors du bain, il est interdit d'utiliser des gants de toilette et des gants de toilette - ils peuvent endommager les tissus enflammés.
  5. Vous ne pouvez pas frotter la peau du bébé avec une serviette, juste assez pour être mouillé.
  6. La température dans la pépinière doit être comprise entre 20 et 23 ° C et l’humidité à environ 60%.
  7. Pour éviter de rayer les zones enflammées de la peau, le bébé doit régulièrement se couper les ongles.
  8. Par temps chaud, un enfant souffrant de dermatite ne peut pas être sous le soleil et prendre un bain de soleil.
  9. En hiver, afin d'éviter les engelures de la peau sensible, il est nécessaire de lubrifier les zones découvertes de la crème protectrice hypoallergénique.

Si vous suivez les règles ci-dessus, vous pouvez éviter la récurrence d'une maladie de la peau.

Pouvoir

L'un des principaux facteurs de protection contre les éruptions allergiques est une nutrition adéquate, qui doit être correctement sélectionnée en fonction de l'âge de l'enfant.

Règles pour nourrir les enfants jusqu'à l'année:

  1. Le début de l'introduction d'aliments de complément devrait coïncider avec la période de rémission de la maladie.
  2. Tous les nouveaux produits doivent être introduits avec précaution avec une demi-cuillère à thé par jour et en augmentant progressivement la norme d'âge.
  3. Le prikorm doit être démarré avec une purée de pommes de terre, des céréales et des jus à un composant.
  4. Les produits les plus appropriés pour commencer l’introduction d’aliments complémentaires:
  • purées de légumes - courgettes, chou-fleur et brocoli;
  • purées de fruits - pomme et poire;
  • porridges non laitiers - riz, sarrasin.

Pour la nutrition des enfants âgés de plus d'un an, l'Union des pédiatres de Russie a compilé un tableau de produits pour leur capacité à provoquer des réactions allergiques.

Produits hautement allergènes:

  • lait de vache entier;
  • poisson;
  • agrumes;
  • chérie;
  • les noix;
  • viande de poulet;
  • baies rouges;
  • ananas;
  • le melon;
  • oeuf;
  • le blé.


Produits moyennement allergènes:

  • pomme rouge;
  • le maïs;
  • le sarrasin;
  • poivron doux;
  • les pommes de terre;
  • les pois;
  • la banane;
  • abricot;
  • la pêche;
  • viande de dinde;
  • viande de porc;
  • viande de boeuf;
  • courgettes;
  • chou-fleur;
  • le brocoli;
  • pommes vertes et jaunes;
  • poire;
  • prune;
  • les pruneaux;
  • viande de cheval;
  • agneau;
  • viande de lapin;
  • le riz

Les vêtements

Il est important que les parents connaissent les règles de base pour choisir les vêtements pour enfants:

  • privilégier les tissus de coton naturel doux (la teneur en viscose est acceptable);
  • ne portez pas de vêtements en tissus synthétiques et en laine;
  • les vêtements doivent être choisis librement et non par mouvement;
  • afin d'éviter une surchauffe et un refroidissement excessif de la peau, l'enfant doit être porté en fonction des conditions météorologiques;
  • Avant de mettre vos vêtements, vous devez les repasser des deux côtés - cela réduira l'effet irritant sur la peau.

Cosmétique

Tous les produits pour bébés ne doivent pas contenir d’alcool, de stabilisants, de phosphates ni de solvants.

Avant d'acheter des produits cosmétiques, vous devez lire attentivement la composition du produit. En règle générale, dans les produits cosmétiques autorisés pour une utilisation par les enfants, l'étiquette "hypoallergénique".

Les éruptions allergiques ne peuvent pas être séchées avec du savon, des shampooings et autres produits cosmétiques - elles endommagent et éliminent la couche lipidique protectrice de la peau. Ils peuvent être remplacés par des herbes naturelles: camomille, ficelle. N'utilisez pas de permanganate de potassium, qui assèche fort la peau et aggrave son état.

Dermatite allergique chez les enfants

La dermatite allergique est une pathologie assez commune chez les enfants, même les nourrissons, ce qui est expliqué. Premièrement, le bébé après la naissance est privé de la protection dont il disposait dans l'utérus et est exposé à un certain nombre de facteurs, notamment les allergènes. Deuxièmement, un système immunitaire imparfait peut entraîner une réponse immunitaire anormale, dont l’une des manifestations est la dermatite allergique.

Le corps du nourrisson apprend progressivement à réagir correctement aux effets de divers facteurs. Au cours des premiers mois de sa vie, même une fraise mangée par une mère qui allaite peut provoquer une éruption cutanée chez le bébé.

Causes de la dermatite atopique

Les éruptions cutanées ne sont pas une manifestation de maladies de la peau. Elles sont l'expression d'une réaction allergique du corps à un allergène. Cette réaction, en plus de l’immaturité du système immunitaire, est également associée à l’immaturité du tube digestif: la fonction de neutralisation insuffisante du foie ne neutralise pas complètement les substances toxiques entrant dans le corps.

Ces substances, qui se forment lors de petites préparations enzymatiques d'aliments, acquièrent les propriétés d'antigènes, ce qui conduit à une réaction au développement d'anticorps. Les complexes antigène-anticorps qui en résultent provoquent une réaction allergique cutanée sous forme de dermatite.

Un allergène peut entrer dans le corps d’un enfant de trois manières:

  • avec de la nourriture;
  • par contact direct de l'allergène avec la peau;
  • en inhalant l'allergène avec de l'air.

En fonction de la voie d’entrée de l’allergène, on distingue les allergies alimentaires, de contact et respiratoires. Les nourrissons peuvent développer l'un de ces types d'allergies.

Très souvent, les aliments consommés par une mère allaitante ou par le bébé eux-mêmes sont à l'origine de l'allergie alimentaire. Ces produits peuvent être des œufs, des protéines de lait de vache, des fruits et légumes de couleur vive, du miel, du chocolat, etc.

Les allergies de contact peuvent provoquer des tissus synthétiques de sous-vêtements pour enfants; le matériau utilisé pour fabriquer des jouets; certains types de métal (utilisés dans les accessoires - boucles, boutons, fermetures à glissière); poudre à laver; Produits de soin pour bébé.

Les allergies respiratoires peuvent être associées à l'inhalation de poussière de maison, de poils d'animaux, de pollen de plantes, de particules de poisson ou d'aliments pour animaux domestiques. en utilisant des oreillers en plumes et des produits chimiques ménagers sous forme d'aérosols.

Une dermatite allergique peut également apparaître après la vaccination, l'utilisation de certains médicaments, les piqûres d'insectes (abeilles, moustiques, bourdons, guêpes). Les parasites intestinaux (vers, Giardia), présents chez la moitié des enfants souffrant de maladies allergiques, peuvent également contribuer aux allergies.

La prédisposition héréditaire à une allergie, la pathologie du système endocrinien compte également.

Les symptômes

L'urticaire aiguë est une forme de dermatite atopique.

La dermatite est un processus inflammatoire aigu résultant d'une exposition à des stimuli endogènes (internes) ou exogènes (à action externe).

La dermatite allergique est divisée en les formes suivantes:

  • contact - se développe lorsqu’il est exposé à des allergènes exogènes (produits domestiques, pollen, insectes);
  • toxique-allergique, ou toksidermiya (se développe à la suite de violations des processus métaboliques de la peau en réponse à l'introduction de médicaments);
  • atopique (association de maladies respiratoires atopiques avec une forme récurrente de lésions cutanées - eczéma);
  • érythème fixe;
  • neurodermatite;
  • urticaire.

Avec le développement de la dermatite, la perméabilité des vaisseaux sanguins augmente, ce qui conduit à un œdème et à des démangeaisons, à l'apparition de divers éléments de l'éruption. L'apparition de la maladie peut se manifester par des taches rouges sur les joues et le front. Avec le développement de la maladie apparaissent des bulles qui s'ouvrent et forment une croûte.

En cas de dermatite de contact, on observe l’apparition d’éléments irritants (papules, vésicules ou rougeurs) aux points de contact avec la substance-antigène. La gravité de la dermatite dépend initialement de la concentration en antigène, mais lorsqu’elle est réexposée, une concentration même insignifiante d’irritant suffit au corps pour réagir à la survenue d’une dermatite.

Les premières manifestations peuvent se produire sur le cuir chevelu, puis se propager au visage, au cou, au torse et aux membres.

Le polymorphisme est caractéristique de la toxicidermie (l'apparition simultanée de différents types d'éruptions cutanées), de multiples éruptions communes de roseol, d'érythème ou de papules, de fortes démangeaisons et une réaction générale du corps sous forme de fièvre et de leucocytose dans le sang.

Pour la dermatite atopique se caractérise par un cours chronique, une éruption cutanée de divers types, la symétrie de la localisation de l'éruption cutanée et des manifestations respiratoires d'allergies (rhinite, asthme bronchique). Dans l'eczéma, il y a une rougeur, une peau sèche; il se décolle, des fissures apparaissent; des bulles peuvent se former, une fois ouvertes, des croûtes se forment. Les cheveux et les ongles deviennent fragiles.

Érythème fixe - apparition sur la peau et les muqueuses d’une ou deux taches rouges à bords nets d’un diamètre de 8 cm, parfois au-dessus de la surface de la peau.

Lorsque névrodermite prononcée, des démangeaisons surviennent aux articulations du coude ou du genou, du cou et de l’intérieur des cuisses. Lorsque les démangeaisons insupportables apparaissent grattant, ce qui peut devenir infecté.

Pour l'urticaire, une éruption cutanée sous forme de vésicules (éruption urticarienne), ressemblant à une ortie, accompagnée de fortes démangeaisons et de sensations de brûlure est caractéristique.

Dans les cas de dermatite allergique grave, des ulcères et des crevasses peuvent se former. Des démangeaisons sévères provoquent des troubles du sommeil chez l'enfant, de l'irritabilité.

La dermatite de contact est susceptible de provoquer une toxicidermie ou une réaction auto-immune (le syndrome de Layel ou de Stevens-Johnson est la réaction allergique la plus grave avec le développement de la nécrose et le rejet des couches superficielles de la peau).

Il faut se rappeler que des allergies peuvent se développer lors de la première rencontre avec l'antigène. Cependant, dans certains cas, le corps peut ne pas répondre longtemps à la réception d'un allergène ou à un contact avec celui-ci.

Diagnostics

Le diagnostic de la dermatite atopique est basé sur des données cliniques et une enquête auprès des parents.

Les tests de laboratoire montrent que le niveau d'immunoglobulines de classe E augmente dans les tissus et le sang, ainsi que le nombre d'éosinophiles dans le sang.

Dans certains cas, il est difficile d'identifier une substance jouant le rôle d'allergène, en particulier dans les formes récurrentes de dermatite. Ensuite, au cours de la période intercritique (c’est-à-dire hors exacerbation), des tests cutanés d’allergie peuvent être réalisés à l’aide d’un allergologue pour enfants après 3 ans afin d’identifier une liste spécifique d’allergènes. En préparation de leur conduite, les médicaments antiallergiques sont annulés 5 à 6 jours avant l’étude.

Traitement

Tout d'abord, si un allergène est connu, son entrée dans le corps ou son contact doivent être exclus.

  • En cas d’allergie alimentaire, il est recommandé d’arrêter de donner au bébé non seulement un produit spécifique ayant servi d’allergène, mais également d’autres produits présentant un risque élevé d’allergénicité.

Si vous êtes allergique à l’introduction d’aliments complémentaires, arrêtez de lui donner ce produit et, après une semaine, recommencez, 1 nouveau produit par semaine à partir de la dose minimale (par quart de cuillerée à thé), en augmentant progressivement la dose. Un nouveau produit doit être administré à la fin de l’alimentation du bébé, en le mélangeant à un aliment déjà familier.

  • Pour les allergies respiratoires, vous devez vous débarrasser des animaux domestiques, des aquariums, des oreillers en plumes et des tapis. Soit dit en passant, seulement 1 à 2 mois après le retrait de l'animal de son habitat, le niveau d'allergènes d'origine animale diminue. Devrait maintenir une propreté impeccable dans l'appartement.
  • Les médicaments antiallergiques (Claritin, Suprastin, Tavegil, Hismanal, Cetrin, Zyrtec, Atarax, etc.) peuvent être utilisés pour traiter les allergies prescrites par un pédiatre ou un allergologue. Les deux derniers de ces médicaments ont un effet antiprurigineux prononcé. Un nalcrom peut être administré pendant plusieurs mois pour bloquer la production d’anticorps. Dans les cas graves, les corticostéroïdes sont utilisés.
  • Comme la dysbactériose accompagne et contribue souvent aux réactions allergiques, le traitement consiste à utiliser les préparations bactériologiques nécessaires pour rétablir l'équilibre des microorganismes dans l'intestin (Bifiform, Linex, Lactobacterin, Bifidobacterin, etc.).
  • Les fonds sous forme de pommades et de crèmes à usage externe sont sélectionnés par le médecin en fonction du stade et de la gravité du processus. Ces fonds aideront à soulager l'enflure, les démangeaisons, hydratent la peau si nécessaire, suppriment l'inflammation, restaurent la structure de la peau endommagée, réduisent le risque d'infection des zones touchées et de développement d'une infection secondaire.
  • L'immunothérapie spécifique aux allergies (ASIT) est administrée aux enfants présentant des formes récurrentes de réactions allergiques et obligés de prendre des médicaments anti-allergiques de manière quasi constante. Il est particulièrement indiqué pour les enfants avec des allergènes identifiés, avec lesquels un contact ne peut être exclu.

ASIT est l'introduction de doses progressivement croissantes d'allergène. Le traitement permet en fin de parcours de diminuer la sensibilité à l’allergène. Cela permet d'obtenir une rémission à long terme, réduisant ainsi le besoin de médicaments antiallergiques, aidant à prévenir la transition de la maladie vers des formes plus graves.

Prévention

La prévention de la dermatite atopique comprend un certain nombre de mesures:

  • bébé allaité prolongé;
  • adhésion aux mères allaitantes;
  • introduction compétente d'aliments complémentaires;
  • détection et traitement rapides de la dysbactériose chez un enfant;
  • respect des règles de soins pour le bébé;
  • hygiène dans la chambre pour l'enfant.

Il est nécessaire d'utiliser des sous-vêtements pour l'enfant uniquement à partir de tissu naturel. Pour le lavage, il est nécessaire d'utiliser des poudres spéciales pour enfants et du savon pour bébé. Pour le dernier rinçage des vêtements des enfants après le lavage, seule une eau sans chlore (ou bouillie) est requise.

Lors du bain d'un bébé, utilisez du savon et du shampoing pour bébé une fois par semaine, car ils neutralisent la graisse sur la peau, réduisant ainsi ses propriétés protectrices.

Étant donné que les médicaments sont souvent la cause d'allergies, il ne faut en prendre aucun, sans besoin particulier et sans ordonnance d'un médecin, en particulier chez les enfants ayant tendance à la diathèse.

De plus, les médicaments sous forme de sirops pour enfants contiennent des additifs (colorants, arômes, agents aromatisants) pouvant augmenter, voire provoquer une réaction allergique.

CV pour les parents

En raison de l'imperfection des systèmes digestif et immunitaire dans le corps d'un nouveau-né, l'apparition de la dermatite atopique n'est pas rare. Les joues roses et rêches chez les bébés sont devenues courantes dans les domaines de l'écologie malsaine et de l'utilisation généralisée de produits chimiques dans la vie quotidienne.

Mais vous ne devriez pas vous habituer à de telles manifestations. Dès les premiers symptômes, il est nécessaire de consulter un médecin et de prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter le passage des allergies aux formes les plus sévères et pour débarrasser l'enfant de toute hypersensibilité à une substance.

En l'absence de mesures préventives et curatives, les allergies peuvent durer de nombreuses années et conduire au développement de maladies chroniques graves, telles que l'asthme bronchique.

Vous ne devez pas seulement vous auto-traiter, appliquez des onguents et des crèmes sur les conseils de voisins ou de mères «très expérimentées»: ce qui est bon pour un enfant peut ne pas convenir à un autre. Nous devons nous appuyer sur les connaissances et l'expérience des professionnels.

Sur le traitement de la dermatite allergique chez les enfants raconte le programme "Ecole du docteur Komarovsky":

Et sur les causes de la dermatite atopique chez les enfants inscrits au programme du médecin:

Dermite allergique chez un enfant: comment traiter à la maison et quel régime suivre

Au cours des dernières années, la dermatite allergique a été de plus en plus diagnostiquée chez les enfants très jeunes, même les nourrissons et les écoliers. Une des nombreuses maladies de la peau, compliquée par une prédisposition héréditaire aux allergies.

Une vision controversée des causes de la maladie et de la multiplicité de ses manifestations, en fonction des indicateurs individuels, complique le diagnostic et le traitement. Les parents ne peuvent pas faire face à cette maladie par des méthodes de traitement à domicile: une assistance médicale qualifiée est nécessaire.

Raisons

Dans la plupart des cas, la dermatite atopique allergique est diagnostiquée chez les enfants de moins d’un an - au moment où des aliments complémentaires sont introduits dans le menu de l’enfant. Voici juste un petit corps et réagit à un produit alimentaire qui contient un irritant pour lui. Bien que la cause de la maladie ne soit pas seulement un aliment allergène. Jusqu'à présent, les scientifiques essayaient de se faire une opinion commune sur ce qui provoque exactement cette pathologie. Selon les informations généralement acceptées, les raisons peuvent être les suivantes.

  1. Nutrition: troubles digestifs congénitaux et acquis, alimentation inadéquate, introduction précoce dans le régime alimentaire d'aliments, dysbactériose intestinale, violation de la barrière cytoprotectrice.
  2. Stress, sentiments fréquents, troubles nerveux.
  3. Conditions matérielles et de vie médiocres: humidité constante dans les pièces, surpeuplement (grand nombre de personnes dans une petite zone), manque de moyens financiers (alimentation déséquilibrée, manque de traitement approprié).
  4. La fumée de tabac - le soi-disant tabagisme passif.
  5. Meteofactors: brouillards, humidité élevée, temps pluvieux, tout changement de pression atmosphérique.
  6. Air pollué: gaz d'échappement, sels de métaux lourds, suspensions chimiques.
  7. Contact peau contact de la laine, des détergents et produits chimiques agressifs, acrylique, cosmétiques.
  8. Caractéristiques liées à l'âge: risque accru de dermatite allergique dès les premiers jours de la vie jusqu'à 2 ans.
  9. Microorganismes: S.aureus aggrave les symptômes cutanés de la maladie.

Comme la plupart de ces facteurs apparaissent dans la vie d'un enfant dès les premiers jours de sa naissance, la dermatite allergique est le plus souvent diagnostiquée chez un enfant de moins d'un an ou à l'âge préscolaire. Les parents doivent garder à l’esprit les causes de la maladie afin de protéger leur enfant de ces phénomènes néfastes. Si la pathologie ne peut être évitée, vous devrez suivre un traitement qui dépendra en grande partie de sa forme.

L'origine du nom Le terme médical "atopie" remonte au grec "atopos", ce qui se traduit par "inhabituel, extra-terrestre".

En médecine, il existe plusieurs classifications de dermatites allergiques diagnostiquées chez les enfants.

Selon le tableau clinique

  • Exsudatif - avec la formation d'ulcères;
  • dermatite allergique proliférative - compliquée par la croissance pathologique des tissus;
  • mixte

Pour des raisons

  • La nourriture;
  • dermatite de contact allergique - avec contact direct de la peau avec l’allergène;
  • neuropsychiatrique;
  • l'âge;
  • climatique.

Par prévalence

  • Dermatite allergique diffuse;
  • local

Par gravité

Par age

  • Forme infantile (dès les premiers jours de la vie jusqu'à 3 ans);
  • forme de dermatite atopique chez l’enfant (à partir de 3 ans avant la puberté);
  • forme adolescente (de la puberté à la formation complète du corps).

Par période

  • Dermatite allergique aiguë;
  • chronique

La forme la plus grave est la dermatite allergique chez un bébé d'un mois, lorsqu'il est très difficile d'identifier la cause du problème et que la plupart des médicaments ne peuvent pas être utilisés en raison d'un âge trop bas. Dans tous les cas, vous devrez subir un examen médical complet qui vous aidera à déterminer le type et le type de maladie conformément aux classifications ci-dessus. Mais pour cela, les parents devraient remarquer ses premières manifestations.

À travers les pages de l'histoire. Le terme "atopie" a été proposé pour la première fois par Sosa, un scientifique américain, en 1923.

Symptomatologie

Le tableau clinique de la dermatite d'allergie chez l'enfant dépendra en grande partie de l'âge de l'enfant et de la forme de la pathologie. Dans tous les cas, les premiers messagers - les symptômes peuvent remarquer l'œil nu. Les médecins font la distinction entre les caractéristiques principales (caractéristiques de tous les cas, c’est-à-dire typiques) et les caractéristiques supplémentaires (associées, c’est-à-dire qu’elles peuvent ou non apparaître).

Symptômes principaux

  • Des démangeaisons;
  • rougeur, gonflement, desquamation de la peau;
  • tout cela dans quelques jours va dans un processus inflammatoire;
  • éruptions cutanées avec formation ultérieure de croûtes;
  • premiers coudes, genoux, visage;
  • le motif de la peau est dessiné très clairement;
  • lichénisation de la peau - son épaississement et l'apparition de taches de vieillesse.

Symptômes associés

  • Peau sèche;
  • ichtyose - kératinisation de l'épiderme;
  • renforcement sur les paumes de la peau;
  • kératose folliculaire;
  • dermatite des mains et des pieds;
  • chéilite - lésions des lèvres sous forme de pâleur excessive et douloureuse, de fissures, coincées;
  • l'eczéma;
  • complications oculaires: cataracte, conjonctivite récidivante;
  • dermographisme blanc - l'apparition de rayures blanches sur la peau en réponse à toute action mécanique;
  • cercles sombres et malsains autour des yeux (c'est ainsi que la dermatite allergique se manifeste habituellement chez les enfants après un an en donnant un regard fatigué, fatigué et somnolent au visage);
  • pâleur ou, au contraire, érythème (rougeur) du visage;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques (causes et traitement de l'inflammation des ganglions lymphatiques situés derrière l'oreille chez les enfants, lisez l'article suivant);
  • sous la couche, la peau reste sèche, propre et saine;
  • hypopigmentation.

Il est très difficile pour les parents de reconnaître la dermatite allergique chez un enfant car, dans son tableau clinique, elle ressemble beaucoup à d'autres maladies de la peau (urticaire, chaleur épineuse, gale, érythème et autres types de dermatites). Par conséquent, il est très important de consulter un dermatologue dès la première éruption. Lui seul peut établir un diagnostic précis et prescrire le traitement approprié.

Statistiques têtues. Selon les données de la médecine, la prévalence de la maladie a augmenté au cours des 30 dernières années. Il se situe entre 10 et 15% chez les enfants de moins de 5 ans et entre 15 et 20% chez les enfants d'âge scolaire.

Diagnostics

Tests d'allergie - le soi-disant test cutané

Si vous suspectez une dermatite allergique chez un enfant, un spécialiste effectue divers tests de laboratoire pour confirmer ou infirmer le diagnostic.

Collecte de données cliniques et anamnestiques

  • Étude du tableau clinique de la maladie;
  • étude des antécédents familiaux (parents atteints de dermatite atopique);
  • identification de la communication avec les allergènes;
  • la présence de maladies gastro-intestinales;
  • l'âge de l'enfant est pris en compte;
  • la localisation et la nature des lésions cutanées sont déterminées.

Tests de laboratoire

  • Numération globulaire complète;
  • tests cutanés;
  • examen immunologique;
  • tests nasaux et conjonctivaux selon les indications;
  • biocénose intestinale.

Examens instrumentaux

  • Échographie du bassin, des organes du péritoine, des reins;
  • ECG;
  • oesophagoduodénoscopie.

Un dermatologue n'a pas besoin de mener absolument toutes les études ci-dessus. Il prescrit une analyse ou un examen particulier en fonction des manifestations de la dermatite atopique et des symptômes associés. Une fois le diagnostic confirmé, les parents recevront des instructions détaillées pour traiter cette maladie.

A propos des options de diagnostic. Dans la dermatite allergique, il existe de nombreux synonymes: atopique, prurigo de Benier, eczéma ou neurodermatite constitutionnels, diathèse allergique ou catarrhale exsudative. Tout cela - les noms de la même maladie.

Traitement

Des médicaments qui aident à lutter contre la dermatite allergique

Malgré l'existence d'un grand nombre de remèdes populaires, seul un médecin peut dire comment traiter une dermatite allergique chez un enfant afin que son état s'améliore. Thérapie sous la surveillance constante d'un médecin est ce qui peut vraiment aider, et non pas le conseil douteux d'amis, de voisins et de grands-mères.

Des médicaments

En fonction de l'âge de l'enfant et de la nature des lésions cutanées, le médecin peut vous prescrire le traitement médicamenteux suivant de la dermatite allergique.

  1. Antihistaminiques: Peritol, Tavegil, Suprastin, Loratidine, Diazoline, Zyrtec, Finistil, Claritin, Clemastin.
  2. Les antibiotiques sont recommandés pour l'infection bactérienne de la peau.
  3. Une pommade antibactérienne pour la dermatite allergique peut être prescrite aux enfants: érythromycine, Lincomycine, gentamicine.
  4. Agents de stabilisation des membranes: kétotifène, tsetrizine, loratadine.
  5. Vitamines.
  6. En tant que médicament local, on peut recommander toute crème adoucissante contre la dermatite allergique: par exemple, Advantan, Panthenol, Bepanten.
  7. Glucocorticoïdes: Dermoveit, Hydrocortisone, Elokom.
  8. Hydratants médicinaux pour la peau: Lipikar, Topikrem, Atoderm, Trikzer.
  9. Lorsque les formations pleureuses et purulentes désignent des médicaments pour la cicatrisation des plaies: Actovegin, Pommade au méthyluracile, Solcoseryl.
  10. Sorbants pour l’excrétion des toxines à l’origine de la dermatite allergique: charbon actif, Enterosgel, Latcofiltrum.

En plus des médicaments, le médecin peut prescrire diverses procédures auxiliaires.

Les procédures

Étant donné que le traitement de la dermatite allergique chez les nourrissons est une tâche difficile en raison de l'âge très bas et que la plupart des médicaments sont contre-indiqués, le médecin peut vous prescrire des procédures médicales pour les bébés.

  1. Laser
  2. Ultrafonoforez.
  3. Quartz
  4. Champ magnétique variable
  5. EHF (rayonnement électromagnétique).

L'objectif principal de ces procédures est d'éliminer l'exacerbation de la dermatite atopique, d'éliminer les symptômes externes. Parfois, le médecin peut autoriser un traitement à domicile avec des remèdes populaires s’ils ne sont pas contre-indiqués chez l’enfant.

Remèdes populaires

Avec la dermatite atopique, un traitement avec des remèdes populaires est possible, sous réserve de certaines règles. Premièrement, elle ne devrait pas être réalisée en tant que principale, mais uniquement en tant qu’aide auxiliaire. Deuxièmement, une autorisation claire du médecin doit être obtenue. Et troisièmement, vous devez d’abord déterminer si l’enfant a des contre-indications à ce traitement spécifique.

  1. Tampons avec aloès, citrouille fraîche ou pommes de terre crues.
  2. Pommade de jus d’Hypericum (1 c. À soupe) et de beurre (4 c. À soupe).
  3. Pommade à base de lait, glycérine et amidon de riz (1 cuillère à café chacune).
  4. Un mélange d'huile de lin (100 g) avec des fleurs de camomille (1 cuillère à soupe).
  5. Infusion de pissenlit pour l'ingestion.
  6. Pâte de camphre (1 c. À thé) et poudre de bois de santal (2 c. À thé).

Tous ces remèdes populaires pour la dermatite allergique ne peuvent pas garantir 100% du résultat. Oui, et guérir l'enfant complètement - pas dans sa compétence. Éliminer les signes externes de la maladie, améliorer l'état de la peau, réduire la douleur et les démangeaisons - telles sont leurs fonctions principales. Il faut garder cela à l'esprit. Beaucoup plus de bénéfices apporteront les bons soins pour un bébé malade et sa peau.

Sur le rôle de l'hérédité. Selon les études, une dermatite allergique se développe chez 80% des enfants; si les deux parents sont atteints de la même maladie, 60% - si le père ou la mère en souffrent, alors que l'autre parent est atteint d'une pathologie allergique des voies respiratoires, 55% - si quelqu'un est malade. alors un

Soins à domicile

Les principaux symptômes de la dermatite atopique étant liés à des lésions cutanées, les parents doivent savoir comment s’occuper de celle-ci pendant les périodes d’exacerbation de la maladie afin de ne pas nuire à la situation de l’enfant. Les dermatologues et les pédiatres conseillent de suivre les consignes suivantes, simples mais obligatoires.

  1. Si un allergène est détecté, il doit être exclu de la vie de l'enfant.
  2. Les parents demandent souvent s'il est possible de laver un enfant atteint de dermatite allergique: oui, il est même nécessaire d'éviter l'infection. Cependant, il est nécessaire d'ajouter des infusions et des décoctions d'herbes médicinales telles que la camomille, le calendula, l'écorce de chêne, la ficelle, le millepertuis, l'achillée millefeuille et le plantain au bain.
  3. Un bain fréquent est contre-indiqué. 1 fois en 2-3 jours suffira. La durée des procédures d’eau est également réduite à 5-6 minutes, pas plus.
  4. Les eaux de baignade doivent être chaudes et ne pas dépasser 36 ° C.
  5. Ne pas utiliser de gant de toilette lors du bain. Enlevez le savon et le shampooing avec une teneur élevée en parfums et préservatifs. Tous les détergents doivent porter une étiquette «hypoallergénique».
  6. Il est impossible de frotter le corps de l’enfant avec une serviette - éponger doucement et doucement.
  7. Changement quotidien du linge de lit pour l'enfant.
  8. Nettoyage humide quotidien dans la pièce où il habite.
  9. La température de l'air dans la pièce où l'enfant a la dermatite allergique ne doit pas dépasser 23 ° C.
  10. Humidité relative optimale pour lui - 60%.
  11. Tous les tissus en contact avec la peau de l'enfant doivent être naturels et non synthétiques: linge de lit, serviettes, vêtements.
  12. Coupez régulièrement les ongles de l'enfant pour éviter les brosses à cheveux dangereuses. Les bébés peuvent porter des gants en tissu spécial.
  13. En hiver, avant de sortir, le visage de l'enfant doit être traité avec de la crème pour bébé, en été - un écran solaire.
  14. Dans la chaleur du bébé ne peut pas être libéré sous les rayons du soleil brûlant de 11 heures à 16 heures.

Si un enfant souffrant de dermatite allergique reçoit des soins appropriés, corrects et compétents conformément à ces recommandations, des périodes d'exacerbation peuvent être évitées. Et la nutrition joue un rôle particulier à cet égard, car ce sont les produits très allergènes qui sont la principale cause des épidémies de cette maladie.

Notes de médecins. La maladie se manifeste plus fortement si elle est transmise à l'enfant par la lignée maternelle.

Régime alimentaire

Un régime pour la dermatite allergique joue un rôle très important, puisqu'un certain groupe d'aliments peut provoquer une exacerbation grave de la maladie. Les parents devraient les énumérer et les exclure du menu d'un bébé souffrant d'un tel diagnostic.

  1. Produits à fort pouvoir allergisant, à exclure du régime alimentaire de l’enfant: lait de vache, œufs, poisson, poulet, fraises, fraises, framboises, cassis, raisins, mûres, ananas, melons, grenades, kakis, agrumes, agrumes, chocolat et cacao café, noix, miel, moutarde, champignons, tomates, carottes, blé, betteraves, seigle.
  2. Les produits présentant un degré d'allergénicité moyen sont autorisés en quantité minime et peu fréquents: porc, dinde, pommes de terre, lapin, pois, pêches, groseilles rouges, abricots, bananes, maïs, poivron vert, sarrasin, canneberges, cerises, riz, bleuets et cerises
  3. Les produits peu allergiques devraient constituer la base du régime alimentaire des enfants atteints de dermatite atopique: produits laitiers fermentés, agneau, viande de cheval, courge, courge, citrouille (uniquement pour les variétés légères), radis, pommes vertes et jaunes, cerise blanche, groseille à maquereau, groseille blanche, prune et melon d'eau, concombre vert, amandes, chou, verts.

En établissant le menu pour un enfant souffrant de dermatite atopique, le tableau suivant vous aidera également.

Une nutrition adéquate chez les enfants atteints de dermatite allergique est une garantie de récupération rapide et de minimisation des exacerbations et des complications de la maladie. Si vous ne le soignez pas à temps, ne donnez pas de soins appropriés à votre bébé, les conséquences dangereuses pour sa santé ne peuvent être évitées.

Des complications

Les parents doivent savoir que la maladie est très dangereuse pour la santé du bébé. Surtout souvent, la dermatite allergique chez les nourrissons, dans laquelle le système immunitaire est encore trop faible et insuffisamment formé, est parsemée de toutes sortes de complications. Parmi les conséquences les plus indésirables, on note le plus souvent:

  1. Asthme bronchique.
  2. Choc anaphylactique.
  3. Immunosuppression: infections fréquentes.
  4. Lymphadénite dermatopathique.
  5. Pathologies du tube digestif: gastroduodénite chronique, éosophagite, duodénite, colite, cholécystite.
  6. Elargissement de la glande thyroïde.
  7. Maladies du système endocrinien.
  8. Troubles métaboliques.
  9. Troubles de la nutrition.
  10. Psychopathie, troubles neurologiques.
  11. Maladie des yeux.
  12. Dystonie végétative.

Afin de prévenir le développement de telles complications de la dermatite allergique chez les enfants, celle-ci doit être détectée rapidement, être traitée périodiquement avec un cycle complet et ne pas être commencée. Étant donné que les périodes d'exacerbation peuvent éclater tout au long de la vie, cette maladie peut affecter à la fois les parents et l'enfant. Il est donc beaucoup plus facile de l’empêcher par des mesures préventives.

Prévention

La dermatite allergique étant le plus souvent diagnostiquée chez les enfants de moins d’un an, la prévention de cette maladie doit être envisagée dès les premiers jours de la vie d’un bébé. Il comprend les activités suivantes.

  1. Normalisation de la nutrition: traitement complet des affections congénitales et acquises du système digestif, alimentation appropriée, introduction au menu d'aliments allergéniques en temps voulu, prévention et traitement de la dysbiose intestinale et régimes amaigrissants.
  2. Essayez de protéger l'enfant du stress, des émotions fréquentes et des troubles nerveux.
  3. Fournissez-lui des conditions matérielles et de vie qui répondent aux normes: il ne devrait pas y avoir d'humidité dans les pièces où il passe le plus clair de son temps, lui donnant une pièce séparée pour qu'il n'y ait pas de surpopulation (un grand nombre d'enfants, par exemple, dans un petit espace), la nourriture devrait être bonnes et équilibrées, les règles d'hygiène de base doivent être suivies sans poser de questions.
  4. Dès les premiers jours de la vie d'un enfant, protégez-le de la fumée de tabac - il ne devrait pas devenir un fumeur passif par la faute des adultes.
  5. Évitez les endroits où l'air est pollué, où il y a beaucoup de gaz d'échappement, de sels de métaux lourds et de suspensions chimiques.
  6. Essayez de vous assurer que la peau des enfants n'entre pas en contact avec des allergènes tels que la laine, les détergents et produits chimiques agressifs, l'acrylique et les cosmétiques.
  7. Utiliser des méthodes diagnostiques de recherche pour identifier la présence de micro-organismes (en particulier S.aureus) et les éliminer à l'aide d'un traitement approprié.

Si un enfant a une dermatite allergique, quel que soit son âge, il est urgent de commencer le traitement et de lui fournir des aliments conformément au régime alimentaire prescrit par le médecin. Si les parents eux-mêmes ont souffert d’une telle maladie dans l’enfance, ils doivent prendre des mesures préventives pour prévenir ce problème de peau dès les premiers jours de la vie de l’enfant afin de réduire le risque de réactions allergiques.

Le respect des recommandations médicales, un traitement complet et les soins à domicile nécessaires dans de tels cas permettront certainement de soulager l’état de l’enfant et de réduire la fréquence des exacerbations.

Dermatite allergique chez les enfants

La dermatite allergique chez les enfants est une pathologie de la peau, conséquence des réactions immunologiques du corps en réponse au contact avec un allergène de toute nature. En raison de l'immaturité du système immunitaire, les enfants sont particulièrement exposés aux maladies allergiques. Selon diverses études cliniques, la fréquence des allergies chez les enfants varie de 15 à 25% et la proportion de dermatites allergiques parmi ce type de maladie est comprise entre 55 et 60%. Et l'incidence de la pathologie cutanée allergique est en constante augmentation, ce qui est associé à la détérioration de la situation écologique et de la qualité de la nutrition dans le monde.

Causes de la dermatite atopique chez les enfants

La cause de la dermatite atopique est le contact avec diverses substances étrangères - les allergènes. Les substances suivantes peuvent agir en tant qu'allergènes:

  1. Produits chimiques: colle, colorants (alimentaires, colorants pour tissus), vernis, sels de métaux non ferreux, cosmétiques et parfums, produits d’hygiène et autres.
  2. Médicaments. Des allergies peuvent apparaître avec n'importe quel médicament et chaque utilisation d'un nouveau médicament chez un enfant doit être contrôlée.
  3. Plantes (par exemple, absinthe, carex, primevère, camomille et autres).
  4. Poussière domestique. Une énorme quantité de matériel biologique (particules de peau, de poils, de petits insectes et d'acariens), potentiellement sensibilisante du système immunitaire, s'accumule dans la poussière. La poussière est considérée comme la cause de l'asthme bronchique, mais chez les enfants prédisposés, elle peut provoquer des manifestations de dermatite allergique.
  5. Nourriture Les protéines du lait et des œufs de poule provoquent souvent des réactions allergiques en raison de leur teneur élevée en protéines étrangères.
  6. Les piqûres d'insectes, les serpents et les arachnides contiennent des protéines qui, une fois ingérées, déclenchent une cascade allergique.
  7. Violation du régime alimentaire de la mère qui allaite. Le lait maternel peut accumuler des allergènes et les transmettre au bébé.

Il existe également un type particulier de dermatite - la dermatite atopique chez les enfants. Cette pathologie cutanée est une conséquence de la prédisposition génétique du corps à la production d'un grand nombre d'immunoglobulines E, qui sont le lien initial de l'allergie. Dans ce type de dermatite, il est impossible d'isoler un irritant spécifique: des éruptions cutanées peuvent apparaître au contact de toute substance ressemblant à un allergène. Parmi les dermatites allergiques chez les enfants, ce type survient dans 17% des cas.

Le mécanisme de l'apparition de la dermatite atopique

La maladie se développe à la suite de la formation dans le corps d’une sensibilité à un allergène spécifique de nature protéique. Au premier contact avec un allergène, des cellules spécifiques - les macrophages - l'absorbent et laissent la trace protéique de la substance à la surface. La protéine trace (récepteur) lit d’autres cellules immunitaires qui, lorsque l’allergène est injecté à plusieurs reprises dans le corps, commencent à émettre des agents vasodilatateurs (histamine) et des médiateurs de l’inflammation. Ces substances sont la cause d'éruptions cutanées et de démangeaisons.

En cas de prédisposition aux allergies, une éruption cutanée peut apparaître en raison de l'utilisation d'une grande quantité de fruits sucrés et d'agrumes. Ces substances stimulent la production d'histamine, ce qui déclenche une réaction allergique. Les maladies infectieuses, les situations de stress, les surchauffes et la surchauffe augmentent également la sensibilisation du corps.

À quoi ressemble la dermatite allergique chez les enfants?

Dermatite allergique sur les mains des enfants

Les principaux symptômes de la dermatite atopique sont l'apparition d'éruptions cutanées sur la peau rougie, accompagnées de démangeaisons et de brûlures graves. La forme et la taille de l'éruption cutanée sont différentes à chaque exacerbation de la maladie. Sur la peau peuvent apparaître de petits nodules légèrement saillants au-dessus de sa surface ou un gonflement important de la peau avec des bulles, des croûtes séreuses et une desquamation. Des éléments de l'éruption peuvent être infectés par du pus. Le tableau clinique de la maladie dépend de la quantité d'allergène et du degré de réactivité du système immunitaire. Chez les enfants, les réactions allergiques sont plus graves et se caractérisent par une évolution ondulatoire avec des périodes d’exacerbation du processus et un syndrome d’intoxication grave (fièvre, frissons, déshydratation).

Au début d'une attaque, une éruption cutanée peut apparaître sur les surfaces de flexion des bras ou des jambes, le visage de l'enfant, se répandant progressivement dans tout le corps. L'éruption cutanée sur le visage s'accompagne d'un œdème grave, dû aux caractéristiques structurelles du tissu adipeux sous-cutané de cet endroit. Lorsque l'allergène touche directement la peau (boucles de ceinture ou vêtements en métal non ferreux, par exemple), l'éruption apparaît au point de contact, a une forme claire, ne se propage pas davantage et disparaît rapidement après la fin du contact.

Diagnostic de la dermatite atopique chez les enfants

Il est possible d'identifier une dermatite allergique chez un enfant, sur la base de la manifestation typique de la maladie et du fait du contact avec l'allergène. Pour exclure la dermatite atopique, les membres de la famille sont examinés pour rechercher la présence d'autres maladies allergiques (asthme bronchique, eczéma). De plus, sous la supervision d'un spécialiste, des tests cutanés d'allergie sont réalisés avec des ensembles connus de substances sensibilisantes. Dans le sang, la concentration d'immunoglobuline E est déterminée.

Traitement de la dermatite allergique chez les enfants

Le traitement de la dermatite allergique chez l'enfant est un ensemble de mesures comprenant la correction du mode de vie et l'utilisation de substances médicamenteuses. Tout d’abord, il est nécessaire d’exclure le contact de l’enfant avec le sensibilisant à la substance et d’autres agents provocateurs (produits chimiques, poussière de maison, allergènes alimentaires). Nécessairement effectué la prévention des maladies infectieuses.

Pour prévenir de nouveaux épisodes de la maladie, vous devez suivre un régime alimentaire particulier: éliminer le chocolat, les agrumes, les aliments fumés et frits, les noix, réduire la quantité de lait et d'œufs, les colorants alimentaires et les conservateurs.

Comme médicaments utilisés:

  1. Les antihistaminiques (loratadine, diphenhydramine, suprastine) bloquent la production de cellules histaminiques et arrêtent la réaction allergique.
  2. Les glucocorticoïdes sont utilisés en cas de réactions allergiques graves et de l’inefficacité des antihistaminiques. Les hormones sont appliquées localement dans le cadre de pommades ou de manière systémique.
  3. Les sédatifs sont nécessaires pour soulager les symptômes d'anxiété et de peur chez un enfant. Ils renforcent l'effet d'autres médicaments anti-allergiques en réduisant le tonus du système nerveux.
  4. La thérapie de désintoxication est utilisée pour les processus allergiques graves.
  5. Antibiotiques pour l'infection secondaire de l'éruption.
  6. Vitamines et oligo-éléments pour le renforcement général du corps. Ces substances ne peuvent pas être utilisées au stade actif du processus en raison du risque d’exacerbation.

Dermite allergique chez les enfants traitement des remèdes populaires

L'utilisation de méthodes traditionnelles peut aider à atténuer l'évolution de la dermatite. Mais il faut être prudent, car les plantes qu'il est proposé d'utiliser peuvent être elles-mêmes des allergènes. Tout d'abord, vous devez vous assurer qu'il n'y a pas de sensibilité à cette plante: une petite quantité de bouillon doit être appliquée sur la peau du poignet et laissée pendant une demi-heure. Si des rougeurs, des gonflements ou des démangeaisons de la peau apparaissent, ce remède ne peut pas être utilisé.

  1. Les bouillons de substances bronzantes (écorce de chêne, prêle, racine de deviacil) aident à réduire l’enflure et les démangeaisons.
  2. Réduit les rougeurs et les démangeaisons du bain de fleurs de camomille, de valériane, d'origan, de mélisse.
  3. Vous pouvez apaiser la peau à l'aide de crème pour bébé, d'huile d'argousier et de graisse d'oie ou de porc.

Prévisions et conséquences

Avec l’âge, la gravité des symptômes de la maladie diminue et, avec le temps, ils peuvent disparaître complètement. Pour prévenir la progression de la dermatite atopique, vous devez suivre scrupuleusement les instructions du médecin et éliminer complètement le contact avec l’allergène.

Dermite allergique chez un enfant

Dermite allergique sous forme de nodules chez les enfants

Synonymes: dermatite de sensibilisation, dermatite de contact allergique.

Une Autre Publication Sur Les Allergies

Patchs squameux rouges sur le corps: causes et traitement

Sur la peau, vous pouvez déterminer de manière fiable l'état du corps humain. Toute perturbation du fonctionnement des organes et systèmes internes affecte instantanément la peau.


Pommade fosses pour homme

Traitement de lichen, démodécie et pommade acné Pommade Yam Bk - composition. instructions d'utilisation et contre-indicationsLa peau des animaux, comme l'homme, souffre souvent de défauts d'étiologies diverses.


Tar bouleau pour le visage

Le goudron est largement utilisé dans l'industrie cosmétique. Fabriqué en distillant les feuilles, les boutons et l’écorce de bouleau. C’est un remède efficace connu de longue date contre l’acné sur le visage.


Comment éliminer les taches d'acné à la maison

Ce n’est un secret pour personne qu’après l’acné, des traces restent sur le visage.Par conséquent, beaucoup s’intéressent à la question de savoir comment se débarrasser des taches laides de l’acné.