Traitement efficace de la dermatite atopique

La dermatite allergique est une maladie de l'épiderme qui résulte d'une réaction atypique du corps sous l'influence d'allergènes et d'un processus inflammatoire.

La maladie se caractérise par l'apparition de lésions sur l'épiderme. Habituellement manifesté dans l'enfance et reste jusqu'à la fin de la vie. Pour éviter les rechutes, seul un traitement correct et le respect de certaines règles de nutrition peuvent aider.

Types de dermatite atopique

Il est important de pouvoir distinguer la dermatite allergique de la dermatite simple. La cause de la première pathologie sont les allergènes. Une dermatite simple apparaît sous l’influence de hautes et basses températures.

Les deux maladies ne sont pas infectieuses, elles ne sont donc pas transmises de personne à personne. La dermatite allergique, à son tour, est des variétés suivantes:

  • Contact Dans ce cas, la pathologie découle du contact de l'épiderme avec le produit - l'agent causal d'une réaction atypique du corps. Dans ce cas, l'éruption cutanée peut apparaître non pas à l'endroit du contact de la peau avec l'allergène, mais dans une autre zone de la peau. Les agents responsables d’une réaction atypique sont généralement des détergents et des produits de nettoyage, des plantes toxiques, des produits cosmétiques de mauvaise qualité;
  • Toxique-allergique. Cette pathologie est due à l'ingestion d'allergènes par l'épiderme, les organes digestifs, la respiration ou à la suite de l'introduction d'injections. Les agents responsables de la maladie sont les aliments, les détergents et produits de nettoyage, les produits cosmétiques et les préparations médicales, ainsi que les rayons ultraviolets. Symptômes caractéristiques - apparition d'urticaire sur l'épiderme. En l'absence de traitement approprié, un œdème de Quincke peut apparaître. Une telle condition peut être fatale si elle n’est pas assistée médicalement à temps
  • Névrodermite. Un autre nom est la dermatite atopique. Cette pathologie est héréditaire. La maladie est chronique, il est donc important de suivre certaines règles de nutrition tout au long de la vie.

Quelles que soient les espèces, une dermatite allergique apparaît sur les mains, le visage ou le corps. Habituellement, il y a des éruptions cutanées, accompagnées d'une éruption cutanée. La dermatite allergique sur le visage provoque le plus d'inconfort.

Ici, l'éruption cutanée affecte négativement l'apparence, par conséquent, produit un inconfort esthétique. Seule la thérapie correcte contribue à la descente des formations, ne laissant aucune marque sur l'épiderme.

Si une dermatite allergique aiguë est diagnostiquée, une attention médicale urgente est requise. L'absence de traitement peut entraîner un œdème de Quincke ou un choc anaphylactique. De telles conditions provoquent la mort sans traitement en temps voulu.

Dermite allergique: symptômes et traitement chez l'adulte

La dermatite allergique est une maladie qui survient sous l'influence d'allergènes. Lorsqu'ils pénètrent dans le corps, des anticorps commencent à être produits. Ils essaient de détruire des substances perçues comme hostiles.

Les anticorps provoquent la synthèse de l'histamine, qui est à l'origine de l'éruption cutanée sur l'épiderme. Pour cette raison, peu importe le nombre d'allergènes entrés dans le corps. L'important est la quantité d'histamine développée.

Chez l'adulte, les symptômes de la dermatite atopique dépendent des stades de développement de la pathologie, si la maladie est aiguë:

  • Stade érythémateux. Dans ce cas, une teinte rouge apparaît sur l'épiderme qui s'élève au-dessus de l'épiderme;
  • Stade vésiculaire Sur la peau se forment des nodules, également appelés bulles. Ces éruptions cutanées peuvent être petites ou grandes. Les bulles ont un centre liquide, donc après la formation de la formation de l'épiderme, il reste une croûte ou une érosion;
  • Stade nécrotique. Voici la destruction des tissus mous. En conséquence, des ulcères trophiques apparaissent sur l'épiderme.

C'est important! L'éducation avec la dermatite allergique apparaît généralement sur les membres supérieurs, y compris les paumes, et une éruption cutanée apparaît sur le visage et le corps. Le traitement est effectué quel que soit le lieu de localisation des formations.

Dermatite allergique: Causes

La cause de la dermatite atopique est l’effet des agents pathogènes sur le corps. Habituellement, une réaction atypique apparaît sur les stimuli suivants:

  • Physique. Ceux-ci incluent les basses et hautes températures, le rayonnement ultraviolet, les animaux domestiques, les plantes;
  • Chimique. Une cause fréquente d'allergie est la prise de certains médicaments, l'utilisation de cosmétiques et de produits chimiques ménagers, ainsi que de parfums;
  • Légumes Ce sont des produits à base d'herbes médicinales. Réaction non standard du corps provoquer des remèdes populaires pour une utilisation orale et extérieure;
  • Écologique. Des allergies peuvent survenir chez des personnes vivant dans des régions aux conditions environnementales défavorables. Dans ce cas, la thérapie en cours peut ne pas produire l'effet souhaité. Par conséquent, les médecins conseillent souvent aux patients de changer de région de résidence.
  • Nutritionnel. Dans ce cas, le corps réagit de manière inhabituelle à l'utilisation de certains produits. Ceux-ci incluent le miel, le chocolat, les agrumes et d'autres aliments;
  • Psychologique. La survenue d'une dermatite atopique peut provoquer un contexte émotionnel instable.

La dermatite allergique apparaît également en raison d'une prédisposition génétique.

Dermatite contagieuse ou non allergique? Ce n'est pas une pathologie infectieuse, donc il n'est pas transmis par les gouttelettes en suspension dans l'air.

Symptômes de contact et dermatite allergique toxique

La dermatite de contact allergique présente les symptômes suivants:

  • l'eczéma aux mains, qui s'aggrave après le contact avec des détergents et des détergents et, avant l'apparition de ce problème sur l'épiderme, apparaît un point situé au-dessus de la peau qui se transforme en une éruption cutanée avec le liquide contenu à l'intérieur;
  • taches blanches sur l'épiderme du visage;
  • éruptions cutanées de divers types: petites éruptions cutanées, vésicules, papules et autres;
  • rougeur de la peau;
  • gonflement des tissus mous;
  • démangeaisons et brûlures dans les zones touchées de l'épiderme.

La dermatite allergique toxique présente également des symptômes supplémentaires:

  • augmentation de la température corporelle;
  • maux de tête;
  • douleur dans les articulations et les muscles.

La dermatite de la nature allergique de l'espèce de contact est montrée dans la photo ci-dessous.

Comment traiter la dermatite allergique chez l'adulte

Il existe plusieurs façons de traiter la dermatite allergique chez l'adulte. Pour se débarrasser des signes de pathologie, un traitement complexe est prescrit. Cependant, avant de commencer le traitement, vous devez identifier l'allergène et limiter le contact avec l'agent pathogène.

Seulement cela garantit un effet positif sur la thérapie. Pour le traitement de la dermatite allergique sur le visage ou le corps, prescrit des médicaments médicaments à l'intérieur et l'utilisation de produits à usage externe.

Traitement systémique

Le traitement systémique de la dermatite atopique chez l’adulte repose sur l’utilisation de médicaments antihistaminiques. Le plus souvent, les médecins prescrivent la loratadine, la suprastine, la claritine, le zodak et d’autres préparations pharmaceutiques similaires. Ces produits éliminent les signes de pathologie. Les moyens soulagent les démangeaisons, éliminent les rougeurs et le gonflement des tissus mous et contribuent également à la convergence des lésions.

La durée de ce traitement dépend de la nature de la maladie et du moment où le traitement est commencé. Si vous commencez à prendre des médicaments immédiatement après l'apparition des symptômes de la maladie, le traitement donnera rapidement un résultat positif.

Traitement local

Le traitement de la dermatite atopique ne sera pas efficace sans l'utilisation d'agents topiques. Dans ce cas, prescrivez ces produits:

  • Antihistaminiques. Ces fonds soulagent rapidement les démangeaisons causées par la dermatite allergique, soulagent les rougeurs, l'enflure des tissus mous et les éruptions cutanées. Le produit est traité plusieurs fois par jour avec la zone touchée de l'épiderme. Les médecins recommandent d'utiliser des médicaments tels que Claritin, Zodak et d'autres;
  • Glucocorticostéroïde signifie. Ces médicaments sont fabriqués à base d'hormones. Les produits ont un grand nombre de contre-indications et d'effets secondaires. Pour cette raison, la pommade hormonale n'est prescrite que si les antihistaminiques se sont révélés inefficaces. L'utilisation de glucocorticostéroïdes ne peut être prescrite que par un médecin. Les médicaments soulagent les rougeurs, les démangeaisons, les éruptions cutanées, l'urticaire et d'autres éruptions cutanées. Les experts recommandent l’utilisation d’hydrocortisone et de prednisone. La durée du traitement est déterminée par le médecin.
  • Les médicaments, qui incluent des antibiotiques. Cette pommade est prescrite en cas d'infection jointe à la dermatite allergique. Les médecins recommandent l’utilisation de pommade à la tétracycline, à la géléomycine et à l’érythromycine. Ces fonds devraient être utilisés pour prévenir l’apparition et le processus inflammatoire déjà apparu.

Traitement de la dermatite sur le visage et les mains

En cas de dermatite allergique au visage, il est important d'empêcher l'infection de se fixer et de commencer un traitement rapide afin d'éliminer rapidement l'éruption cutanée, car les formations dans ce cas apportent un inconfort non seulement physique, mais aussi esthétique.

Pour la thérapie, il est recommandé d'utiliser des agents topiques. Ceux-ci incluent Flucinar et Lorinden. Ces médicaments soulagent les démangeaisons et les éruptions cutanées, ainsi que le processus inflammatoire. Les fonds ont été affectés plusieurs fois par jour aux zones touchées de l'épiderme.

La dermatite allergique sur les mains peut être traitée avec des médicaments tels que Skin-cap, Panthenol ou Bepanten. Ces fonds permettront non seulement de se débarrasser des sensations de malaise qui accompagnent la maladie, des éruptions cutanées, des rougeurs et des gonflements, mais également de protéger la peau contre les effets néfastes externes. Le panthénol est recommandé en cas de réaction allergique à des températures élevées, telles que l’eau chaude ou les rayons ultraviolets.

Si des symptômes de dermatite atopique apparaissent chez l’adulte et que le traitement ne produit pas l’effet recherché, il est recommandé de contacter un professionnel présentant ce problème. Cela peut signifier que l'allergène a été incorrectement identifié ou que les médicaments prescrits ne peuvent pas traiter la symptomatologie de la pathologie.

Traitement de la dermatite pendant la grossesse

Si une dermatite allergique est apparue chez une femme au cours de la période de portage d'un bébé, la question se pose de savoir comment traiter cette pathologie. Le fait est que pendant la grossesse, de nombreux médicaments sont interdits en raison de leur impact négatif sur le bébé.

Pendant la période de portage, il est généralement recommandé aux femmes d'utiliser la médecine traditionnelle, mais uniquement sur recommandation d'un médecin et de Suprastin. D'autres médicaments ne sont prescrits que si la pathologie cause plus de tort à l'enfant que la prise de médicaments.

Régime alimentaire pour la dermatite allergique

Si une dermatite allergique est diagnostiquée, il est recommandé de respecter certaines règles de nutrition. Il est important d'exclure du régime alimentaire tous les aliments susceptibles de provoquer une réaction atypique du corps ou d'aggraver la pathologie. Ceux-ci incluent:

  • agrumes;
  • chérie;
  • les noix;
  • du chocolat;
  • les légumes, les baies et les fruits de nuances rouges et jaunes;
  • huile de tournesol et graines de tournesol;
  • bouillons de viande concentrés;
  • viande grasse et poisson;
  • oiseau de rivière; les abats;
  • fruits de mer

Cependant, la nutrition du patient devrait être variée. Il est recommandé d'inclure dans le menu:

  • poisson faible en gras;
  • viande et volaille diététiques;
  • fruits frais, légumes, baies, sauf interdiction;
  • les verts;
  • bouillie.

Il est également recommandé de respecter les règles de nutrition suivantes:

  • Mangez de petites quantités de nourriture 6 fois par jour. Il est recommandé de prendre 200 grammes de produit et 200 ml de liquide à la fois.
  • Suivez le régime d'alcool. Le jour devrait boire de 1,5 litres de liquide. Dans le même temps, vous pouvez utiliser de l'eau propre sans gaz, compotes et boissons aux fruits, baies et fruits cuits et non interdits. Vous ne pouvez pas boire de soda sucré, de jus de fruits avec des conservateurs, ainsi que des boissons alcoolisées;
  • La cuisson est recommandée uniquement à la vapeur, au four ou en ébullition. Vous ne pouvez pas faire frire ou fumer de la nourriture.

Si vous ne suivez pas les règles de nutrition pour la dermatite atopique, le traitement ne donne pas de résultat positif.

Dermatite allergique: traitement des remèdes populaires chez l'adulte

Comment guérir les remèdes populaires de dermatite allergique dire à un spécialiste. Le médecin peut inclure l'utilisation de la médecine alternative dans la thérapie complexe.

Pommade à base d'huile d'argousier

Pour préparer un tel produit, vous aurez besoin de:

  • huile d'argousier - 2 petites cuillères;
  • crème pour bébé - 2 grandes cuillères.

Les deux produits sont combinés et agités. La pommade résultante est appliquée sur les zones problématiques de l'épiderme. La manipulation est effectuée plusieurs fois par jour.

Bouillon à base de plantes médicinales

Pour faire une décoction, vous aurez besoin de:

  • écorce de chêne hachée - 1 grande cuillère;
  • Fleurs de calendula - 1 grande cuillère;
  • fleurs de romarin sauvage - 1 grande cuillère;
  • prêle - 1 grande cuillère;
  • mélisse - 1 grande cuillère;
  • racine de bardane hachée - 1 grande cuillère;
  • huile végétale - 1 tasse.

Toute huile végétale convient à cette recette, mais les experts recommandent de privilégier l’huile d’olive. Toutes les plantes sont combinées et 1 grande cuillère est séparée de la masse totale. La collection est ajoutée à l'huile et le produit est bouilli pendant un quart d'heure.

Ensuite, le bouillon est laissé refroidir. Le produit est filtré, puis un coton-tige est humidifié à l'huile et les zones à traiter sont traitées avec la préparation. La manipulation est effectuée plusieurs fois par jour.

Brocart à base de romarin sauvage

Pour préparer un tel remède, prenez:

  • romarin sauvage - 2 grandes cuillères;
  • eau - 1 litre.

La plante est versé de l'eau bouillante et mis à cuire. Le médicament est bouilli pendant 15 minutes, puis laissé à refroidir et à perfuser. Le bouillon est filtré et ajouté au bain, ce qui est recommandé de prendre un quart d'heure. La procédure est effectuée 2 fois en 7 jours.

Infusion à base de pensées

  • Pensées - 2 grandes cuillères;
  • eau - 1 litre.

La plante est versé de l'eau bouillante. Après cela, l'agent est laissé infuser pendant 15 minutes. La perfusion est filtrée et ajoutée au bain, il est recommandé de prendre un quart d’heure. La procédure est effectuée 2 fois par semaine.

Dans la vidéo, des experts parlent de ce qu'est la dermatite allergique et de la façon de traiter cette pathologie.

Dermatite allergique photo

Il est impossible de diagnostiquer la maladie par des signes externes. Cela nécessite certaines recherches. Cependant, vous devez savoir à quoi ressemble visuellement une dermatite allergique, comme le montre la photo ci-dessous.

La dermatite allergique est une pathologie qui, si elle n'est pas traitée, peut provoquer un œdème de Quincke et un choc anaphylactique. Ces conditions entraînent le décès du patient, sinon des soins médicaux opportuns.

Cependant, il est plus facile d’empêcher leur apparition. Pour cette raison, dès les premiers signes de dermatite atopique, il est recommandé de consulter un professionnel afin d'identifier l'agent responsable de la maladie et de recevoir une ordonnance de traitement.

Que faire avec la dermatose allergique

La dermatose allergique se produit lorsque la réponse immunitaire pathologique en réponse à un irritant. Le mécanisme de développement de la maladie provoque les symptômes de tout groupe de lésions cutanées. Cependant, dans ce cas, il joue un rôle majeur. Les dermatoses allergiques sont la pathologie la plus courante de l'épiderme. Elles peuvent apparaître chez les hommes, les femmes et les enfants, à tout âge.

Les causes

Toutes les causes pouvant provoquer des lésions cutanées peuvent être divisées en deux grands groupes. Les facteurs liés à la première cause de dermatose allergique en tout. Tout d’abord, il s’agit du contact direct avec des substances toxiques (acides ou alcalis), du contact avec des objets chauds, de la réaction à la température (à la fois une brûlure et une gelure). Le deuxième groupe de facteurs conduit à une dermatose allergique uniquement chez les personnes présentant une hypersensibilité à une substance.

Dans la littérature médicale, ils sont appelés allergènes. Les manifestations cliniques sur la peau apparaissent non seulement au contact d'un irritant, mais également lors de la consommation de certains aliments, médicaments et boissons. Les dermatoses allergiques chez les enfants et les adultes résultent de nombreuses causes. C'est:

  • les éraflures causées par des vêtements serrés et inconfortables (souvent situés sur le cou, les poignets);
  • l'érythème fessier des couches dans les plis de la peau, des couches, des couches, etc.
  • long séjour au soleil;
  • contact avec certaines plantes (ortie, levres cendrés, dittum, etc.) ou contact avec le pollen de fleurs de la peau;
  • colorants chimiques, sels métalliques (le plus souvent, des dermatoses allergiques similaires apparaissent chez les travailleurs des ateliers de production);
  • des bijoux contenant des substances telles que le nickel, le chrome, le bronze;
  • composants chimiques des cosmétiques décoratifs et médicaux, hygiéniques et détergents;
  • ingestion ou utilisation topique de médicaments (en général, les antibiotiques et les sulfamides provoquent la même réaction).

Les allergènes alimentaires les plus courants sont les œufs, le chocolat, le poisson et les fruits de mer, les légumes rouges, les fruits et les baies (fraises, tomates, groseilles, framboises), les agrumes et les noix. Chez les enfants, la dermatose allergique est souvent causée par une réaction aux protéines contenues dans le lait de vache. De plus, une prédisposition héréditaire joue un certain rôle. Il est prouvé que la probabilité d'apparition de divers types de pathologies cutanées similaires est plus élevée si les cas de cette maladie appartenaient à la famille immédiate.

Types de dermatose allergique et leurs signes cliniques

Selon la raison de l'apparition d'une réaction systémique ou locale du corps et les manifestations cliniques, il existe plusieurs types de dermatoses allergiques. Tout d’abord, c’est la dermatite de contact. Il se produit en réponse au contact direct avec un irritant et se manifeste à la place de son impact. Un léger gonflement se produit sur la peau, des démangeaisons sont possibles, mais les rougeurs ne se propagent pas davantage. Les symptômes disparaissent sans traitement après 1 à 2 semaines. L'érythème fessier est l'une des formes de dermatite allergique de contact, qui survient chez presque tous les enfants. En plus des rougeurs et des démangeaisons, une telle lésion est accompagnée de douleur au toucher.

Un autre type de ce groupe de dermatoses est le contact allergique. Contrairement à la dermatite de contact simple, cette forme survient lorsque la peau est en contact répété avec un irritant. Les premiers symptômes apparaissent sur les mains, les jambes, les pieds, les épaules, le cou et le visage, et l'éruption continue de se propager rarement. Le tableau clinique est l’apparition de rougeurs, de taches sur la peau, et de démangeaisons graves; les symptômes peuvent s’apaiser, mais réapparaître à la reprise du stimulus.

Dermatose: tout sur la maladie désagréable et son traitement complexe

Aujourd'hui, la médecine officielle connaît plus de deux mille maladies de peau différentes. Ils sont combinés dans un groupe de maladies sous le nom général de dermatose. Afin de classer correctement les manifestations de chaque affection, les médecins les divisent en sous-groupes en fonction de certains symptômes, manifestations et causes.

Quelle est cette maladie

Les dermatoses caractérisées par des causes spécifiques et par le tableau clinique sont appelées dermatoses. En fait, il s’agit de groupes de maladies de la peau associées à une réaction allergique du corps, à une malnutrition, à la reproduction de microbes et de bactéries, à une inflammation ou, dans certains cas, à la génétique.

La science explique pourquoi les maladies de la peau sont si énormes:

  1. La peau humaine elle-même a une structure très complexe. Cela inclut les glandes sébacées et divers vaisseaux, les cheveux, les ongles, les tissus conjonctifs, etc. Tous ces composants des chaînes de la structure épithéliale ont des origines différentes. Par conséquent, ses dommages se produisent toujours de différentes manières.
  2. L'épithélium est la protection du corps contre les facteurs externes. Il est le premier à être exposé à l'environnement, aux produits chimiques, aux radiations, à la poussière et chacun de ces facteurs peut provoquer une maladie distincte.

Les types de dermatites les plus courants sont les effets du stress, de la perturbation du système endocrinien ou de la diminution de l'immunité humaine, de lésions aux organes internes.

Les facteurs externes comprennent divers types de blessures, de morsures. En outre, la dermatose peut se développer à la suite d'autres maladies qui réduisent le système immunitaire.

Classification

Pour le moment, les médecins vont diviser la dermatose en plusieurs groupes. Parmi eux se trouvent:

  • pétillante;
  • allergique;
  • démangeaisons;
  • pathologie cutanée associée à des troubles mentaux.

Type de maladie allergique

Il existe une classification de la dermatose selon la nature du tableau clinique:

  • les maladies de la peau, dont les symptômes sont exprimés par une intoxication du corps et une hyperthermie, et les manifestations sur l'épithélium sont assez insignifiantes;
  • au premier plan, au contraire, les éruptions cutanées et autres symptômes locaux prévalent.

La dermatose et les maladies professionnelles sont classées:

  • contact constant de la peau avec un environnement agressif;
  • contact fréquent avec la source d'infection;
  • réaction aux effets du courant, température ambiante élevée, rayonnement;
  • réaction de la peau au sable, au ciment, à la pierre concassée, à la laine de verre.

A quoi ressemble la maladie

La dermatite est caractérisée par une éruption cutanée sous forme de bulles. Selon le degré de la maladie, ils peuvent couvrir tout le corps ou apparaître dans une partie du corps, ils peuvent atteindre différentes tailles, de petites vésicules à de très grands taureaux (sur la photo).

Si l'éruption cutanée a été causée par une allergie, des poches et des éruptions cutanées chaotiques peuvent apparaître.

Reconnaître la dermatose qui démange, simplement par la croûte, l’épaississement de la peau, son motif hydratant et amélioré. De plus, il est très caractéristique de fortes démangeaisons, accompagnées d'un peignage de la peau.

Symptomatologie chez un adulte et un enfant

Selon l'âge d'une personne, les symptômes de la dermatose peuvent varier considérablement.

Dans l'enfance, la dermatose se manifeste généralement par un facteur héréditaire. Par conséquent, si les parents souffrent d'eczéma ou de psoriasis, l'enfant risque alors de commencer à développer des symptômes sur la peau dès la toute petite enfance.

Il est important que les parents surveillent de près la peau du bébé. Le plus souvent, si ce ne sont pas des maladies de peau héréditaires, alors des maladies telles que la dermatite pelenochny ou séborrhéique.

Le lit emmailloté provoque un contact prolongé de la peau de l'enfant avec les selles ou l'urine. Tout cela à cause du remplacement tardif ou usé des couches.

La séborrhéique est due à une infection fongique recouvrant le cuir chevelu d’une croûte jaunâtre. L'enfant ne le ressent généralement pas, mais il n'est pas facile de guérir cette dermatite.

L’adolescence est caractérisée par l’apparition de séborrhée, d’acné ou de gale, pouvant survenir aux pieds et même au visage chez les enfants, ce qui n’est pas le cas chez les adultes qui n’en souffrent pas.

Par conséquent, dans le cas de diverses maladies de la peau, il est nécessaire de prendre en compte l'âge de la personne, ses manifestations caractéristiques. Les principaux symptômes incluent:

  • l'apparition d'éruptions rouges sur la peau, dont la taille, la couleur, la couleur, le jaunissement, la croûte et les démangeaisons peut varier;
  • les éruptions cutanées peuvent être de nature différente - ampoules, plaies, érosion, plaques;
  • érythème;
  • brûlure, démangeaisons;
  • éplucher;
  • acné, verrues, séborrhée;
  • névrose et insomnie.

Diagnostic des maladies

Afin de poser un diagnostic correct, le médecin doit d’abord examiner la peau du patient, puis l’interroger sur ses préoccupations. À ce stade, si la maladie est la même pour tous les symptômes, le diagnostic peut alors être complété. Le dermatologue peut alors immédiatement prescrire un traitement.

Cependant, dans la plupart des cas, un examen superficiel ne suffit généralement pas. Généralement effectué des analyses biochimiques du sang et de l'urine, ainsi qu'un examen médical complet.

Pour déterminer la microflore, des peaux sont prélevées sur la peau touchée et envoyées pour des tests de laboratoire.

Méthodes modernes de traitement

En tant que traitement approprié de la dermatose, un examen complet du patient, médicamenteux et non médicamenteux, doit être effectué. Cela signifie que le patient doit bien manger, respecter ses habitudes de sommeil, éviter le stress et être plus à l'air libre que dans une pièce encombrée.

La santé mentale du patient est un autre point important du traitement. Pour le traitement des maladies de la peau causées par des substances psychosomatiques, on utilise l'autoformation, la relaxation, le repos et éventuellement les vacances de travail.

Bien entendu, l’un des points importants du traitement sera le traitement topique des maladies de la peau. Appliquer des crèmes et des onguents. Ils agissent localement et éliminent les démangeaisons, renouvellent la stimulation de la peau, ont un effet anti-inflammatoire, attaquent l'infection, les parasites, les champignons et autres bactéries.

Dans les cas plus graves, la thérapie systémique est utilisée. Les maladies chroniques de la peau nécessitent des recherches plus approfondies et des médicaments plus graves - antibiotiques, médicaments anti-allergiques.

Afin de se débarrasser d'une maladie de peau chronique dans un complexe, le patient est invité à se rendre dans des sanatoriums, à se reposer dans des centres de soins médicaux, à suivre un régime quotidien spécial, à se nourrir et à suivre une physiothérapie médicamenteuse.

Pratiquement tous les médicaments pour le traitement des maladies de la peau agissent sur le corps en tant que moyen de régénérer et de nettoyer l'épithélium. Par conséquent, seul un dermatologue expérimenté peut prescrire les moyens appropriés, compte tenu de l'évolution de la maladie, de tous les symptômes, de toutes les contre-indications et de toutes lésions supplémentaires.

Ce n'est que de cette manière que, grâce à une sélection de traitements appropriée, vous pourrez vous débarrasser des maladies de la peau, qui entraînent généralement un inconfort physique et esthétique.

Des médicaments

Si la maladie de la peau a été provoquée dans le contexte d’une maladie générale du corps, le traitement doit alors être instauré en éliminant la cause de la maladie et ses conséquences.

Pour éliminer un symptôme aussi désagréable que les démangeaisons, l'irritation grave, l'inflammation, le gonflement de la peau, un médicament tel que le dermazole, le diazoline, la claritine est utilisé.

Si les manifestations cutanées sont causées par un allergène - pollen de graminées, irritant alimentaire - l’éruption doit être immédiatement traitée avec un antiseptique. Cela évitera une infection ultérieure des plaies.

Pour renforcer l'immunité et normaliser le travail du corps, certaines vitamines et certains oligo-éléments sont écrits - A, C, B1, B2, B3, E, fer et phosphore.

Remèdes populaires pour le traitement

Avant de commencer à traiter des remèdes populaires, vous devez obtenir l’autorisation de votre médecin.

Les décoctions d'herbes médicinales constituent un bon moyen de traiter la dermatose. Avec leur aide, vous pouvez créer des gadgets efficaces:

  1. Une succession. Il est nécessaire de prendre une cuillère à soupe du contenu du sac, de le remplir avec de l'eau bouillie, de lui laisser toutes ses propriétés médicinales et de l'appliquer plusieurs fois par jour sur le site de la lésion à l'aide d'un chiffon ou d'une gaze tricoté humidifié.
  2. Aloe. Cette teinture doit être préparée pendant 12 jours. Twist les feuilles épaisses dans un hachoir à viande. Faire des lotions sur les zones touchées pendant 20 minutes. La durée du traitement est de 3 semaines.
  3. Celandine On sait depuis longtemps qu'il guérit bien la verrue et les autres dermatites. Le jus de cette plante est dilué avec de l'eau et fait des lotions pendant 15 minutes.
  4. Sokkartoshkipetruschki. Ces composants sont mélangés, ajoutent une décoction de menthe et font des lotions 4 fois par jour.
  5. Arbre à thé. Il a un effet positif en cas de manifestations cutanées infectieuses.
  6. Boue thérapeutique. Excellent régénère la peau et guérit tous les ulcères. Il est préférable de suivre un cours dans des sanatoriums spécialisés.
  7. Chardon-Marie. Il nettoie bien le corps et a un effet positif sur l’état du foie. Neutralise les effets de certains médicaments dans le corps.

Prévisions

Habituellement, le temps nécessaire à la récupération varie. Tout dépend de la gravité de l'éruption cutanée, de l'évolution de la maladie. Par conséquent, si le traitement a été démarré sans délai et à temps, les médecins donnent un pronostic favorable pour le rétablissement. Si tout va bien, la dermatose peut disparaître complètement en une semaine ou plusieurs.

Tous les ulcères vont guérir, et il n'y aura bien sûr aucune trace de l'éruption cutanée sous réserve de la création de toutes les conditions favorables au traitement et à un traitement régulier.

Cependant, le traitement peut être retardé pendant des mois voire des années de traitement difficile, tandis que le patient subira de nombreux inconvénients de nature différente. Dans ce cas, il est très important de se débarrasser de la maladie et de mener régulièrement des actions de prévention.

Des complications

Presque toutes les maladies peuvent causer certaines complications. La dermatose ne fait pas exception. Dans ce cas, il est nécessaire de surveiller attentivement l'état du patient et de ne pas commencer le cours d'éruptions cutanées.

Complications telles que:

  • acquisition de forme chronique. Il sera difficile de se débarrasser de la maladie avec des onguents ordinaires. Constamment effectuer des traitements et des traitements médicamenteux spéciaux;
  • progression. À partir du stade facile, la maladie peut rapidement devenir beaucoup plus compliquée.
  • choc anaphylactique;
  • Œdème de Quincke;
  • Le sepsis;
  • infection supplémentaire du corps.

Prévention

Tout d'abord, vous devez suivre les règles habituelles d'hygiène personnelle, connues de tous depuis la maternelle - lavez-vous les mains après la rue.

Il convient de choisir avec soin les aliments qui quittent le régime alimentaire de votre nourriture. Voici l'essentiel pour se débarrasser des allergènes et des aliments nocifs.

Nous devrons abandonner toutes les mauvaises habitudes connues - fumer, boire de l'alcool.

Dans la prévention des dermatites de nature différente, il est important d'éviter les situations stressantes régulières. Par conséquent, si vous êtes souvent stressé au travail, vous devrez changer de travail ou au moins prendre régulièrement des vacances.

Évitez les contacts fréquents avec des produits agressifs tels que les produits chimiques ménagers, les alcalis, les sels.

Répondez immédiatement à la maladie et ne vous en tirez pas chez votre médecin. Cela réduira le coût du traitement, mais plutôt la durée de la thérapie elle-même.

Allergomatose

L'allergodromatose est un groupe hétérogène de maladies de la peau, dont le développement est lié à une réaction allergique de type immédiat ou retardé.

Ce groupe comprend la dermatite allergique, le toksidermii (nous en avons discuté plus haut), l’eczéma, la dermatite atopique et l’urticaire.

L'eczéma est une maladie cutanée chronique et récurrente d'origine allergique, caractérisée par une sensibilisation polyvalente et une éruption prurigineuse polymorphe (vésicules, érythème, papules).

Dans le développement de la sensibilisation à l'eczéma, les facteurs exogènes (produits chimiques, médicaments, allergènes alimentaires et bactériens) et les facteurs endogènes (présence de foyers d'infection chronique, facteurs métaboliques intermédiaires) jouent un rôle.

Également caractérisé par des troubles fonctionnels du système nerveux central et vegetodistoniya avec une prédominance d'influences parasympathiques, des troubles neuroendocriniens, des modifications de l'activité fonctionnelle du tube digestif, des processus métaboliques, un trophisme tissulaire. Une grande importance dans le développement de l’eczéma véritable est attachée aux influences réflexes émanant du système nerveux central, des organes internes et de la peau, ainsi qu’au développement de l’eczéma microbien et professionnel - la sensibilisation aux microorganismes ou aux produits chimiques, respectivement. Les exacerbations de l'eczéma se produisent sous l'influence de stress psycho-émotionnel, de troubles alimentaires, de contact avec des produits chimiques et d'autres allergènes.

Les formes d'eczéma de base suivantes sont distinguées: vraie, microbienne, séborrhéique, professionnelle, pour enfants.

Le véritable eczéma commence habituellement de manière aiguë à tout âge, se poursuit avec des rechutes fréquentes et se transforme généralement en une phase chronique avec des exacerbations périodiques. Au stade aigu, le processus est caractérisé par une éruption de microvésicules situées sur le fond érythémateux œdémateux. Les vésicules s'ouvrent rapidement, exposant une petite érosion ponctuelle (puits eczémateux) et séparant l'exsudat séreux (pleurant). À mesure que l'inflammation s'atténue, le nombre de vésicules diminue, l'érosion se dessèche et un pelage squameux et de petites croûtes de vésicules ratatinées apparaissent à la surface des lésions. L'existence simultanée de plusieurs éléments primaires (érythème, vésicules) et secondaires (érosion, croûtes, écailles) crée une image d'un faux polymorphisme (évolutif). Le processus passe progressivement au stade chronique, accompagné de l'apparition d'un érythème congestif, de sites d'infiltration papuleuse, d'une lichénification de la peau avec des écailles et des fissures. Les foyers d'érythème véritable ont des tailles différentes, des contours flous et alternent avec des zones de peau saine. Le processus est généralement symétrique et est principalement localisé sur le dos des mains, les avant-bras, les pieds, chez les enfants - sur le visage, les fesses, les membres, la poitrine. Démangeaisons inquiètes.

Le processus peut capturer d'autres zones de la peau (jusqu'à l'érythrodermie secondaire). Une variante de l'eczéma vrai est l'eczéma dyshidrotique, localisé sur les paumes, les semelles et les surfaces latérales des doigts et caractérisé par l'apparition de nombreuses petites bulles avec un pneu épais de 1 à 3 mm de diamètre, ressemblant à des grains de sagou bouillis. L'érythème dans les lésions dû à la grande épaisseur de la couche cornée dans ces zones est léger. Les foyers d'eczéma dyshidrotique sous forme développée sont clairement délimités et sont souvent entourés d'un bord de couche cornée exfoliante, au-delà duquel de nouvelles vésicules peuvent être vues lors d'une exacerbation. La microérosion, les croûtes et les squames sont également visibles au centre des foyers.

L’eczéma microbien est souvent le résultat d’une eczématisation secondaire de foyers de pyodermite, de mycoses (eczéma mycotique), de blessures infectées, de brûlures, de fistules (eczéma paratraumatique), de troubles trophiques des membres inférieurs présentant des symptômes d’ulcères trophiques, de lymphostase (varicose). Les lésions sont souvent asymétriques, ont des contours nets, des contours arrondis ou festonnés, à la périphérie desquelles on voit souvent le collet de la couche cornée exfoliante. Le foyer est représenté par un érythème succulent à croûtes lamellaires, après quoi on a enlevé une surface extrêmement suintante, sur le fond duquel une érosion en point rouge vif est clairement visible avec des gouttes d'exsudat séreux. Des microvésicules, des petites pustules et des séropapules sont visibles autour du foyer principal. Les éruptions allergiques (allergies) peuvent survenir loin du foyer principal. Un type particulier d'eczéma microbien est l'eczéma nummulaire, caractérisé par la formation de lésions arrondies très limitées d'un diamètre de 1,5 à 3 cm ou plus, de couleur rouge bleuâtre avec vésicules, séropapules, larmoiements, écailles en surface. Les lésions se situent plus souvent au dos des mains et sur la surface des extenseurs des membres.

L'eczéma séborrhéique est souvent associé à la présence de Pityrosporum ovale dans les lésions. Les champignons du genre Candida et les staphylocoques peuvent également jouer un rôle antigénique. La séborrhée et les troubles neuroendocriniens qui y sont associés prédisposent au développement de la maladie. Le cuir chevelu, le front, les plis de la peau derrière les oreillettes, la partie supérieure de la poitrine, la région interscapulaire et les coudes des membres sont touchés. Sur le cuir chevelu, sur le fond d'une peau hyperémique sèche, apparaissent un grand nombre de croûtes grises, squameuses et séreuses de couleur jaune, après élimination de la surface suintante qui est exposée. Les foyers des frontières sont clairs, les cheveux collés. Dans les plis de la peau - gonflement, hyperémie, crevasses douloureuses profondes, à la périphérie des lésions - écailles jaunes ou squames squameuses. Sur le tronc et les extrémités apparaissent des taches feuilletées jaune-rose avec des limites claires, au centre des lésions - parfois des éléments en petits segments.

L'eczéma chez les enfants se manifeste par des signes cliniques d'eczéma vrai, séborrhéique et microbien, alors que ces signes peuvent être combinés de différentes manières, des signes de vérité peuvent prévaloir dans certaines régions et dans d'autres régions. L'eczéma séborrhéique ou microbien. Les signes d'eczéma chez les enfants (généralement nourris artificiellement) surviennent à l'âge de 3 à 6 mois.

. Le tableau clinique de l’eczéma séborrhéique peut se développer dès la 2-3e semaine de la vie. L'éruption est localisée sur le cuir chevelu, le front, les joues, les oreillettes, dans les plis de l'oreille et du cou. Représenté par des zones d'hyperhémie, d'infiltration, de desquamation avec excoriation, mais sans éléments papulovésiculaires et de trempage. La peau dans les plis est macérée, il y a des fissures derrière les oreillettes. Parfois, l'eczéma manifeste des signes d'eczéma microbien (nummulaire). Les lésions sont symétriques, leurs limites sont floues. La peau dans les lésions est hyperémique, œdémateuse. Sur ce fond se trouvent des microvésicules et des zones de trempage sous forme de puits, ainsi que des croûtes jaune brun, des écailles, moins souvent des papules. Initialement, les joues et le front sont touchés (le triangle nasolabial reste intact), puis le processus s'étend au cuir chevelu, aux oreillettes, au cou, aux surfaces extenseurs des membres, des fesses et du corps. Les enfants souffrent de démangeaisons et d'insomnie.

L'eczéma professionnel est une maladie allergique de la peau qui se développe à la suite d'un contact avec des substances qui l'irritent en conditions de production. Initialement, les zones exposées de la peau sont touchées: les surfaces arrière des mains, des avant-bras, du visage, du cou et plus rarement du bas des jambes et des pieds. Les lésions sont hyperémiques, œdémateuses, avec présence de vésicules, de trempage et de démangeaisons. Au fil du temps, apparaissent des signes caractéristiques du véritable eczéma. Le cours est long, mais la régression se produit rapidement après l'élimination du contact avec l'allergène de production. Chaque nouvelle aggravation est plus difficile. Le diagnostic est établi par le pathologiste du travail sur la base de l'anamnèse, des manifestations cliniques, de l'évolution de la maladie, de l'élucidation des conditions de travail et du facteur étiologique de la maladie. L'hypersensibilité aux allergènes industriels est détectée par des tests cutanés ou in vitro (RTML fortement positive, etc.). Un patient souffrant d'eczéma professionnel doit être transféré sans contact avec des allergènes industriels, des substances irritantes pour la peau, des facteurs physiques indésirables; en cas d'eczéma professionnel persistant, le patient est examiné pour déterminer l'invalidité due à une maladie professionnelle.

L'eczéma se caractérise par des périodes d'exacerbation et de rémission et est souvent compliqué par l'ajout de pyoderma.

Le traitement est complexe: élimination des nerfs, troubles neuroendocriniens, réhabilitation des foyers d’infection chronique, régime hypoallergique. Les produits lactiques (kéfir, acidophilus, biolact, etc.) et les mélanges alimentaires spécialement adaptés (contenant des mélanges de protéines de lait de vache ou de protéines de soja totalement ou totalement hydrolysés) sont utilisés dans l'alimentation des enfants. Afin d'éliminer les troubles névrotiques, des sédatifs sont prescrits (extrait de valériane, teinture motherwort, etc.). Un traitement d'hyposensibilisation est réalisé (injections intraveineuses de solutions de thiosulfate de sodium et de chlorure de calcium, perfusions intramusculaires de gluconate de calcium, solutions de sulfate de magnésium). Les antihistaminiques sont largement utilisés. Pour les formes d'eczéma sévères et courantes, les hormones corticostéroïdes sont prescrites par voie orale (prednisone 20-40 mg / jour, suivie d'une réduction et d'une élimination) en association avec des préparations à base de potassium et de calcium. Parfois, des corticostéroïdes à action prolongée (diprospan) injectés par voie intramusculaire 1 à 2 à 4 semaines. Au stade aigu de l'eczéma, on prescrit des hémodezis et des diurétiques. Pour améliorer la microcirculation, on utilise le xanthinol, le nicotinate, le theonicol, la reopolyglukine. Dans les cas graves, hémosorption, plasmaphérèse sont montrés, l'entérosorption est parfois efficace.

Pour l'eczéma microbien, la vitamine B6, le phosphate de pyridoxal, B2 et 0,5 g de soufre purifié par jour sont prescrits par jour pendant 2 mois, et pour l'eczéma dishydrotique, la bellaminamine (bellaspon, belloïde). Lorsque des modifications du tube digestif, des préparations enzymatiques sont prescrites: abomin, festal, pepsine, etc., ainsi que pour la dysbactériose - coliprotéine, bactériophage staphylococcique; pour la restauration de l’eubiose dans l’intestin - bifidumbactérine, colibactérine, lactobactérine, bificol. Méthodes physiothérapeutiques: électrophorèse et ultraphonophorèse de médicaments, courants diadynamiques, irradiation UV (doses superatérales ou érythémales), thérapie UHF, champ magnétique à basse fréquence, oxygénothérapie, laser thérapeutique, paraffine, ozocérite, boue thérapeutique, thérapie par acupuncture, thérapie par hygroscopie

Traitement externe: pour l'eczéma humide aigu, on utilise des lotions contenant 2% d'acide borique, des tanins, 0,025% de nitrate d'argent, etc., et après le trempage, on parle à l'huile, à l'eau ou à l'eau-alcool, puis des pâtes ou des crèmes rafraîchissantes (1-10%) ichtyol; avec 5 à 20% de naphtalane; avec 2 à 5% de soufre; avec 2 à 5% de goudron; avec 1 à 2% d’acide borique, etc.) ou des crèmes contenant des hormones corticostéroïdes (célestoderme, éloxy, etc.).

En cas d'infiltration grave et de lichénification, des pommades contenant des agents kératoplastiques sont utilisées (5 à 20% de naphtalane, 5 à 10% de fraction SDA-III, 2 à 5% de goudron ou 3 à 10% d'ichthyol). Pour l'eczéma séborrhéique, une lotion Ecural, une solution de Diprosalica, une pommade au soufre à 5%, une pommade salicylique à 2%, une pommade borique à 1%, une crème avec du kétoconazole à 2%, une pommade Triderm sont appliquées quotidiennement sur le cuir chevelu. En cas d'eczéma microbien, les colorants à l'aniline, le liquide de Castellani, les crèmes à la corticostéroïde, qui comprennent des agents antibactériens: hyoxysone, célestoderme avec garamycine, lorinden C et diprogent, sont prescrits.

Pour la prévention de l'eczéma, l'hygiène personnelle, le traitement rationnel de la pyodermite, la mycose du pied, la dermatite allergique, ainsi que les maladies du tube digestif et d'autres maladies intercurrentes sont importants. Un régime lacto-végétal est recommandé pour les patients atteints d'eczéma. L'usage d'alcool, d'aliments salés, fumés et épicés, d'aliments en conserve, d'agrumes est interdit, le contact avec des allergènes industriels et ménagers (lessives en poudre, etc.) est inacceptable, il est déconseillé de porter des sous-vêtements synthétiques et en laine, d'utiliser des oreillers en plumes et des édredons de plumes. Dans la prévention de l'eczéma chez les enfants, le déparasitage, l'assainissement des foyers d'infection chronique sont importants. La prévention de l'eczéma professionnel prévoit l'amélioration des conditions de travail sanitaires-techniques et sanitaires-hygiéniques au travail, en fournissant aux travailleurs un équipement de protection individuelle de la peau, y compris des équipements dermatologiques. Les patients atteints d'eczéma font l'objet d'un suivi par un dermatologue.

La dermatite atopique (syn. Neurodermatite) est une dermatose allergique héréditaire caractérisée par un cours chronique récurrent, se manifestant par une éruption papuleuse érythémateuse qui démange et des symptômes de lichénisation de la peau.

La dermatite atopique est l’une des dermatoses les plus fréquentes qui se développent dès l’enfance et persistent à divers degrés de gravité à l’adolescence et à l’âge adulte.

Étiologie et pathogenèse. La dermatite atopique est une manifestation d'une prédisposition génétique (atopie) à des réactions allergiques, provoquée par une culture hyperréactive avec une tendance vasculaire à la vasoconstriction, une réactivité immunologique spécifique d'un organisme - une hyperimmunoglobulinémie ε (ε -atopia) ayant une tendance à l'immunodéficience, des troubles héréditaires du système immunitaire et des troubles immunitaires. enzymopathie. La manifestation de la maladie chez les enfants contribue à l’intoxication, à la toxicose et aux erreurs d’alimentation de la mère pendant la grossesse et la période de lactation, à une alimentation artificielle de l’enfant. Les infections bactériennes, virales ou fongiques, les allergènes alimentaires, domestiques et professionnels, le stress psycho-émotionnel, y compris ceux liés à divers facteurs socio-économiques (urbanisation, changements dans la nutrition, les conditions de logement, le travail), sont des facteurs aggravants qui exacerbent les manifestations de la maladie et provoquent ses exacerbations. et loisirs, etc.); et les facteurs météorologiques sont également importants (changements brusques de température, insolation insuffisante, humidité de l'air, composition chimique de l'eau, du sol, de l'air, etc.).

Dans la pathogenèse de la dermatite atopique, l'immunodéficience fonctionnelle se manifeste principalement par une diminution de l'activité suppresseur et tueur du système T de l'immunité, un déséquilibre dans la production d'immunoglobulines sériques, entraînant une stimulation des lymphocytes B avec hyperproduction d'IgE et une diminution des IgA et IgG. Les patients ont également présenté une diminution de l'activité fonctionnelle des lymphocytes (capacité d'adhésion cellulaire, transformation du souffle), une inhibition de la chimiotaxie des leucocytes polymorphonucléaires et des monocytes, une augmentation des taux de complexes immuns circulants (CIC), une réduction de l'activité du complément, une perturbation de la production de cytokines, une aggravation de la déficience immunitaire globale. Les troubles fonctionnels du système nerveux central et autonome se manifestent par une altération de l'état psycho-émotionnel (tendances anxo-dépressives, traits de caractère «accentués»), par la neurodynamique corticale avec prédominance de l'orientation sympatho-surrénalienne du tonus végétatif initial et de la réactivité autonome du système cardiovasculaire, des modifications de l'état fonctionnel du bêta-adrénone. Les dysfonctionnements du tractus gastro-intestinal sont les suivants: déficit enzymatique, dysbactériose, dyskinésie, syndrome de malabsorption et troubles du système kallikréine-kinine avec activation de la kininogenèse, entraînant une augmentation de la perméabilité vasculaire de la peau, l'effet des kinines sur la coagulation du sang et la fibrinolyse sur le système neuro-récepteur.

Le tableau clinique se manifeste généralement dans la petite enfance (au 2-3ème mois ou un peu plus tard). La maladie peut durer de nombreuses années, caractérisée par des rémissions principalement en été et des rechutes en automne. Le processus se déroule en plusieurs phases: nourrisson (jusqu'à 3 ans), enfants (de 3 à 7 ans), puberté et adulte (à partir de 8 ans). Conformément à cette dynamique d'âge, certaines particularités du tableau clinique et de la localisation des lésions cutanées sont notées. Cependant, les démangeaisons intenses, persistantes ou paroxystiques de la peau restent toujours le principal symptôme. Dans les phases infantile et infantile, des éruptions focales érythémateuses-squameuses sont observées avec une tendance à exsuder avec la formation de vésicules et de zones de trempage sur la peau du visage, des fesses et des extrémités, pouvant correspondre à un processus eczémateux (eczéma constitutionnel).

Par la suite, dans les phases pubertaire et adulte, l’éruption érythémateuse-lichénoïde de couleur légèrement rose domine, avec une tendance à se situer sur la surface des fléchisseurs des extrémités et à se former dans les plis du coude, les cavités poplitées, sur le cou des zones de lichénisation et l’infiltration de la peau papulaire en fonction du type de neurodermatite diffuse. La sécheresse, la pâleur avec une teinte terreuse de la peau (hypocorticisme), le dermographisme blanc persistant sont caractéristiques. Les lésions cutanées peuvent être localisées, généralisées et universelles (érythrodermie). Dans un cas typique, la lésion cutanée est exprimée sur le visage, où se trouvent des foyers érythémato-squameux non inflammatoires situés symétriquement, à contours flous, principalement dans la région péri-orbitale, dans la région du triangle nasolabial, autour de la bouche. Les paupières sont gonflées, épaissies, le pliage péri-orbitaire est prononcé, les lèvres sèches avec de petites fissures, les coins de la bouche sont collés (chéilite atopique). Sur la peau du cou, de la poitrine, du dos, principalement sur les surfaces fléchisseurs des extrémités, se trouvent de multiples éléments de petite taille (miliaires) de couleur rose pâle, dont certains ont un caractère prurigineux (les papules sont recouvertes dans la zone centrale de croûte de goupille hémorragique), sur le fond d'un érythème focal légèrement situé à la même extrémité. Au niveau des surfaces latérales du cou, les plis du coude, les articulations du poignet, les dépressions poplitées, les infiltrations papuleuses de la peau et la lichénisation sont exprimés: la peau est de couleur rugueuse, stagnante, avec un motif de peau exagéré. Dans les foyers de la lésion, on observe un pelage de petites plaques, des fissures et une excoriation. Dans les cas graves, le processus est caractérisé par la persévérance, les foyers de lichénisation saisissent de vastes zones, se développant également sur le dos des mains, des pieds, des jambes et d'autres zones, une lésion généralisée se développant sous la forme d'érythrodermie avec une augmentation des ganglions lymphatiques périphériques, une température sous-fébrile et d'autres symptômes communs.

La dermatite atopique est souvent compliquée par des infections virales et à virus, associées à un ichtyose vulgaire de gravité variable. Les patients atteints de dermatite atopique et leurs proches révèlent diverses autres maladies allergiques (asthme bronchique, pollinose, etc.).

Les tests de laboratoire révèlent une pathologie caractéristique de la dermatite atopique et comprennent des tests cliniques de sang et d’urine, un protéinogramme, un profil glycémique, un immunogramme, une étude de la microflore intestinale et de l’activité enzymatique du tractus gastro-intestinal, une étude des matières fécales sur les œufs de helminthes, Giardia, Amoeba, une étude de la glande thyroïde, les glandes surrénales, le foie, le pancréas.

Le traitement comprend un régime hypoallergénique, un complexe de moyens visant à éliminer les allergènes, les complexes immuns, les métabolites toxiques de l'organisme: jours de jeûne pour les adultes, lavements lavants, traitement par perfusion - hémodose, reopoliglyukin par voie intraveineuse, agents de désintoxication: unithiol 5% - 5.0 ml par voie intramusculaire N ° 6–8, solution de thiosulfate de sodium à 5–10% dans 1 cuillère à soupe 3 fois par jour ou solution à 30% dans 10 ml par voie intraveineuse N ° 5–7, tubages avec du sulfate de magnésie et de l'eau minérale (1 à 2 cuillères à soupe de 5% de magnésium sulfate sur 2/3 tasse de bœufs minéraux chauds. Des enterosorbants sont également prescrits (charbon actif 0,5-1 g / kg par jour en 4 à 6 doses pendant 2 jours, enterodez 0,5-1,0 g / kg 2 à 3 fois par jour). jour pendant 5-7 jours, hémosphères 1,0 ml / kg par jour pendant 3 jours, suivies d’une diminution de la dose de 2 fois (jusqu’à 14 jours par traitement). Dans les cas graves, une plasmaphérèse est utilisée (quotidiennement ou 2 fois par semaine avec extraction plasmatique jusqu’à 1000 ml avec remplacement du volume prélevé par une solution isotonique de chlorure de sodium et 200 ml de plasma natif (en l’absence de sensibilité individuelle accrue). La nomination des antihistaminiques.

La thérapie immunocorrective est prescrite conformément aux données de l'immunogramme: Ils effectuent un ensemble de mesures normalisant l'activité du tube digestif et éliminant la dysbactériose (bactériophages, eubiotiques, bifikol, bifidumbactérine, colibactérine, lactobactérine, enzymes, hépatoprotecteurs), centres de traitement des infections chroniques. Pour les effets sur le système nerveux central et le système végétatif, des sédatifs sont prescrits (décoctions et teintures de valériane, dame de mère, pivoine), des tranquillisants (nozepam 0,01 g, menapam 0,01 g), des bloqueurs alpha-adrénergiques périphériques (pyrroxan 0,015 g), M-holinoblokatory ( bellaminale, belioïde). Des agents physiothérapeutiques, irradiation aux ultraviolets, électrolyse, ultrasons et magnétothérapie paravertébrale, phonophorèse de médicaments et lésions (dibunol, naphtalane), applications d'ozocéritique et de paraffine à la lichénie cutanée.

Utiliser extérieurement des pommades à la papavérine (2%), au naphtalane (2-10%), au goudron (2-5%), dans les fractions ASD-III (2-5%), au linimentdibunol, à la pommade méthyluracile dans la période aiguë - pommades à la corticostéroïde (advantan), Lorinden C, célestoderme, etc.), l’observation du dispensaire et le traitement en sanatorium par temps chaud du sud, dans les sanatoriums du profil gastro-intestinal sont recommandés.

Urticaire - une maladie allergique de la peau et des muqueuses, caractérisée par la formation d'éruptions cutanées éphémères, accompagnée de démangeaisons et de brûlures. Il existe des urticaires aiguës et chroniques.

Étiologie et pathogenèse. Les causes du développement de l'urticaire aiguë sont divers stimuli exogènes (ortie, piqûres d'insectes et touches), des agents physiques - froid (urticaire froide), rayons du soleil (urticaire solaire), aliments (poisson, écrevisse, œufs, fraises, miel, etc.), médicaments (aminazine, vitamines du groupe B. sérums médicamenteux, vaccins).

Les causes de l'urticaire chronique sont les foyers d'infection chronique, les maladies chroniques du tube digestif (estomac, intestins, pancréas, foie), du sang et du système endocrinien. Chez les enfants, la cause de l'urticaire chronique peut être une invasion helminthique, chez l'adulte - la giardiase, l'amibiase. Le rôle des allergènes peut jouer des substances toxiques, pas de protéines complètement divisées. Le développement de l'urticaire repose généralement sur une réaction d'hypersensibilité allergique de type immédiat, qui est une réaction anaphylactique de la peau aux substances biologiquement actives. Les désordres vasculaires fonctionnels jouent un rôle crucial dans la formation de cloques lors de l'urticaire, sous la forme d'une augmentation de la perméabilité de la paroi capillaire, principalement par rapport au plasma. Les médiateurs inflammatoires jouent un rôle important dans le développement de ces troubles vasculaires: histamine, sérotonine, bradykinine. L'acétylcholine (urticaire cholinergique) est impliquée dans le développement de l'urticaire à partir d'effets physiques. Dans le développement de l'urticaire chronique, les troubles fonctionnels du système nerveux central et autonome sont également importants.

Tableau clinique. L’urticaire aiguë se caractérise par une apparition soudaine, de fortes démangeaisons et l’apparition d’éruptions cutanées de couleur rose pâle ou de porcelaine de différentes tailles et de différentes localisations. La forme des bourgeons est souvent arrondie, moins souvent allongée, ils sont sujets à la fusion, parfois dans des zones étendues et entraînent un œdème massif, non seulement du derme, mais également de l'hypoderme - l'urticaire géante. Dans ce cas, l'état général du patient est perturbé: la température corporelle augmente, des malaises, des frissons, des douleurs dans les articulations (fièvre de l'ortie) apparaissent. Un trait distinctif des papillons est leur caractère éphémère, de sorte que chaque élément n'existe que quelques heures et disparaît sans laisser de trace. Peut-être la défaite des muqueuses des lèvres, de la langue, du palais mou. La défaite des voies respiratoires (larynx, bronches) se manifeste par des difficultés respiratoires et une toux paroxystique, avec un œdème en augmentation rapide, la menace d'asphyxie est créée - œdème de Quincke. L'urticaire aiguë dure de plusieurs jours et semaines à 6 mois.

Les options pour l'urticaire aiguë sont l'urticaire solaire et froide. Le développement de l'urticaire solaire repose sur des violations du métabolisme de la porphyrine dans les maladies du foie. Les porphyrines provoquent une photosensibilité, à la suite de laquelle, après un long séjour au soleil au printemps et en été, une éruption cutanée d'urticaire apparaît sur les zones cutanées ouvertes (visage, poitrine, membres). Le développement de l'urticaire à froid est associé à l'accumulation de cryoglobulines possédant les propriétés des anticorps. Urtikarny éruption cutanée apparaissent lorsque vous restez dans le froid et disparaissent dans la chaleur.

L’urticaire chronique récurrente se caractérise par un cycle récurrent long, de plus de 6 mois, avec des éruptions de différentes cloques, avec des rémissions de durée différente. Les ampoules sont localisées sur toutes les zones de la peau, leur apparence peut être accompagnée d'une réaction de température, malaise, arthralgie Des démangeaisons douloureuses peuvent provoquer le développement de l'insomnie, des troubles névrotiques. Une éosinophilie et une thrombocytopénie sont notées dans le sang.

Traitement. En cas d’urticaire aiguë, il faut prendre des mesures pour éliminer l’antigène (laxatif, alcool intense, etc.), des antihistaminiques sont prescrits par voie orale ou parentérale (dimédrol, tavegil, fencorol, suprastine), des agents hyposensibilisants (solution de chlorure de calcium à 10%, 10,0 ml par voie intramusculaire ou 10%). solution de gluconate de calcium 10,0 ml par voie intraveineuse, solution de thiosulfate de sodium à 30% 10,0 ml par voie intraveineuse, solution à 25% de sulfate de magnésie 10,0 ml par voie intraveineuse ou intramusculaire). En cas d’attaque sévère d’urticaire, arrêter par une solution à 0,1% d’épinéphrine, 1,0 ml par voie sous-cutanée ou par introduction d’hormones corticostéroïdes. En cas d'urticaire persistante et grave, on utilise des corticostéroïdes (prednisone, celeston, etc.) en mode de réduction progressive de la dose ou des corticostéroïdes à action prolongée (diprospan 2,0 ml par voie intramusculaire, 1 fois en 14 jours). Les stéroïdes topiques sont prescrits de manière externe. Dans l'urticaire chronique récurrente, un examen approfondi du patient est effectué pour identifier les foyers d'infection chronique et les maladies des organes internes qui favorisent l'existence de l'urticaire. Un régime alimentaire, un mode de travail rationnel et le repos revêtent également une grande importance. Le complexe thérapeutique comprend, outre les fonds énumérés, une hémoperfusion extracorporelle avec détoxification, une plasmaphérèse, des entérosorbants (uorusb, entérodèse, carbol, etc.), des inhibiteurs de la phosphodiestérase (papavérine, théophylline, théobromine). Lorsque l’urticaire à froid est utilisée, hémosorption, avec urticaire solaire - delagil, plaquenil, crèmes photoprotectrices.

Une Autre Publication Sur Les Allergies

La santé comme effort de volonté

Journal de santé d'Olga SmirnovaZona - Symptômes et traitement des remèdes populairesBonjour chers lecteurs et amis du blog!Il y a quelques mois, juste avant les vacances de février, j'avais mal au côté gauche à la taille.


Lipome: qu'est-ce que c'est et comment le traiter, photo

Le problème associé à l'émergence de Wen est rarement pris en compte. Souvent, beaucoup de personnes ne soupçonnent même pas l’existence d’une telle pathologie.


Quelle pommade à l'eczéma est meilleure et plus efficace pour traiter une maladie?

Dans le traitement de l'eczéma, les pommades sont les plus populaires. Beaucoup sont intéressés par la question: Quels sont les meilleurs et les plus efficaces pommades contre l'eczéma des mains et des pieds pour le traitement de la maladie?


Comment enlever la pointe

Les gens ont appelé la colonne vertébrale appelée l'une des variétés de verrues. Il a une surface rugueuse, semblable à beaucoup de petites épines. La deuxième version de l'origine du nom est associée à la douleur qui se produit lors de la marche si la colonne vertébrale se trouve sur les orteils ou à la surface du pied.