Dermite atopique chez les nourrissons - causes et symptômes de la maladie, diagnostic, méthodes de traitement et prévention

Les caractéristiques du traitement de la dermatite atopique chez les nourrissons sont réduites à la réduction des facteurs allergiques et au traitement des principaux symptômes de la maladie. L’utilisation des médicaments et des remèdes naturels de la médecine traditionnelle est obligatoirement coordonnée avec le médecin traitant, l’auto-traitement étant une complication de l’inflammation, ce qui peut nécessiter la prescription de médicaments puissants ayant un large éventail d’effets indésirables sur le corps du bébé.

Qu'est-ce que la dermatite atopique chez le nouveau-né?

Un type courant de réaction allergique, qui se manifeste par une inflammation cutanée caractéristique, est appelé dermatite atopique ou neurodermatite diffuse. L'incidence chez les enfants augmente chaque année, environ 60% de tous les cas de dermatite chez l'enfant se produisent à l'âge d'un an. L'existence d'une prédisposition génétique à l'atopie est révélée - la probabilité de développer une maladie chez un enfant dont les parents souffrent d'allergies augmente de 40 à 80%.

Raisons

L'allergie est une réaction hypersensible du système immunitaire à divers facteurs environnementaux. Le mécanisme des cellules du système immunitaire, qui circulent constamment dans le sang et les tissus, est configuré pour reconnaître les particules étrangères potentiellement dangereuses, leur destruction et leur élimination de l'organisme. Si ce mécanisme est violé, la réponse immunitaire est excessivement agressive, les complexes antigène-anticorps se forment trop et les cellules spéciales contenant des médiateurs inflammatoires inactifs sont endommagées. Ces derniers entrent dans la circulation systémique et provoquent l’apparition d’allergies.

Les causes exactes de la dermatite atopique chez les nourrissons sont difficiles à identifier. Comme pour tout autre type de réaction allergique, le développement de la maladie est influencé par un complexe de facteurs provoquants, notamment:

  • Prédisposition génétique.
  • Grossesse grave de la mère, compliquée par le stress, l'hypoxie fœtale et d'autres troubles.
  • Immunité affaiblie.
  • Perturbation ou maladies chroniques du système digestif.
  • Modifications de la microflore intestinale.
  • Introduction au régime alimentaire de nouveaux aliments pendant l'alimentation.
  • Contacts avec les produits chimiques ménagers, la poussière, les acariens.
  • Infestation par les helminthes.

Les allergènes, c'est-à-dire les facteurs qui provoquent directement une réaction allergique, peuvent être diverses substances et composés. Certains d'entre eux pénètrent dans le corps depuis l'environnement externe (groupe exogène), l'autre se forme dans le corps lui-même (espèce endogène). Les allergènes courants chez les nourrissons sont:

  1. Nourriture (entrer dans le corps au début de la tétée ou avec du lait maternel). Les produits pouvant provoquer une réaction allergique chez les enfants de moins d'un an sont notamment le lait de vache entier, les œufs (blanc d'œuf), certains types de légumes (betteraves, carottes) et produits à base de viande, les produits à base de soja, les fruits (agrumes, raisins), les baies (fraises), noix, miel, chocolat, etc.
  2. Air (domestique). Poussière domestique et acariens, moisissure, pollen, poils d'animaux, etc. Stimulants externes - humidité, vent, froid et autres conditions météorologiques défavorables.
  3. Allergènes biologiques Microbes, champignons, bactéries, parasites et leurs produits métaboliques, médicaments et vaccins.

Les symptômes

Les signes de dermatite atopique chez les nourrissons se manifestent différemment, en fonction du stade de développement de la maladie, de la gravité de son évolution. Il existe trois groupes de symptômes caractéristiques de l’atopie suivants aux principales étapes de son évolution:

  1. Le stade initial. L'apparition de taches rouges sur la peau, l'hyperémie. Les endroits communs de localisation sont les joues, les coudes et les plis poplités, le cou, les fesses.
  2. Période aiguë. Une éruption cutanée rejoint l'éruption cutanée: dans les cas graves, des plaies suintantes peuvent former (avec une grattage intense) des vésicules ou de multiples papules sur différentes parties du corps. L’état général du nourrisson se dégrade, il peut provoquer de la fièvre, une perte d’appétit, des troubles du sommeil.
  3. Stade de rémission. Des croûtes se forment sur la peau, elle s'épaissit, des rayures blanches ou rouges restent sur le site du peignage. Caractérisée par une sécheresse accrue de la peau, la structure du tissu épithélial devient plus dense. Dans certains cas, le cuir chevelu se pèle.

Les formulaires

La dermatite atopique chez le nourrisson se manifeste sous trois formes principales typiques. Il existe de nombreuses formes atypiques à flux modifié, difficiles à différencier des autres maladies de la peau. L'atopie classique est divisée en les types suivants:

  1. Eczémateux (eczéma). Le plus commun chez les enfants de moins de trois ans. Les foyers de l’éruption cutanée - les joues, les mains, les courbures poplitées et les coudes. Elle se caractérise par un parcours récurrent, des inflammations aiguës de la peau accompagnées de rougeurs, une éruption papulovésiculaire pleurante, la formation de fissures et de croûtes.
  2. Érythémateux-squameux. Développe dans les premiers mois de la vie du bébé, accompagné d'une réaction cutanée inflammatoire aiguë avec hyperémie, desquamation, l'apparition de papules plates. Eruption cutanée accompagnée de démangeaisons sévères, localisation - le dos des mains, les surfaces latérales du cou, les joues, les courbures poplitées et les coudes.
  3. Lichénoïde - se manifeste rarement chez les enfants, se développe principalement chez les adolescents. Un signe caractéristique - grossissement, motif de peau souligné, apparition de papules lichénoïdes. La peau est hyperémique, oedémateuse, trop sèche, éruptions cutanées accompagnées de démangeaisons graves. Localisation de l'inflammation de la peau - fosses poplitées, coudes, poignets.

Diagnostics

Pour la nomination d'un traitement efficace efficace est important diagnostic précis de la dermatite atopique chez les nourrissons. Il est mené dans les domaines suivants:

  1. Description du tableau clinique (hyperémie, localisation et morphologie des éruptions cutanées, démangeaisons, état de la peau, état général du bébé, etc.).
  2. Identification du lien avec les types d'allergènes possibles (nourriture, ménage, etc.).
  3. Effectuer des tests généraux (sang, urine).
  4. L'étude des IgE sériques (avec dermatite atypique accrue).
  5. Test sanguin sérologique pour la détermination d'anticorps spécifiques (tests de provocation). Seulement avec le cours sévère, souvent tenu à l'âge de trois ans.
  6. Lorsque des signes de l'ajout d'une infection bactérienne - semis pour staphylocoque.
  7. Analyse des matières fécales pour la dysbiose.
  8. Test de scarification. En rémission, pour se différencier des autres formes d'allergies.

Traitement de la dermatite atopique chez les nourrissons

Le schéma de traitement de la dermatite atopique chez les nourrissons est choisi en fonction de la gravité des lésions cutanées, de la gravité des symptômes associés, de l'état général et du bien-être du bébé. Les experts en pharmacothérapie recommandent, pour minimiser, que la tâche principale des mesures thérapeutiques soit de réduire l’impact des facteurs allergiques, de renforcer leur immunité et de soulager les symptômes graves afin de soulager l’état de l’enfant dans les cas avancés. Les règles d'hygiène suivantes sont recommandées:

  1. Réduire le nombre de baignades.
  2. Refus de produits alcalins pour le soin de la peau de bébé.
  3. Vie hypoallergénique - nettoyage régulier par voie humide, aérer au moins 2 fois par jour, réduisant ainsi le nombre de choses qui accumulent la poussière, y compris les peluches. Élimination du tabagisme passif, abandon d'animaux et de plantes d'intérieur.
  4. Refus des vêtements de bébé en matières synthétiques et autres tissus artificiels.
  5. Application lors du lavage du linge et des vêtements avec des moyens hypoallergéniques spéciaux.

Nourriture diététique

La nutrition du bébé joue un rôle important dans le traitement de la dermatite atopique, en particulier si un facteur de provocation alimentaire a été identifié. Lors de l'allaitement, les régimes spéciaux doivent être suivis par une jeune mère. Le régime hypoallergénique implique l'exclusion des épices, des aliments fumés et des cornichons, des produits contenant des conservateurs, des colorants et des additifs alimentaires. Pour identifier l’allergène, la mère du nourrisson devra tenir un journal de nutrition détaillé pendant un certain temps, en notant le moment auquel tous les aliments sont consommés et la présence ou non d’une réaction cutanée.

Au début de la période de conformité du menu, un régime minimaliste et discret est recommandé (céréales hypoallergéniques, légumes et fruits). Progressivement, à plusieurs jours d'intervalle, de nouveaux produits y sont ajoutés. L’introduction d’aliments complémentaires se fait selon le même principe, alternant l’installation d’une nouvelle pile et surveillant de près l’évolution de l’état de la peau du bébé après l’introduction de chaque nouveau plat (légumes naturels et purées de fruits, jus, viande, poisson, céréales, etc.). Au moindre soupçon d'allergie, le produit doit être exclu du régime.

Un mélange artificiel pour la dermatite atopique est sélectionné sur la base des composants de la composition, des recommandations sur l'âge, en fonction des objectifs thérapeutiques et prophylactiques. Pour l'alimentation artificielle avec atopie, les pédiatres recommandent les types de mélanges suivants:

  • Lait fermenté. Devrait faire un pourcentage égal de frais, car ils contiennent moins d'allergènes. Le remplacement complet n'est pas recommandé, car les bactéries qu'ils contiennent en grande quantité peuvent provoquer une irritation du tractus gastro-intestinal.
  • Soja. Ils sont introduits progressivement, ce qui n’est pas recommandé pendant la phase aiguë de la dermatite atypique. La préférence est donnée aux composés dont les composants ont subi une hydrolyse complète des protéines (c'est-à-dire que les protéines qu'ils contiennent sont déjà scindées en acides aminés).
  • Médicinal, à base de protéines de lait hautement hydrolysées.
  • Hypoallergénique. Montré dans la phase aiguë de l'atopie.

Préparations pour usage externe

La dermatite atopique du nourrisson implique nécessairement un traitement topique de la peau, dans le respect des règles d'hygiène hypoallergénique en douceur. Pour soigner la peau de bébé enflammée, les médecins recommandent des produits appartenant aux groupes pharmacologiques suivants:

  • Onguents et crèmes anti-inflammatoires (Sinoderm, Friderm, Dioxidin, Bepanten). Ces fonds empêchent le développement de l'inflammation, sont appliqués aux foyers locaux, selon le schéma prescrit par le médecin (deux fois par jour et plus souvent, en fonction du stade de la maladie). Avant l'utilisation, il est nécessaire de s'assurer des contre-indications de l'âge.
  • Agents antimicrobiens à usage local (Levomitsetin, Dioksidin, Levomekol). Nommé lors de la détection d'une infection bactérienne adhérente. Utilisé selon le schéma proposé dans les instructions d'utilisation après clarification avec le médecin traitant.
  • Antiallergique - Gel de Fenistil. Contre-indiqué chez l’enfant jusqu’à un mois, à l’âge de un an, il est appliqué strictement selon les prescriptions du médecin et ses recommandations. Peut être prescrit dans la phase aiguë de la maladie. Son composant actif est un bloqueur des récepteurs de l'histamine H1.
  • Hydratants et lotions (lignes Bioderma, Emolium). Nourrir la peau, l'enrichir en nutriments et en vitamines, restaurer les cellules de la peau endommagées. Appliquer au moins deux fois par jour, en association avec d'autres moyens.

Effet thérapeutique soutenu a l'utilisation de compresses avec les outils ci-dessus. Le bandage de gaze avec la préparation appliquée est appliqué sur la zone touchée pendant 10-15 minutes. Cette méthode d'application contribue à la pénétration profonde des composants actifs du médicament dans le tissu endommagé, il est recommandé dans la phase aiguë de la maladie.

Moyens d'action systémique

Les antibiotiques, les agents hormonaux (glucocorticoïdes), les médicaments immunomodulateurs, les comprimés ou gouttes antihistaminiques et sédatifs (Zyrtec), prescrits aux adultes atteints de formes compliquées de dermatites, ne sont indiqués que dans les cas graves. La plupart des pédiatres tentent d'éviter leur rendez-vous car, dans la petite enfance, les effets indésirables de l'admission peuvent dépasser les bénéfices attendus. Dans des cas typiques, la technique est montrée:

  • Sorbants (Polysorb, Laktofiltrum, Enterosgel). Ils suppriment l'intoxication générale du corps, éliminent les produits toxiques d'une réaction allergique. Il n'y a pas de restriction d'âge, appliquer en stricte conformité avec le dosage.
  • Suppléments minéraux - gluconate de calcium. Supprime l'inflammation, a un effet antihistaminique et homéostatique. Il n'a pas d'âge limite, est disponible sous forme de comprimés pouvant être dissous dans de l'eau et en solution injectable. Accepté selon le schéma recommandé par les instructions pour cet âge, 2-3 fois par jour, avant les repas.

Recettes folkloriques

La dermatite atopique chez les nourrissons peut être traitée avec l'utilisation de la médecine traditionnelle. La principale condition pour leur utilisation est l'autorisation du médecin traitant. Pour adoucir la peau et soulager l'inflammation, vous pouvez utiliser les produits suivants:

  • Huile d'argousier. Hydrate et adoucit la peau irritée, aide à soulager les démangeaisons au stade de l'aggravation. L'huile est appliquée sur les foyers d'inflammation une fois par jour.
  • Moyens avec du jus d'aloès. Le jus pur peut causer une irritation, il est donc recommandé de le ramollir avec une solution d'huile dans un rapport de 2: 1. Cette lotion a un effet adoucissant et anti-inflammatoire, elle peut être appliquée dans les phases initiales de la maladie 2 à 3 fois par jour, provoquant des zones d'hyperémie ou d'irritation
  • Bains à la décoction de laurier. Cet antiseptique naturel empêchera l'adhérence d'une infection bactérienne. Un bain de guérison avec sa décoction peut être effectué tous les 5 à 7 jours, pendant 5 à 10 minutes. On ajoute 500 ml de bouillon, préparé selon le schéma suivant, dans 15 litres d’eau: On verse 5 mg d’une feuille sèche avec de l’eau bouillante, on maintient à haute température pendant 3 à 5 minutes et on laisse infuser pendant la nuit. Avant d'ajouter à l'eau, le bouillon doit être égoutté.

Prévention de la dermatite atopique chez les nourrissons

Les mesures de prévention des maladies sont prises au stade de son développement intra-utérin, même au stade de la planification de la grossesse. Les experts recommandent. future mère:

  • refuser le café, l'alcool, le tabagisme à l'avance;
  • commencer un mode de vie sain et bien manger;
  • éviter les médicaments;
  • manger des aliments avec des additifs chimiques, des conservateurs;
  • éviter les apports excessifs en glucides;
  • après l'accouchement, respectez le régime hypoallergénique recommandé pendant toute la période d'allaitement.

Après la naissance d'un enfant, il est important de créer des conditions de vie favorables en termes d'hygiène, de minimiser ses contacts avec les allergènes les plus courants, en particulier au cours des premières années de la vie. Il est important de surveiller de près les réactions cutanées pendant l'alimentation, le durcissement et d'autres mesures visant à renforcer l'immunité naturelle de l'enfant.

Dermatite atopique chez les nourrissons

La dermatite atopique est assez fréquente chez les enfants de moins de 5 ans. Pour la première fois, la maladie peut faire son apparition dès les premiers jours après la naissance. L'évolution de la maladie chez les bébés allaités a un caractère légèrement différent de celui des enfants plus âgés. Le traitement des bébés au cours de leur première année de vie nécessite une approche plus douce, sans utilisation de médicaments puissants.

Qu'est ce que c'est

Dans la dermatite atopique, l'inflammation systémique survient en réponse à l'entrée d'un facteur provoquant des allergènes dans l'organisme. Souvent, les bébés atteints de maladies similaires ont une certaine prédisposition génétique. Si un enfant a les deux parents allergiques, il peut présenter des signes d'atopie dans 80 à 90% des cas. Si seul le père ou la mère a des réactions allergiques, la probabilité d'héritage du trait est de 40%.

Causes des nouveau-nés et des nourrissons

Les chercheurs ne sont pas parvenus à un avis unanime sur la cause de la maladie. Ils ont constaté que plusieurs facteurs provoquants pouvaient influencer le développement de la maladie. Il est impossible de prédire comment le corps de l’enfant réagira à la pénétration d’un allergène. Cela dépend directement de la sensibilité individuelle et des particularités du système immunitaire du bébé.

Plusieurs facteurs peuvent influencer le développement de la maladie:

Prédisposition génétique au développement de la dermatite atopique. Plusieurs gènes polymorphes sont considérés comme immédiatement responsables de l’hypersensibilité à divers agents provoquants. Ils sont responsables du fonctionnement du système immunitaire et de la reconnaissance des substances étrangères par l'organisme. Les proches parents de familles souffrant d'atopie ont un ensemble identique de gènes.

Immunité réduite. En règle générale, il peut s'agir d'un déficit immunitaire congénital ou acquis. Dans de telles situations, la pénétration de tout antigène dans le corps en présence d'une prédisposition individuelle peut provoquer une réponse violente.

Maladies chroniques du système digestif. Il est à noter que chez les enfants souffrant de pathologies du tractus gastro-intestinal, le risque de développer une dermatite atopique augmente plusieurs fois. Chez les nouveau-nés, ces pathologies sont souvent congénitales. Une atrésie du cardia ou une perturbation de la structure des organes peuvent entraîner une perturbation du fonctionnement normal du système digestif. Cette condition entraîne également des modifications de la microflore intestinale et, par conséquent, une diminution de l'immunité.

Manifestations de dermatite après l'introduction d'aliments complémentaires. Souvent, les premiers problèmes de peau commencent à se produire chez les bébés après l’ajout de nouveaux aliments au régime. L'idiosyncrasie du lait maternel ne se produit pas. En composition, c'est un produit protéique excellent et complet. Le lait maternel est absorbé à 99,8% par le corps de l'enfant. Avec l'introduction de mélanges chez le bébé peut souffrir d'allergies et de dermatite atopique.

Dans des cas plus rares, la poussière de maison ou les acariens domestiques peuvent être un facteur provoquant. Ces micro-organismes minuscules vivent dans des oreillers et de la literie. En été et par temps chaud, leur nombre peut augmenter plusieurs fois. S'appuyant sur la peau délicate du bébé, ils peuvent facilement provoquer une forte réaction allergique et provoquer l'apparition d'une dermatite atopique.

Contact direct avec des produits chimiques. Les produits d'hygiène ou les produits chimiques ménagers sont souvent de tels facteurs provocants. Les bébés peuvent présenter une dermatite atopique de contact sur leurs vêtements. En règle générale, une telle réaction est due à une réaction allergique aux composants du détergent à lessive. Le port de couches provoque souvent ce type de dermatite.

Invasions parasites. On les trouve chez les bébés plus près de l’année. À ce moment-là, les mamans commencent à donner aux enfants un complément alimentaire aux fruits et aux baies. Un traitement hygiénique inadéquat peut entraîner une infection de l'enfant par divers vers. S'installant dans les intestins, ils libèrent des toxines dangereuses. Ces substances peuvent être un facteur provoquant l'apparition d'une réaction allergique. Les maladies parasitaires, en tant que source de dermatite atopique, sont assez fréquentes dans la pratique pédiatrique.

Symptômes principaux

La dermatite atopique peut se manifester de différentes manières. La gravité des signes cliniques dépendra de la gravité de la maladie. Le développement de la maladie peut être divisé en plusieurs étapes:

Stade initial

Au cours de cette période, la maladie se manifeste par l'apparition de diverses taches rouges ou d'hyperémie. Plus souvent avec des formes de contact de la dermatite, ils apparaissent aux points de contact avec les vêtements. Les formes diffuses sont caractérisées par la propagation des taches dans tout le corps. Un grand nombre de rougeurs vives sont observées sur la nuque, les joues, les creux des coudes et sous les genoux.

Maladie aiguë

À ce moment-là, le bébé a l'air très douloureux. De fortes démangeaisons accompagnent les manifestations cutanées. Les enfants commencent à peigner la peau endommagée. Avec une évolution sévère de la maladie, des plaies suintantes commencent à se former. Des papules ou des vésicules à contenu séreux peuvent apparaître sur certaines parties du corps. La peau des zones touchées devient chaude, rouge. Violé l'état général du bébé. Il devient plus lent, capricieux. Peut refuser à la poitrine. Les enfants ne dorment pas bien en raison de fortes démangeaisons. La nuit, l'état s'améliore quelque peu.

Dermatite atopique chez un nourrisson

Presque toutes les rougeurs sur la peau du bébé inquiètent la mère. La peau de bébé est très douce, réagit rapidement aux irritants et, plus important encore, si vous ne soignez pas l’inflammation à temps, cela causera de grandes souffrances au bébé. Le plus souvent, l'inflammation cutanée chez les bébés est associée à un changement intempestif de couches. Dans le cas d'érythème fessier, des bains d'air et un traitement avec une crème spéciale assez rapidement.

Mais que se passe-t-il si "l'érythème fessier" apparaît non seulement au niveau de la couche, mais aussi dans les plis, sous les genoux ou à l'arrière des coudes, ainsi que sur le visage, la tête et le cou? Dans ce cas, la crème habituelle ne suffira pas. Il est nécessaire de montrer l'enfant au médecin. L'une des causes les plus courantes d'éruption cutanée et de rougeur chez les nourrissons est la dermatite atopique. Un diagnostic ne peut que pédiatre.

À quoi ressemble la dermatite atopique chez les nourrissons?

Les débuts les plus courants de la dermatite atopique surviennent au cours des six premiers mois de la vie, ce qui est associé à l’introduction d’aliments complémentaires. Très souvent, la première inflammation se manifeste sous la forme d'une peau squameuse et rugueuse sur les joues ou sous la forme d'une petite éruption rouge, puis de taches rouges se propagent dans tout le corps. La peau au site d'inflammation devient très sèche et se décompose en flocons.

Il est important de savoir que l'érythème fessier courant chez les bébés prédisposés à la dermatite atopique peut rapidement se transformer en inflammations provoquant des démangeaisons et en des plaies douloureuses. Regardez la peau du bébé une ou deux fois par jour, en portant une attention particulière aux plis. Il est facile de rater l'apparition de la maladie si les premiers signes d'inflammation apparaissent, par exemple dans les plis profonds, sous les genoux, derrière les oreilles.

Symptômes inhabituels de la dermatite atopique

La dermatite atopique se manifeste parfois de manière inhabituelle. Par exemple, des "mèches" aux coins de la bouche peuvent être une manifestation de la chéilite atopique, qui se produit du fait du contact constant de la peau sèche avec des irritants (nourriture, salive). La dermatite atopique peut également apparaître sous la forme d'un motif rouge et blanc contrastant sur la langue («langage géographique»). Et aussi sous la forme d'un motif très net sur les paumes. Vous devez absolument informer votre médecin de tous les symptômes inhabituels.

Dermite atopique chez les enfants nourris au sein et au biberon

Beaucoup de gens pensent que les «artificiels» ont un risque plus élevé d’exacerbation de la dermatite atopique. En fait, aucune étude ne le prouve. De plus, dans le cas d'un bébé artificiel, il est beaucoup plus facile de contrôler le «danger alimentaire» en termes d'allergies. Alors que pour les enfants nourris au sein est extrêmement important le régime alimentaire de maman. La chose la plus importante pour une mère qui allaite est de ne pas manger d’allergènes potentiels. Comment choisir un mélange pour le bébé, lisez ici. Comment manger une mère nourricière, lisez ici.

Comment ne pas provoquer la dermatite atopique chez les nourrissons

Afin de ne pas provoquer l'apparition de dermatite atopique chez un bébé, il est important de créer les conditions les plus sûres pour son développement. Tout d'abord, posez-vous quelques questions importantes:

  • Est-ce que vous ou vos proches avez eu une dermatite atopique?
  • Dans quelle mesure un bébé peut-il être prédisposé aux allergies en raison de son hérédité?
  • Quelle est la sensibilité cutanée du bébé - réagit-il aux couches?
  • Votre bébé pleure-t-il beaucoup «sans raison» - y a-t-il des soupçons que quelque chose le dérange?
  • Quelle est la qualité de l'écologie dans laquelle vous vivez - des facteurs négatifs externes peuvent-ils influencer sa peau?
  • Comment strictement un régime de mère allaitante? Mange-t-il des aliments contenant des colorants, des exhausteurs de goût, des OGM, etc.?

Afin de ne pas provoquer d’exacerbations, il est impératif de surveiller de près la peau de bébé et de suivre les consignes générales en matière de soins.

Qu'est-ce qui est le plus important lorsque vous soignez un bébé atteint de dermatite atopique?

  1. Alimentation complète, régulière et équilibrée du bébé et de la mère allaitante; exclusion des allergènes de l'alimentation.
  2. L'adhésion prolongée à un régime hypoallergénique (lait et produits laitiers, agrumes, fruits et légumes rouges, viandes fumées, champignons, œufs, miel et aliments contenant des exhausteurs de goût et des colorants, ainsi que certains médicaments peuvent provoquer une réaction).
  3. Maintenir la propreté et une humidité relativement élevée (à partir de 60%) dans la pièce où vit l’enfant.
  4. Hygiène des jouets: il est préférable que tous les jouets soient lavables.
  5. Baignade régulière, changement rapide des couches et vêtements propres.
  6. Bains d'air. Mais faites attention: les bébés surchauffent et refroidissent très facilement.
  1. Ongles courts. Il est facile de se gratter avec des ongles en bonne santé et une peau en bonne santé, mais si vous touchez l'inflammation, cela provoquera une douleur insupportable.
  2. Rejet des produits chimiques grossiers pour le lavage et le nettoyage en faveur de la soude et du savon pour bébé.
  3. Refus des cosmétiques artificiels pour la puériculture au profit des naturels. Assurez-vous de montrer à votre médecin tous les produits cosmétiques que vous utilisez pour prendre soin de votre enfant. Y compris les savons, les shampooings, les huiles.
  4. Protégez la peau de votre bébé des rayons directs du soleil, en particulier pendant la journée, ainsi que du vent et du gel.
  5. Visites régulières chez le médecin: en plus du pédiatre, vous devez consulter un allergologue, un immunologue et un dermatologue.
  6. Vaccinations Les enfants en mauvaise santé sont particulièrement nécessaires. Mais dans le cas de la dermatite atopique, ils ne peuvent être faits que pendant la rémission.

Comment traiter la dermatite atopique chez les nourrissons

Avec un traitement et des soins inappropriés de la peau, la maladie se développera rapidement pour la simple raison que les bébés ont une peau très sensible et irritée. Mais si un traitement approprié était choisi, le stade aigu de la dermatite atopique peut rapidement être transféré au stade de rémission. Pour maintenir le résultat longtemps, il est important d’assurer les soins appropriés de la peau au quotidien et d’empêcher le corps de l’enfant d’entrer en contact avec des allergènes.

La dermatite atopique chez les nourrissons nécessite un traitement systématique. Les médecins prescrivent généralement des médicaments complexes locaux qui peuvent soulager les démangeaisons désagréables, rétablir l'équilibre hydrique et éliminer la peau sèche, réduire l'inflammation, la desquamation et les irritations de la peau. Tous les moyens: les pommades, les émulsions, les gels et les crèmes contre la dermatite chez les bébés ne peuvent être appliqués qu'en respectant scrupuleusement les instructions.

Utilisez des glucocorticoïdes (ou des hormones topiques) uniquement selon les directives d'un médecin. N'essayez pas de les choisir vous-même. Ces médicaments ont un certain nombre de contre-indications, en particulier chez les nourrissons.

Les enfants à partir de trois mois peuvent se voir prescrire des médicaments à base de pimécrolimus 1%. Ils peuvent être utilisés pendant longtemps, même pendant plusieurs années. Contrairement aux médicaments hormonaux, ils ne causent pas d'effets secondaires. Ils n’ont pas d’effet négatif sur le développement du système immunitaire de l’enfant, sur son rythme de croissance ou sur la qualité de son développement.

Parallèlement aux onguents cicatrisants, il est nécessaire d’utiliser des hydratants spéciaux contenant des émollients. Et s'il y a des plaies sur la peau, vous devrez peut-être d'abord utiliser des agents antiseptiques. Mais dans tous les cas, ne choisissez pas les médicaments eux-mêmes. Vous pourriez nuire à la peau du bébé.

Si, avec l'âge, la zone de la peau affectée augmente et les démangeaisons augmentent, si une violation du système nerveux est diagnostiquée et que des maladies associées apparaissent, un examen complet de l'enfant est nécessaire. Mais malheureusement, il y a des moments où il suffit de changer de médecin. Après tout, la responsabilité du bien-être d’un jeune enfant et de son avenir en bonne santé incombe avant tout à vous.

Dermite atopique chez le nourrisson - comment traiter un nouveau-né?

La dermatite atopique chez les nourrissons est l'une des maladies qui inquiètent les parents. La maladie a des différences d'âge. La pathologie chez un enfant nouveau-né et âgé d'un an se déroule de différentes manières. Nous comprendrons les caractéristiques de la maladie chez les enfants de la naissance à un an.

C'est quoi

La base de la dermatite atopique chez les nourrissons est une inflammation allergique. Cette maladie chronique associée à des changements dans le système immunitaire, longue passe. Les stimuli affectent le nourrisson de l'environnement externe et sont dans le corps du bébé.

Lancer le processus pathologique des allergènes. Sous leur action, apparaît un foyer d’inflammation dans lequel les cellules pathogènes s’accumulent. Ils libèrent des substances biologiquement actives qui favorisent l'inflammation même après l'élimination de l'allergène.

La pathologie allergique est renforcée par les infections cutanées: coccales, fongiques, etc. Par conséquent, un traitement anti-inflammatoire persistant et prolongé est nécessaire pour toutes les infections atopiques, en particulier chez les nourrissons.

Causes de la dermatite atopique chez les nourrissons

Un grand nombre de facteurs ont été établis qui peuvent, individuellement ou en combinaison, provoquer une dermatite atopique chez les nourrissons. L'hérédité est la principale cause du développement de la maladie chez les nouveau-nés.

L’eczéma atopique dans le corps d’un bébé faible se manifeste également pour les raisons suivantes:

  • grossesse grave, infections virales d'une femme;
  • traitement des nourrissons et des mères avec des médicaments;
  • l'utilisation de produits chimiques ménagers agressifs dans le processus de prise en charge d'un bébé;
  • nourriture maternelle et infantile;
  • violation de l'hygiène personnelle;
  • défaut de se conformer aux exigences de la chambre, qui contient un bébé.

La dermatite atopique par contact chez les nourrissons est causée par des vêtements en tissu synthétique, pollen de fleurs, poils d'animaux, poussière domestique. Dysbiose intestinale, les maladies infectieuses peuvent également causer une dermatite allergique.

Une mauvaise alimentation est la cause la plus courante d'eczéma chez les nourrissons. Dr. Komarovsky note que l’état douloureux du bébé survient lorsque l’alimentation de la mère est modifiée.

Les produits qui causent la dermatite atopique chez les nourrissons peuvent être des mélanges de mauvaise qualité, du lait de vache, des œufs, etc.

Les symptômes

Au début de la maladie, les taches roses du bébé apparaissent sur le corps et les sourcils deviennent rouges. Éruption cutanée sur les joues, les fesses, l'abdomen et d'autres parties du corps - l'un des symptômes les plus remarquables des allergies.

Les autres signes de dermatite atopique chez les nourrissons sont:

  • la peau sèche qui devient rugueuse commence à se décoller;
  • démangeaisons sévères, obligeant l'enfant à se peigner la peau;
  • érythème fessier

L'enfant est très anxieux, ne dort pas bien, est capricieux. À mesure que l’enfant développe un eczéma, l’état de la peau du bébé s’aggrave. Dans les plis apparaissent des papules, un gonflement, des cloques, se transformant en plaies humides. À la place des plaies se forment des croûtes. Les rougeurs, les démangeaisons et l'enflure diminuent alors et la maladie devient chronique.

La dermatite atopique compliquée par Staphylococcus aureus présente des signes particuliers.

Dans ce cas, le bébé a observé:

  • éruption cutanée brune sur le visage, derrière les oreilles, sur le cou sous le menton, sous les aisselles, dans le dos et à l'aine;
  • cloques sur le corps, décollement de la couche supérieure de l'épiderme;
  • température élevée;
  • signes de malaise général.

La dermatite atopique causée par la bactérie staphylocoque se développe très rapidement, en un à deux jours. La maladie survient souvent chez les bébés, ce qui retarde l'apparition d'anomalies dans l'utérus de la mère. La toxémie tardive chez la mère et le long séjour du bébé sans eau pendant l'accouchement provoquent également une dermatite à staphylocoques.

Diagnostics

Lorsqu'une éruption cutanée apparaît sur la peau du nourrisson, les parents doivent immédiatement consulter un médecin.

C'est important!

S'engager dans l'auto-enfance ne peut être en aucun cas. Seul un pédiatre prendra les mesures qui s'imposent pour éliminer la maladie.

Le médecin examinera le nouveau-né, fera attention à l'apparence de la peau du nourrisson, s'entretiendra avec la mère, déterminera les causes de l'inflammation de la peau et le transmettra à un allergologue.

Pour clarifier le diagnostic peuvent être affectés aux examens suivants:

  • test sanguin général et biochimique;
  • tests d'allergie et tests;
  • analyse du staphylocoque et de la dysbactériose.

Les résultats des tests aideront à déterminer la substance qui a provoqué l'eczéma chez les enfants et à prescrire le traitement nécessaire.

Dermatite atopique chez le nourrisson - vidéo

Comment traiter la dermatite atopique?

Pour que les signes de la maladie disparaissent, il faut au moins deux à trois mois. Les parents doivent faire preuve de patience, suivre les recommandations du médecin et avec lui pour ajuster le rendez-vous.

Sinon, le processus inflammatoire prendra une forme irréversible et entraînera ultérieurement une personne souffrant d'asthme bronchique, de rhinite allergique et d'autres maladies graves.

Les médecins ont développé des approches communes pour le traitement de la dermatite atopique chez les nourrissons:

  1. Il est nécessaire d'éliminer le contact avec les allergènes.
  2. Suivez un régime spécial.
  3. Prenez des antihistaminiques, soulageant le patient des démangeaisons.
  4. Élimine les toxines du corps.
  5. Prenez des médicaments anti-inflammatoires.
  6. Utilisez des sédatifs.
au contenu ↑

Traitement médicamenteux

Il est nécessaire de traiter la neurodermatite dans un complexe. Les médicaments sont prescrits en tenant compte de l'âge, du stade de la maladie et du lieu de formation des éruptions cutanées. Si nécessaire, des absorbants, des crèmes, des vitamines, des immunomodulateurs, des antiseptiques, des antihistaminiques et des médicaments antibactériens sont utilisés.

Préparations pour usage interne

Pour éliminer les toxines du corps, les médecins prescrivent souvent l'absorbant Enterosgel. Smecta suspension est un médicament sûr et utile qui élimine les allergènes du corps.

En tant qu’antihistaminiques, les médecins utilisent souvent Fenistil et Zyrtec. Lorsque des bactéries sont détectées sur la peau d'un nouveau-né, les cocci sont utilisés avec des antibiotiques et de la bifidumbakternine. Immunomodulateurs, vitamines pour nourrissons rarement utilisées.

Le Dr Komarovsky recommande fortement de donner du gluconate de calcium aux bébés. L'absence de cette substance chez les nourrissons survient pendant la période de croissance et l'apparition des dents. Ensuite, l'atopie devient aggravée. L'utilisation de gluconate de calcium aidera à faire face à l'exacerbation d'une maladie allergique.

Fonds à usage local

Les crèmes et les onguents jouent un rôle important dans le traitement de l'eczéma chez les nourrissons. Ils soulagent les irritations, hydratent, restaurent et nourrissent la peau. Dans les cas aigus, l’onguent hormonal est utilisé à base de glucocorticoïdes.

La crème pour la dermatite atopique des enfants Emolium a acquis une grande popularité. Pour le traitement topique des peaux enflammées, les pharmacies possèdent un lipo-liquide et une hydrolotion, Excipial-M. Ces lotions non hormonales traitent et protègent efficacement les peaux irritées de divers types.

Un bon outil pour les peaux sèches est la crème de marque Mustel. Il est recommandé de lubrifier la peau du bébé après le bain. L'outil pénètre profondément dans la peau, l'adoucit, soulage les irritations.

C'est important! Avant d'utiliser des produits de soin pour bébé, lisez les instructions.

Traitement avec des médecines traditionnelles

La dermatite atopique est impossible à soigner avec les médicaments traditionnels. Les crèmes préparées selon les recettes et les onguents populaires sont utilisées chez les nourrissons pour faciliter l'évolution de la maladie.

Apaise les démangeaisons de la peau:

  • une compresse de pommes de terre crues râpées sur une râpe fine;
  • gadgets à base de thé noir;
  • bain chaud avec l'ajout de graines de lin.

Comment reconnaître et guérir la dermatite atopique chez le nourrisson

Les éruptions cutanées chez les nouveau-nés sont un problème courant. Pour la première fois, une dermatite peut survenir immédiatement après la naissance. Les pathologies infantiles diffèrent des problèmes similaires rencontrés par les enfants plus âgés. La dermatite atopique chez les nourrissons est d'origine génétique. La maladie apporte beaucoup d'inconvénients au bébé, des parents inquiets. Une visite opportune chez le médecin aidera à sauver rapidement le bébé de la souffrance. Chez les bébés, la maladie est traitée plus délicatement, car leur corps est sensible à tout changement. Les pharmacies proposent une large gamme de médicaments dont l'utilisation est approuvée dès la naissance.

Caractéristiques de la dermatite atopique chez les nourrissons

La dermatite chez le nourrisson est une pathologie héréditaire provoquée par des allergènes ou des substances toxiques. Une maladie qui se manifeste au début de la vie peut être guérie avec succès. Mais souvent, il existe des formes chroniques de la maladie avec des rechutes périodiques. Chez les enfants de la première année de vie, 4 types de dermatites sont diagnostiqués:

  • contact avec le sous-vêtement grossier du nouveau-né, les parties métalliques du vêtement agissent comme un stimulus externe;
  • séborrhéique - il se caractérise par des éruptions cutanées au cuir chevelu;
  • la couche-culotte se produit en raison de violations dans les soins des nourrissons, une éruption cutanée apparaît dans l'aine, les fesses, le bas du dos et l'abdomen;
  • Atopic a un caractère héréditaire d'origine, des éruptions cutanées apparaissent sur les joues, le cou, le tronc et les extrémités.

La dermatite de contact se produit quand elle entre en contact direct avec un allergène ou un irritant. La dermatite atopique se caractérise par la présence d'éruptions cutanées de couleur rouge vif, d'inflammation et de gonflement de la peau. Le bébé ressent un inconvénient majeur: sensations douloureuses, démangeaisons corporelles, démangeaisons de la peau, zones brûlées et sensation de brûlure.

Les parents doivent comprendre l’importance du diagnostic précoce de la maladie, de l’élimination de la cause et du strict respect des recommandations du médecin. Dans les cas avancés, la probabilité d’infection par des infections secondaires est élevée.

Facteurs contribuant au développement de la dermatite atopique chez les nourrissons

Le développement actif de la dermatite chez les nourrissons est provoqué par deux types de facteurs:

Le premier type inclut l'hérédité, lorsque le risque de pathologie augmente en raison de la présence d'allergies chez l'un des parents ou les deux.

Les facteurs externes comprennent le plus souvent des allergènes alimentaires pouvant pénétrer dans le corps d'un enfant avec le lait maternel ou l'alimentation artificielle à partir d'autres aliments.

Une mère qui allaite devrait bien réfléchir à son menu, en le retirant de dangereux pour les produits pour bébé. L'allergène principal à ce stade de développement de l'enfant est la protéine de lait. Dans la seconde moitié de la première année de vie, le corps de l'enfant peut réagir avec des éruptions cutanées dues à l'utilisation d'œufs, de poisson, de céréales et de fruits.

Causes de la dermatite atopique chez les nourrissons

Les scientifiques n'ont pas encore annoncé la cause exacte de la dermatite atopique. Mais il a été établi que la maladie peut survenir pour plusieurs raisons. Il est difficile de prédire la réaction du corps de l'enfant à l'irritant apparu. Cela dépend souvent des caractéristiques individuelles de tous les systèmes et organes du bébé. Un rôle important dans ce processus, les médecins assignent le système immunitaire. Plus cela fonctionne, moins le risque de pathologie est élevé.

Les causes de la dermatite atopique peuvent être:

  1. Prédisposition génétique. Si les parents ont des problèmes dermatologiques au même âge, le risque de troubles cutanés chez leur enfant augmente.
  2. Puissance Un cas sur cinq de la maladie est dû à un dysfonctionnement de l’alimentation de la mère pendant l’allaitement ou à une alimentation inadéquate des enfants suivant un régime artificiel. Un régime strict pour la mère ou une préparation spéciale pour nourrissons aidera à lutter contre la maladie.
  3. Violations du tube digestif. La dysbactériose dans l'intestin provoque des allergies. Pour le fonctionnement normal de l'intestin, des préparations comprenant des bactéries bénéfiques sont prescrites. Ceux-ci incluent la lactobactérine, la bifidumbactérine.
  4. Allergènes ménagers: poussière de maison, pollen, poils d'animaux, détergents, matières synthétiques pour vêtements.
  5. Affaiblissement du système immunitaire. Cela est dû à la présence d'infections chroniques dans le corps de l'enfant, de maladies respiratoires fréquentes. En particulier, vous devez porter une attention particulière au Staphylococcus aureus identifié.
  6. Grossesse compliquée. Le manque d'oxygène dans le développement intra-utérin, les stress maternels fréquents affaiblissent les forces de protection de l'enfant à la naissance. Il y a un manque de micro et macro dans le corps du nouveau-né, ce qui conduit à des problèmes de peau.
  7. Helminthiase Cette raison peut être chez les enfants de 6 mois. Cela est dû à l’introduction des mères dans le régime alimentaire des fruits et des baies du nourrisson, qui ne sont pas toujours bien lavés. Les parasites, pénétrant dans les intestins d'une personne, commencent à produire des substances toxiques qui provoquent des allergies.

Les principaux symptômes de la dermatite atopique chez les nourrissons

Les manifestations de la dermatite atopique dépendent du stade de développement et du degré de complexité de la maladie. La poussée de la maladie se produit principalement au printemps et en automne. Les médecins appellent le stade de la maladie chez les enfants de la première année de vie:

  1. Initiale. Elle se caractérise par la présence d'une éruption cutanée sur le visage, les hanches, le torse; sécheresse de la peau, démangeaisons; la présence de croûtes dans la tête; hyperémie de la peau aux coudes et aux genoux; épaississement de l'épiderme sur les zones touchées du corps.
  2. La hauteur de la maladie. Dans les plis de la peau apparaissent des bulles et des papules avec une formation de fluide à l'intérieur. Il y a un gonflement dans les lieux de leur apparence. Après un certain temps, les bulles éclatent et une surface de la plaie se forme, ce qui augmente la douleur. Le bébé augmente la nervosité, les larmoiements et le sommeil perturbé. L'enfant peigne activement la peau qui démange. Les médecins recommandent de lubrifier la peau avec une crème apaisante avec un effet desséchant.
  3. La dernière étape. Les plaies cessent de devenir mouillées, des croûtes apparaissent, des rougeurs et des démangeaisons de la peau disparaissent. L'inflammation passe, le gonflement disparaît. Les médecins ne parlent pas de récupération complète au cours de cette période, mais pensent que la rémission est en cours et que la maladie devient chronique. La disparition et la disparition des symptômes peuvent durer plusieurs mois. Après avoir rayé peut rester des bandes de blanc ou de rouge.

Le choix du traitement pour la maladie dépend du diagnostic et de l'élimination du facteur qui provoque la pathologie.

Diagnostic de la dermatite atopique chez le nourrisson

Si les premiers signes de la maladie apparaissent, vous devez contacter immédiatement la clinique. Lors de la première admission, le médecin examine le nourrisson et évalue son état en fonction de plusieurs critères:

  • la présence d'un comportement irritant et agité de l'enfant indique de fortes démangeaisons;
  • localisation spécifique de l'éruption cutanée - plis de la face, du cou, du torse, du coude et du genou;
  • exacerbation de la maladie pendant la saison froide;
  • manifestation précoce des symptômes - dans les premiers jours de la vie;
  • l'hérédité;
  • l'apparition de symptômes secondaires - conjonctivite, motif cutané accru, pigmentation altérée de la peau, etc.

L’examen des nourrissons chez qui on soupçonne une dermatite atopique est effectué par un immunologiste et un allergologue. Cela est dû au fait que les problèmes de peau ont souvent une origine allergique. Pour un diagnostic précis, effectuez des recherches supplémentaires:

  1. Test sanguin général. Si des allergies sont présentes, un taux élevé de leucocytes et d’éosinophiles sera détecté. Le cours de la deuxième phase de la dermatite est caractérisé par un taux élevé de lymphocytes, le système immunitaire de l’enfant étant activé. Le médecin analysera également la présence ou l'absence d'une infection bactérienne secondaire.
  2. Analyse des anticorps spécifiques. Chez les nourrissons réalisée uniquement en cas d'exacerbations fréquentes de la maladie. Il est considéré comme une étude alternative pour les tests d'allergie provocateurs. Pour analyse utilisant du sang veineux. Le résultat est vérifié le quatrième jour.

Traitement de la dermatite atopique chez les nourrissons

La lutte contre les pathologies cutanées chez les bébés est devenue plus progressive, malgré les difficultés liées au jeune âge. Les médecins préfèrent les traitements complexes, qui incluent des médicaments à action locale et systémique, ainsi que des remèdes à la maison. La durée du traitement pour les bébés dure de plusieurs semaines à plusieurs mois.

Traitement local

Ce type de médicaments comprend les anti-inflammatoires sous forme de suspensions, pommades, crèmes à usage externe. Lorsque la peau est très sèche, on prescrit à ce groupe de médicaments à base de graisse pour adoucir les zones touchées. Les remèdes locaux pénètrent dans les couches profondes de la peau et inhibent donc efficacement le processus inflammatoire. Ces médicaments comprennent:

La pommade au zinc est prescrite non seulement comme agent anti-inflammatoire, mais aussi comme préparation de séchage.

L'utilisation dans le traitement de crèmes et de pommades à base d'hormone prednisolone ou de béclométhasone permet une récupération rapide. Pour les nourrissons, les médecins prescrivent des médicaments avec le minimum d'hormones autorisé, alors n'ayez pas peur de leur utilisation.

Drogues Systémiques

Les médicaments de ce groupe sont recommandés pour une administration orale. Nommé avec un cours défavorable de la maladie. Les antihistaminiques sont prescrits aux nourrissons:

Ils font bien avec le gonflement de la peau et des muqueuses, ainsi que d'éliminer les démangeaisons. Il est conseillé aux nouveau-nés de prendre du gluconate de calcium, qui aide à agir en douceur sur les symptômes de la maladie et ne présente aucune contre-indication. Les entérosorbants aident à éliminer les toxines:

De l'avis des médecins et des parents de jeunes patients, la prise de ces médicaments aide à combattre la maladie plus rapidement et plus efficacement. Les toxines sont affichées dans les plus brefs délais.

Pour restaurer la microflore intestinale, vous devez prendre des médicaments saturés de bactéries bénéfiques. Ils implantent les intestins avec des lactobacilles et des bifidobactéries et favorisent également leur reproduction. Recommandez-leur de prendre des cours de 30 jours tous les six mois.

Traitement de la dermatite atopique à la maison

Avant d’utiliser des remèdes maison, il est nécessaire de normaliser la nutrition de l’enfant. Les fabricants de préparations pour nourrissons proposent des aliments spécialisés pour les enfants ayant une tendance aux allergies et présentant un déficit en lactase. Les enfants sont bien tolérés par une telle nourriture, ils se sentent mieux, car la restauration de l'intestin se produit, l'immunité est renforcée. Des mélanges spéciaux peuvent être utilisés dès la naissance.

De nombreux parents utilisent les remèdes populaires comme traitement supplémentaire. Il convient de rappeler que la peau d'un nourrisson diffère de celle d'un adulte dans une structure plus délicate et sensible. L'utilisation de moyens agressifs peut nuire à l'enfant et entraîner des complications.

Ces moyens sont considérés comme populaires:

  1. Feuille de laurier. Il est préférable d’ajouter une faible décoction de plantes lors de la baignade du bébé. En raison de ses propriétés antiseptiques, il a un effet anti-inflammatoire et apaisant. Avant la procédure de traitement de l'eau, vous devez vérifier la sensibilité du bébé à la feuille de laurier. Pour ce faire, il est recommandé de les tenir sur la peau de l'enfant et d'évaluer l'état dans un délai de quinze minutes. S'il n'y a pas d'irritation sur la peau, vous pouvez vous baigner calmement.
  2. Aloe. La plante a un effet anti-inflammatoire prononcé. Pour les nourrissons, vous devez choisir des produits avec une étiquette indiquant l'utilisation à partir de la naissance. Aloe contribue également à accélérer la régénération de la peau après la récupération. Appliquer un meilleur cours de deux semaines.
  3. Huile d'argousier. Bien adapté pour la période de récupération après une maladie. Adoucit les écailles restantes, a un effet cicatrisant, hydrate la peau. L'utilisation recommandée sur la surface de la plaie favorise également la guérison sans laisser de cicatrices.
  4. Lait de chèvre Il est hypoallergénique et bien absorbé par le corps de l'enfant. Sur la base de cela, ils font des bouillies, des mélanges, des yaourts, du fromage.

Prévention de la dermatite atopique chez les nourrissons

La probabilité d'occurrence de pathologies cutanées peut être réduite par de simples mesures préventives. Ceci est particulièrement important pour les enfants dont l'hérédité est lourde. Ces activités comprennent:

  1. Préserver l'allaitement pendant une longue période. Le lait maternel est considéré comme un produit hypoallergénique. En raison de la composition naturelle du lait, le lait est presque complètement absorbé. Les médecins diagnostiquent souvent une dermatite atopique au moment de l’interruption de l’allaitement ou lors du passage à une alimentation mixte.
  2. Traitement en temps opportun des maladies chroniques. Une maladie à long terme du bébé sape ses défenses. Au moment de la mauvaise santé, les maladies secondaires se joignent également. Il est particulièrement important de traiter les maladies du tractus gastro-intestinal. Des troubles du système digestif entraînent le développement d'allergies.
  3. Améliorer le système immunitaire. Lorsqu'une infection pénètre dans le corps, la maladie ne se développe pas aussi activement si l'enfant a une immunité saine. Le durcissement s'impose pour le renforcer.
  4. Introduction au régime alimentaire des aliments hypoallergéniques. Les médecins recommandent de commencer le leurre avec des produits de couleurs blanche et verte. Ceux-ci incluent le brocoli, la courgette, le chou-fleur. Les enfants confrontés à la dermatite atopique ont besoin d'un régime alimentaire spécial pour la vie.
  5. Effectuer le nettoyage humide et l'aération. Un nettoyage régulier des surfaces dans la chambre du bébé aidera à éliminer les irritants rapidement. L'aération enrichira l'air de la pièce en oxygène et assurera un échange d'air adéquat.
  6. Nettoyer la chambre du bébé des objets qui accumulent la poussière. Les sources d'allergies sont souvent des articles ménagers ordinaires: tapis, moquettes, tapis moelleux, peluches, etc.
  7. Enlèvement des plantes, en particulier des spécimens en floraison.
  8. Achat pour bébé des vêtements confortables en matériaux naturels.
  9. Le refus des parents et des proches parents de fumer, la fumée de tabac pénétrant dans la chambre du bébé irrite son système respiratoire. Cela provoque des allergies.

Les jeunes parents ont peur de l'apparition de lésions sur le corps du bébé. Les médecins ne recommandent pas la panique et contactent rapidement un établissement médical. L’industrie pharmaceutique propose de nombreux médicaments pour le traitement de la dermatite atopique. Sous réserve des recommandations médicales de la santé du bébé va récupérer rapidement.

Une Autre Publication Sur Les Allergies

Symptômes de champignons sur le corps humain et traitement

Les mycoses cutanées du corps sont une maladie dermatologique appelée "mycose", qui est difficile à éliminer. Cela crée un problème esthétique et signale un système immunitaire affaibli.


Qu'est-ce qu'une taupe et pourquoi apparaissent-ils sur le corps

Les taupes peuvent être elles-mêmes variées en couleur, taille et autres qualités. Ils peuvent être trouvés dans les endroits les plus inattendus du corps humain.


Cosmétiques de taches noires sur le visage

Selon les statistiques, les comédons ou les points noirs, il y a plus de 90% des gens. Pourquoi apparaissent-ils? Puis-je les combattre? Et si oui, par quels moyens?


Traitement des éruptions cutanées et des démangeaisons sur la peau

Éruption cutanée accompagnée de démangeaisons: comment la traiter?23 janvier. Alexandra BondarevaCauses des éruptions cutanées accompagnées de démangeaisons