Dermatite de la peau: traitement, photo

Les problèmes de peau sont assez courants dans la société moderne et causent des problèmes. Les éruptions cutanées, les rougeurs, les démangeaisons - ces symptômes, en plus d'une santé détériorée, affectent l'apparence. La dermatite cutanée est souvent retrouvée parmi les maladies de la peau, une photo des symptômes en est donnée ci-dessous. Le développement de la maladie est associé à une inflammation de la peau. Les symptômes de la dermatite à un stade précoce se limitent à des démangeaisons, des rougeurs, un gonflement. La maladie ne représente pas un danger pour la vie d’une personne, mais si elle est ignorée, elle peut causer beaucoup de gêne au patient.

Raisons

La dermatite cutanée peut être provoquée par un certain nombre de raisons indépendantes. Tous peuvent être divisés en distance (acquis et génétique) et proche (provoquée).

Le premier groupe comprend les causes dont la caractéristique principale est la prédisposition individuelle (génétique ou acquise). La dermatite de la peau est provoquée chez près de 50% des bébés par le fait que cette maladie était auparavant affectée par une personne de leurs parents. La prédisposition acquise apparaît dans le contexte de maladies infectieuses et invasives (en particulier sous forme chronique), de conditions de vie défavorables, d’anxiété, de maladies physiques et d’une faible immunité.

Le deuxième groupe comprend les causes pathogènes qui ont provoqué l'apparition d'une dermatite dans le corps, qui n'était théoriquement pas prédisposée à la maladie. Ceux-ci incluent le stress, les facteurs physiques (gel, chaleur, énergie solaire), les substances de nature chimique, les allergènes protéiques.

Les personnes sous l'influence d'agents pathogènes pathogènes ne développent pas toutes une dermatite cutanée. Les raisons de la durabilité individuelle sont divisées en impératif et facultatif. Obligatoire - ceux qui causent une dermatite, quelle que soit la résistance du corps humain. Ceux-ci comprennent les fluides agressifs, les températures basses ou élevées (à partir de 60 degrés Celsius), les fortes radiations (radiations, quartz, soleil) et les allergènes forts. Des facteurs facultatifs affectent les personnes présentant une hypersensibilité individuelle. Ce sont des températures de +4 degrés, certains allergènes (piqûres d'insectes, cosmétiques, huiles et liquides, médicaments, aliments, pollen de plantes).

Symptomatologie

La dermatite cutanée peut survenir sous une forme aiguë ou chronique. Les symptômes sont divisés en obligatoires (peu importe les raisons) et supplémentaires (selon les raisons). Le symptôme obligatoire est des démangeaisons. La forme aiguë est caractérisée par un gonflement et une rougeur avec des bords flous. Dans le cours chronique de la maladie, la rougeur peut être absente. Des éruptions cutanées (eczéma) apparaissent sur les parties les plus mobiles du corps (région de l'aine, parties du corps, cuir chevelu, visage, peau sur les articulations).

Les symptômes obligatoires sous forme chronique incluent la lichénification - une affection caractérisée par l’épaississement des plaques cutanées et l’apparition d’un motif rugueux. Il peut également y avoir des samoraschesy et des fissures à la surface de la peau. Dans la forme aiguë de la dermatite, il est possible de développer des inflammations exsudatives. En outre, chez un patient en raison d'une insuffisance des glandes sébacées et d'une déshydratation de la peau, une desquamation se produit.

La présence et la nature de symptômes supplémentaires sont importantes pour le diagnostic différentiel d'une dermatite spécifique. Ils sont identifiés à la suite de tests fonctionnels, de tests de laboratoire, d'examens et d'interrogations du patient.

Selon la nature et les causes de la maladie, la dermatite de la peau est divisée en plusieurs types. Les éléments suivants sont considérés comme basiques: contact (allergique et simple), séborrhéique, allergo-toxique et atopique. Chacun de ces types a ses propres symptômes, caractéristiques de diagnostic et traitement.

En fonction du facteur d'influence, on distingue les types de dermatites telles que périanale, actinique, clé fossile, infectieuse, bulleuse, polymorphe, suivie, dysménorrhéique symétrique, péri-rotal, doré. En outre, on distingue la dermatite radique, solaire, violette, folliculaire, cercarienne. Dans la petite enfance, la dermatite du nouveau-né par couches et par exfoliation est la plus courante.

Tous ces types de maladies de la peau diffèrent les uns des autres, mais ils apportent invariablement un malaise et des problèmes au patient. Pour que le traitement de la maladie soit aussi efficace que possible, il est nécessaire d’établir la cause, puis le type de dermatite. Si vous commencez à contrecarrer la maladie à temps, il y a alors une chance d'empêcher son développement et de vous protéger des problèmes désagréables.

Dermite cutanée de contact (simple)

La dermatite de contact est simple et allergique. Les causes d'une maladie du premier type sont les effets de facteurs biologiques, mécaniques, physiques et chimiques.

Une dermatite simple peut survenir sous une forme aiguë ou chronique. La dermatite aiguë de la peau (une photo de l'état de la peau avec elle peut être vu dans notre article) a des symptômes prononcés. Tout d'abord, il y a des poches et une rougeur vive de la peau. Alors formé de petites bulles et nodules. Dans certains cas, il y a des croûtes et des écailles. L'état du patient est caractérisé par des douleurs, des démangeaisons, des brûlures et une sensation de chaleur.

L'apparition de formes chroniques de dermatites simples est associée à des frottements constants et à une pression de faible force. L’infiltration, la lichénisation et le durcissement de la peau sont dus à l’épaississement de l’hyperkératose et de l’épiderme. Par exemple, le développement d'une dermatite par radiation sous forme chronique ou aiguë contribue aux radiations ionisantes. Le type de radiation de la maladie peut se manifester par une réaction bulleuse, une perte de cheveux, un érythème. Une progression ultérieure de celle-ci entraîne une atrophie de la peau, une pigmentation altérée, une alopécie persistante, le développement d'une réaction nécrotique avec formation d'ulcères et d'érosions difficiles à cicatriser.

Une simple dermatite de la peau sur le visage, les bras, les jambes et le corps peut se manifester. La maladie, causée par l’influence d’un facteur chimique, est particulièrement aiguë: des croûtes se forment à la surface de la peau et des ulcères restent à sa place. Ignorer la maladie peut la propager dans tout le corps et il sera alors très difficile de s'en débarrasser.

Dermatite allergique

La dermatite allergique survient à la suite de l'exposition directe à l'allergène. Le développement de la maladie peut être causé par des agents pathogènes d’origine chimique (lessive, cosmétiques, produits de parfumerie, peintures et vernis, matières synthétiques), des médicaments, des plantes, des animaux. L'évolution de la maladie dépend en grande partie du degré d'exposition allergénique de la peau, de l'état du corps et du système immunitaire du patient.

La dermatite de contact allergique aiguë provoque une modification de la zone de la peau directement en contact avec l’allergène. La zone touchée peut légèrement s’étendre en fonction de la nature de l’agent pathogène. Dans la dermatite allergique, des contours nets de la zone touchée apparaissent. Les symptômes apparaissent progressivement. D'abord, il y a un gonflement des tissus et une rougeur de la peau, puis il y a des bulles remplies de liquide, qui forment des zones d'érosion après l'ouverture. La guérison commence par recouvrir la peau de croûtes et se termine par la desquamation. La dermatite allergique de la peau est accompagnée de démangeaisons constantes. La forme chronique se développe à la suite d'une exposition prolongée de l'allergène à la peau après que la réaction allergique s'est manifestée. Des démangeaisons sévères, des dommages externes à la surface de la peau, son épaississement, son desquamation et sa sécheresse se produisent.

Dermatite atopique

La dermatite atopique cutanée est une inflammation allergique de la peau. Cette maladie chronique est génétiquement déterminée. De nombreux facteurs peuvent être impliqués dans le développement de la maladie: les allergènes qui pénètrent dans le corps du patient par la voie respiratoire (par inhalation de poussière, de pollen), par contact, par la nourriture. Le plus souvent, la maladie se développe à un âge précoce et peut durer toute une vie si elle n'est pas guérie à temps. Dans la plupart des cas, la dermatite atopique sur les mains survient en premier (photo ci-jointe dans notre article). La prédisposition héréditaire aux réactions allergiques augmente le risque de développer la maladie.

La survenue d'une dermatite atopique est associée à des dysfonctionnements internes du corps et à des problèmes de fonctionnement du tractus gastro-intestinal. Le corps ne peut pas supporter certaines substances qui y tombent: les intestins ne les digèrent pas, ne neutralisent pas le foie et ne retirent pas les reins, après quoi ils deviennent des antigènes, pour lutter contre la production d'anticorps. Les antigènes ainsi que les anticorps sont la cause de l'éruption cutanée.

Dermatite chez les enfants

Dermite très commune chez les enfants. Son apparition peut être due à l’état de l’immunité, au mode de vie de la mère pendant la grossesse, à l’immaturité du corps du bébé. Il y a des chances pour que l'enfant élimine l'allergie, mais les parents doivent immédiatement prendre des mesures dès l'apparition des premiers signes de la maladie. Il convient de prêter attention aux manifestations qui peuvent précéder le développement de la dermatite cutanée. Ceux-ci comprennent des anomalies des intestins, une desquamation et une sécheresse cutanée accrue, une hyperémie d'une certaine zone de la peau, des brûlures et des démangeaisons de la région enflammée, de la nervosité, de l'irritabilité, de l'insomnie.

Chez les enfants, on observe le plus souvent une dermatite aux mains, aux pieds et au visage. La maladie est causée par la pénétration d'allergènes dans le corps. Vous pouvez les frapper de trois manières: en respirant, en vous exposant à la peau et en mangeant. Il convient de rappeler que la dermatite cutanée chez un enfant peut entraîner des complications et affecter sa vie future. Il est donc recommandé de prendre des mesures préventives. Ainsi, le bébé doit allaiter pendant le maximum de temps possible et la mère pendant la période d'allaitement doit se conformer au régime alimentaire correct. Aux premiers symptômes de désordres intestinaux, un traitement approprié devrait être effectué. Il est important de préparer correctement le menu d'un enfant afin qu'il ne contienne pas de produits susceptibles de provoquer des allergies.

Diagnostics

En règle générale, le diagnostic de dermatite simple ne nécessite pas de recherche particulière. Un médecin expérimenté à vue peut déterminer la présence ou l'absence de la maladie, son type, son degré. Un examen superficiel des zones cutanées touchées peut être insuffisant en cas de dermatite allergique. Ensuite, un dermatologue peut prescrire un test sanguin général ou prendre une éraflure de la surface de la peau touchée.

Le diagnostic de la maladie dépend de son type. La première chose dont un médecin a besoin est de déterminer s’il s’agit bien d’une dermatite, car certaines formes de maladie peuvent présenter des symptômes similaires à ceux du psoriasis ou d’une autre maladie de la peau.

Médecine traditionnelle

Si une personne rencontre cette maladie, la question se pose alors: «comment traiter une dermatite cutanée?». Il est recommandé de contacter immédiatement un médecin qui peut en connaître les causes, le type, le degré de maladie et ensuite prescrire des médicaments efficaces.

Une étape importante sur la voie du rétablissement consiste à se débarrasser du patient des effets d'un irritant. Pour tout type de dermatite, la condition peut être améliorée avec un régime hypoallergénique. Les antihistaminiques (Telfast, Claritinid, Claritin, Tavegil) peuvent aider à réduire les poches et l’infiltration et à éliminer les démangeaisons. La dermatite de la peau, qui doit être traitée de manière globale, au cours des stades avancés, peut causer de nombreux problèmes au patient. Pour neutraliser les allergènes de l'intérieur, un traitement de désintoxication est prescrit (thiosulfate de sodium, "Polypefan", charbon actif).

Pour le traitement local, des pommades hormonales sont prescrites ("Akriderm", "Diprosalik", "Sinaflan"). Les dermatites humides doivent être traitées avec de la teinture d’écorce de chêne, de camomille et d’antiseptiques. Afin de prévenir les désordres neurologiques dus à des brûlures et des démangeaisons de la peau, des préparations sédatives légères d’origine végétale (teinture de pivoine, valériane, motherwort, Novo Passit, Persen) sont prescrites. Si l'indigestion est la cause d'une dermatite, il est nécessaire de prendre des médicaments pour restaurer la microflore intestinale (Mezim, Linex).

Traitement des remèdes populaires

La médecine non seulement traditionnelle mais aussi traditionnelle a des recettes qui aident à vaincre la dermatite de la peau. Dans certains cas, le traitement avec des plantes est encore plus efficace que la prise de médicaments. Pour améliorer la situation, les guérisseurs traditionnels utilisent les propriétés des plantes qui ont des effets sédatifs anti-inflammatoires, antiseptiques, anti-allergiques. La dermatite de la peau nécessite une approche thérapeutique globale. La médecine traditionnelle peut donc être à la fois auxiliaire et alternative.

Pour éliminer les irritations, l'eczéma, les démangeaisons, utilisez une décoction de boutons de bouleau. Pour les maladies de la peau dans la médecine tibétaine, des bouillons et des extraits de feuilles de vigne sont utilisés à l'extérieur. De l'écorce du chêne est préparée la décoction pour les compresses et les lavages. Jus de Hypericum frottis dermatite affecté les zones de la peau à désinfecter. Plaies purulentes, brûlures, l'eczéma va guérir plus vite sous l'influence de pommes de terre crues, râpées. Pour les inflammations focales purulentes, la transpiration, les démangeaisons de la peau, un onguent à base de vaseline et de jus de canneberge frais est utilisé en externe.

Parmi les autres plantes dont les propriétés sont utilisées dans le traitement de la dermatite cutanée, les suivantes sont également mises en évidence: camomille, plantain, pissenlit, tilleul, céleri, achillée millefeuille, burnet, thym, pin, cassis. Tous ont leur propre sphère d’influence. Certains sont conçus pour l’extérieur, d’autres pour un usage interne. Et si vous avez certaines de ces plantes sous la main, faites simplement une décoction, imbibez-la des zones touchées et la peau deviendra immédiatement plus facile. Si dans le traitement de la dermatite à utiliser dans le régime complexe, les médicaments et la médecine traditionnelle, vous pouvez très vite oublier ce problème désagréable.

Symptômes et traitement de la dermatite cutanée

La dermatite de la peau est une maladie assez commune caractérisée par des réactions inflammatoires de la peau aux stimuli externes et internes.

Les symptômes de la dermatite de contact peuvent apparaître immédiatement après le contact avec un irritant. Il existe des formes de contact de dermatite et toksidermiya. Si le processus inflammatoire de la peau se développe sous l'influence externe (application de pommade, de crème, etc.), il s'agit du type de contact. Dans le cas où la substance agressive provient du tractus gastro-intestinal et s'accompagne de symptômes négatifs sur le visage et de grandes surfaces du corps, on parle de toksidermiya.

Causes de la dermatite

En règle générale, tous les types de dermatites ont des raisons individuelles pour le développement du processus pathologique. Par exemple, les allergènes alimentaires ou les médicaments (antibiotiques, sulfamides, etc.) sont des provocateurs de la toxidermie. Le risque de dermatite cutanée augmente considérablement chez les patients présentant des antécédents mentaux et des maladies gastro-intestinales. En outre, il peut se développer avec un apport non régulé de contraceptifs oraux. Les raisons de cela en violation du fond hormonal, ce qui conduit à des changements endocriniens.

Causes de nature exogène:

  • irritation de la peau avec des boutons, boucle, creuser, etc.
  • l'utilisation de tissus synthétiques;
  • l'utilisation de produits chimiques ménagers de mauvaise qualité;
  • les effets des basses températures sur la peau;
  • l'utilisation de produits cosmétiques de décoration de mauvaise qualité sur le visage;
  • contact avec certaines plantes;
  • produits de parfumerie;
  • produits d'hygiène (le plus souvent shampooing pour laver les cheveux sur la tête);
  • produits chimiques, etc.

Une dermatite directement allergique est possible non seulement pour des allergènes inconnus, mais également pour des produits familiers n'ayant jamais provoqué de symptômes de dermatite. Surtout souvent cette réaction peut être observée chez un enfant.

Symptômes de la maladie

En règle générale, toutes les dermatites ont des manifestations caractéristiques, exprimées:

  • peau hyperémique;
  • petecharia éruption vésiculaire;
  • démangeaisons douloureuses conduisant à une ulcération;
  • peau sèche, suivie d'une desquamation.

En outre, la dermatite allergique peut être accompagnée d'une rhinite, d'une augmentation des larmoiements, d'éternuements fréquents et d'une toux spastique. Les manifestations de la forme aiguë s'accompagnent souvent d'éruptions cutanées sur le visage, pour lesquelles des onguents, des gels et des crèmes spéciaux sont utilisés.

Diagnostics

Avant de traiter les manifestations cutanées, il est nécessaire de mener une étude diagnostique afin de déterminer les irritants qui ont provoqué une inflammation externe.

Pour cela, lancez:

  • prélèvement de sang pour analyse clinique;
  • l'urine pour l'analyse générale;
  • recherche immunologique et sérologique;
  • la biopsie et l'histologie sont recommandées si nécessaire;
  • effectuer des tests allergologiques.

Les symptômes et les causes du développement de la maladie déterminent la manière de traiter la dermatite et les agents internes et externes, y compris les pommades, pouvant être appliqués dans chaque cas.

Classification

Selon la cause de la maladie, la dermatite est classée dans plusieurs sous-espèces. Il peut survenir avec les mêmes symptômes chez les patients adultes et les enfants. La localisation et les symptômes peuvent indiquer les causes immédiates de la dermatite.

Les types de dermatites sont divisés en:

  • forme toxique;
  • bactérien;
  • infectieux;
  • l'herpès;
  • médicamenteux
  • dermatite stéroïde;
  • les champignons;
  • allergique (séborrhée du cuir chevelu, eczéma, etc.);
  • forme focale, etc.

Les manifestations de la dermatite, ses symptômes et ses causes doivent être considérées individuellement. Cela dépend en outre de l’utilisation de certains médicaments et de certains onguents.

L'évolution de la maladie dans l'enfance

Les types les plus communs de dermatite chez les enfants sont:

CONTACT Il peut apparaître à la suite de l’utilisation de produits d’hygiène de mauvaise qualité et d’irritants externes (points de suture grossiers sur les vêtements, onguents et crèmes de qualité médiocre pour le traitement de la peau) provoquant des troubles de la peau, en particulier chez les nourrissons (sur la photo). En règle générale, chez les enfants, la dermatite de contact peut disparaître après la cessation de l'interaction avec le facteur provoquant. Les symptômes de la dermatite de contact passent par trois étapes: érythémateuse, vésiculaire et nécrotique.

POUDRE Cette forme de la maladie se développe chez les nourrissons en violation des règles pour prendre soin d'eux. Les irritations externes apparaissent le plus souvent sur la région fessière, ainsi que sur les hanches. Ses manifestations sont exprimées par des rougeurs de la peau, des éruptions cutanées et des squames.

Le comportement du nourrisson devient agité, il peut refuser de manger, essayer d'enlever la couche, dort sans cesse et pleure souvent. Parfois, les nourrissons peuvent développer une dysbiose intestinale. Dans tous les cas, il faut montrer à l'enfant un pédiatre qui l'examinera et tiendra une conversation sur les règles à suivre pour prendre soin de la peau de l'enfant. Sur la base des symptômes, le médecin peut prescrire un traitement avec des crèmes ou des onguents spéciaux avec addition de lanoline. Le traitement de la dermatite de la couche chez les nourrissons sous traitement médicamenteux ne devrait être qu'un dernier recours. Il est nécessaire de prendre des mesures préventives (après le bain du bébé, lubrifier la peau avec des hydratants, ne pas trop envelopper le bébé pour empêcher une circulation d'air normale).

Forme atopique. La dermatite allergique est caractérisée par une rougeur de la peau (surtout du visage) et une desquamation. En outre, la variante atopique du développement de la maladie peut suivre une évolution chronique. Par conséquent, afin de prévenir les exacerbations, il est nécessaire de diagnostiquer rapidement les symptômes, puis de procéder au traitement approprié. Les symptômes de la dermatite atopique apparaissent avec des différences mineures chez les enfants de différentes catégories d'âge.

Le plus souvent, les symptômes pathologiques du visage et de tout le corps se manifestent chez les enfants de 5 à 6 mois et se traduisent par une éruption cutanée hyperémique au niveau des fesses, du visage et du cou. Chez un enfant, la dermatite allergique est accompagnée de fortes démangeaisons et l'enfant peut la peigner à cet endroit, ce qui peut entraîner une dérive de l'infection. Dans ce cas, l'enfant peut faire l'expérience de la fièvre et d'un comportement agité.

La dermatite atopique chez un enfant plus âgé peut être localisée à l'aine, au poplité et à la courbure du coude. En outre, la dermatite cutanée à cet âge se rencontre souvent dans la paume et le pied. La peau des zones de la lésion s'épaissit et devient œdémateuse. Lors de l’apaisement de la dermatite atopique, la peau du bébé peut être sèche, il est donc recommandé d’appliquer des pommades hydratantes.

La dermatite peut assez souvent déclencher le développement de troubles intestinaux. Les raisons de cette manifestation s'expliquent par le fait que la dermatite atopique chez les enfants est due à une violation des conditions d'alimentation et au non-respect des mesures d'hygiène.

Si les enfants ont des modifications de la peau et un comportement agité, vous devriez consulter un spécialiste, car la dermatite atopique doit être traitée à un stade précoce. Si un type atopique de maladie est diagnostiqué, le régime alimentaire doit être revu (en particulier chez les nourrissons). De plus, il est recommandé d'utiliser uniquement des produits hypoallergéniques et des détergents. Les antihistaminiques et autres médicaments sont prescrits pour la dermatite atopique uniquement si cela est absolument nécessaire.

FORME DE SEBORINE. Se produit avec la croissance de l'activité mycotique avec une microflore opportuniste altérée. Chez les enfants, le processus pathologique est souvent localisé à la tête et au visage (rougeur, durcissement de la peau, perte de poils sur la tête et autres symptômes caractéristiques). L'apparition de cheshek blanc sur la tête est accompagnée de légères démangeaisons et de pemphigus.

Au stade léger chez les enfants, on n'observe qu'une légère rougeur sur la tête. Forme sévère se produit avec perte d'appétit, troubles du tractus gastro-intestinal. Dans ce cas, l'enfant peut se comporter de manière agitée.

La dermatite atopique et la forme séborrhéique se caractérisent par des rémissions périodiques et des exacerbations. Avec le formulaire initial, il est nécessaire de procéder à un examen médical et à un traitement supplémentaire.

Tactiques de traitement (comprimés, pommades)

Traiter la dermatite de toute forme est recommandée dans un complexe, étant donné la gravité des symptômes. Afin d'éliminer le gonflement et de réduire l'infiltration, des antihistaminiques sont prescrits (Tavegil, Erius, Claritin, Zodak, Zyrtec, etc.).

Pour éliminer l'intoxication, il est recommandé d'utiliser des enterosorbents (charbon actif, Enterosgel, Polypefan, etc.). Dans le cas grave de la maladie, l'administration de thiosulfate de sodium par voie intraveineuse est utilisée, mais avant l'administration (en particulier lorsque la dermatite se développe en fonction du type d'allergie), il est nécessaire de tester la sensibilité individuelle. Il est important de considérer que tout médicament contenant du calcium peut réduire le processus de sensibilisation dans le corps.

Le traitement externe de la maladie implique l'utilisation d'une crème ou d'une pommade hormonale (Diprosalic, Sinaflan, Akriderm, pommade, etc.). En cas de dermatite suintante, un traitement antiseptique de la peau affectée avec infusion de camomille et décoction d’écorce de chêne est recommandé. Une solution de ces herbes peut être traitée avec la séborrhée sur la tête, en particulier sur la tête d'un enfant. De plus, un bon effet lors de l'ouverture des papules est noté pour le traitement avec des onguents antiseptiques.

Dans le cas où la maladie entraîne des complications, il est recommandé d'ouvrir et de traiter les vésicules et les pustules formées, en observant toutes les règles de l'antisepsie et de l'asepsie. Traiter la dermatite (en particulier sur le lycée de la tête) à l’aide de préparations à usage externe avec addition d’iode est interdit.

Parfois, des démangeaisons intolérables sont accompagnées de troubles neurologiques. Dans de tels cas, un traitement avec des sédatifs à base de plantes est recommandé (Valériane, Pustyrnik, Novo-Passit, Persen, etc.). Si les causes de la dermatite sont des troubles dysfonctionnels du pancréas, il est recommandé de traiter la dermatite avec Mezim, Créon, Festal, etc.

Avec le développement de la dysbactériose, un régime spécial est nécessaire, y compris l'utilisation de produits à base de lait fermenté. Un tel régime contribue à améliorer l'état général du corps en éliminant les éruptions cutanées sur le visage et le corps. En outre, la dermatite allergique permet de traiter les probiotiques (Probifor, Linex, etc.). Il est important de noter que lorsque la microflore intestinale est rétablie, les symptômes de la maladie s'atténuent presque complètement.

Régime de dermatite

Tous les types de dermatites, en particulier les allergies, doivent être traités en corrigeant la nutrition. Pour cela, un régime hypoallergénique spécial doit être observé. La nutrition équilibrée d'un patient adulte et d'un enfant prévient la dermatite allergique. Le régime devrait inclure les aliments suivants:

Produits peu allergènes

  • Protéines - certains types de produits à base de poisson (bar, morue), viande de cheval, boeuf maigre, agneau, fromage cottage, abats, beurre.
  • L'alimentation consiste à manger des aliments d'origine végétale (orge, riz, maïs, concombre, chou, groseilles à maquereau, courgettes, épinards, huile végétale, poire). On peut manger des groseilles blanches et des groseilles à maquereau.
  • Les boissons comprennent la consommation de produits laitiers sans colorants ni conservateurs, eau minérale, compotes de fruits verts. En outre, le régime permet l'utilisation de fruits séchés.

Les aliments qui causent souvent des allergies.

  • Le régime alimentaire exclut l'utilisation de porc, de bœuf gras, de lait, de caviar, d'œufs de poule, de viandes fumées et de conserves.
  • Les produits à base de légumes ne sont pas recommandés pour les marinades de légumes, les légumineuses, la choucroute, les baies et les légumes de couleur orange vif et rouge. En outre, le régime recommande de ne pas manger de fruits et légumes tropicaux.
  • Vous ne pouvez pas boire de l'eau gazeuse sucrée, du yogourt avec des conservateurs, du café, du cacao. Il est nécessaire de limiter l'utilisation de bonbons, pâtisseries et épices chaudes.

Il est important de noter que toutes les dermatites, en particulier les allergies, ne doivent être traitées que sur ordonnance du médecin. Il n'y a pas de recommandations universelles. Pour obtenir un effet maximal, toutes les méthodes de traitement sont importantes (régime alimentaire, pharmacothérapie et mesures préventives). Cette approche évitera diverses complications.

Dermatite - symptômes et traitement. Les premiers signes, causes et types de dermatite

L'inflammation de la peau s'appelle dermatite (eczéma). Cette maladie est causée par des agents internes ou externes et se développe souvent sur le fond du stress ou de l'hérédité. Il n'y a pas de traitement universel pour tous les types d'eczéma. Le traitement de la maladie dépend des symptômes et de la pathogenèse.

Dermatite - causes

La dermatite est la réaction de la peau à divers irritants. Toutes les formes de la maladie sont dues à une origine provoquée ou acquise. Causes de dermatite due à une prédisposition génétique:

  1. L'hérédité. Chez le nouveau-né, l'inflammation de la peau dans 50% des cas est due à une allergie à l'un des parents.
  2. Lieu acquis. La maladie se développe sur le fond d'une immunité insuffisante.
  3. Mauvaise santé physique. L'eczéma se développe dans des conditions de vie défavorables ou avec une anxiété constante.
  4. Après infection. Les dermatites infectieuses provoquent des maladies chroniques. Ce n'est pas une pathologie contagieuse.

Causes acquises lorsque le corps est touché par une inflammation de la peau sous l'influence de facteurs pathogènes:

  • le stress;
  • contact sanguin avec des allergènes (aliments, squames animales, pollen de plantes);
  • rayonnement solaire;
  • exposition prolongée à la peau à basse température;
  • fluides agressifs;
  • piqûres d'insectes.

Dermatite - Symptômes

Les pathologies cutanées étant étroitement associées aux réactions allergiques et inflammatoires, les signes de dermatite se caractérisent par une évolution chronique et des exacerbations saisonnières. Pour la plupart des variétés de la maladie, quelles qu'en soient les causes, les mêmes manifestations sont inhérentes. Symptômes obligatoires de la dermatite:

  • démangeaisons (prurigo), dont l'intensité dépend du niveau d'irritation des terminaisons nerveuses (en particulier de la dermatite rouge);
  • des rougeurs, qui dans la forme aiguë de la maladie sont observées sur la peau avec des bords flous et / ou avec un gonflement;
  • éruptions cutanées, dans lesquelles la peau au-dessus des articulations, la région de l'aine, le visage, les côtés du corps, le cuir chevelu souffrent particulièrement;
  • exsudation caractérisée par un épaississement de la peau, une xérose, une samoraschesy (excoriation), des crevasses de la peau;
  • peeling de la peau (desquamation), en raison de la sécheresse accrue due au manque de glandes sébacées et à la déshydratation;
  • rougeur des paupières, brûlures oculaires avec dermatite oculaire.

Dermatite atopique - symptômes

Maladie prolongée, intraitable, mais non contagieuse. Son apparition est associée à l'hérédité ou à une réaction allergique du corps. Une neurodermatite se développe parfois sur le fond d'une violation des fonctions du système digestif, d'une dysbiose intestinale, d'un déficit enzymatique. Dans 90% des cas, les premiers symptômes de la dermatite atopique apparaissent chez les enfants (jusqu'à 5 ans). Pour tout type d'éruption cutanée, il s'agit d'un prurit focal ou diffus. En bas âge, il a l'apparence de vésicules (bulles humides avec croûtes). Dans la vie adulte - irritation, fissuration du derme, lichénification focale.

Dermatite allergique - symptômes

Comme son nom l'indique, ce type de pathologie cutanée se développe après le contact avec divers allergènes. Ils peuvent servir de substances phototoxiques (médicaments, produits essentiels de petite taille), de cosmétiques, de solvants, de bases, de solutions acides ou de sécheresse dans la pièce. Les principaux symptômes de la dermatite atopique chez l’adulte sont la rougeur du derme après le contact avec l’allergène. De plus, cette zone devient bouillonnante et gonflée, des bulles éclatent et la peau s’exfolie à ce stade. Comment fonctionne la dermatite de ce type, vous pouvez regarder la photo sur Internet.

Dermatite de contact - symptômes

Comme la dermatite alimentaire, il s’agit d’un type de maladie allergique. Se produit après le contact avec des substances qui provoquent une réaction inflammatoire du corps. Ceux-ci peuvent être des produits chimiques, des rayons UV (photocontact ou photodermatite), des rayons X, des températures élevées / basses ou des facteurs mécaniques. Les cellules de harcèlement criminel, le pollen, la sève des plantes et les larves de chenilles peuvent provoquer une réaction cutanée. La principale différence entre un tel eczéma est qu’il n’ya pas de période d’incubation. Symptômes de la dermatite de contact:

  • les poches;
  • hémorragies, microhématomes;
  • hyperémie prononcée;
  • petites papules, vésicules;
  • pleurant, des écailles, des croûtes;
  • grosses bulles;
  • zone de nécrose.

Dermatite séborrhéique - symptômes

L'inflammation de la peau à la suite d'une sécrétion élevée de graisse altérée ou après une exposition à des microbes est appelée dermatite séborrhéique ou fongique. Ce n’est pas une maladie contagieuse, elle ne peut donc pas être transmise de personne à personne. L'activité des champignons pathogènes conditionnels se manifeste sous forme de stress, de troubles endocriniens ou immunitaires, de diverses formes de lésions du système nerveux. Ils se concentrent sur les zones de peau habitées par les glandes sébacées: visage, poitrine, dos, oreilles, tête. Les symptômes de la dermatite séborrhéique, qui peut être vu sur la photo dans le réseau:

  • plaques rouges à limites nettes (avec dermatite sèche);
  • haut remplissage sanguin des capillaires de la peau (érythème);
  • l'aine dans l'aine, derrière les oreilles;
  • l'apparition de fissures, de croûtes séreuses;
  • inflammations exsudatives;
  • dermatite prurigineuse;
  • pelage inégal sur la tête, pellicules, alopécie;
  • dommages à de grandes surfaces de peau dans les cas graves;
  • l'apparition d'autres types d'eczéma (dermatite de l'oreille et autres).

Dermatite de la couche - symptômes

Vous pouvez souvent voir des inflammations de la peau sur la photo du bébé, qui se développent dans des conditions de forte humidité (sous des couches, dans une couche). Lorsque l'accès à l'air est difficile et que la peau se frotte, l'ammoniac, l'acide urique et les enzymes contenus dans l'urine et les fèces pénètrent dans ces zones. Le corps de l'enfant leur réagit par une irritation et d'autres symptômes de la dermatite de la couche:

  • rougeur, desquamation;
  • des bulles;
  • les poches;
  • pustules.

Dermatite - traitement

Dermite complètement curative - les symptômes et le traitement, qui dépendent du type, sont assez réalistes. Pour ce faire, vous devez suivre un traitement adéquat, modifier le système alimentaire et abandonner les mauvaises habitudes. Le traitement de la dermatite comprend l'élimination des irritants, la destruction des microorganismes nuisibles, l'utilisation de sorbants, l'élimination du saccharose, l'utilisation de pommades spéciales et d'autres mesures.

Dermatite - Causes, symptômes et traitement de la dermatite

La dermatite est une maladie inflammatoire de la peau résultant de l'exposition à divers facteurs indésirables internes ou externes d'origine physique, chimique ou biologique. Ces facteurs sont le plus souvent les brûlures, le stress, les allergies et les agents pathogènes.

Les signes de dermatite sont principalement: démangeaisons cutanées graves, rougeurs, éruptions cutanées, vésicules liquides, formation de croûtes.

En fonction de l'étiologie de la maladie, ainsi que des mesures appropriées prises pour prévenir le développement de cette maladie, les dommages pour la santé dépendent d'une réaction cutanée légère qui s'arrête immédiatement après le contact avec l'agent pathogène, de complications graves qui ne sont pas traitées pendant plus d'un jour, et peut perturber l'homéostasie de l'organisme dans son ensemble.

La dermatite fait partie du groupe des maladies de la peau appelées dermatoses.

La dermatite CIM

CIM-10: L30.9
CIM-9: 692.9

Causes de la dermatite

Parmi les causes de dermatite sont:

Facteur physique

La maladie se développe à l'arrière-plan:

- température élevée ou basse (gelures) de l'environnement;
- effets sur le corps des rayons ultraviolets (coup de soleil);
- lésions cutanées dues au courant électrique;
- contact de la peau avec des animaux, des plantes;
- quelques piqûres d'insectes - moustiques, guêpes, abeilles, tiques, etc.
- dommages au corps par rayonnement.

Facteur chimique

La réaction de la peau au contact de:

- produits chimiques ménagers - poudres, produits de nettoyage et détergents, etc.
- produits cosmétiques - vernis, peintures, mascara, rouges à lèvres, eaux de toilette, etc.
- acides forts, alcalis;
- matériaux de construction - peinture, colle, bois collé de qualité médiocre, tissus artificiels, etc.
- médicaments, à partir desquels le corps a une réaction allergique.

Facteur biologique

- prédisposition génétique;
- un système immunitaire affaibli;
- survient après d'autres maladies (surtout les formes chroniques);
- agents pathogènes envahissants;
- stress, déséquilibre émotionnel, dépression;
- conditions sociales et de vie défavorables.

Symptômes de la dermatite

Les principaux signes cliniques de dermatite sont:

- démangeaisons;
- rougeur inflammatoire (érythème). Dans l'évolution chronique de la maladie, ce symptôme n'est pas nécessaire;
- sensation de chaleur et de fièvre sur le site de la blessure;
- les poches;
- éruptions cutanées dont la nature et l'emplacement dépendent du type de dermatite;
- blisters, blisters, qui dans la forme aiguë sont caractérisés par des sécrétions abondantes;
- sensation de brûlure;
- grossissement de la peau, après exsudat en pâte (vésicules avec sécrétions);
- peeling de la peau;

Le renforcement des symptômes dépend souvent de la santé générale du corps, de la forme de la maladie (aiguë ou chronique), du contact avec l'agent pathogène et, dans certains cas, de la saisonnalité.

Complications de la dermatite

Après la dermatite chez l'homme, les manifestations suivantes peuvent survenir:

- pigmentation de la peau;
- des cicatrices;
- dyschromie;
- atrophie;
- infections secondaires.

Classification de la dermatite

Formes de dermatite

Forme aiguë (microvésiculaire ou macrovésiculaire). Manifesté sous la forme d'une réaction allergique aiguë, immédiatement après le contact avec l'agent pathogène. Souvent terminé après l'arrêt du traitement avec cet irritant. Caractérisé par l'apparition de papules et de vésicules.

Forme subaiguë. Elle se caractérise par la formation à la place de papules et de vésicules de croûtes et d'écailles.

Forme chronique (acontotique). Peut survenir tout au long de la période jusqu'à la guérison complète de la maladie. Les symptômes s'intensifient puis cessent.

Étapes de la dermatite

La forme aiguë comprend 3 stades de développement de la dermatite:

1. Stade érythémateux. L'afflux de sang dans la zone enflammée de la peau augmente. L'endroit devient rouge, un œdème se produit.

2. Stade vésiculaire ou vésiculaire. Des bulles (vésicules) se forment sur le site de la rougeur et du gonflement. Elles finissent par se déchirer, sécrètent un liquide, puis se dessèchent, et une croûte se forme à leur place. Les croûtes peuvent aussi être mouillées. Cette étape s'appelle également dermatite suintante.

3. Stade nécrotique. Les tissus meurent sur le site de l'écorce. La peau de la zone enflammée grossit et des cicatrices apparaissent.

Types de dermatite

Les principaux types de dermatites:

Dermatite allergique. Se produit après l'exposition à un allergène. En règle générale, la manifestation de la réaction n'est pas perceptible immédiatement, mais seulement après un certain temps. En même temps, au début d’une attitude négative du corps à l’égard de l’allergène, lorsqu’il pénètre partiellement dans la lymphe, et lors d’un contact secondaire avec celle-ci, une dermatite allergique elle-même se manifeste.

Les principaux symptômes sont une grave rougeur de la peau, un œdème, des cloques. La localisation dépasse souvent la zone de contact de la peau avec l'allergène. Vous pouvez être transmis par héritage.

La dermatite atopique (obsolète. La dermatite atopique diffuse) est une forme chronique de la dermatite atopique. Il se caractérise par la complexité du traitement, reste souvent toute la vie, et s’aggrave, en particulier en hiver, qui s’affaiblit en été. Il se développe principalement dans l'enfance.

La dermatite atopique est synonyme de neurodermatite, eczéma (chez l'adulte), diathèse (chez l'enfant).

Les signes cliniques sont les papules, les vésicules, les croûtes, la formation de paillettes, de fortes démangeaisons et une hypersensibilité à certains stimuli.

Les agents pathogènes peuvent être non seulement des allergènes externes - pollen de plantes, poussières, vapeurs de divers composés chimiques, mais aussi des agents pathogènes d'origine alimentaire, ainsi que certaines substances contenues dans des produits alimentaires auxquelles le corps du patient réagit violemment.

Dermatite de contact (obsolète. Dermite simple). La maladie se manifeste par contact direct de la surface de la peau avec l'agent pathogène. Les principales causes de dermatite de contact sont: soleil, froid, gel, plantes, animaux, produits chimiques agressifs et autres agents pathogènes.

La dermatite de contact est divisée en 3 types:

- dermatite de contact allergique (la raison - nourriture, microbes, etc.);
- dermatite de contact irritable (la raison - plantes (ortie, etc.), produits chimiques, etc.);
- dermatite à photocontact (raison - rayons ultraviolets solaires):
a) phototoxique
b) photoallergique

Le traitement de la dermatite de contact est généralement réduit en éliminant le contact avec un irritant.

La localisation de la lésion correspond à la zone de contact avec l'agent pathogène.

Dermatite séborrhéique - inflammation des zones poilues de la peau. Plus commun chez les hommes, parce que ils ont plus de glandes sébacées, d'adolescents et de bébés. La dermatite séborrhéique est localisée sur le cuir chevelu, les sourcils, le sillon nasogénien, la barbe, les cils, derrière les oreilles, mais peut également se produire sur le visage et dans l’ensemble du corps.

Les principales causes sont les champignons lipophiles Malassezia furfur, tandis que la forme ovale du champignon (Pityrosporum ovale) est responsable de la défaite de la peau velue et que la forme ronde du Pityrosporum orbiculare est responsable de la défaite du reste de la peau. Avec certains facteurs (système immunitaire affaibli, maladies diverses, troubles métaboliques), ces champignons se multiplient activement en se nourrissant de la sécrétion lipidique des glandes sébacées. Lorsque le corps est en bonne santé, il contrôle la reproduction de ces champignons.

Toksidermiya (ustar. Dermite allergique toxique) - lésion inflammatoire aiguë de la peau. La cause en est l'allergie et les substances allergiques toxiques ingérées dans le corps, qui pénètrent ensuite de manière hématogène dans la peau. Les mêmes allergènes dans ce cas sont: médicaments, produits chimiques, aliments, etc.

Les signes cliniques de toksidermii sont des éruptions cutanées de différentes formes (papules, vésicules, urticaire, érythémateuses, squameuses, etc.), de la fièvre, des malaises, des ganglions lymphatiques enflés, des démangeaisons.

Urticaire (urticaire, éruption cutanée d'ortie, fièvre urticaire) - inflammation aiguë de la peau, associée à une étiologie allergique, dont les signes caractéristiques sont l'apparition rapide sur la peau de vésicules très irritantes ressemblant à des brûlures d'ortie.

L'urticaire peut agir comme une réaction allergique du corps à l'allergène et comme la manifestation clinique d'une autre maladie.

Types de dermatite, en fonction de la cause de la maladie

- dermatite actinique;
- dermatite de bibelots;
- dermatite bulleuse (artefact)
- Dermite herpétiforme de Dühring;
- dermatite de chenille (lepidopterizm);
- dermatite à okolorotovy;
- dermatite polymorphe;
- dermatite pourpre;
- dermatite solaire;
- dermatite cermatitique (dermatite schistosomatidnye);
- dermatite dorée;
- dermatite infectieuse;
- dermatite par rayonnement (rayons X);
- dermatite de la couche
- dermatite périanale;
- dermatite buccale (dermatite de type rosacée);
- Dermite dysménorrhéique symétrique;
- dermatite folliculaire;
- dermatite exfoliative du nouveau-né.

Diagnostic de dermatite

Du diagnostic correct dépend en grande partie de l'efficacité du traitement de cette maladie, car il y a beaucoup de raisons, formes et types.

Le diagnostic de la dermatite comprend:

- la recherche d'une histoire d'une maladie (anamnèse);
- étude du tableau clinique de la maladie;
- déclaration des tests d'allergie avec l'agent pathogène présumé;
- grattage de la zone cutanée touchée (études bactériologiques et histologiques);
- numération globulaire complète;
- immunogramme.

Traitement de la dermatite

Principes généraux de traitement + remèdes contre la dermatite:

1. Élimination du stimulus. Dans certains cas, cela suffit pour empêcher la dermatite de se propager activement aux zones adjacentes de la peau. De plus, l'immunité dans ce cas peut elle-même faire face à cette inflammation en quelques heures.

2. Élimination des parasites possibles - virus, bactéries, champignons. Cet élément ne peut être effectué que par le médecin traitant sur la base du diagnostic de la maladie.

3. Traitement antiseptique local de la peau lésée: "Chlorhexidine"

4. Traitement cutané local avec des médicaments anti-inflammatoires et antibactériens: "lévomycétine", "érythromycine".

5. Les grosses bulles traversent et libèrent le liquide. Dans le même temps, la coque de la bulle n’est pas retirée.

6. En cas de dermatite humide (avec écoulement abondant) toutes les 2-3 heures, appliquer un pansement humidifié avec du liquide de Burov.

7. En l'absence d'ampoules, appliquer pendant une courte période des pansements à base de corticostéroïdes: "Hydrocortisone" (1%), "Clobétasol", "Prednisolone".

8. En cas d'évolution compliquée de la maladie, les corticostéroïdes peuvent être administrés par voie orale: «Prednisone» - une cure de 2 semaines, prendre 70 mg / jour le premier jour et réduire la dose chaque jour de 5 mg / jour.

9. Consommation orale d'agents adsorbants qui éliminent du corps les éventuels agents pathogènes de la dermatite: «charbon actif», «atoxil», «polysorb».

10. Pour soulager les démangeaisons, des antihistaminiques sont pris: Suprastin, Fexofénadine, Cétirizine.

11. Correction de la nutrition, ainsi que l'exclusion du régime alimentaire du saccharose.

12. Les produits cosmétiques spéciaux nécessitent des soins pour les peaux sèches et qui démangent.

13. En cas de maladie grave, une hospitalisation peut être nécessaire.

Régime alimentaire pour la dermatite

Le régime alimentaire pour les dermatites, comme pour la plupart des autres maladies, en particulier les allergies, est une mesure nécessaire pour non seulement un rétablissement rapide, mais également pour un renforcement général du corps et de ses fonctions de protection.

Si vous examinez attentivement votre régime alimentaire et que vous y vérifiez une liste de produits pouvant potentiellement provoquer une allergie et d’autres effets indésirables, vous ne pourrez faire qu’une exception afin d’obtenir un rétablissement rapide. Ceci est souvent recommandé par les experts avant d'aller chez le médecin.

Dans le cas où les manifestations cliniques de la dermatite disparaissent après avoir exclu un produit de votre alimentation, il est toujours conseillé de consulter un médecin. Cela peut finalement permettre de gagner du temps sur diverses suppositions et conjectures.

Alors, que peut et ne peut pas manger avec la dermatite?

Produits présentant un risque minimal de développer des allergies:

- protéines: poisson (morue, bar), agneau, veau maigre, langue, foie, beurre, fromage cottage maigre.
- produits à base de plantes: orge perlée, riz, courgettes, concombres, salade verte, chou, épinards, rutabaga, poire, groseille à maquereau, cassis, cerise douce;
- boissons: compotes (à base de poires et de pommes), thé vert faiblement brassé, lait fermenté (sans additifs alimentaires E ***), eau minérale non gazéifiée, décoctions de rhubarbe;
- desserts: pruneaux, fruits secs (poires, pommes).

S'il n'y a pas de manifestation clinique de dermatite lors de l'utilisation des produits énumérés ci-dessus, vous pouvez ajouter progressivement, à intervalles de 2 semaines, l'un des plats du groupe de produits suivant - allergique modérée.

Produits à risque d'allergie moyenne:

- protéines: agneau, viande de cheval;
- produits végétaux: sarrasin, seigle, maïs, pommes de terre, fruits verts;
- boissons: thé vert, décoction d'herbes, jus de pommes vertes;
- dessert: aliments avec un minimum de calories.

Aliments présentant un risque élevé de développer des allergies:

- protéines: porc, bœuf gras, poisson, caviar, lait, œufs, viande fumée, viande en conserve;
- produits végétaux: choucroute, légumineuses, légumes rouges et baies, fruits tropicaux, fruits secs (raisins secs, abricots secs, figues, dattes), champignons, légumes en conserve marinés;
- boissons: café, certains, soda sucré (limonade), yogourt avec des colorants;
- dessert: chocolat, miel, marmelade, caramel;
- autres produits: mayonnaise, ketchup, sauces (en conserve), assaisonnements, conservateurs, colorants.

Traitement des remèdes populaires contre la dermatite

Herbes dermatite

Celandine Pour la préparation de cet outil, vous devez hacher la chélidoine et en extraire le jus, qui à son tour est dilué avec de l'eau, dans un rapport de 1: 2. Appliquer le jus dilué de chélidoine peut être un tampon de gaze, en le plaçant pendant 15 minutes sur la zone de peau touchée. Lors d'une rémission de dermatite, cet outil peut également ajouter du miel, à raison de 100 g de miel par 3 c. cuillère diluée avec de l'eau jus de chélidoine.

Bigorneau 1 cuillère à soupe une cuillerée de feuilles de petite pervenche versez un verre d'eau bouillante, après infusion, cette infusion de protomite 10 minutes à feu doux. Ensuite, vous devez refroidir le bouillon, filtrer et ajouter à l'eau, qui se lavera. La pervenche pressée peut être appliquée sur la peau touchée.

Une succession. 1 cuillère à soupe une cuillerée de tour sec écrasé versez une demi-tasse d'eau bouillante. Laisser l'agent infuser jusqu'à ce que l'eau vire au brun foncé. Humidifiez cette infusion de dermatite avec un pansement en gaze et appliquez-la sur une peau endommagée. Effectuez cette procédure plusieurs fois par jour.

Bleuet Cet outil aide parfaitement à faire face non seulement à la dermatite, mais également à l'acné, à l'eczéma et aux démangeaisons de la peau. Pour faire le produit, versez 10 g de fleurs de bleuet avec un verre d'eau bouillante. Laisser l'agent infuser et quand il est froid, prendre l'infusion 20 minutes avant les repas, 3 fois par jour pour un quart de tasse.

Goudron de dermatite

Le savon à base de goudron, qui présente des propriétés anti-inflammatoires, antimicrobiennes, antiseptiques, réparatrices et autres propriétés bénéfiques, est excellent pour les dermatites de type sec. En tant qu'agent thérapeutique, le savon à base de goudron est utilisé sous la forme de compresses, d'applications, de massages par frottement, de bains courts, mais également en tant qu'agent auxiliaire ajouté aux produits cosmétiques pour les problèmes de peau - shampooings, crèmes, savons.

Huiles de dermatite

Huile d'arbre à thé. Cette huile possède d'excellentes propriétés antimicrobiennes, antifongiques, antivirales et anti-inflammatoires. Les produits à base d’huile d’arbre à thé font un excellent travail contre la dermatite, qui est apparue par la suite à la suite de lésions cutanées (brûlures), de piqûres d’insectes et d’autres causes de dermatite de contact. L'huile de théier est également ajoutée à divers produits pour la peau non grasse pour les peaux à problèmes. Cela va bien avec l'huile de goudron.

Appliquez l'huile d'arbre à thé pour les dermatites comme suit: appliquez quelques gouttes sur la peau affectée, puis frottez légèrement et massez la peau. Il peut également être utilisé sous forme de lotions appliquées au patient pendant 15 à 20 minutes.

Huile de géranium Verser 2 c. cuillères de feuilles broyées et de fleurs de géranium avec un verre d'huile de tournesol raffinée. Laissez le remède à infuser pendant 5 jours dans un endroit sombre. Ensuite, transférez l’infusion sur le rebord de la fenêtre depuis le côté ensoleillé, de manière à ce qu’elle soit encore maintenue pendant six semaines à la lumière directe du soleil. Ensuite, infuser la souche, verser avec un récipient en verre foncé et laisser refroidir au réfrigérateur. Il est possible d'appliquer, ainsi que l'huile d'arbre à thé - frottements légers et applications.

Dermatite Teintures

Numéro de recette 1. Mélangez une demi-cuillère à café de jus de citron avec 1 cuillère à café de vodka et 1 cuillère à café de coquilles d'œufs hachées. Mélangez tout à fond. Il est nécessaire d’accepter de passer d’un dosage à une demi-cuillère à thé 2 fois par jour. La durée du traitement est de 1 à 3 mois. Gardez la perfusion au réfrigérateur.

Numéro de recette 2. Versez un mélange de 15 g de racine de calamus, 10 g d'écorce d'orme, 10 g de feuilles et de fleurs de sureau noir, 10 g d'Hypericum grass et 5 g de racines d'élécampane, 100 ml d'eau bouillante. Bien mélanger le tout et réserver pendant 3 jours. Puis filtrer, porter à ébullition et ajouter 100 ml de vodka. Refroidissez à nouveau, laissez infuser 10 heures. Vous devez prendre 2 fois par jour, pendant 2 semaines, 2 cuillères à café diluées dans un demi-verre d’eau bouillie.

Autres remèdes populaires pour la dermatite

Tsindol. Excellent médicament pour la dermatite atopique, les allergies, les névrodermites.

Des pommes de terre Râpez quelques pommes de terre, écrasez-les dans un bandage de gaze. Appliquez un pansement sur la peau enflammée pendant 2 heures. Après cela, changez à nouveau le bandage, encore pendant 2 heures. Au coucher, lubrifiez cet endroit avec une pommade à la propolis (10%).

Aloe. Dans un hachoir à viande, broyez 200 g de feuilles d'aloès et laissez infuser pendant 12 jours dans un endroit sombre et frais. Ajoutez à cela 150 g d'huile de ricin ordinaire et 50 ml de bon vin rouge. Tous parfaitement mélangés. Le mélange obtenu est déposé dans une étamine et mis sur le moyen enflammé pendant 20 minutes. La durée du traitement est de 3 semaines.

Prévention de la dermatite

Pour prévenir ou minimiser l’apparition d’une dermatite, il est nécessaire de respecter les recommandations suivantes:

- refus de mauvaises habitudes - alcool, tabac;
- normaliser le mode repos / sommeil;
- essayez de bien manger, en particulier de manger des aliments enrichis en vitamines;
- mener une vie active, faire de l'exercice, marcher plus, faire du vélo;
- suivre les règles d'hygiène personnelle;
- éviter le stress;
- respectez toutes les précautions lors de travaux avec des produits chimiques agressifs et dans des conditions environnementales défavorables;
- utiliser un écran solaire;
- ne laissez pas les maladies non traitées suivre leur cours.

Une Autre Publication Sur Les Allergies

Comment traite-t-on le lupus érythémateux à l'hôpital et à la maison? Vue d'ensemble des méthodes de traitement, ainsi qu'une description des prescriptions pour le traitement des remèdes populaires

Le lupus érythémateux est un groupe de maladies auto-immunes graves du tissu conjonctif, qui affecte principalement la peau et les organes internes d'une personne.


Causes, prévention et premiers soins pour une éruption cutanée sur le visage chez les nourrissons

La peau d'un nouveau-né est très délicate et mince, se prête facilement à diverses influences, réagit à la fois aux facteurs externes et à l'état interne du corps.


Pommade d'herpès au nez: comment choisir?

Le virus de l'herpès est diversifié: aujourd'hui, les épidémiologistes ont étudié huit types. Un virus se présente sous la forme de bulles contenant un liquide trouble; le site de l'apparition de l'inflammation dépend généralement de la zone du premier herpès pénétrant dans l'organisme.


Comment se débarrasser rapidement et définitivement des papillomes du corps?

Si un grain de beauté décore une femme, le papillome n’est certainement pas la «décoration» la plus agréable, et même très dangereuse.