Comment traiter la rosacée sur le visage à la maison?

La rosacée est une maladie de peau chronique de nature non infectieuse caractérisée par un fort rougissement du visage, l'apparition d'ulcères et de tubercules vasculaires. Dans les derniers stades, la maladie entraîne des changements tangibles dans l'apparence du patient: la peau sur le front, le nez, les pommettes, le menton et les joues s'épaissit. La symptomatologie est perçue comme un défaut cosmétique important, assez difficile à dissimuler. C’est pourquoi le traitement de la maladie doit être traité le plus rapidement possible. Dans certains cas, les patients ont des problèmes de vision dus à l’acné rosacée, cette maladie s’accompagnant de lésions oculaires.

Causes de la rosacée

Chez les enfants, ce diagnostic n’est pratiquement pas rencontré. La maladie est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes, mais elle est plus difficile et s'accompagne souvent de complications graves. La rosacée apparaît chez les personnes à peau claire et, en règle générale, à l'âge adulte.

La cause exacte du développement de la maladie par la communauté scientifique n'a pas encore été établie. Auparavant, il était supposé que les acariens hypodermiques microscopiques qui vivent dans les glandes sébacées des follicules pileux sont capables de provoquer le développement de la rosacée. On pense maintenant que leur présence chez le patient est secondaire et qu’elle n’est pas la cause, mais la conséquence de modifications de la peau du visage. Ainsi, la véritable étymologie de la maladie reste inconnue, même si un certain nombre de théories indiquent divers facteurs de propagation de la rosacée.

La principale hypothèse à propos de l’apparition d’un diagnostic chronique est une sensibilité accrue des vaisseaux sanguins à divers stimuli. Les causes de la rosacée peuvent être les suivantes:

  1. Infection. Il existe un avis selon lequel les ulcères apparaissent en raison de la propagation de l'infection, bien qu'il n'y ait pas de bactéries dans le substrat purulent qui pourraient être l'agent causal de la pathologie. On pense que l’antibiothérapie aidera à éviter les éruptions cutanées.
  2. Troubles et défaillances du système immunitaire. L'immunité réduite peut affecter la peau du visage, conduisant à l'apparition de varicosités et à la propagation de rougeurs, d'éruptions cutanées.
  3. Génétique. Comme mentionné ci-dessus, les personnes ayant une peau claire sont plus sujettes à la rosacée. Le facteur génétique influence également: dans la littérature médicale, des cas de lésions sur le visage de plusieurs membres de la famille sont souvent décrits. Près de la moitié des patients sont liés à une personne souffrant d'un problème similaire.
  4. Troubles et dysfonctionnements du système endocrinien. Un métabolisme incorrect, une insuffisance ovarienne, le diabète, la ménopause et d'autres facteurs peuvent provoquer des processus inflammatoires de la peau.
  5. Psychiatrie et psychosomatique. Dans des cas exceptionnels, la rosacée peut être plus grave chez les patients souffrant de maladies psychiatriques. Cela contribue à aggraver les rougeurs du visage. Cependant, cette raison ne peut être la seule, elle ne peut qu'aggraver l'état du patient.
  6. Maladies du tube digestif. Les médecins ont établi un lien entre le développement d'une maladie dermatologique chronique et des maladies du système digestif. La plupart des patients adressés à un dermatologue présentent des anomalies symptomatiques au niveau de l'intestin grêle, une gastrite ou des ulcères.
  7. L'influence de la nourriture, de l'alcool, des épices. Les médecins pensent que l'irritation de la muqueuse gastrique peut avoir des effets néfastes sur la peau du patient. Cela contribue à la dilatation réflexe des vaisseaux sanguins, ce qui provoque des rougeurs et une éruption cutanée purulente. Il est recommandé aux patients souffrant de rosacée de ne pas boire d’alcool, d’agrumes, de café, d’aliments trop épicés ou trop épicés.

Le climat du patient peut également être affecté par le climat, le mode de vie, les médicaments, la qualité des cosmétiques et l’état du système nerveux.

Études stadiales, symptomatiques et diagnostiques

Les principaux symptômes de la rosacée comprennent:

  • Rougeur persistante sur le visage. Parfois, il apparaît sur le cou, le dos, les oreilles et la poitrine.
  • Rhinophyma Changement de tissu, épaississement, grossissement de la peau sur le nez ou autour du nez.
  • Eruption cutanée, ulcères au visage. Il y a d'abord les papules, qui finissent par se transformer en pustules purulentes - de petits boutons blancs.
  • Expansion des navires. Un maillage rouge en relief de vaisseaux sanguins dilatés apparaît sur la peau.
  • La défaite des organes visuels. Inhérent chez la plupart des patients. Accompagné de paupières, sécheresse, déchirure.

D'autres manifestations sont également possibles: sensation de peau tendue, démangeaisons, desquamation, douleur, sensation de brûlure.

Les symptômes varient de la stadification de la maladie. Classiquement, ils peuvent être divisés en trois types:

  1. Stade érythémateux. La peau devient plus dense, plus épaisse, commence à rougir. Dans certains endroits, une éruption cutanée. Les manifestations dépendent du style de vie du patient, de la façon dont il mange, prend un bain de soleil, boit de l’alcool, visite des bains, des saunas, etc. Si les facteurs irritants sont minimes, l'état de la peau est relativement normal - des défauts cosmétiques sont présents, mais cela n'est pas exprimé aussi fortement qu'au deuxième stade.
  2. Stade papulo-pustuleux. La peau commence à gonfler, il y a une éruption cutanée purulente. A ce stade, la peau est très sensible, en particulier aux rayons ultraviolets - lumière du soleil.
  3. Stade fimatoïde. La pathologie progresse: sur le visage, les oreilles, le cou, la peau se tend - cela ressemble visuellement à une peau d’orange. La surface du derme est tubéreuse, rouge, enflammée. A ce stade, le rhinophyma est formé, les sinus nasaux grossissent, les yeux nagent. Chez l'homme, les symptômes sont plus prononcés que chez la femme, sous l'influence de l'œstrogène.

Un dermatologue est déjà capable de poser un diagnostic visuellement - en apparence du patient. La rosacée se distingue des autres maladies dermatologiques chroniques. Selon la gravité du diagnostic, des examens supplémentaires peuvent être nécessaires: prise de sang pour analyse, examen de la microflore de la peau, examen des vaisseaux dilatés du patient.

Traitement de la toxicomanie

Il est important de consulter un médecin à temps pour arrêter le développement de cette maladie. La rosacée à des stades difficiles est difficile à traiter, il est donc nécessaire de consulter un spécialiste dès le premier signe. L'autotraitement ou l'utilisation de produits cosmétiques ne donneront pas de résultats et contribueront parfois à l'évolution de la maladie. L'utilisation de tous les médicaments doit être coordonnée avec votre médecin.

Un moyen éprouvé de traiter la rosacée est une approche globale du problème. Pour éliminer les symptômes, utilisez des moyens externes - gels, crèmes, pommades. Et pour prévenir son apparition - antibiotiques. Les deux sont nommés par un spécialiste, car différents médicaments sont utilisés à différentes étapes.

Les crèmes et les onguents contiennent généralement de l'ichtyol, du métronidazolol, du naphtalène, des extraits d'herbes ou des huiles essentielles. Et les gels sont prescrits afin de désinfecter la peau et réduire l'inflammation.

Les médicaments les plus courants contre la rosacée à usage externe:

  • Ovante Il n'a pas de contre-indications, a une action anti-œdémateuse et anti-inflammatoire, contient également des ingrédients d'origine végétale.
  • Drogue éprouvée Rosamet. Détruit les bactéries pathogènes, causant le nombre d'acné purulent sur le visage.
  • Ruboril. Le résultat sera perceptible après plusieurs applications. Les avantages des fonds incluent une composition sûre - la crème n'a pas de contre-indications.
  • Skinoren Élimine l'inflammation, prévient l'apparition de nouveaux ulcères.
  • Demoten. Il est utilisé pour traiter diverses maladies dermatologiques, y compris les maladies chroniques. Il possède des propriétés anti-inflammatoires et apaisantes.
  • Azelik. Il désinfecte la peau, supprime les poches et élimine les éruptions cutanées purulentes.
  • Gel métrogil. Peut être utilisé par les enfants et les adultes. Aide à surmonter la propagation du processus inflammatoire, réduit le gonflement de la peau.
  • Érythromycine. La composition de la pommade contient des antibiotiques qui aident à éliminer les rougeurs en peu de temps. Avec une utilisation régulière aidera à éliminer les rougeurs et les éruptions cutanées.
  • Pommade de zinc. Il peut apaiser la peau irritée, réduire l'inflammation et les rougeurs.

La durée du traitement varie de quelques semaines à plusieurs mois. Parfois, cela prend plus de temps - surtout si la personne est traitée avec une forme courante de rosacée.

Parmi les antibiotiques, le Suprastin, la Claritine, le Métronidazole, le Tavegil, l’Oxytétracycline, le chlorhydrate de Tétraciline et la Minolexine sont le plus souvent prescrits. En fonction des caractéristiques individuelles du patient, ils peuvent également prescrire l'utilisation de sédatifs ou d'antidépresseurs, de médicaments pour le système digestif, de complexes vitaminiques, de pilules hormonales.

Dans des situations complexes et négligées, les médecins ont recours à des procédures telles que la dermabrasion, la photocoagulation, la thérapie au laser, l'exposition à une faible charge de courant électrique, l'exposition à l'azote liquide. Parfois, une méthode efficace de traitement de la rosacée sur le visage consiste en des peelings grossiers, mais la procédure ne se fait pas à la maison, mais dans le bureau du dermatologue.

Le traitement médicamenteux implique une surveillance stricte du patient par un spécialiste. L'automédication ou d'autres médicaments doivent être convenus avec le médecin. Il faut se rappeler que le rotsaze peut être douloureux, notamment en raison d'un traitement inadéquat.

Traitement des remèdes populaires

L'utilisation de remèdes populaires est également coordonnée avec le médecin. Habituellement utilisé diverses compresses, masques ou huiles. Il est nécessaire de faire cela dans un complexe avec un traitement médicamenteux.

Il existe des recettes pour la préparation de teintures et de décoctions, qui sont utilisées à l'intérieur - on pense que cela peut éliminer une forte inflammation du visage. Ceux-ci incluent des tisanes d’ortie, des successions et des violettes, des infusions de fleurs d’achillée, des décoctions de feuilles de noix ou de fraises. Avec l'utilisation quotidienne d'herbes médicinales, la peau aura l'air plus saine.

En tant que masques pour la rosacée, il est recommandé:

  • Masque de concombre. La pulpe de concombre râpé mélangée à 3-4 gouttes de bardane, se répartit doucement sur le visage et laisse reposer 10-15 minutes.
  • Masque d'avocat. Écraser les avocats dans la purée de pommes de terre, mélanger avec de l'huile de coco, appliquer sur le visage pendant 15 à 20 minutes.
  • Masque de pomme de terre. Râper une pomme de terre crue sur une râpe fine, ajouter quelques gouttes d'huile d'olive ou de lin, en mélangeant soigneusement le mélange. Appliquer sur le visage pendant 15 minutes.
  • Masque à l'huile de lavande et à l'avoine. Les flocons versent de l'eau bouillante, couvrent et laissent infuser. Après ajouter 4-6 gouttes d'huile de lavande. Appliquer sur la peau refroidie. Trempez-vous sur le visage pendant 10-15 minutes.

Pour la préparation des masques et autres produits cosmétiques faits maison, vous pouvez utiliser les huiles suivantes:

  • graines de lin;
  • le blé;
  • raisin;
  • camphre;
  • le ricin;
  • la noix de coco;
  • amande;
  • rose;
  • arbre à thé;
  • jojoba

L'huile dans le traitement de la rosacée peut être n'importe laquelle. L'essentiel est que le produit ne contienne aucun ingrédient inconnu - colorants, additifs, etc. Les seules exceptions sont les suppléments de vitamines. Il convient également d'éviter les produits avec l'ajout d'ingrédients agressifs. Par exemple, dans l'huile de bardane peut ajouter une infusion de poivron rouge, ce qui augmentera la brûlure de la peau.

Il est recommandé de faire diverses compresses d'herbes ou de les utiliser à la place du tonique du magasin pour le lavage. Devrait utiliser:

  • la camomille;
  • pétales de rose;
  • la sauge;
  • fleurs de tilleul;
  • jus de canneberge;
  • thé vert;
  • chien a augmenté;
  • aloès.

Les plantes versent de l'eau chaude et laissent infuser. Chaud, vous ne pouvez pas les utiliser, vous devez attendre que le liquide refroidisse au moins à la température ambiante.

Suivre un régime

Le régime est convenu avec le médecin. Pour les formes sévères de rosacée, vous devez suivre un régime strict - évitez de manger sucré, salé, frit, fumé. Vous ne pouvez pas boire d'alcool, de café et de thé fort. Il n'est pas recommandé d'utiliser des agrumes, du chocolat, des pâtisseries. Les graisses animales dans le régime alimentaire d'un patient souffrant d'une maladie dermatologique chronique sont réduites au minimum.

Vous pouvez manger cuit, bouilli, cuit au four, ainsi que grillé avec un minimum de beurre. Il est fortement recommandé de manger plus de légumes et de fruits frais, de noix, d'herbes, de céréales et de légumineuses. Autorisé à utiliser des produits laitiers et de la viande maigre, de la volaille, des fruits de mer. Il est utile de boire une grande quantité d’eau minérale - jusqu’à 2 litres par jour.

Comme mentionné précédemment, une personne souffrant de rosacée se voit prescrire une cure de vitamines. En outre, les substances nécessaires doivent être ingérées à partir d'aliments déjà préparés - c'est pourquoi il existe de nombreux produits d'origine végétale dans le régime alimentaire.

La guérison de la rosacée est toujours problématique, car la maladie se caractérise par des rechutes. Mais le régime alimentaire, les soins du visage et l’utilisation de médicaments peuvent aider à maintenir une peau saine.

La rosacée sur le visage: causes, symptômes et méthodes de traitement

La rosacée est une maladie dermatologique chronique qui n’est pas encore complètement étudiée. Elle touche généralement les personnes à la peau pâle et aux yeux bleus et débute généralement à l’âge moyen. Les détenteurs de tons de peau plus foncés peuvent également souffrir de rosacée, mais les signes de la maladie dans ce cas ne seront pas aussi accrocheurs. La maladie est toujours accompagnée de rougeurs, souvent accompagnées de petites papules (ou bosses) pouvant se transformer en acné. Il est souvent confondu avec l'acné.

Cependant, l'acné n'a rien à voir avec cette maladie, même si dans certains cas, des symptômes similaires peuvent apparaître sous la forme de rougeurs et de lésions cutanées. L'absence d'anguilles noires ou blanches est la principale caractéristique de la peau rosacée. Les patients ressentent une gêne due aux manifestations visuelles de la maladie. En règle générale, la partie centrale du visage est touchée. Malgré le fait que la maladie soit chronique, il existe parfois des périodes d’atténuation temporaire des symptômes, dans d’autres cas, une aggravation de la maladie peut être observée.

Qu'est ce que c'est

La rosacée est une pathologie cutanée chronique de nature non infectieuse, qui affecte principalement les patients matures. Le processus inflammatoire se caractérise par une augmentation progressive des symptômes, une rougeur cutanée fréquente, des télangiectasies (dilatation persistante des petits vaisseaux sanguins), un érythème persistant, la formation de papules, de pustules et, dans de rares cas, de ganglions.

Les causes

Aujourd'hui, les causes de la rosacée ne sont pas entièrement comprises, mais plusieurs théories affirment que les facteurs héréditaires, les troubles du bon fonctionnement du système de défense immunitaire, les maladies endocriniennes et gastro-intestinales jouent un rôle important dans le développement de cette maladie.

  1. Théorie psychologique du développement de la maladie. Pendant assez longtemps, on a cru que l’une des causes fondamentales du développement de la rosacée sur le visage était due à divers troubles mentaux, mais de nombreuses études n’ont pas confirmé ce fait. Le seul lien entre la rosacée et la maladie mentale est le développement d’états mentaux graves sur fond de formes sévères de la rosacée. Cela se manifeste généralement par une instabilité émotionnelle, une humeur dépressive et une dépression.
  2. Théorie héréditaire du développement. La plupart des scientifiques nient catégoriquement le facteur génétique dans le développement de la rosacée. Malgré cela, des études pertinentes menées aux États-Unis ont montré que chez plus de 40% des patients atteints de rosacée, la maladie était observée chez les plus proches parents. En plus, dans le miel correspondant. La littérature a décrit à plusieurs reprises les cas familiaux de la défaite de cette maladie.
  3. Théorie du rôle des tiques dans le développement de la maladie. Certains scientifiques attribuent l'apparition de la rosacée aux effets des acariens du genre Demodex. Cette théorie est confirmée par la détection des tiques dans les matériaux étudiés provenant de zones à problèmes de la peau. Cependant, étant donné que loin de tous les patients sont détectés les larves de ces tiques, cette théorie n'a pas encore reçu de confirmation finale. Si des tiques sont détectées dans l’acné rosacée, un diagnostic de démodécie semblable à l’acné rosacée est établi.
  4. Le rôle des maladies du système digestif. Ceci, ainsi que la théorie héréditaire, a également de nombreux opposants, mais grâce à de nombreuses études et observations menées, 35% des patients atteints de rosacée présentaient des symptômes de maladies de l'intestin grêle et près de 90% des patients présentaient des signes de gastrite.
  5. Théorie de l'influence des facteurs externes. Ces dernières années, la théorie selon laquelle l'utilisation de boissons alcoolisées, de café et d'épices, en raison de l'impact négatif sur la muqueuse gastrique, conduit à la dilatation réflexe des vaisseaux sanguins sur le visage a été constamment exagérée. Cependant, des études ont montré que l’expansion des vaisseaux faciaux ne se développait pas après la consommation des produits ci-dessus, mais bien à la suite d’une ingestion dans le corps, plus précisément dans l’estomac, chauffée à plus de 60 ° C. Cependant, malgré cela, il est conseillé aux patients atteints de rosacée d'exclure les agrumes, les aliments épicés, les spiritueux et le café de leur régime alimentaire.
  6. Théorie infectieuse. En raison de l'apparition d'une éruption pustuleuse sur la peau du visage avec de la rosacée sur le visage, un certain rôle dans le développement de cette maladie est attribué au facteur infectieux, ou plus précisément aux bactéries. La théorie infectieuse confirme également le fait que dans le cas des antibiotiques, il y a une diminution significative des manifestations de la rosacée. Malgré cela, le contenu de l'éruption cutanée purulente n'a pas réussi à reconnaître les bactéries ou les virus pouvant causer le développement de cette maladie.

En règle générale, cette maladie est observée chez la femme, tandis que chez l'homme, elle survient plus rapidement avec le développement prédominant de complications graves. En règle générale, l'acné rose se rencontre chez les personnes à la peau claire et âgées de 39 à 55 ans (personnes âgées et enfants, la rosacée est extrêmement rare).

Les symptômes

Les symptômes de la rosacée (voir photo) sont assez typiques, il est presque impossible de les confondre avec des signes d'autres maladies.

Ainsi, les principaux symptômes de la rosacée sur le visage sont les suivants:

  1. Eruption rose qui apparaît sur le fond de la rougeur. Il s’agit d’abord de papules (bosses roses), qui sont ensuite converties en acné à contenu purulent (pustules, points noirs). Cette étape s'appelle papulopustular.
  2. Rougeur régulière du centre du visage (dans la zone T). C'est-à-dire que les rougeurs saisissent le nez, les joues, le menton et le nez. Parfois, les rougeurs peuvent être plus étendues, excitant la poitrine et le dos du patient. Ces symptômes sont caractéristiques du stade érythémateux.
  3. Un mur vasculaire de couleur rouge (télangiectasie) sur la peau du visage dans toute la zone touchée, l'apparition de nodules rouges et bleuâtres sont typiques du stade érythémateux-papuleux de la maladie.
  4. Rougeur des yeux, larmoiement ou sensation de sécheresse. En outre, le patient peut ressentir une douleur dans les yeux, comme si un corps étranger y était tombé. Après avoir étudié les symptômes de la rosacée, les chercheurs de cette maladie ont créé plusieurs classifications différentes, assez complexes, de stades et de formes. Les stades ci-dessus se rapportent à l’une des classifications les plus courantes de la maladie.
  5. Peau épaisse et croustillante du visage dans les zones de rougeurs. Peau rouge et dense au nez. En raison de l'hypertrophie des glandes sébacées et du tissu conjonctif, la taille du nez peut augmenter considérablement. Des nodules apparaissent alors séparés par des rainures. Il s’agit du stade nodal le plus difficile de la rosacée, également appelé rhinoforme. Le plus souvent diagnostiqué chez les hommes de 50 à 60 ans.

Cliniquement distinguer plusieurs formes de rosacée:

  1. Érythémateux-télangiectatique. L'érythème est persistant (dure plusieurs jours). Des télangiectasies multiples apparaissent sur la peau des joues.
  2. Phymatous (ou papular-nodular). Cette forme se caractérise par l'apparition de nœuds et de plaques. La taille de l'éruption cutanée augmente avec leur fusion ultérieure. La fibrose et l'hyperplasie des glandes sébacées entraînent une augmentation des zones cutanées («Fima»).
  3. Papulo-pustuleux. Sur le fond de l'érythème, des groupes de petites papules à fines écailles apparaissent à la surface. Ils se situent d’abord sur la peau du nez et des plis nasogéniens, puis s’étendent sur la peau du front et du menton. Au fil du temps, une partie des papules se transforme en pustules remplies de contenu stérile. Développe souvent une infiltration cutanée et un gonflement.
  4. Oculaire. Comprend blépharite, infections conjonctivales, conjonctivite, kératite, iritis, chalazion, etc. La photophobie, une vision floue, des démangeaisons, des larmoiements, une sécheresse oculaire, une sensation de corps étranger, etc. Une clarification détaillée des symptômes oculaires et la sensibilisation du patient à cette forme de rosacée aident à consulter rapidement un ophtalmologiste.

La rosacée est le plus souvent observée chez les femmes de plus de 30 ans, à l'exception de la forme phymateuse, qui est plus fréquente chez les hommes. Plus souvent, les représentants à la peau blanche de la race caucasienne sont touchés. Les personnes ayant la peau plus foncée peuvent ne pas être en mesure de reconnaître la rosacée.

A quoi ressemble la rosacée: photo

La photo ci-dessous montre comment la maladie se manifeste chez l'adulte.

Diagnostics

Cette maladie de la peau est diagnostiquée en examinant la peau du patient. Pour examiner les zones touchées en détail, vous pouvez utiliser un dermatoscope vidéo.

En cas de suspicion d'infection par un acarien sous-cutané, Demodex, effectuez une analyse du grattage de la peau. En présence d'éruptions cutanées purulentes, le médecin vous prescrit le contenu de l'acné bakposev. Il peut également être recommandé de passer un test d'urine et de sang afin de procéder à une échographie des organes internes.

Des complications

Complications possibles de la rosacée:

  • formation d'abcès;
  • développement d'une infection secondaire;
  • nez pinéal (rhinophyma) ou épaississement de la peau sur d'autres zones du visage;
  • dommages et inflammation de la cornée, diminution de l'acuité visuelle;
  • problèmes psychologiques, troubles nerveux (dépression, insomnie, irritabilité, fatigue).

Comment traiter la rosacée?

Tout d'abord, les médecins devraient s'efforcer de mettre fin aux symptômes de la maladie. Afin de prévenir son développement, un traitement pathogénique est prescrit, ainsi que pour prévenir l’apparition de rechutes - traitement étiotropique.

Il faut comprendre que la rosacée est une maladie assez grave, et non une simple inflammation de la peau ou un défaut cosmétique. Ne vous attendez donc pas à une guérison complète.

Lors de la prescription du traitement, prend en compte les causes de la maladie. Elle est réalisée dans un complexe et la combinaison de médicaments est sélectionnée en fonction du stade et de la forme de la maladie, en tenant compte des caractéristiques individuelles du patient.

Traitement topique et antibiotiques

Un tel traitement consiste à utiliser des pommades et des crèmes contenant le composant antibactérien (Metrogil, Rozamet, Rozex), l’ichtyol et l’huile de naftalan. Au début, aidez bien les gadgets avec une solution d’acide borique et des causeurs, préparés en pharmacie sur ordonnance.

Les agents topiques les plus populaires sont:

  • Crème de rosacée sur le visage d'Ovante. Préparation naturelle contenant des extraits de plantes et du soufre cristallin micro-encapsulé. Le médicament est très sûr, fournit un effet cosmétique prononcé et peut être utilisé pendant une longue période sans nuire à la santé.
  • Skinoren - gel. Contient de l'acide azélaïque, qui a un effet anti-inflammatoire et anti-œdémateux prononcé, a un effet desséchant sur l'éruption cutanée. Le médicament n'a pratiquement aucune contre-indication, il peut être utilisé pendant la grossesse et l'allaitement. Le gel est appliqué sur une peau propre 2-3 fois par jour, des résultats positifs durables ne peuvent être atteints qu'avec un usage régulier du médicament.
  • Médicaments hormonaux à usage externe. Ces fonds ont un effet positif rapide, mais ils devraient être utilisés dans des formations courtes. Le médecin doit les prescrire, le traitement est sous son contrôle. De nombreux experts doutent de la possibilité d'utiliser des pommades hormonales, car le résultat positif de leur utilisation est de courte durée et après le sevrage, les symptômes réapparaissent rapidement sous une forme plus sévère. En outre, il existe un risque que la rosacée devienne un stéroïde difficile à traiter.

Également pendant le traitement de la rosacée, les antibiotiques du groupe des tétracyclines (oxytétracycline, minocycline, chlorhydrate de tétracycline) sont bien établis. Le métronidazole fait preuve d'une grande efficacité dans la lutte contre la rosacée, il résiste à de nombreuses variétés de bactéries et détruit la tique sous-cutanée. En outre, le métronidazole a un effet décongestionnant et a un effet bénéfique sur la restauration des muqueuses gastriques et intestinales.

Des antihistaminiques sont prescrits (Tavegil, Suprastin, Claritin) pour éliminer les démangeaisons et les irritations graves. En cas d'apparition de varicosités, le complexe vitaminique Ascorutin est prescrit, ce qui renforce les parois des vaisseaux sanguins. Pour calmer le système nerveux, on recommande d’administrer l’anti-mère ou la valériane. Dans les cas graves, des antidépresseurs sont prescrits.

Traitement de physiothérapie

Le traitement contre la rosacée peut être complété par les techniques de physiothérapie suivantes:

  1. Électrocoagulation. La zone touchée est exposée au courant électrique à travers une électrode mince. Cette méthode permet d’éliminer les papules, les pustules et les télangiectasies, mais peut laisser des brûlures sur une peau saine.
  2. Cryothérapie. Il peut être appliqué à n'importe quel stade de la maladie. La zone touchée est exposée à de basses températures avec de l'azote liquide. Cette technique permet de réduire les manifestations de télangiectasie et améliore l'apparence de la peau.
  3. Thérapie au laser. Un faisceau laser est dirigé vers le site avec une télangiectasie, ce qui provoque un effet thermique sur le vaisseau sanguin et le détruit. Cette procédure vous permet d’éliminer la télangiectasie plus longtemps et n’est pas accompagnée de lésions des tissus sains comme dans l’électrocoagulation.
  4. Massage rotationnel. Les sites d'affection sont massés avec des mouvements circulaires deux fois par jour. Cette méthode améliore le drainage lymphatique et réduit le gonflement des tissus.

En cas de complications de la rosacée avec des abcès et des fistules, on peut recommander au patient un traitement chirurgical visant à exciser les foyers pathologiques et à mettre en place un système de drainage pour un meilleur écoulement des pertes purulentes. Après avoir effectué de telles interventions, on prescrit au patient des pansements contenant des antibiotiques et d’autres anti-inflammatoires et désinfectants.

Traitement de la rosacée avec des remèdes populaires

Les herbes et les plantes suivantes sont utilisées pour traiter la rosacée:

  1. Une succession. Pour préparer la perfusion, utilisez 1 partie de l'herbe dans 30 parties d'eau. La serviette humidifiée avec une solution est superposée sur le visage pendant 30 minutes.
  2. Camomille. Pour la rosacée rose, une infusion de fleurs est utilisée (préparée dans un rapport de 1:15). Après préparation de la solution, on procède comme pour le calendula.
  3. Calendula. Vous pouvez utiliser une teinture de calendula prête à l'emploi, achetée dans une pharmacie. 50 ml de teinture diluée dans un verre d'eau froide. La solution obtenue est imprégnée d'une serviette ou d'une gaze pliée en plusieurs couches. Légèrement essorée, la gaze s'impose sur le visage pendant 3 heures. La procédure est effectuée une fois par jour.
  4. Canneberges. À la maison, vous pouvez traiter la rosacée avec du jus de canneberge. Les pansements humides sont les plus efficaces. Pour ce faire, plier dans 10 couches de gaze imbibée de jus de canneberge, puis imposer sur le visage, recouvert d'une couche de coton sur le dessus. Fixez ce pansement avec un pansement et laissez agir pendant 30 à 60 minutes. Si vous utilisez des canneberges pour la première fois, le jus doit être dilué avec de l'eau dans un rapport de 1: 3. Si la peau a bien réagi, vous pouvez augmenter progressivement la concentration et passer au jus de canneberge non dilué.

Les traitements populaires contre la rosacée donnent souvent un bon effet cosmétique. Le traitement et les soins de la peau contre la rosacée sont préférables avec des lotions. Pour cela, décoctions, jus et extraits de plantes peuvent être utilisés. L'une des conditions les plus importantes pour un traitement efficace est le refroidissement de toutes les solutions!

Cosmétique

Quel type de maquillage utiliser? Voici les règles de base:

  • Avec la défaite des paupières et des yeux, essuyez-les avec des décoctions d'herbes.
  • Nettoyez votre visage avec un lait cosmétique qui enlève délicatement la saleté de la peau.
  • Pour les éruptions cutanées sur la tête, utilisez le shampooing traitant, fabriquez des masques pour réduire l'inflammation.
  • Utilisez des huiles pour adoucir la peau. Dans l'huile d'olive, ajoutez quelques gouttes d'huile d'arbre à thé, le millepertuis.
  • Achetez des produits de soins de la peau de qualité auprès de sociétés cosmétiques renommées.
  • Les éruptions cutanées, les taches rouges, les ulcères, la peau d'orange sont interdits pour masquer le correcteur. Les pores obstrueront encore plus, l'inflammation s'intensifiera. Les manifestations de la rosacée sous poudre ou fond de teint semblent encore plus repoussantes.
  • Utilisez une crème légère de jour et de nuit pour les peaux à problèmes. Choisissez une crème cicatrisante, consultez votre dermatologue si le remède que vous choisissez convient. Appliquez une fine couche de crème.

Alimentation et nutrition

Pour le traitement de la rosacée sur le visage, le traitement comprend obligatoirement des aliments diététiques:

  • Il est nécessaire d'exclure l'alcool, le thé fort et le café chauds.
  • dans les cas graves, le jeûne thérapeutique peut être prescrit.
  • tous les facteurs provocateurs sont exclus - aliments épicés, salés, fumés, en conserve. Au moment du traitement devrait s'abstenir de bonbons et de certains fruits (poires, raisins, agrumes).
  • les verts et les légumes;
  • céréales et produits d'acide lactique;
  • viande et poisson maigre, de préférence cuits à la vapeur;
  • pommes de terre et œufs à la coque
  • des biscuits ou du pain rassis.

Prévention

Pour la prévention de la récurrence de la maladie, le patient doit respecter les règles suivantes:

  • éviter le stress émotionnel et physique excessif;
  • refuser de visiter le solarium, des plages sans abri du soleil et des saunas;
  • évitez de manger des aliments trop chauds ou trop froids;
  • suivre un régime qui exclut l'utilisation d'aliments épicés, salés et épicés;
  • refuser de prendre de l'alcool;
  • utiliser un écran solaire;
  • visiter périodiquement un cosmétologue et un dermatologue;
  • utilisez uniquement des produits cosmétiques de haute qualité;
  • nettoyer constamment la peau avec les moyens recommandés par le médecin;
  • traiter en temps opportun les maladies des organes internes;
  • prendre des médicaments hormonaux uniquement sur recommandation d'un médecin;
  • ne pas se soigner soi-même.

La rosacée sur le visage: traitement efficace, causes, symptômes, remèdes populaires

Préoccupé par les anguilles roses qui piquent, qui s'unissent dans une seule poche en croissance, qui défigurent le visage? Vous ne connaissez pas la raison de l'apparition d'une maladie de peau aussi insidieuse? Voulez-vous connaître toutes les informations sur cette maladie, ainsi que les méthodes modernes et populaires de son traitement? Lisez attentivement - ce sera intéressant et instructif!

Quelles informations apprenez-vous:

Qu'est-ce que la rosacée?

La cause exacte d'une telle maladie n'a pas été établie.

La dermatose chronique et récurrente de l'épiderme, qui se caractérise par une évolution dans les stades, de nature polyétiologique et pouvant entraîner un angioedème du système veineux, est appelée rosacée.

En termes simples, cette maladie se manifeste sous forme de rougeurs persistantes et irritantes sur la peau, avec des phoques en forme de nodules, qui sont combinés en une seule formation. Ils peuvent être recouverts d'écailles, de tissu adipeux et d'ulcères.

La cause exacte de l'apparition d'une telle maladie n'a pas été complètement établie. Les médecins identifient plusieurs facteurs possibles pouvant provoquer le développement de cette pathologie.

Causes possibles de la rosacée

Pendant longtemps, l'agent responsable de cette maladie a été considéré comme une tique sous-cutanée - Demodex. Cependant, sur la base de nombreuses expériences scientifiques et études de laboratoire, sa non-participation complète à la survenue de la maladie, ainsi que des récidives (récurrence des symptômes) a été établie.

Les causes possibles de la rosacée sont actuellement considérées comme des facteurs exogènes et endogènes.

Les facteurs exogènes comprennent: les boissons alcoolisées, le tabagisme, l’effet de la chaleur / du froid, le rayonnement ultraviolet, la formation de poussière dans l’air. Dans la même catégorie plats chauds, épicés, fumés, frits et gras, boissons chaudes, situations stressantes fréquentes.

Les facteurs endogènes comprennent les maladies endocriniennes, les maladies psycho-végétatives, les troubles des reins et du cerveau, les dysfonctionnements du système immunitaire, les facteurs héréditaires, les maladies infectieuses de l'épiderme et du tractus gastro-intestinal, y compris la présence de la bactérie Helicobacter pylori (provoquant une gastrite), l'effet de substances médiateurs, les peptides vasoactifs, onguents et pilules hormonaux.

Les femmes de 40 à 65 ans sont à risque.

Symptômes et stades de la maladie

Les principaux signes de la rosacée sont une rougeur persistante, des démangeaisons, la formation de nodules d'acné roses, ainsi que des infiltrats d'ulcère.

La maladie comporte 3 stades présentant les caractéristiques suivantes:

  1. Le stade érythémateux-télangiectatique se traduit par une rougeur modérée, localisée périodiquement au centre du visage. Au cours du développement de la maladie, la rougeur devient persistante et plus étendue (ils peuvent capturer tout le visage et le cou), les nodules sont compactés. Dans ce cas, une personne ressent une sensation de démangeaison, de brûlure, de picotement sur les zones touchées de la peau, qui deviennent finalement bleuâtres.
  2. Le stade papulo-pustuleux se caractérise par l'apparition dans les zones des joues, du nez, du menton, du front et des plis nasogéniens de papules rouges, dont la taille peut atteindre 5 millimètres. Leur structure est dense, avec de fines écailles à la surface. Ils sont localisés isolément ou groupés sans fusion avec d’autres foyers. Cette étape s'accompagne de l'apparition d'infiltrats et d'un gonflement de la peau.
  3. Le stade pustulo-nodulaire se manifeste par la présence de rougeurs individuelles persistantes accompagnées de nombreuses lésions à la surface de la peau, ainsi que de plaques, de nodules et de papules œdémateux, se fondant en un seul et grand conglomérat. L’hyperplasie des glandes sébacées, l’apparition de joints de tissu conjonctif, les déformations cicatricielles entraînent une augmentation des zones de lésions cutanées. Dans ce contexte, il y a des violations dans le flux sanguin et lymphatique, le visage bouffi apparaît. La croissance de formations ressemblant à des tumeurs défigure le visage et commence à développer une forme grave de la maladie - le rhinophyma.

Environ la moitié des patients ont une lésion oculaire accompagnée de rougeur, de sécheresse, de larmoiement, de coupure et de sensation de corps étranger.

Façons de diagnostiquer

L'efficacité du traitement de la rosacée dépend en grande partie d'un certain nombre d'examens médicaux, qui peuvent être nombreux.

Le médecin traitant prescrit des analyses générales / biochimiques du sang, de l'urine, une culture bactériologique de matières fécales, un lipidogramme, un coagulogramme, une biopsie de l'épiderme et une échographie de tous les organes.

Une telle maladie est traitable, cependant, des périodes d'exacerbations et des rémissions persistantes et prolongées sont typiques.

Méthodes de traitement de la rosacée

Compte tenu des multiples manifestations cliniques de cette maladie, ainsi que de l'absence d'un concept unifié de l'apparition de cette pathologie, le dermatologue utilise généralement diverses méthodes de traitement.

Le traitement offre une gamme complète, impliquant la nomination de médicaments à usage interne et externe, ainsi que l'utilisation d'une variété de matériel et de techniques de physiothérapie. L'utilisation de médicaments locaux à action vasoconstrictrice sera recommandée.

Les médicaments comprennent des compresses avec une solution à 2% d'acide borique, le résorcinol, qui éliminent efficacement les démangeaisons et les sensations de brûlure, des préparations à base de tétracycline, des antiparasitaires, des groupes nitromidazole, des antihistaminiques, des rétinoïdes synthétiques et des antibiotiques. Les onguents à base de soufre ont un effet positif.

Pour les peaux grasses à séborrhée sévère, l'utilisation de lotions, ainsi que de gels anti-inflammatoires, régulant la sécrétion de sébum, nettoyante, exfoliante en profondeur, ouvrant les pores et désinfectant de la peau est indiquée.

Les produits contenant de l'alcool et les hormones sont interdits, de même que la visite du solarium, des bains, des saunas!

Les techniques physiothérapeutiques et instrumentales comprennent:

  1. la cryothérapie effectuée en mettant en contact la peau endommagée avec de l'azote liquide refroidi à des températures extrêmement basses. Cette procédure est effectuée tous les deux jours ou tous les jours (au moins 10 sessions sont requises). Il peut être administré en tant que méthode de traitement séparée, ainsi que dans le cadre d'un traitement complexe dans le but d'exfolier en profondeur les couches de peau touchées.
  2. Massage rotationnel, effectué au premier stade de la maladie pour la disparition des poches et l'accélération du drainage lymphatique 2 fois par jour pendant plusieurs minutes avec des mouvements de caresses circulaires;
  3. électrocoagulation (deuxième nom - cautérisation) se manifestant par les effets directs des électrodes sur les lésions de l'épiderme, entraînant la destruction des tumeurs rouges. Il faudra entre 20 et 100 procédures de ce type;
  4. irradiation laser, offrant une rémission durable et une efficacité de traitement élevée en raison de la destruction des vaisseaux endommagés près de la surface de l'épiderme avec un faisceau laser à longue longueur d'onde, qui provoque un effet thermique et n'affecte pas les tissus adjacents. Cette procédure doit être effectuée tous les deux jours pendant 25 minutes sur 6 séances.

Méthodes de traitement chirurgical

La séance est réalisée sous anesthésie locale à l'aide d'appareils.

Avec l'évolution de la maladie jusqu'au stade de rhinophyma, dans la plupart des cas, une intervention chirurgicale est prescrite, consistant à couper les tissus pathologiques qui ont atteint une taille importante.

Le resurfaçage mécanique de la peau et la dermabrasion sont également considérés comme des techniques opérationnelles. Ils aident à éliminer la couche superficielle de l'épiderme avec la boule supérieure du derme lui-même. La séance se déroule sous anesthésie locale à l'aide de dispositifs équipés d'un cutter chirurgical spécial.

Après ces procédures, un traitement d'appoint est prescrit avec des médicaments spéciaux afin d'éviter la survenue de rechutes répétées.

Un diagnostic précoce et un traitement opportun aux premiers stades de la maladie peuvent éliminer l'aggravation des processus pathologiques des lésions cutanées, ce qui peut conduire à une restructuration complète des cellules épidermiques avec la dégénérescence de leur structure.

Méthodes de traitement folklorique

Nous tenons à vous avertir que les recettes nationales de traitement nécessitent l'approbation obligatoire de votre médecin, ainsi qu'un test préliminaire de réaction allergique. Ils ne vous guériront pas complètement de cette pathologie, mais ils réduiront considérablement l'inflammation et favoriseront la guérison rapide de la peau.

  1. Utilisez une solution à 5% de propolis (vendue dans les pharmacies) pour essuyer la peau affectée pendant la nuit et, le matin, éliminez le film mince formé avec des composés antibactériens, tels que la chlorhexidine. La propolis a montré une grande efficacité dans le traitement de la rosacée. Dans le même temps, il est recommandé de prendre une décoction composée de feuilles d'ortie, de jeunes tiges de bardane et de prêle, à parts égales. Deux cuillères à soupe de ce mélange versez ½ litre d’eau et faites bouillir pendant 5 minutes, prenez 100 grammes avant les repas.
  2. Jus de canneberge a longtemps été considéré comme un moyen efficace dans le traitement de cette pathologie. Dans les fruits des canneberges fraîches, obtenez du jus, humidifiez-les avec un coton-tige ou une coupe de gaze, mettez les zones à problèmes et laissez-les pendant 40 minutes. Après cela, la personne devra rincer à l'eau bouillie, sèche et un peu de poudre. Cette procédure est effectuée une fois par jour jusqu'à ce que la rougeur et le nombre de nodules soient réduits, après quoi vous devrez l'exécuter tous les deux jours, puis après deux jours, etc., jusqu'à la disparition des symptômes. Si vous ressentez une sensation de brûlure, essayez de diluer le jus de canneberge avec de l’eau dans un rapport 1: 1.
  3. Le jus d'aloès a un effet cutané régénérant, anti-inflammatoire, cicatrisant et régénérant, dont les feuilles ont été vieillies dans un endroit sombre et frais pendant 2 semaines. Prenez de l'eau et du jus d'aloès dans des proportions égales, mélangez bien la composition. Un tampon de coton ou une coupe de bandage est humidifié dans une telle solution, appliqué sur la rosacée touchée de la peau et conservé pendant 20 minutes. Il faudra au moins 20 sessions de ce type.
  4. Une décoction de tilleul et de camomille traite également avec succès cette pathologie. Pour le préparer, prenez 1 cuillère à soupe de ces herbes mélangées à 1: 1, versez-le dans un verre d'eau bouillante, fermez bien le couvercle et laissez infuser jusqu'à refroidissement complet. À partir de cette infusion, faites des lotions (voir p.3).
  5. De même, on prépare une décoction de tanaisie, de sauge et de succession. L'infusion résultante fait des lotions.
  6. Une grande feuille de bardane est lavée à l'eau courante, des trous sont pratiqués pour les yeux, la bouche et le nez, puis immédiatement appliqués sur le visage et tenus à la main pendant 20 minutes.
  7. Les feuilles fraîches du sureau sont lavées, ébouillantagees avec de l'eau bouillante, laissées refroidir légèrement et appliquées sur le visage sous forme de masque, maintenues pendant 20 minutes.
  8. Pris dans des proportions égales, les herbes sèches d'un lit, le trèfle rouge, la bardane et l'oseille de cheval sont versées avec de l'eau bouillante à raison de 1 cuillère à soupe du mélange d'herbes par tasse d'eau bouillante. La composition doit refroidir, après quoi il sera nécessaire de faire des compresses, en les gardant sur la peau pendant 20 minutes. Effectuer une telle procédure nécessitera quotidiennement pendant un mois.
  9. Le jus de chou frais est dilué avec de l'eau tiède dans un rapport de 1: 1. À partir de cela sont faites des lotions sur la peau avec une coupe de gaze. Gardez ces masques sur votre visage pendant au moins 20 minutes. Vous aurez besoin de faire 20 sessions en cours d'exécution tous les deux jours.
  10. Préparez un jus de pissenlit (dans un hachoir à viande ou un mélangeur avec des fleurs, des feuilles et des racines), ajoutez un peu de miel pour éliminer l'amertume et du jus ½ de citron. Buvez cette composition pendant 2 semaines dans une cuillère à soupe 4 fois par jour 30 minutes avant les repas.
  11. De bons résultats ont montré une décoction de menthe et de calendula, pris à l'intérieur. Pour sa préparation, prenez une cuillère à soupe de fines herbes à la menthe et de fleurs de calendula, versez-les dans 1 litre d’eau froide, laissez bouillir pendant 10 minutes et insistez. 20. Filtrez le bouillon obtenu et buvez un verre deux fois par jour une demi-heure avant les repas. Vous pouvez ajouter du miel à votre goût. Ils en boivent un mois tous les jours, puis ils font une pause d'une semaine et l'utilisent à nouveau pendant un mois. Cours complet - 3 cycles.
  12. Il soulage l'inflammation de la peau lors du bain à la rosacée et au tilleul. Ils sont faits comme ça. Couleur de tilleul (fleurs) dans la quantité de ½ tasse pour 2 litres d'eau, porter la composition à ébullition et laisser refroidir à 15 degrés. Ils prennent un récipient large et pratique, y versent ce bouillon et abaissent leur visage pendant 5 secondes. Ils se reposent pendant 5 secondes et répètent tout à nouveau. La durée de la procédure est de 10 minutes (matin et soir).
  13. La glace de camomille arrête la progression de la rosacée. Commencez par préparer le bouillon, constitué de 2 cuillères à soupe de camomille, faites bouillir à feu doux pendant 10 minutes dans 0,5 litre d’eau. Le bouillon refroidi et filtré est versé dans des moules et congelé. Des morceaux de cette glace sont utilisés pour laver la peau en massant pendant 5 minutes chaque jour. Une personne après une telle manipulation n’est pas effacée, mais attend qu’elle sèche elle-même.
  14. L'argile bleue et verte a un effet régénérant, raffermissant, anti-inflammatoire, vitaminé, tonique, nourrit les cellules avec tous les micro-éléments nécessaires pour restaurer la santé et l'élasticité de la peau. Prenez 2 cuillères à soupe de poudre d'argile, diluez-la avec de l'eau purifiée jusqu'à obtenir un état pâteux, mettez-la sous forme de masque sur la peau du visage, laissez-la pendant 30 minutes et rincez à l'eau bouillante tiède. Ce masque est fabriqué tous les 4 jours, 1 fois par jour, de préférence le soir.

Rosacée sur le visage - traitement, causes et photo

La rosacée (acné rosacée, acné rosacée) est une maladie inflammatoire chronique de la peau du visage. Elle se caractérise par des rougeurs, de l’acné et des astérisques vasculaires (télangioectasies) dans les zones touchées. Chez certains patients, cela peut entraîner une hypertrophie et une fibrose des glandes sébacées, suivies d'une croissance du tissu nasal (rhinophyma). La rosacée cutanée est donc non seulement un problème esthétique, mais également une maladie grave à laquelle il faut remédier.

Prévalence de la rosacée

Ce problème concerne environ 10% de la population mondiale âgée de 30 à 55 ans. Les personnes atteintes du phototype I ou II y sont particulièrement exposées, à savoir les personnes à la peau claire, aux yeux bleus ou verts et aux cheveux blonds. Plus souvent, la rosacée se trouve chez les femmes, mais la maladie est plus grave chez les hommes.

Le plus souvent, les lésions sont localisées sur le visage, mais il existe une forme compliquée (maladie ophtalmologique), dans laquelle se développe la pathologie oculaire.

Causes de la rosacée

La rosacée apparaît pour une variété de raisons.

La rosacée est un syndrome hétérogène d'étiologies diverses, classé comme "névrose vasomotrice" de la peau. Le début de la maladie est généralement associé à une réactivité vasculaire accrue, sans lésion visible des tissus. Le symptôme prédominant est la rougeur du visage («période prerozatsea»). La survenue ou l'aggravation des changements est associée au stress ou à l'exposition au soleil. Cependant, il existe d'autres causes de maladie:

  • manger des aliments lourds et de l'alcool;
  • utilisation de la piscine d'eau chlorée;
  • troubles endocriniens (maladie de la thyroïde, perturbations du cycle menstruel);
  • prendre certains médicaments (acide nicotinique, médicaments pour faire baisser le cholestérol);
  • utilisation externe de pommades de glucocorticoïdes;
  • surdosage en vitamines B6 et B12;
  • infestation par les tiques de Demodex;
  • infection par le virus de l'herpès.

Symptômes et formes cliniques de la rosacée

Rosacée: formes cliniques

La rosacée sur le visage commence généralement entre 20 et 30 ans. Le premier signe d'alerte est la formation fréquente d'érythème (rougeur) sur le visage. Au fil du temps, l'érythème se fixe (c'est-à-dire que la rougeur ne disparaît pas), un autre symptôme y est ajouté: les vaisseaux sanguins sont dilatés (le réticulum vasculaire). Au milieu du visage, des nodules et de l'acné se forment, accompagnés de démangeaisons et de brûlures. Dans les cas graves, les glandes sébacées augmentent, ce qui peut entraîner une modification de la forme du visage. Le développement complet de la maladie atteint l'âge de 40-50 ans.

Il existe quatre formes cliniques de rosacée:

  1. érythémateux-télangiectasique - se manifestant par un érythème dans la partie centrale du visage (récurrent, solide ou permanent), ainsi que par des vaisseaux sanguins dilatés (varicosités, télangiectasies).
    papulo-pustuleux - caractérisé par une rougeur et un gonflement constants du visage, des papules en forme de dôme, de l'acné dans la partie centrale du visage et de petits nodules;
  2. nodulaire - accompagné d'un érythème persistant et d'un gonflement du visage, de papules, de pustules, de nodules, de rugosité et d'une surface inégale de la peau du visage. Les changements se situent le plus souvent au voisinage immédiat du nez (rhinophyma), des arcs zygomatiques, du front, des yeux et des oreilles.
  3. oculaire - se manifeste par des brûlures, des picotements et des démangeaisons aux yeux, une conjonctivite, une blépharite, une hypersensibilité à la lumière.

Autres types de maux:

  • Rosacea Psevdoskrofuloderma - est l’une des sous-espèces les plus graves de l’acné rosacée, caractérisée par la présence de nodules hémorragiques nécrotiques, formant entre eux des passages fistuleux;
  • rosacée lipoïde - petits nodules ou bosses rouges nombreux, généralement situés sur les paupières et autour de la bouche;
  • œdème persistant avec acné rosacée - changements fibreux avec gonflement dur du visage sans apparition d’acné ni de sillons. Emplacement typique - sur le visage (entre les sourcils, sur les joues);
  • rosacée après un traitement aux stéroïdes - à la suite d'un traitement local intensif aux stéroïdes, un érythème apparaît, accompagné d'une atrophie des couches de la peau et de l'apparition d'une acné.

La maladie est caractérisée par un cours chronique. Les périodes de rémission sont remplacées par de nouvelles exacerbations. Les patients doivent donc prendre des médicaments toute leur vie. Chaque rechute contribue aux dommages de la peau et à la progression des symptômes de la maladie.

Diagnostic de la rosacée

Le diagnostic est établi sur la base d'un entretien avec le patient et de son inspection visuelle. Afin de confirmer l'acné rosacée, le patient devrait présenter un érythème et une éruption papuleuse localisée dans la partie centrale du visage, une augmentation de la réaction vasomotrice (rougeur provoquée par des stimuli physiques et mentaux), la coexistence de signes de séborrhée. Le «blush» persistant dans la partie centrale du visage est décisif pour le diagnostic de la maladie.

Traitement de la rosacée

La décision sur le traitement de la rosacée doit être prise par un spécialiste, en fonction de la négligence de la maladie et des caractéristiques du patient. Les méthodes thérapeutiques utilisées dans ce problème peuvent être divisées en trois groupes:

  • préparations pour usage externe (local);
  • médicaments à usage interne;
  • sélection correcte des produits cosmétiques et des procédures matérielles.

Préparations pour usage externe

Quand la thérapie locale est utilisée:

  • métronidazole à 0,75% et 1% (sous forme de gel ou de crème);
  • acide azélaïque (ce médicament élimine les lésions inflammatoires - papules et pustules);
  • causant du sulfacétamide à 10% de sodium avec du soufre à 5% ou du peroxyde de benzoyle (un médicament qui provoque une guérison rapide des papules et des pustules, il peut être utilisé chez les patients atteints de rosacée nodulaire ou papulo-pustuleuse).

Parmi les antibiotiques topiques, les macrolites ont un effet positif: érythromycine, tétracycline et clindamycine. Si la maladie est associée à la tique Demodex folliculorum, le médecin vous prescrit du crotamiton.

Préparations pour usage interne

Premièrement, il est nécessaire d'éliminer les facteurs en cause: faible acidité du suc gastrique, troubles hormonaux. La lutte contre Helicobacter pylori élimine l'inflammation de la muqueuse gastrique et est donc utilisée avec succès chez les patients, notamment en cas de coexistence de troubles du tractus gastro-intestinal. Dans le même temps, ces médicaments n’ont pas d’effet direct sur les modifications dermatologiques.

En présence de tumeurs papulo-pustuleuses, il est recommandé de prendre des antibiotiques de la série des tétracyclines (tétracycline, doxycycline, limécycline). En cas de contre-indications à l'utilisation de la tétracycline, des macrolides sont prescrits: érythromycine, azithromycine, clarithromycine.

L'isotrétinoïne est prescrite aux patients auxquels le traitement traditionnel n'a pas donné d'effet. Il convient de garder à l’esprit que le traitement par rétinoïdes comporte des risques d’effets secondaires (lèvres desséchées, muqueuses de la bouche et du nez, saignements de nez, perte de cheveux, paramètres lipidiques, etc.), mais l’effet thérapeutique attendu chez les patients compense ces inconvénients.

Pour le rhinophyma (modification de la forme du nez), une chirurgie esthétique est recommandée - une opération avec un couteau électrique ou un faisceau laser.

Sélection de produits cosmétiques et procédures esthétiques

Pour éliminer la pigmentation de la rosacée, réduire les rougeurs et l’acné, le patient doit faire appel à une esthéticienne.

Des procédures telles que le peeling à l'aide d'acides de fruits, d'acide trichloroacétique ou d'acide salicylique sont contre-indiquées chez le patient. Ces manipulations provoquent un rougissement de la peau, ce qui conduit à une augmentation et à une stabilisation de l'érythème, ainsi qu'à un pelage important de la peau (accompagné de brûlures et de démangeaisons désagréables). Il est également déconseillé de traiter avec des procédures thermiques. Le spécialiste peut prescrire un massage par ultrasons utilisant de l'acide hyaluronique, un traitement au laser, des procédures de boue

Traitement au laser contre la rosacée

La thérapie par lumière pulsée (IPL) rend la rosacée moins visible après seulement 5 semaines d'utilisation. Cette méthode est plus douce pour l'épiderme (contrairement au laser) et moins douloureuse.

Lorsque les soins de la peau sont nécessaires pour éviter les frictions, la pression et l'utilisation de produits cosmétiques contenant des ingrédients agressifs. L'esthéticienne sélectionne individuellement les agents hypoallergéniques bénéfiques pour l'épiderme.

Traitement des remèdes populaires

Les médicaments naturels réduisent l'apparence des modifications cutanées et, dans certains cas, conduisent à une rémission presque complète. Par conséquent, il vaut la peine d'essayer ces techniques.

Il est très important que les remèdes populaires ne contiennent pas de composants chimiques agressifs et n'irritent donc pas l'épiderme fragile et ne provoquent pas de complications.

Gingembre sauvage

Cette plante rétrécit les capillaires, supprime les rougeurs et les éruptions cutanées. À partir de cela, il est nécessaire de préparer des teintures pour le lavage.

Deux cuillères à soupe de racine de gingembre sauvage ajouter de l'eau bouillante dans le verre, laisser reposer pendant 1 heure, puis filtrer. Un coton-tige est immergé dans la perfusion à température ambiante, puis le visage est maculé de légers mouvements. Répétez la procédure régulièrement deux fois par jour. Le matin, appliquez l'infusion de gingembre sauvage pendant 30 minutes, puis lavez. Si vous lubrifiez la peau le soir, n’avez pas besoin de vous laver, vous allez vous coucher.

Thé vert

Le thé vert a des propriétés anticancéreuses et anti-inflammatoires, protège le corps des radicaux libres. Cette combinaison est très efficace dans le traitement de la rosacée. Ce produit réduit l'hyperréactivité de la peau vis-à-vis des rayons ultraviolets, empêchant ainsi la formation d'acné et d'érythème.

Préparez 2 tasses de thé vert et mettez-les au réfrigérateur pendant une demi-heure. Humidifiez une serviette avec du liquide froid et appliquez-la sur les zones à problèmes pendant quelques minutes. Cela réduira les rougeurs et l'inflammation. Répétez la procédure deux fois par jour pendant plusieurs mois.

N'oubliez pas qu'une consommation régulière de thé vert aide à hydrater le corps et à le saturer en antioxydants, ce qui accélère le processus de guérison.

Gruau

La farine d'avoine a des effets anti-inflammatoires et constitue également une bonne source d'antioxydants. Il aide à réduire les rougeurs, les démangeaisons et l'inflammation causées par l'exacerbation de la rosacée.

Mélangez 1/2 tasse de farine d'avoine (en poudre) avec 1/4 de tasse d'infusion tiède de camomille (ou d'eau plate). Appliquez la pâte sur les zones touchées, sans frotter le produit avec la peau, afin de ne pas l'irriter. Laissez ce masque pendant 20 minutes puis rincez à l'eau froide. Séchez votre visage avec une serviette douce. Répétez ce traitement deux fois par jour pendant plusieurs jours.

Crème miracle

De nombreux patients ont été aidés par une crème spéciale composée des composants suivants:

  • 2 cuillères à café de cire d'abeille;
  • 2 cuillères à café de beurre de cacao;
  • 2 cuillères à café de lanoline;
  • 1 ½ cuillère à soupe d'huile d'arbre à thé;
  • ¼ de cuillère à café de borax;
  • 2 cuillères à soupe de racine de réglisse (en poudre);
  • 6 gouttes d'huile essentielle de lavande;
  • 1 cuillère à café de glycérine.

Faites fondre la cire d'abeille au bain-marie, ajoutez progressivement la lanoline et le beurre de cacao en mélangeant bien. Chauffez l'huile d'arbre à thé séparément, ajoutez-y de la poudre de réglisse et de la glycérine. Dissolvez le borax dans une petite quantité d’eau tiède. Combinez tous les composants et mélangez bien. Lorsque la crème a un peu refroidi, ajoutez de l'huile essentielle de lavande. Appliquez le produit fini sur la peau plusieurs fois par jour.

Pronostic et complications de la rosacée

Cette maladie appartient au groupe des incurables. Avec un traitement adéquat avec des médicaments locaux et oraux, l'utilisation de procédures chirurgicales et esthétiques, la progression des lésions peut être minimisée. L’acné rose doit être traité, mais jusqu’à présent, la médecine n’a pas mis au point de médicaments permettant d’éliminer le problème une fois pour toutes. Toutes les actions médicales visent à réduire et / ou à éliminer les symptômes existants, ainsi qu'à prévenir l'apparition de nouveaux foyers de la maladie.

Si vous ne soignez pas la rosacée, elle présente de telles complications: œdème lymphatique, déformation des tissus nasaux (ainsi l'aspect du visage est gâté), couleur bleutée de la peau, apparition d'acné purulente non cicatrisante, démangeaisons et irritations graves. Tout cela apporte non seulement un inconfort psychologique, mais également physique (inconvénient lors de la réalisation de procédures hygiéniques, de l'alimentation, etc.).

Prévention de la rosacée

La rosacée survient chez les personnes ayant une prédisposition génétique ou chez les patients prédisposés à ce type de lésion. Ces personnes doivent prendre soin de leur peau, éviter les aliments épicés et salés, ne pas abuser du bronzage et de l'alcool et, si possible, réduire les situations stressantes.

L'air froid et chaud, le vent, l'exercice, le sauna, les bains chauds aggravent considérablement les signes de troubles vasculaires, ils doivent donc être évités.

En matière d’hygiène personnelle, utilisez des serviettes douces en tissus naturels, lavez les vêtements avec des poudres ne contenant pas de tensioactifs et de phosphates.

Une Autre Publication Sur Les Allergies

Quelles taupes peuvent être enlevées et lesquelles ne peuvent pas?

Les petites étiquettes en forme de taupes et de taches de naissance ajoutent parfois du charme et occasionnent parfois beaucoup d'inconvénients à leurs propriétaires.


Huile pour les vergetures pendant la grossesse

Près de la moitié des femmes enceintes connaissent ce défaut de peau. Toutefois, si vous choisissez un produit de soin de la peau de haute qualité, vous pouvez non seulement éviter de tels problèmes, mais également vous débarrasser des cicatrices ornées existantes de différentes longueurs et trajectoires.


Que faire si de l'acné apparaît sur les parties génitales

Article précédent: Gros boutonArticle suivant: Bouton au nezL'acné sur les organes génitaux apparaît souvent chez les enfants adolescents.Dans ce cas, l'éruption cutanée n'est pas dangereuse, passez indépendamment après la normalisation des niveaux hormonaux.


D'où viennent les boutons sur le visage d'un nouveau-né et que faire avec eux

Au cours des premiers jours de la vie d’un enfant, la peau d’un nouveau-né peut soudainement se couvrir de petits boutons. Ces boutons peuvent avoir une apparence différente - ils peuvent être rouges, blancs, peuvent couvrir certaines zones de la peau, peuvent apparaître sur le visage ou sur tout le corps.