Herpès en milieu intime - symptômes et traitement

La présence d'herpès sur les lèvres est bien connue de tous, mais loin de tout le monde sait ce qu'est l'herpès dans la zone intime et pourquoi il se produit. En fait, la maladie s'est généralisée dans la population moderne. Il appartient au groupe vénéréologique.

Cependant, n'ayez pas peur: l'herpès dans un endroit intime chez une femme ou un homme ne signifie rien de dangereux. Ils n'en meurent pas, il n’ya pas de dysfonctionnements dans les organes internes, la maladie n’entraîne pas la stérilité.

La seule chose qui peut déprimer une personne, ce sont des sentiments désagréables, un inconfort non seulement physique, mais aussi socialement. Pour vous protéger de la maladie, vous ne devez pas négliger les mesures préventives.

Les causes

Pourquoi l'herpès apparaît-il dans la zone intime et de quoi s'agit-il? Un rhume au visage et un herpès génital sur les organes génitaux provoquent le virus Herpes simplex, qui est de deux types. Le virus HSV de type 2 est responsable d'infections dans la région génitale des hommes et des femmes et est extrêmement contagieux.

Il y a plusieurs façons possibles d'infection:

  1. Les rapports sexuels (y compris non conventionnels) sont vraiment la principale cause d'infection par le virus de l'herpès.
  2. Manière domestique lors de l’utilisation de produits d’hygiène courants (savon, serviette, etc.).
  3. Périnatale - capacité d'infecter un enfant lors de son passage dans le canal génital si la mère souffre d'une maladie virale en phase active.
  4. La voie d'inoculation de l'infection, moins courante, est due à l'insouciance habituelle. Cela signifie le transfert de l'infection d'une zone de sa localisation vers les organes génitaux.

La fréquence des rechutes dépend non seulement du type de virus, mais également de l'état du système immunitaire. Avec un niveau de résistance corporelle fortement réduit, les rechutes peuvent être répétées tous les 1-2 mois. Chez les personnes relativement en bonne santé, l'herpès génital est aggravé tous les 2-3 ans ou moins.

Les symptômes

Les symptômes de l'herpès dans la zone intime des femmes et des hommes lors de stress intense, une carence en vitamines, diverses maladies infectieuses et le rhume se manifestent. La période d'incubation peut durer de 1 à 10 jours. Après quoi il y a une rougeur, un gonflement, des démangeaisons, des brûlures dans les endroits intimes.

Ainsi, les premiers signes d'herpès génital sont:

  • douleur, gonflement de la lésion;
  • augmentation de la température;
  • malaise général;
  • douleurs musculaires.

Après plusieurs jours, des éruptions spécifiques apparaissent dans la région génitale - de petites vésicules remplies d'exsudat transparent. L'apparition d'éruptions herpétiques est accompagnée d'une douleur intense empêchant le patient de mener un mode de vie habituel.

Après un certain temps, des éléments détachés de l'endroit intime ont éclaté, contribuant à la formation de vastes zones érosives-ulcéreuses. Ce type est le plus contagieux. Les plaies ouvertes sont également plus susceptibles aux infections par des bactéries ou des champignons, auquel cas leur temps de guérison augmente.

Ces formations sur les organes génitaux provoquent un très mauvais état de santé. Ils sont non seulement douloureux, mais compliquent également les soins quotidiens et l'hygiène des lieux intimes. S'ils sont proches de l'urètre, il peut y avoir un malaise lorsque vous urinez. Après un certain temps, les bulles éclatées sèchent et des plaies se forment à cet endroit. S'ils ne sont pas desserrés, ils guériront et tomberont sans laisser de traces.

À quoi ressemble l'herpès dans la zone intime, nous proposons de regarder la photo.

Herpès génital chez la femme

Les symptômes de l'herpès dans la zone intime de la femme sont généralement plus prononcés. Symptômes visibles de malaise général, l'apparition d'éruptions cutanées s'accompagne d'un œdème grave et d'une lourdeur. Les femmes ont plus souvent des démangeaisons.

Pendant les rapports sexuels, des saignements peuvent apparaître, ils deviennent beaucoup plus douloureux. En plus de l'herpès vulve, la muqueuse vaginale, le col de l'utérus, l'urètre, les cuisses et les fesses peuvent être touchés.

Herpès génital chez l'homme

Chez les hommes, l'herpès est généralement localisé sur le pénis et la surface interne du prépuce (parfois sur le scrotum, dans le périnée). Sur fond de détérioration de l'état général (sur les lieux de la défaite), la douleur et d'autres sensations désagréables apparaissent.

Lorsque l'herpès survient dans l'urètre, il y a des signes d'uréthrite - un inconfort dans l'urètre et une dysurie.

Diagnostics

Pour diagnostiquer l'herpès dans un lieu intime, vous pouvez analyser le contenu des ulcères ou des ampoules. Le contenu fluide ou ouvert de la plaie lors de l'ensemencement peut indiquer la présence d'un virus.

Les tests d'herpès génital sont effectués lorsqu'il y a suspicion de primo-infection ou lorsque des symptômes se manifestent chez la femme enceinte. Le résultat le plus précis permet d'obtenir une PCR (réaction en chaîne de la polymérase). Puisqu'il existe des maladies similaires à l'herpès génital, ses manifestations (ulcères et érosions sur les organes génitaux) ne doivent pas être auto-médicamentantes.

Comment traiter l'herpès dans la zone intime

Il faut se rappeler qu’un traitement complet de l’herpès dans un lieu intime ou tout autre lieu est impossible. Le virus reste dans le corps pour toujours. Néanmoins, un schéma thérapeutique bien choisi contribuera à éliminer les symptômes désagréables de la maladie, à accélérer la récupération de la peau et des muqueuses des endroits intimes et à réduire la fréquence des récidives.

Ils prescrivent généralement des médicaments antiviraux et des pommades à base d'acyclovir ou de moyens plus modernes tels que Famvir ou Valtrex, des pommades Zovirax ou Acyclovir et des immunostimulants Imudon et Interferon. Il existe également des combinaisons, telles que "Izoprinozin". Il est à la fois antiviral et immunostimulant.

Il est très important de consulter rapidement un spécialiste et de commencer le traitement au stade initial de l’infection par l’herpès. Ainsi, il est souvent possible d'éviter les éruptions cutanées désagréables, la formation de croûtes et le développement de complications. Pour le soulagement des démangeaisons et de la douleur causées par l'apparition de bulles remplies de liquide, d'analgésiques et d'antihistaminiques prescrits.

N'oubliez pas qu'un traitement inapproprié à la maison entraîne une complication de la situation. L'herpès peut toucher toutes les grandes zones, infecter d'autres organes et nuire gravement à la santé. Cette maladie est particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes, car non seulement une femme peut en souffrir, mais aussi un enfant en elle.

Prévention

La principale mesure préventive est la présence d’un partenaire avéré et le rejet des rapports sexuels sans promesses. Lorsque vous contactez, vous devez utiliser une protection (préservatif).

Cette mesure contribuera à réduire le risque d'infection, mais ne sera pas en mesure de l'éliminer complètement, car le virus peut se propager et affecter la peau au niveau des fesses, de l'aine et des cuisses. Même si les relations sexuelles étaient protégées, il est recommandé de traiter l'aine avec des solutions antiseptiques (par exemple, Miramistin).

Causes et symptômes de l'herpès génital

L'herpès dans un lieu intime est un problème délicat que la plupart des personnes infectées tentent de résoudre par leurs propres moyens. Mais à cause de l'ignorance de ce qu'est l'herpès et de la manière de le traiter correctement, les efforts sont vains et la situation est aggravée.

Causes de l'herpès génital

L'herpès est une infection virale à plusieurs souches. La défaite de la zone intime contribue à HSV-2.

Comment cet herpès pathogène est-il transmis? L'infection d'une personne en bonne santé se produit lors d'un rapport sexuel non protégé avec un porteur du virus ou du partenaire, l'herpès dont le corps est sous forme active. Peu importe la façon dont l’intimité se produit - les rapports sexuels vaginaux, oraux et anaux sont dangereux sans préservatif.

Les autres causes de l'apparition de cloques d'herpès dans la zone intime peuvent être:

Lorsque vous visitez des bains publics, des piscines ou des saunas, vous ne devez pas avoir peur de l’infection.

La période d'incubation de HSV-2 dure 2 à 10 jours. Moins souvent, la période de développement prend jusqu'à 26 jours. Une caractéristique de l'infection par l'herpès est considérée comme une longue période de latence.

En d’autres termes, une fois ingéré dans le système nerveux humain, site de localisation de l’agent pathogène, le HSV y reste pour toujours. Si les rapports sexuels non protégés sont suffisants pour la primo-infection, la souche doit être réactivée pour être réactivée:

  • Mauvaises habitudes
  • Affaiblissement immunitaire.
  • Sexe malpropre.
  • Situations stressantes fréquentes.
  • Manque de vitamines dans le régime.
  • Non-respect de l'hygiène personnelle.
  • Trop de refroidissement ou de surchauffe du corps.
  • Épuisement dû à une mauvaise nutrition.

Un mode de vie sain et des examens préventifs par des spécialistes peuvent prévenir les épidémies d’activité de l’herpès et prolonger les périodes de rémission.

Tableau clinique de l'herpès génital

Les symptômes vifs de la maladie sont caractéristiques de l'herpès primaire. Après 3 à 7 jours après le contact avec le colporteur, le partenaire constate une faiblesse, des frissons, une irritabilité et de la fièvre.

Puis, dans la zone périnéale, des éruptions vésiculaires spécifiques apparaissent. À mesure qu'ils grandissent et se remplissent de contenu infectieux, ils éclatent et se transforment en zones érosives sujettes à la fusion. À ce stade, l'activité de HSV-2 s'estompe - par les moyens hématogènes ou neurogènes, le pathogène est réintroduit dans les ganglions nerveux et continue son existence latente avec des rechutes périodiques.

Nous avons parlé des principaux symptômes de l'herpès dans un lieu intime et nous vous proposons maintenant une sélection de photos. Le but de la démonstration d'images - apprendre aux lecteurs à distinguer les éléments herpétiques d'une autre éruption cutanée.

Chez les hommes

Les représentants du sexe fort notent des cloques sur le tronc du pénis, le scrotum, la surface interne du prépuce. Dans certains cas, une fourche peut être recouverte d'une éruption cutanée. Les symptômes communs de l'herpès dans la zone intime chez les hommes comprennent:

Chez les femmes

Les médecins ont remarqué que chez la femme, les symptômes de l'herpès dans un lieu intime sont plus prononcés que chez les patients du sexe opposé.

Si l’infection s’est produite lors d’un rapport sexuel, au bout de 3 à 14 jours, des symptômes généraux se manifestent sous la forme de maux de tête, de fièvre, de malaises. Progressivement, la partie intime du corps est recouverte de bulles sur la base enflammée qui, après s'être auto-ouvertes, se transforment en plaies. Les patients souffrent de démangeaisons et de douleurs.

L'éruption herpétique chez les femmes apparaît dans différentes parties de la zone intime:

  • Vulve.
  • L'urètre.
  • Les cuisses
  • Les fesses.
  • Le col.
  • Muqueuse vaginale.
  • Peau d'entrejambe

La présence de vésicules virales provoque un gonflement et une rougeur de la peau et des muqueuses. Dans le périnée, il y a une sensation de pression. Le sexe devient indésirable à cause de la douleur et des pertes sanguines.

Avec la défaite de l'herpès, les symptômes du canal urétral et de la vessie chez la femme seront différents - dysurie, douleur et douleur à la miction, rétention urinaire. Les bulles dans l'herpès interne se développent dans les 7 à 10 jours. La guérison des sites ulcérés commence après 2 à 3 semaines.

L’infection par le virus de l’herpès des zones anale et périanale est due à un rapport sexuel anal non protégé avec un partenaire malade. Les nouveaux patients (hommes et femmes) signalent des saignements muqueux / de l'orifice anal et des douleurs au rectum. Visuellement, dans la région anale, on observe des ulcères et de l'érosion. À quoi ressemble l'herpès dans des endroits intimes, voir la photo ci-dessus.

Dommage de l'herpès génital

Pour les femmes, l'herpès dans un lieu intime est source de douleur et de malaise, ce qui les pousse à refuser l'intimité et provoque dépression et neurasthénie. Les muqueuses des organes génitaux se dessèchent et se craquelent. La réduction du désir sexuel chez les femmes et les hommes contribue à la douleur dans le bas de l'abdomen et dans le périnée, irradiant vers le rectum et le bas du dos.

Pour les hommes, l'herpès génital est dangereux pour la prostatite, l'urétrite, une complication de la prostatite chronique et une faiblesse importante du système immunitaire, qui ne guérit pas rapidement la maladie. Parmi les troubles sexuels, les hommes sont confrontés à la dysfonction érectile.

Le principal danger des lésions herpétiques des organes génitaux est d'augmenter le risque de développer des pathologies cancéreuses: cancer du col utérin chez la femme et cancer de la prostate malin chez l'homme.

Herpès génital chez la femme enceinte

Les symptômes de l'herpès dans la zone intime pendant la grossesse sont similaires aux changements décrits ci-dessus. Le processus se développe en tant que primaire ou secondaire. Les rechutes de HSV-2 chez les femmes enceintes sont associées à une immunité faible, typique de la période de portage.

Le danger de l'herpès pour la future mère est comme suit. Si l'infection s'est produite au cours d'un trimestre, le risque de fausse couche augmente. Mais si le fœtus prend racine, le virus agit dans une direction différente et provoque des malformations:

  • Défauts cérébraux.
  • La défaite du système nerveux central.
  • Déviations dans le développement physique.
  • Violation des fonctions visuelles et auditives.

L'infection au 3ème trimestre est marquée par la naissance d'un bébé atteint d'une maladie du cerveau ou par la naissance d'un enfant mort.

Les gynécologues donnent des prévisions favorables aux futures mères si elles ont eu un bouton de fièvre avant la conception. Danger pour les enfants de ces femmes, le virus de l'herpès n'est pas, parce que ils viennent sous la protection des anticorps maternels.

Vidéo:

Comment les femmes donnent-elles naissance à l'herpès génital? Si l'exacerbation d'une infection virale se produit peu de temps avant l'accouchement, l'enfant naît à la suite d'une césarienne. Les médecins tentent donc de le protéger de l’infection lorsqu’il passe par le canal de naissance infecté.

Certains médecins suggèrent que les femmes soient soulagées du fardeau naturellement. Pour la sécurité de l'enfant à la veille de la naissance, les mères prescrivent des médicaments antiviraux. Afin de renforcer le système immunitaire peut utiliser des immunoglobulines.

L'herpès dans la zone intime chez les femmes et les hommes: symptômes, traitement

L'inconfort dans la zone intime est un phénomène extrêmement désagréable. Les situations particulièrement dangereuses s'accompagnent de la formation d'éruptions cutanées, de cloques. Outre l'irritation locale, on peut parler d'une pathologie dangereuse provoquée par la flore virale.

Cette maladie entraîne une détérioration grave de la santé en raison de son impact négatif sur les performances physiques et mentales. La cause principale de l'un des types de pathologies vénériennes - le virus frappe les organes génitaux.

L'herpès infectieux se caractérise par le long séjour d'une infection génitale à l'état latent ou latent, lorsqu'une personne ne se rend même pas compte qu'elle est porteuse de la maladie. Le principal groupe à risque est constitué par les jeunes de moins de 30 ans sexuellement actifs et dont les relations sont irrégulières.

Symptômes de l'herpès dans la zone intime

Si le virus est caractérisé par une activité élevée, la période d'incubation est d'environ 10 jours. Un certain nombre de symptômes communs indiquent une infection:

  • Faiblesse inhabituelle, fatigue, faiblesse.
  • Fièvre, hausse des températures.
  • Douleurs musculaires, courbatures.

La prochaine étape est l'apparition de changements dans la région génitale. Il y a des différences dans la défaite des corps féminin et masculin.

Le développement de la maladie chez l'homme

L'herpès intime se manifeste par les symptômes suivants:

  • La formation de rougeur locale sur la tête du pénis. Dans le même temps, vous ressentez des démangeaisons, une sensation de brûlure et une douleur intense au repos et pendant le trajet aux toilettes.
    Localisation non caractéristique des lésions - scrotum, périnée.
  • Après deux heures, la situation s'aggrave du fait que la surface est recouverte de petits boutons et se transforme en ulcères - des bulles contenant du liquide séreux. Il peut y avoir une décharge désagréable de l'urètre.
  • En deux jours, les vésicules mûrissent et commencent à éclater, laissant derrière elles des zones ulcéreuses en pleurs dont l’irritation provoque une douleur intense. A condition que les médicaments et autres moyens d’érosion soient correctement traités, ils guérissent rapidement et se recouvrent d’une croûte sèche.

Les symptômes décrits avec une qualité médiocre ou un traitement manquant peuvent apparaître à nouveau, ce qui indique une évolution chronique. Les principales causes de rechutes - l'affaiblissement de l'immunité à la suite d'un rhume, l'hypothermie.

L'évolution de la maladie chez les femmes

Contrairement aux hommes, les femmes réagissent plus durement aux infections:

  • Les poches, les démangeaisons et les douleurs ne sont pas seulement présentes dans un lieu intime. Le virus se propage à la muqueuse vaginale, à la vulve, au col utérin, à l'urètre, à la surface fessière et aux cuisses. Un inconfort sévère conduit à l'épuisement du système nerveux.
  • Une femme a mal au bas-ventre, au bas du dos. Quelle que soit la phase du cycle, des pertes vaginales se produisent.

Le développement ultérieur répète le modèle, semblable à celui du mâle. Dans les deux semaines suivant la détection des premiers signes, une atténuation des symptômes et le passage de la maladie à une forme latente sont constatés. Caractéristique de la pathologie - rechutes fréquentes.

Causes de la lésion d'herpès

La violation provoque le deuxième type d'herpès simplex (HSV-2). Selon les scientifiques, il est possible de développer le tableau clinique et sous l’influence de HSV-1. Dans ce dernier cas, principalement le corps, le visage et les lèvres sont affectés. Les exacerbations se produisent sous l’influence d’un certain nombre de facteurs:

  • Stress prolongé
  • Infection chronique des organes internes.
  • Surchauffe ou refroidissement excessif.
  • Avitaminose due à un régime rigide, malnutrition.
  • Hygiène personnelle insuffisante.

Comment est-il transmis

L'herpès dans la zone intime chez les femmes et les hommes se caractérise par les voies de pénétration suivantes:

  1. Ménage - lors de l’utilisation de la vaisselle commune, de la literie et des serviettes.
  2. Sexuel - par contact sexuel direct. Le risque d'infection augmente si la peau ou les muqueuses présentent les dommages les moins importants (par exemple, des égratignures causées par un rasage intime).

La transmission de l'infection par le porteur se produit principalement pendant l'intimité (le danger est représenté à la fois par le sexe traditionnel et par le contact oral / anal). Ainsi que la flore pathogène est transmise au contact habituel, embrasser, s'il y a des dommages visibles aux tissus.

Une autre méthode de transmission - périnatale - implique l’infection de l’enfant au cours de l’accouchement par une mère infectée, si elle avait une pathologie à ce moment-là dans la phase aiguë.

Quel médecin contacter

Un dermatologue, un urologue, un dermatovénérologue peut diagnostiquer correctement les symptômes chez les femmes et les hommes, faire le bon diagnostic. Une conclusion préliminaire est établie sur la base du tableau clinique, puis des examens spéciaux sont prescrits:

  • ELISA ou ELISA pour la détection des anticorps dirigés contre le virus.
  • Réaction en chaîne par polymérase pour détecter l’ADN pathogène dans des échantillons de sang ou d’autres fluides biologiques.
  • Diagnostics culturels pour identifier le virus en semant du matériel dans le support préparé.

La difficulté d'établir un diagnostic à un stade précoce de la maladie est due à la similitude du tableau avec un rhume, une intoxication alimentaire et des allergies. Par conséquent, une consultation médicale aidera à éliminer ou à confirmer la maladie.

Comment traiter l'herpès dans des endroits intimes

Pour éliminer l’inconfort et la récupération rapide, planifiez un certain nombre d’activités. La liste des médicaments est déterminée en fonction du type de flore négative établi. La base du schéma - les agents antiviraux.

Les médicaments

Ils sont présentés sous forme de comprimés ou sous forme de pommades à usage externe. Pour usage interne sont:

  • Acyclovir ou ses analogues, Vivoraks, Zovirax. La posologie et le schéma posologique sont déterminés par le médecin traitant en fonction de l'état du patient. La thérapie commence aux premiers signes et se poursuit pendant une semaine. La dose quotidienne maximale est de 5 comprimés ou 1000 mg de la substance active. Un double volume est prescrit pour le déficit immunitaire confirmé.
    Des médicaments similaires sont également présentés sous forme de pommades.
  • Famvir ou Famciclovir. Différent dans le prix élevé, mais l'effet maximal en l'absence de résultat du premier groupe de médicaments. Le manque de traitement - la haute toxicité du médicament, une longue liste d’effets secondaires.
  • Valtrex ou Valaciclovir. L'ingrédient actif est un dérivé de l'acyclovir, très actif contre le virus et relativement facilement toléré par le corps humain. En règle générale, le cours est planifié sur 5 jours avec une double prise de fonds.

Si la maladie survient avec des lésions cutanées sévères et une détérioration du bien-être physique et mental, la possibilité d'administration de médicaments par voie intraveineuse est envisagée. Simultanément aux injections ou aux comprimés, les traitements externes des zones irritées sont effectués à l'aide de gels ou de pommades:

  • Panavir. Les médicaments en gel sont plus efficaces si les zones enflammées commencent à démanger. Grâce aux traitements réguliers, les éruptions cutanées ne se propagent pas, les érosions cicatrisées guérissent rapidement. La présence dans la composition de glycosides végétaux - extraits de pousses de pomme de terre - vous permet d’utiliser l’outil pendant la grossesse en planifiant un long parcours.
    Les analogues du panavir sont les Helepin, Alpizarin, Mirtoplek ayant une base naturelle.
  • Herpferon. La pommade d'herpès contenant de l'interféron, de l'acyclovir et de la lidocaïne en tant qu'ingrédients actifs résiste rapidement à la douleur et aux démangeaisons, même en cas d'évolution aiguë.

Le traitement avec des composés externes est effectué toutes les 4 heures avec une hygiène personnelle. Les immunomodulateurs qui renforcent le corps avec les vitamines C, B, le zinc et le calcium complètent les remèdes locaux et le traitement en général. Si la récurrence de la maladie est mensuelle, les immunoglobulines sont injectées par voie sous-cutanée.

Remèdes populaires

Vous pouvez choisir parmi plusieurs options pour les mélanges faits maison:

  • Le millepertuis, qui forme la pommade, soulage les symptômes lors de l'exacerbation de la maladie. La plante est écrasée et à raison de 5 cuillères à soupe combinées avec 500 ml d'huile de tournesol. Après la perfusion mensuelle et les efforts, des traitements locaux sont effectués.
  • La réglisse est utilisée pour un usage interne. La recette du bouillon est simple: verser 2 cuillères à soupe de racine coupée dans un verre d’eau bouillante, puis mettre le feu au feu et laisser bouillir pendant un quart d’heure. Ensuite, l'outil est refroidi, passé à travers un tamis et boire 50 ml 2-3 fois par jour. Vous pouvez faire des lotions locales en utilisant des tampons de coton imbibés de liquide.
  • L’huile essentielle d’agrumes, l’arbre à thé ou le produit à la bergamote sont mélangés à des pommades médicinales, des crèmes (deux gouttes suffisent) pour renforcer le désinfectant, l’effet antiseptique, l’inhibition du virus.

Fonction d'alimentation

Pour un rétablissement rapide de l'herpès intime, la liste des produits interdits comprend:

  • Tous les produits semi-finis, saucisses.
  • Les conserves
  • Magasinez des glaces, du fromage et du yaourt.
  • Sachets de thé.
  • Assaisonnements particulièrement épicés.
  • Cornflakes avec addition de mélasse d'orge.
  • Fruits de mer artificiels.
  • Bonbons à base de chocolat, soja, caramel, confiture en magasin.
  • Kvass.

Le menu comprend les positions suivantes:

  • Potages aux légumes ou aux céréales.
  • Riz, maïs, mil, bouillie de sarrasin. Leur préparation sur le lait est autorisée.
  • Produits laitiers fermentés.
  • Œufs durs, omelette à la vapeur.
  • Viande bouillie ou cuite au four.
  • Servi dans n'importe quelle forme de baies, fruits, légumes.
  • Thés faiblement brassés, gelée.
  • Au miel
  • Huiles crémeuses et végétales.
  • Pâtes sans gluten.

Prévention

Il est possible de protéger le corps et de ne pas être infecté par une infection virale, soumis à un certain nombre d'exigences:

  1. Protection appropriée du préservatif avec préservatifs. Certes, une protection à 100% ne peut être obtenue en raison de la localisation de la flore pathogène dans l'aine, sur la peau des cuisses, des fesses. Pour éliminer le moindre risque après une intimité avec un partenaire non testé, la zone inguinale est nettoyée avec la solution de Miramistin.
  2. Utilisez des articles d'hygiène personnelle à l'extérieur de la maison.
  3. Traitement opportun des lésions cutanées, y compris la zone intime, avec des antiseptiques.
  4. Renforcement des forces de protection par le durcissement, la nutrition, le rejet des mauvaises habitudes, le sport actif.

Cette dernière mesure est pertinente pour la prévention des récidives en cas d'infection.

Complications possibles

Lorsque les parties génitales semblent malsaines et que l'on soupçonne un herpevirus, il est important de réagir immédiatement à la situation, en excluant le développement de conditions dangereuses. En raison de dommages systémiques au corps, l’absence de traitement entraîne une forte inhibition de l’immunité, l’échec de tous les processus internes:

  • Chez les hommes, l'urétrite, la prostatite herpétique, les lésions aux reins et à la vessie ne sont pas exclus. En raison de récidives fréquentes, des problèmes mentaux sont observés jusqu'à un état dépressif.
  • Les femmes sont confrontées à un dysfonctionnement de la reproduction en raison de l'extension du processus sur l'utérus, les appendices. Si la flore entre dans le premier trimestre de la grossesse, il y a un risque de fausse couche ou un défaut du système nerveux, visuel et auditif du fœtus en croissance.
    Si l'infection tombe au 3ème trimestre, il est possible que le bébé soit en phase de mort intra-utérine.
  • Un autre danger pour les femmes est le risque de cancer du col utérin de l’organe reproducteur.

Avis médical

L'herpès intime étant une ruse, les délais de traitement sont inacceptables. Si la maladie a été établie plus tôt, vous ne pouvez pas vous détendre. Seules une prévention constante et une révision complète du mode de vie garantissent la guérison après le traitement.

L'herpès dans la zone intime

L'herpès dans la zone intime est diagnostiqué chez 30% des adultes.

Cependant, beaucoup ont honte de la maladie et ne consultent pas immédiatement un médecin, pensant que les symptômes disparaîtront d'eux-mêmes. Mais c'est une erreur. Un traitement tardif peut entraîner de graves complications. Pénétrant dans le corps, les particules virales affectent principalement la peau. Cependant, il peut y avoir d'autres manifestations, telles que la stase de l'urine, la stérilité. L'herpès peut également affecter le système nerveux et conduire à la dépression.

Les symptômes externes de l'herpès pubien ressemblent à une maladie vénérienne. Une personne commence à prendre des médicaments, traiter la vénéréologie, parce que timide et peur des opinions des autres. Cependant, une telle thérapie n'apportera pas un résultat positif, mais ne fera qu'aggraver la situation. Le traitement ne doit être prescrit que par un médecin qualifié.

Qu'est ce que c'est

L'herpès génital est une maladie causée par les virus de l'herpès simplex de type 1 et de type 2. Sexuellement transmise dans toutes les variantes de contacts. Le premier type de virus est la cause de la manifestation initiale de l'herpès génital, les cas répétés sont presque toujours causés par le second type de virus. Le traitement de l'herpès génital vise à éliminer les symptômes de la maladie, car il est presque impossible d'éliminer complètement le virus.

Causes de l'herpès

L'herpès génital est une maladie virale contagieuse qui affecte les muqueuses et la peau des organes génitaux humains. L'herpès génital est responsable du virus HSV de type 2, qui appartient au groupe vénéréologique. Entrant dans le corps humain pour la première fois, l'herpèsvirus est introduit dans l'appareil génétique et y reste pour toujours.

Le groupe à risque comprend les jeunes âgés de 18 à 35 ans.

La maladie est extrêmement commune. Les porteurs inactifs du virus de l'herpès représentent des millions de personnes sur notre planète. Avec une diminution de l'immunité globale due à l'affaiblissement du corps avec l'hypothermie, une maladie, une surcharge physique ou des situations stressantes, le virus est activé. La maladie virale devient aiguë. Chez les jeunes infectés dont l’immunité est suffisamment forte, l’exacerbation de l’herpès génital se produit 1 fois sur 3 ans.

Il est nécessaire d'énumérer les principales causes de l'herpès génital. Ceux-ci incluent:

  • la promiscuité;
  • manque de protection contre les contacts sexuels;
  • manque d'hygiène personnelle;
  • l'utilisation de biens communs;
  • infection d'une femme enceinte.

Les moyens suivants sont considérés comme des moyens fréquents de propagation du virus:

  • sexuelle (génitale, anale, orale);
  • périnatale (de la mère infectée au nouveau-né);
  • ménage (contact et sans contact);
  • inoculation (auto-infection - transfert indépendant de l'infection aux organes génitaux).

Le virus de l'herpès génital sortant du corps humain vit très peu de temps. L'infection par des gouttelettes en suspension dans l'air est donc pratiquement impossible.

L'herpès dans la zone intime chez les femmes: symptômes

Si l'herpès génital survient chez une femme (voir photo), les symptômes seront plus prononcés. Une douleur considérable est ressentie, les grandes et petites lèvres gonflent fortement. L'herpès dans la zone intime chez les femmes s'étend à la vulve, puis se déplace le long du canal urinaire et provoque une urétrite. La promotion des organes génitaux dans les cas les plus difficiles conduit à une infection du col de l'utérus et de l'utérus lui-même, le développement de l'infertilité. Une éruption cutanée douloureuse se produira à l'intérieur des cuisses, dans le périnée, autour de l'anus.

Les femmes sont plus susceptibles aux infections car elles ont une zone externe plus large des muqueuses, un canal urinaire plus large. Ils ressentent une douleur intense, les rechutes se produisent plus souvent.

Avec l'exacerbation de l'herpès dans les zones intimes de la femme pendant les rapports sexuels, du sang peut être libéré du tractus génital. Si l'urètre est infecté, du pus apparaît dans l'urine.

L'herpès pendant la grossesse

Cependant, la maladie représente un grave danger pendant la grossesse, car le virus est susceptible de pénétrer dans le fœtus pendant la grossesse même ou lors de l'accouchement. L'infection par l'herpès est très dangereuse pour le nouveau-né et peut entraîner sa mort, voire des lésions oculaires graves. Si le risque d'infecter un bébé pendant l'accouchement est très élevé, vous devez alors recourir à la césarienne. La situation est compliquée par le fait que la prise d'antiviraux au cours du premier trimestre de la grossesse est interdite.

Herpès dans la zone intime chez les hommes: symptômes

Avec la manifestation de symptômes chez les hommes (voir photo), les premières rougeurs et éruptions cutanées apparaissent sur le pénis et sur la surface interne de la chair. Ensuite, étendez-vous (rarement) sur le scrotum, le périnée, à l'intérieur des cuisses. La boursouflure n'est pas typique.

Ils sont moins caractéristiques de l'infection de l'urètre - urétrite, dans laquelle il y a un changement diffus dans l'urine, parmi les conséquences possibles - la prostatite.

Quel est le danger? Complications possibles

L’herpès psychosomatique est tel que les effets d’une maladie peuvent nuire à la santé mentale d’une personne. Le malade ressent le plus fort inconfort mental, il souffre souvent de dépressions, de dépressions nerveuses, alternant avec l'apathie.

En termes physiologiques, l'herpès est chargé de:

  • la formation de fissures hémorragiques dans les muqueuses des organes génitaux et de l'anus. En plus de la douleur, il interfère avec la vie sexuelle normale, causant des problèmes dans la famille
  • douleurs sévères dans le bas de l'abdomen, qui sont causées par l'herpès du système nerveux périphérique. La douleur peut être donnée dans le périnée et dans le rectum;
  • diminution de l'immunité à la suite de rechutes constantes. Pour cette raison, le corps devient sans défense contre d'autres infections;
  • chez les hommes, l'apparition d'urétrite, de prostatite, de cystite;
  • dommages au système nerveux - le développement de l'encéphalite, la méningite;
  • libido réduite, ce qui provoque des difficultés dans les relations avec le sexe opposé.

Les conséquences particulièrement graves de la maladie sont l'herpès du nouveau-né, qui survient si l'enfant est infecté pendant la grossesse de la mère ou pendant l'accouchement.

Une maladie dangereuse peut entraîner la mort d'un bébé ou l'apparition de troubles neurologiques complexes, de lésions du foie et de maladies cardiaques.

Diagnostics

Le diagnostic d'un cours typique n'est pas difficile pour un spécialiste expérimenté - sur la base de l'historique, de l'examen des zones touchées. Cependant, dans la plupart des cas, la pathologie se déroule sans clinique caractéristique. Les patients peuvent se plaindre d'hyperhémie de la peau des organes génitaux, de fissures douloureuses, de démangeaisons sans formation de papules contenant du liquide.

Ensuite, un certain nombre de méthodes de laboratoire sont utilisées pour déterminer la maladie génitale. Le matériau utilisé est tout fluide biologique humain (urine, sang, salive, liquide lacrymal, sperme). Prenez en grattant la membrane muqueuse de l'urètre ou du canal cervical, du vagin, du col utérin.

Méthodes de laboratoire - culture bactériologique, immunofluorescence directe (PIF), réaction en chaîne de la polymérase (PCR), dosage immuno-enzymatique (ELISA).

Des études telles que la colposcopie, l’immunogramme, le test de dépistage du VHS spécifique de la glycoprotéine immunologique au G peuvent également être utilisées.

Comment et quoi traiter l'herpès dans la zone intime?

Chez les hommes et les femmes, le traitement de l'herpès à la maison devrait commencer par la cessation du contact sexuel. C'est au stade aigu, lorsque des éruptions cutanées apparaissent, que la maladie est transmise au partenaire avec une probabilité de près de cent pour cent.

Le régime de traitement prescrit par le médecin, il peut inclure:

  1. Thérapie antivirale.
  2. L'utilisation de produits locaux (crèmes, pommades, lotions).
  3. Réception de moyens de renforcement de l'immunité.
  4. Les méthodes traditionnelles de traitement s'ajoutant aux procédures médicales traditionnelles.

Un traitement complet, commençant par le traitement de la phase aiguë, peut prendre environ 3 mois. Si vous suivez toutes les recommandations du médecin, vous pouvez vous assurer que le virus "tombe en hibernation" et que les rechutes seront rares.

Comprimés à usage interne

Toutes les préparations en comprimés peuvent être divisées en plusieurs groupes: anti-herpétiques, immunomodulateurs et agents pour supprimer l’activité du virus. Dans le même temps, les médicaments antiherpétiques possèdent les propriétés les plus efficaces, les autres étant utilisés comme moyen auxiliaire de se débarrasser de l’herpès dans des lieux intimes.

Les anti-herpétiques empêchent la propagation des virions, des particules virales, ce qui bloque tout développement ultérieur de la maladie. Le cours et la posologie sont choisis en fonction de la gravité de la maladie et des caractéristiques du corps:

  1. Traitement avec "Acyclovir" et ses analogues: "Zovirax", "Virolex". Accepté selon le schéma: 200 mg à la réception, 5 fois par jour.
  2. Thérapie avec "Valaciclovir" et ses analogues: "Valtrex", "Virdel". À 500 mg le matin et le soir.
  3. La nomination de "Famciclovir" et ses dérivés: "Famvir", "Famicivir" 250 mg 3 fois par jour.

La thérapie à l'interféron est utilisée pour supprimer l'activité du virus tout en augmentant simultanément les défenses de l'organisme. Ceux-ci incluent:

Les immunomodulateurs sont utilisés pour stimuler le système immunitaire en accélérant la maturation des leucocytes sanguins:

Le panavir est considéré comme un médicament à large spectre, il est utilisé pour traiter divers types d’infections herpétiques. Renforce la résistance aux infections, protège contre les virus. Introduit par voie intraveineuse. Fabriqué à partir de pousses de pommes de terre.

Pommade et crème d'herpès

Lors d'un traitement externe, les médecins recommandent des procédures à domicile pour l'herpès local avec des antiviraux pour l'herpès de la zone intime. Leur action est locale, accélère le processus de guérison naturelle des tissus blessés, soulage les démangeaisons et brûlures graves, le gonflement et la rougeur de la peau.

Voici la pommade la plus efficace et la moins chère, ainsi que la crème pour l'herpès dans un lieu intime:

  1. Acyclovir Le composant actif du même nom agit délibérément sur le site de la pathologie, détruit la flore pathogène et accélère la régénération des tissus après le traitement de la zone intime. Il est recommandé d’appliquer la pommade 3 à 4 fois par jour, jusqu’à disparition complète des symptômes. Avantages - le médicament n’est pas absorbé dans la circulation systémique, un traitement productif pendant la grossesse par Acyclovir est possible.
  2. Panavir. Les ingrédients actifs sont des glycosides de plantes, dérivés des pousses de pommes de terre nouvelles. La crème est autorisée pendant la grossesse, ne provoque pas d'effet de dépendance. Appliquer sur la zone intime du médicament peut être jusqu'à 5 - 6 fois. Avantages - pas d'effet d'accoutumance, utilisation pratique.
  3. Zovirax Traite efficacement l'herpès lorsqu'il est utilisé à l'extérieur. Cours - jusqu'à 10 jours. Zovirax est prescrit pour le traitement des zones intimes jusqu'à 5 - 6 fois par jour. Avantages - action douce, prix abordable.
  4. Herpferon. La préparation combinée contient de l’interféron, de l’acyclovir et de la lidocaïne dans la composition chimique. Le médicament soulage efficacement les douleurs vaginales, les démangeaisons et les brûlures. Recommander une pommade pour les exacerbations afin de soulager la douleur aiguë. L'utilisation de la drogue est autorisée jusqu'à 5 - 6 fois par jour. Avantages - pas d'effet d'accoutumance, possibilité de traitement pendant la grossesse.

Il est important de comprendre qu'une infection par un agent pathogène est transmise sexuellement. Par conséquent, un traitement efficace commence par le rejet temporaire des rapports sexuels et de la prise de pilules. À l'avenir, pour le traitement des bulles et l'élimination des rougeurs, des crèmes et des gels médicinaux sont également utilisés, ce qui permet de traiter la région de l'aine 5 à 6 fois par jour. Il n’est pas possible de guérir complètement la maladie caractéristique de cette manière, mais la dynamique positive dans la composition de la thérapie combinée est fournie.

Des bougies

Un bon effet thérapeutique est donné par des bougies d'herpès dans des endroits intimes. Ils ont un bon effet immunostimulant et antiviral. En raison de la dissolution et de la pénétration rapides des substances actives dans les vaisseaux, l'effet thérapeutique devient perceptible très rapidement. Le plus souvent, des bougies pour l'herpès sont prescrites aux patients pédiatriques. Les moyens les plus populaires de ce groupe, qui peuvent être achetés à la pharmacie, sont:

  • Viferon.
  • Panavir.
  • Hexion
  • Genferon.
  • Suppositoires de bétadine.
  • Galavit.
  • Kipferon.

Lors de la récurrence d'une infection virale, les médecins prescrivent le plus souvent des suppositoires Polyoxidonium.

Manières folkloriques

Vous pouvez choisir parmi plusieurs options pour les mélanges faits maison:

  1. Le millepertuis, qui forme la pommade, soulage les symptômes lors de l'exacerbation de la maladie. La plante est écrasée et à raison de 5 cuillères à soupe combinées avec 500 ml d'huile de tournesol. Après la perfusion mensuelle et les efforts, des traitements locaux sont effectués.
  2. La réglisse est utilisée pour un usage interne. La recette du bouillon est simple: verser 2 cuillères à soupe de racine coupée dans un verre d’eau bouillante, puis mettre le feu au feu et laisser bouillir pendant un quart d’heure. Ensuite, l'outil est refroidi, passé à travers un tamis et boire 50 ml 2-3 fois par jour. Vous pouvez faire des lotions locales en utilisant des tampons de coton imbibés de liquide.
  3. L’huile essentielle d’agrumes, l’arbre à thé ou le produit à la bergamote sont mélangés à des pommades médicinales, des crèmes (deux gouttes suffisent) pour renforcer le désinfectant, l’effet antiseptique, l’inhibition du virus.

Il faut bien comprendre qu'il est impossible de guérir l'herpès avec ces recettes. Ils aideront seulement comme traitement symptomatique.

Directives nutritionnelles

Pour un rétablissement rapide de l'herpès intime, la liste des produits interdits comprend:

  • Tous les produits semi-finis, saucisses.
  • Les conserves
  • Magasinez des glaces, du fromage et du yaourt.
  • Sachets de thé.
  • Assaisonnements particulièrement épicés.
  • Cornflakes avec addition de mélasse d'orge.
  • Fruits de mer artificiels.
  • Bonbons à base de chocolat, soja, caramel, confiture en magasin.
  • Kvass.

Le menu comprend les positions suivantes:

  • Potages aux légumes ou aux céréales.
  • Riz, maïs, mil, bouillie de sarrasin. Leur préparation sur le lait est autorisée.
  • Produits laitiers fermentés.
  • Œufs durs, omelette à la vapeur.
  • Viande bouillie ou cuite au four.
  • Servi dans n'importe quelle forme de baies, fruits, légumes.
  • Thés faiblement brassés, gelée.
  • Au miel
  • Huiles crémeuses et végétales.
  • Pâtes sans gluten.

Prévention

La prévalence du virus ne signifie pas qu'il ne devrait pas être protégé de l'infection. En fait, l'herpès génital est l'une des maladies vénériennes et se transmet principalement au cours de l'intimité. Il convient de rappeler que les moyens de contraception constituant une barrière, bien qu’ils réduisent le risque d’infection, ne la rendent toutefois pas nulle. Par conséquent, le moyen le plus sûr de vous protéger de l’infection est d’avoir un partenaire régulier. Il convient de noter qu'il existe des moyens préventifs de protection contre l'infection par l'herpès pendant les rapports sexuels, tels que la Bétadine et le Panavir. Cependant, ils ont des contre-indications et ne donnent pas non plus de garantie absolue.

Il faut se rappeler que le virus peut également être trouvé sur une autre peau, les lèvres et le visage. Par conséquent, les contacts avec d’autres personnes, et en particulier avec les enfants, devraient être minimisés. Nous ne devons pas oublier la voie domestique de l’infection, vous ne devez donc pas utiliser les moyens hygiéniques habituels (serviettes, etc.) avec d’autres personnes, si vous ne savez pas avec certitude si ces personnes sont infectées par un virus ou non.

Dans le même cas, si un virus est déjà présent dans le corps, cette personne doit alors prendre des mesures pour éviter le développement d'une rechute de la maladie. Il s'agit d'un renforcement constant de l'immunité, du traitement des infections concomitantes, d'un mode de vie sain, d'une bonne nutrition et d'un minimum de stress.

Comment traiter l'herpès dans la zone intime?

L'herpès dans la zone intime doit être traité rapidement, de manière exhaustive, sous la supervision d'un médecin expérimenté, afin d'éviter une récurrence de la maladie et d'autres conséquences désagréables. Vous devez tout savoir sur la maladie spécifiée: les causes de l'apparition et les modes de propagation, les symptômes, les différentes méthodes de traitement et les mesures préventives.

Causes de l'herpès génital

L'herpès génital est une maladie virale contagieuse qui affecte les muqueuses et la peau des organes génitaux humains. L'herpès génital est responsable du virus HSV de type 2, qui appartient au groupe vénéréologique. Entrant dans le corps humain pour la première fois, l'herpèsvirus est introduit dans l'appareil génétique et y reste pour toujours.

Le groupe à risque comprend les jeunes âgés de 18 à 35 ans.

La maladie est extrêmement commune. Les porteurs inactifs du virus de l'herpès représentent des millions de personnes sur notre planète. Avec une diminution de l'immunité globale due à l'affaiblissement du corps avec l'hypothermie, une maladie, une surcharge physique ou des situations stressantes, le virus est activé. La maladie virale devient aiguë. Chez les jeunes infectés dont l’immunité est suffisamment forte, l’exacerbation de l’herpès génital se produit 1 fois sur 3 ans.

Il est nécessaire d'énumérer les principales causes de l'herpès génital. Ceux-ci incluent:

  • la promiscuité;
  • manque de protection contre les contacts sexuels;
  • manque d'hygiène personnelle;
  • l'utilisation de biens communs;
  • infection d'une femme enceinte.

Les moyens suivants sont considérés comme des moyens fréquents de propagation du virus:

  • sexuelle (génitale, anale, orale);
  • périnatale (de la mère infectée au nouveau-né);
  • ménage (contact et sans contact);
  • inoculation (auto-infection - transfert indépendant de l'infection aux organes génitaux).

Le virus de l'herpès génital sortant du corps humain vit très peu de temps. L'infection par des gouttelettes en suspension dans l'air est donc pratiquement impossible.

Symptômes de l'herpès génital chez l'homme et la femme

Les symptômes externes de l'herpès génital n'apparaissent pas immédiatement après l'infection. Les premiers signes de maladie peuvent être:

  • petit gonflement dans les endroits intimes;
  • irritabilité;
  • une légère augmentation de la température corporelle.

Souvent intéressé par l'apparence possible de l'herpès dans des lieux intimes. La période d’incubation, selon l’état du système immunitaire du patient, peut durer jusqu’à 7 à 10 jours. Après cela, les symptômes spécifiques externes de l'herpès commencent à apparaître. Ceux-ci incluent:

  • rougeur de la peau au site d'infection;
  • démangeaisons sévères de la peau;
  • l'apparition de petites bulles avec un liquide clair à l'intérieur;
  • ganglions lymphatiques enflés dans l'aine;
  • augmentation de la température corporelle.

Quelques jours plus tard, les bulles contenant le liquide ont éclaté, une formation érosive douloureuse se produit à leur place. Après environ 5 à 7 jours, l'érosion se dessèche d'elle-même, formant une croûte. Après la disparition des croûtes dans un lieu intime, les patients présentent une tache brun clair.

Il convient de noter que les symptômes externes de cette maladie apparaissent beaucoup plus rapidement et plus clairement lors de diverses maladies infectieuses, rhumes, béribéri, situations stressantes.

Combien de temps peut durer la période aiguë d'herpès génital? En l'absence de traitement approprié, la période aiguë de la maladie avec des manifestations externes en 3-4 semaines se transforme en une forme chronique de la maladie.

La localisation de l'herpès génital chez l'homme est souvent le prépuce, le scrotum, la face interne des cuisses, le rectum et l'anus. Dans les formes graves, l'infection peut pénétrer dans le système urogénital, déclenchant le développement d'une pyélonéphrite, d'une prostatite, d'une urétrite et de l'impuissance.

Les symptômes de l'herpès génital viral chez les femmes sont plus forts et plus lumineux que chez les hommes. Après quelques jours, des éruptions vésiculaires s'ajoutent au malaise général dans la région des petites lèvres et des grandes lèvres, du vagin, du périnée et du col de l'utérus. Souvent, les jeunes femmes qui ont une vie sexuelle active, il y a l'herpès génital dans la région de l'aine. L'infection peut provoquer l'apparition de maladies désagréables telles que la cystite, l'inflammation des ovaires, la candidose, etc.

Parfois, les symptômes de l'herpès génital sont absents. Une personne est dangereuse pour les autres, sans le savoir.

Médicaments systémiques et locaux pour le traitement

Avant de commencer le traitement de l'herpès dans la zone intime, vous devez procéder à un diagnostic approfondi de la maladie. Il est important de distinguer la pathologie d'autres maladies sexuellement transmissibles présentant des symptômes similaires.

Un diagnostic précis du patient peut être effectué après les activités suivantes:

  • analyse du contenu des bulles;
  • ensemencer du matériel en culture cellulaire;
  • RIF;
  • PCR, etc.

Après avoir posé un diagnostic précis, vous devriez apprendre à traiter l'herpès dans des endroits intimes. L'automédication ne donnera pas les résultats nécessaires, elle ne fera qu'aggraver la situation.

Le virus de l'herpès, une fois dans le corps humain, est introduit dans l'ADN et y reste pour toujours. Il est impossible de guérir complètement l'infection virale spécifiée. Par conséquent, les objectifs principaux des mesures thérapeutiques doivent être pris en compte:

  • formation d'une immunité fiable chez le patient;
  • élimination des signes de la maladie;
  • la création pour le virus de conditions défavorables qui empêchent sa reproduction.

Le traitement de l'herpès génital doit être complet, associant un traitement médicamenteux systémique à des préparations topiques.

L'herpès sur un lieu intime est bien réprimé par les médicaments antiviraux suivants:

Ces médicaments sont utilisés sous la forme de comprimés prescrits par le médecin traitant pendant 10 jours. Avec des médicaments systémiques, généralement dans le traitement de l'infection en utilisant des remèdes locaux sous forme de gels, pommades, crèmes. À l'accession de l'infection secondaire est effectué le traitement antibactérien.

Comment traiter l'herpès dans la zone intime avec des préparations locales? Un médicament prescrit est appliqué plusieurs fois par jour sur la zone touchée du corps. Les onguents suivants ont prouvé leur efficacité:

Les préparations d'action locale bien inhiber l'activité du virus de l'herpès, soulager l'inflammation, éliminer les démangeaisons et l'enflure. Une réaction allergique peut constituer une contre-indication à leur utilisation.

L'herpès dans un endroit intime ne vous permet pas d'avoir une vie sexuelle complète. Pour éliminer rapidement les symptômes de la maladie, la pharmacothérapie est souvent associée aux méthodes de traitement modernes: plasmaphérèse, irradiation du sang avec un laser, etc.

Renforcer l'immunité dans le traitement de

Une partie intégrante du traitement de l'herpès génital consiste à augmenter l'immunité du corps. Avant de commencer le traitement, l’état immunitaire du patient est déterminé. En fonction de cela, le médecin choisit des préparations spéciales, des immunomodulateurs, pour former une réponse immunitaire et supprimer l’activité du virus.

L’herpès génital est traité à l’aide des immunomodulateurs suivants dans le cadre d’une thérapie complexe:

  • Cycloferon;
  • Genferon;
  • Le viferon;
  • Lavamax;
  • Immunofan;
  • Panavira et autres

Chacun de ces médicaments a ses propres contre-indications à prendre en compte pendant le traitement. Avec la récurrence de la maladie prescrite sous forme de comprimés immunomodulateurs efficaces Panavir, Lavomax. Panavir est utilisé avec une extrême prudence par les personnes atteintes de maladies de la rate et des reins. Réception Lavomax est interdit aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants et aux adolescents de moins de 18 ans.

L’administration simultanée d’immunoglobulines augmente considérablement l’effet du traitement aux antiviraux. Pour augmenter la résistance corporelle globale du patient, des injections de vitamines B1 et B6 sont souvent prescrites.

En cas d’herpès récurrent, le vaccin antiviral Herpovax ou Vitagerpavac est administré tous les six mois et un traitement suppressif est prescrit.

Il est important de traiter l'herpès génital en même temps aux deux partenaires sexuels. Le sexe est interdit pendant toute la durée du traitement.

Traitement de l'herpès génital chez la femme enceinte

Une forme aiguë d'herpès génital ou une rechute de la maladie pendant la grossesse peut nuire à la santé du fœtus.

Avec le développement de cette pathologie chez une femme enceinte en début de grossesse, une fausse couche peut survenir, de graves lésions du système nerveux central du fœtus, diverses cardiopathies, une pneumonie, des malformations physiques et d'autres pathologies surviennent chez le fœtus.

Augmente de manière significative le risque d'infection de l'enfant à naître par la mère malade au cours des dernières semaines de la grossesse et pendant le travail. Cela provoque de nombreuses malformations graves chez l'enfant. Pour éviter d'infecter l'enfant lors du passage du canal utérin, le médecin prescrit une césarienne.

Si un herpès génital est détecté, une femme doit être traitée à n'importe quel stade de la grossesse. Les médicaments antiviraux (Acyclovir, Zovirax, Panavir, etc.) doivent être utilisés avec beaucoup de prudence, car peut causer de graves dommages au fœtus.

Comme vous le savez, au cours de la grossesse, l’immunité de la mère est considérablement réduite et le risque d’exacerbation de l’herpès génital est multiplié par plusieurs. La patiente doit être constamment surveillée de près par un spécialiste et toute la grossesse doit être soumise à tous les tests nécessaires à la recherche de la présence du virus dans le corps. Une femme, pour éviter le développement de cette maladie, doit respecter toutes les mesures préventives.

Recommandations utiles des médecins dans le traitement de l'herpès génital

En suivant un certain nombre de recommandations simples de spécialistes lors de la détection des premiers signes d'herpès génital en soi, on peut considérablement soulager l'évolution de la maladie, éviter des complications dangereuses et réduire le risque d'infection pour ses proches et ses amis.

Le comportement correct dans le traitement de l'herpès génital est le suivant:

  1. Lorsque les premières manifestations de la maladie se produisent, consultez un médecin.
  2. Il est nécessaire de suivre strictement toutes les recommandations du médecin traitant.
  3. Il est nécessaire d'augmenter votre immunité par tous les moyens: immunomodulateurs prescrits par un médecin, nutrition adéquate, promenades au grand air, etc.
  4. Lorsqu'une éruption cutanée apparaît dans la zone intime, seuls des sous-vêtements en coton doivent être portés afin de garantir une circulation d'air normale et de favoriser une guérison active.
  5. Respecter scrupuleusement les règles d'hygiène personnelle afin d'éliminer complètement la propagation involontaire de l'infection.
  6. Toute la période de la phase aiguë de la maladie interdit tout contact sexuel et, à l'avenir, il faudra utiliser des préservatifs.
  7. En consultation avec votre médecin, vous pouvez utiliser la médecine traditionnelle.

Avec l'aide de remèdes populaires, il est impossible de faire face à l'activité du virus de l'herpès. Mais avec leur aide, vous pouvez éliminer les symptômes désagréables de la maladie: inflammation, démangeaisons, douleur, inconfort, etc. Avec l'utilisation constante de certaines plantes médicinales, vous pouvez augmenter la résistance du corps, mettre de l'ordre dans le système immunitaire. Parmi les remèdes populaires, leur efficacité dans le traitement de l'herpès génital est différente:

Les décoctions, les infusions, les thés, les teintures à base d'alcool de ces plantes médicinales doivent être pris par voie orale. Il n'est pas souhaitable que cette pathologie fasse des applications, car toute exposition peut affecter négativement la membrane muqueuse sensible de l'endroit intime.

La prévention de l’herpès génital à l’avenir repose sur le rejet des rapports sexuels présomptueux, l’utilisation de préservatifs et l’hygiène personnelle.

Conclusion sur le sujet

Ainsi, l'herpès génital, en tant que maladie sexuellement transmissible désagréable, exige le respect de toutes les recommandations du médecin pendant le traitement et une prévention efficace à l'avenir.

Une Autre Publication Sur Les Allergies

Comment enlever les cicatrices de l'acné sur le visage à la maison

Les cicatrices sur le visage de l'acné restent de l'adolescence, de sorte que le syndrome post-acnéique est caractéristique de nombreuses personnes.


Traitement des furoncles à la maison

Les furoncles sont l'une des maladies inflammatoires de la peau les plus courantes.Malgré leur innocuité apparente, ils peuvent être une source de graves problèmes de santé si leur traitement est négligé.


S'il est nécessaire ou non d'utiliser des antibiotiques pendant les furoncles

La furonculose est l'une des maladies de la peau les plus désagréables: en plus des problèmes esthétiques, elle peut entraîner le développement de complications purulentes graves - méningite, sepsis, phlegmon.


Acné (acné sur le visage et le corps)

L'acné (acné, acné) est une maladie inflammatoire chronique des glandes sébacées résultant de leur blocage et de la production accrue de sébum.Causes de l'acnéLes facteurs suivants jouent un rôle dans la formation d'anguilles communes: