Un diagnostic populaire est la dermatite allergique, ses symptômes et son traitement chez l’adulte.

Une réaction allergique est une réponse atypique du système immunitaire d’une personne à une maladie qui ne provoque généralement pas une telle réaction de l’organisme. Ce qui provoque une allergie: une substance, un produit, un composé chimique, le froid, la lumière du soleil, est un allergène. Si une personne entre en contact avec son allergène, les symptômes d'une allergie peuvent apparaître sur la peau, provoquant sa maladie inflammatoire, la dermatite.

Dermatite allergique et traitement chez l'adulte

Si, au cours d'une dermatite normale, la peau subit des dommages directs résultant d'influences extérieures (frottement, pression, action de basses ou hautes températures), il s'ensuit un processus complexe entraînant la formation d'anticorps à l'origine de manifestations cliniques variées.

Les anticorps formés après la pénétration d'un allergène dans le corps provoquent la libération d'histamine et de substances similaires et provoquent diverses lésions cutanées. Peu importe la concentration de l'allergène, le facteur décisif pour le développement de la maladie est le degré de sensibilité (sensibilisation) de l'organisme à l'antigène. Le traitement de la dermatite allergique chez l’adulte implique un diagnostic sous forme d’échantillons de l’allergène qui l’a provoquée.

La dermatite allergique ne survient pas soudainement, elle se développe dans les 2-3 semaines qui suivent une exposition à un allergène fort et, pour un irritant faible, cela peut prendre des mois, voire des années.

Dans les cas aigus, la dermatite passe par plusieurs étapes:

  • Stade érythémateux lors de l'apparition d'une tache rougeâtre et enflée
  • Stade vésiculaire ou bulleux, lorsque de petites bulles apparaissent, ou de grandes cloques qui s'ouvrent pour former des croûtes et une érosion cutanée
  • Au stade nécrotique, lors de la dégradation des tissus, des ulcères se forment, marquant longtemps

Vous pouvez également être intéressé par:

Types de dermatite atopique

La dermatite allergique a plusieurs types qui ont une cause d’occurrence différente.

Les principaux types de dermatites sont les allergies de contact, les allergies toxiques, les atopiques et les neurodermites.

La dermatite allergique de contact est provoquée par une substance qui irrite directement la peau par contact direct, en cas d'intolérance individuelle à cet irritant. Les irritants universels sont des produits chimiques agressifs tels que les acides et les bases, les plantes toxiques (sumac, euphorbe, dieffenbachia, etc.). La photo de dermatite de contact allergique de ses manifestations montre clairement la profondeur des lésions cutanées.

La dermatite allergico-toxique se manifeste après la pénétration de l'allergène dans l'organisme de différentes manières: à travers la peau, les systèmes respiratoire et digestif, à la suite d'injections. Les allergènes peuvent être des aliments, des cosmétiques, des produits chimiques ménagers, des médicaments, la lumière du soleil. Il se manifeste le plus souvent sous la forme d'urticaire, aggravée dans les cas difficiles par un œdème de Quincke, dangereux pour la vie humaine.

La dermatite atopique (neurodermatite) est transmise au niveau des gènes, la prédisposition est héréditaire, bien que l'allergène de chaque génération puisse être différent. Pour sa manifestation doit coïncider des facteurs tels que la pathologie du système nerveux, l'exposition aux allergènes et les températures élevées ou basses. Pour ce type de dermatite atopique exacerbations fréquentes, le passage à un cours chronique.

Dermatite allergique provoque

Déterminer avec précision la cause principale de la dermatite allergique n'est toujours pas possible, les causes de cette maladie peuvent être:

  • Exposition à des stimuli physiques: pollen de plantes, poussière de maison, poils d'animaux, rayonnement solaire, basses températures.
  • Produits chimiques et leurs combinaisons: médicaments, plastiques, métaux lourds, formaldéhyde, acides, alcalis, colorants pour tissus.
  • Produits chimiques ménagers, cosmétiques décoratifs, parfums, crèmes, déodorants.
  • Préparations à base d'herbes, d'ingrédients naturels.
  • Pathologie du système nerveux, stress, problèmes psychologiques.
  • Prédisposition héréditaire
  • Environnement écologiquement défavorable.
  • Conservateurs dans la composition des produits.
  • Exposition à des huiles essentielles ou à la sève des plantes: ascension dans le dos, panais, tabac, ortie, semis, renoncule.

Tous ces allergènes peuvent agir longtemps sans se manifester.

De l'état d'immunité dépend de la rapidité de la réaction de l'organisme, la prédisposition héréditaire d'une personne accélère la réaction.

Avant d'apprendre à traiter une dermatite allergique, il est utile de se familiariser avec ses manifestations.

Symptômes, manifestations de contact et dermatite allergique toxique

Dans tous les types de dermatites atopiques, les symptômes se caractérisent par des éruptions cutanées, des rougeurs de la peau, des démangeaisons et des brûlures. Des symptômes supplémentaires peuvent apparaître:

  • Dans les cas de dermatite de contact allergique, le traitement vise le plus souvent à éliminer l'amincissement de la peau et les manifestations eczémateuses des mains et des doigts, qui sont exacerbés lors du lavage des mains, à l'aide de nettoyants et de détergents. Ils sont précédés de l’apparence d’un point rouge gonflé et de bulles au contenu transparent.
  • Une dermatite allergique sur le visage peut apparaître sous forme de zones pâles sur la peau autour du nez, des yeux et de la bouche en raison d'un dysfonctionnement des capillaires. Ce type de dermatite est exacerbé pendant la saison froide.
  • Causes et symptômes de la dermatite de contact allergique. Apparaît après le contact avec diverses plantes, peut simultanément se manifester par un œdème, un érythème, une éruption cutanée, des papules, des vésicules. Ils ont la forme de feuilles, de fleurs ou de caractères linéaires sous la forme de tiges.
  • La dermatite allergique toxique peut se manifester par de la fièvre, des douleurs musculaires et articulaires et des maux de tête. Le même irritant toxique provoque différents symptômes chez différentes personnes.

Toxidermia après la prise d'antibiotiques se manifeste par une desquamation de la peau, l'apparition de vésicules et par la prise de sulfonamides - un érythème au niveau de l'aine et des mains.

Comment traiter la dermatite allergique chez l'adulte

Il est nécessaire de commencer le traitement de la dermatite atopique en déterminant l’irritant qui a provoqué l’allergie par la méthode des tests cutanés. Le contact avec l'irritant est limité au maximum, un traitement général est mis en place pour désensibiliser le corps et un traitement local minimise les symptômes et les manifestations de la dermatite.

Traitement systémique

Des antihistaminiques sont prescrits (Suprastin, Pipolfen, Zodak, Claritin).

Traitement local

Appliquez localement sur les zones affectées avec des glucocorticoïdes (prednisolone, hydrocortisone), si l'infection s'est jointe - utilisez une pommade avec des antibiotiques (tétracycline, érythromycine, héliomycine). Vous pouvez traiter la peau avec une solution de bleu de méthylène ou de vert brillant.

Traitement de la dermatite sur le visage et les mains

Pour le traitement de la dermatite allergique sur les mains peut être appliqué une pommade pour la dermatite allergique: Panthénol, Bepanten, Elidel, Skin-cap. Une petite quantité de pommade doit être appliquée sur la zone touchée 3 à 4 fois par jour.

Pour le traitement de la dermatite atopique du visage, Lorinden, Flucinere, Celestoderm B peut être utilisé pour protéger la peau du visage des démangeaisons et de l’inflammation. Efficace contre les manifestations de l'allergie thaïlandaise KelaLotion, qui est appliquée 2 à 3 fois par jour.

Traitement de la dermatite pendant la grossesse

Au cours de la grossesse, les manifestations allergiques chez la plupart des femmes deviennent "non" en raison de modifications du fond hormonal du corps. Cependant, chez la femme enceinte, une dermatite allergique peut également survenir. La liste des médicaments autorisés par les femmes enceintes est très petite. Ce sont Suprastin, Claritin, Tsiterazin, Tavegil, Feksadin.

Tous, sauf Suprastin, ne sont utilisés que si l’allergie de la mère est plus nocive pour le fœtus que la prise du médicament.

Traitement de la dermatite allergique des remèdes populaires chez les adultes

La médecine traditionnelle peut proposer des recettes pour le traitement de la dermatite allergique. Ici, vous devez examiner très attentivement le choix des ingrédients afin qu’ils ne provoquent pas eux-mêmes une exacerbation des allergies. Vous pouvez appliquer ces recettes:

  • Pour le traitement de l'eczéma et de la névrodermite, vous pouvez mélanger 2 cuillères à thé d'huile d'argousier avec 3 cuillères à soupe de graisse (porc, poulet) ou de crème pour bébé.
  • Une dermatite allergique sur le visage peut être traitée avec une collection d'écorce de chêne, d'inflorescences de calendula et de romarin sauvage, de feuilles de mélisse, de prêle, de racines de bardane - 1 c. cuillère à chaque. Mélangez la collection, prenez 1 cuillère à thé, faites bouillir 15 minutes dans un verre d'huile végétale, insistez, épongez les zones touchées plusieurs fois avec un tampon imbibé de bouillon.
  • Un bouillon de romarin sauvage ou une infusion de pensées en quantité de 1 litre peuvent être utilisés pour les bains avec dermatite allergique.

Le traitement des remèdes populaires est conçu pour une longue période, n'attendez pas un effet immédiat.

Régime alimentaire pour la dermatite allergique

Si vous avez besoin d'un régime alimentaire pour la dermatite allergique chez les adultes, nutritionniste-allergologue vous aidera avec le menu. Il est sélectionné individuellement en fonction du type d'allergène, de l'état du patient. Le plus souvent, les produits suivants ne sont pas recommandés:

  • Viande grasse, graisse animale
  • Agrumes sans exception
  • Noix de chocolat
  • Fruits et légumes rouges
  • Graines de tournesol, huile de tournesol
  • Bouillons forts

Pratiquement sans restrictions, vous pouvez inclure dans la nourriture toutes les variétés de poisson, céréales, viande maigre (lapin, dinde), fruits de mer, fruits.

Malgré le fait que la dermatite allergique est une maladie plutôt compliquée qui oblige le patient à restreindre sa nutrition, l'utilisation de produits chimiques ménagers, de cosmétiques, de médicaments, avec un traitement obstiné, en suivant les recommandations de l'allergologue, vous pouvez vous en débarrasser complètement et rétablir la santé.

Dermatite allergique

La dermatite allergique est une inflammation de la peau qui se développe suite à son contact direct (parfois à court terme) avec un irritant facultatif, c’est-à-dire une substance qui, chez la plupart des personnes en bonne santé, ne provoque pas de pathologies. Le deuxième nom de cette maladie est la dermatite de contact.

Causes et facteurs de risque

La dermatite allergique fait référence aux réactions allergiques de type retardé dans lesquelles le rôle principal n'est pas joué par les anticorps, mais par les cellules du système immunitaire et, surtout, les lymphocytes.

Les symptômes de la dermatite atopique peuvent être des produits chimiques:

  • produits de peinture;
  • poudres à laver;
  • produits cosmétiques et produits de parfumerie;
  • tissus synthétiques;
  • latex.

Les allergènes peuvent également être des médicaments (antibiotiques, vitamines, émulsion de syntomycine), des bijoux en nickel. Très souvent, la cause de la dermatite atopique sur les mains devient le contact avec des plantes (plantule blanche, primevère, ascension à la perverse). Cette forme de la maladie s'appelle la phytodermatite.

Les cellules phagocytaires qu'il contient jouent un rôle particulier dans le développement d'une réaction allergique par contact direct de l'irritant et de la peau. Ils absorbent et digèrent les allergènes et les complexes immuns qui pénètrent dans la peau. Après l'application d'un irritant spécifique sur la peau d'une personne sensibilisée, le nombre de cellules phagocytaires augmente rapidement à plusieurs reprises.

Les cellules phagocytaires non seulement digèrent les allergènes, mais contribuent également à leur contact avec des cellules spécifiques du système immunitaire, ce qui provoque une réponse immunitaire développée, c'est-à-dire le développement d'une réaction allergique.

Réduire le risque de développer une dermatite allergique en limitant le contact avec les produits chimiques ménagers. Lorsque vous travaillez avec eux, utilisez un équipement de protection individuelle (respirateur, gants en caoutchouc).

Lorsque la peau entre de nouveau en contact avec l'allergène, la réaction allergique se produit plus violemment et violemment que la première fois. Cela est dû au fait que des anticorps et des cellules immunitaires contre l’allergène existent déjà dans le corps du patient.

Les phagocytes et les lymphocytes dans le foyer de l'inflammation contribuent également à la rougeur et au gonflement de la peau, à la dilatation des vaisseaux sanguins et à l'augmentation des démangeaisons.

Les facteurs prédisposant au développement de la dermatite atopique sont:

  • amincissement de la couche cornée;
  • transpiration excessive (hyperhidrose);
  • maladies inflammatoires chroniques associées à une réponse immunitaire altérée;
  • prédisposition au développement de réactions allergiques.

Symptômes de la dermatite atopique

Les lésions cutanées dans les dermatites allergiques sont toujours localisées au point de contact avec un irritant. Par exemple, si l'allergène est un détergent à lessive, il faut s'attendre à l'apparition d'une dermatite allergique sur les mains. Dans le même temps, les symptômes de dermatite allergique sur le visage sont le plus souvent dus à une intolérance individuelle aux produits cosmétiques (poudre, mascara, fond de teint, rouge à lèvres, blush).

Dans la dermatite allergique, la lésion a toujours des limites bien définies. Initialement, il y a un gonflement de la peau et de ses rougeurs. Ensuite, il y a les papules (nodules serrés), qui se transforment rapidement en bulles remplies d'un liquide transparent. Après un certain temps, les bulles s’ouvrent et, à leur place, des érosions apparaissent. Tous ces changements cutanés sont accompagnés de démangeaisons sévères.

Un contact cutané répété avec l'allergène peut entraîner la formation d'une dermatite allergique chronique. Dans ce cas, la lésion acquiert des limites floues et le processus inflammatoire peut se propager à des zones lointaines de la peau, y compris celles qui n'ont pas été en contact avec le stimulus. Les symptômes d’une forme chronique de dermatite atopique sont les suivants:

  • épaississement de la peau;
  • la sécheresse
  • éplucher;
  • formation de papules;
  • lichénisation (augmentation de la sévérité du motif cutané).

En raison des démangeaisons prononcées, les patients peignent constamment leurs lésions, lesquelles s'accompagnent d'un traumatisme cutané et peuvent conduire à l'adhérence de lésions secondaires purulentes-inflammatoires.

Caractéristiques de la dermatite allergique chez les enfants

Dermatite allergique - pathologie assez souvent observée chez les enfants. La maladie se caractérise par une évolution chronique caractérisée par des périodes alternées de rémission et d’exacerbations. Après la puberté chez la plupart des adolescents, les signes de dermatite atopique disparaissent complètement.

Le rôle principal dans le développement de la maladie chez les enfants appartient aux facteurs génétiques. Si l'un des parents souffre d'allergies, la probabilité de maladie chez l'enfant est de 50%, si les deux sont égaux à 80%. Si le père et la mère sont en bonne santé, le risque de dermatite atopique chez leur progéniture ne dépasse pas 20%. Cependant, la maladie ne se développe que chez les enfants lorsque les effets d’un stimulus spécifique, c’est-à-dire un allergène, sont liés au facteur héréditaire. Les facteurs d'allergie peuvent être:

  • facteur respiratoire (inhalation de poussières, aérosols, pollen de plantes);
  • facteur alimentaire (certains aliments perçus par le système immunitaire de l’enfant comme des irritants nocifs);
  • facteur de contact (substance agressive, par exemple, savon, shampoing ou crème pour bébé).

La dermatite allergique chez les nourrissons se manifeste initialement comme une variante de l'allergie alimentaire résultant du non-respect par la mère allaitante d'un régime hypoallergénique ou de l'introduction précoce d'aliments complémentaires dans le régime de l'enfant (œufs, lait, céréales). À l'avenir, les exacerbations de la maladie sont provoquées non seulement par des allergènes alimentaires, mais également par d'autres irritants (poussière domestique, spores de champignons, épiderme d'animaux, pollen de plantes). Chez de nombreux enfants des premières années de vie, le développement de la dermatite allergique est une infection par certains types de staphylocoques, qui provoquent une inflammation chronique de la peau.

Les principaux symptômes de la dermatite atopique chez les enfants sont les suivants:

  • rougeur locale ou généralisée de la peau (hyperémie);
  • taches d'irritation et / ou desquamation de la peau;
  • démangeaisons ou brûlures;
  • larmoiement;
  • troubles du sommeil;
  • dysfonctionnement du système digestif.

Au cours de la dermatite allergique chez les enfants, plusieurs stades d’âge sont distingués:

  1. Dermatite infantile. Elle survient dès les premiers mois de la vie du bébé et dure jusqu’à l’âge de deux ans. La maladie se manifeste par l'apparition sur la surface du fléchisseur des mains et des pieds d'un enfant, dans les plis naturels de la peau présentant des éruptions cutanées caractéristiques. Souvent, chez les enfants atteints de dermatite allergique sur le visage dans les joues apparaît abondante petite éruption cutanée, ce qui entraîne les joues ont l'air douloureusement pourpre. Les lésions deviennent souvent humides et recouvertes de croûtes.
  2. Dermatite infantile. Observé chez les enfants de 2 à 12 ans. Elle se caractérise par l'apparition de zones de rougeur de la peau, avec plaques, fissures, griffures, érosions et croûtes. Dans la plupart des cas, ces lésions sont localisées aux coudes et au cou.
  3. Dermatite adolescente. Il est diagnostiqué chez les adolescents de 12 à 18 ans. À cet âge, dans la plupart des cas, les manifestations de la dermatite allergique disparaissent d'elles-mêmes, mais chez certains adolescents, les symptômes de la maladie, au contraire, augmentent leur gravité. Dans ces cas, le contact avec l'allergène provoque des éruptions cutanées sur le visage, le cou, les fosses cubitales, les mains, les pieds, les doigts et dans les plis naturels de la peau.
Voir aussi:

Diagnostics

Le diagnostic est posé en identifiant la combinaison de trois grands critères et d'au moins trois petits critères chez un patient. Les grands critères de diagnostic de la dermatite allergique comprennent:

  • caractère récurrent de la maladie;
  • antécédents familiaux ou individuels d'allergies;
  • localisation typique des éruptions cutanées (sous les lobes des oreilles, le cuir chevelu, les aines, les fosses poplitées et ulnaires, les aisselles, le cou et le visage);
  • démangeaisons sévères de la peau, même avec un petit nombre d’éléments de l’éruption.

Les critères de diagnostic supplémentaires ou petits incluent:

  • l'apparition de la maladie dans les premières années de la vie;
  • augmentation des niveaux d'anticorps IgE;
  • hyperkératose folliculaire affectant la peau des coudes, des avant-bras et des surfaces latérales des épaules);
  • plaques blanchâtres sur la peau de la ceinture scapulaire et du visage (Pityriasis alba);
  • pliage des semelles et des paumes (hyperlinéarité);
  • pliage de la surface avant du cou;
  • dermographisme blanc;
  • lésions infectieuses fréquentes de la peau de l'herpès, étiologie fongique ou staphylococcique;
  • dermatite non spécifique des jambes et des bras;
  • ichtyose, xérose, desquamation;
  • rougeur et démangeaisons de la peau après le bain (ce symptôme est détecté chez les enfants des deux premières années de la vie);
  • le symptôme de "rayonnement allergique" (cernes autour des yeux);
  • transpiration accrue (hyperhidrose), accompagnée de démangeaisons.

Pour identifier l'allergène à l'origine du développement de la maladie, des tests cutanés spéciaux sont réalisés. Pour leur performance, des bandelettes réactives imprégnées de divers allergènes sont utilisées. Ces bandes sont fixées sur une peau bien nettoyée. Après un certain temps, ils sont éliminés et la présence ou l'absence d'une réaction allergique est évaluée par gonflement et rougeur de la peau.

Des études de diagnostic supplémentaires peuvent être nécessaires pour identifier les comorbidités:

Si nécessaire, le patient est conseillé par un gastro-entérologue, un endocrinologue.

Traitement de la dermatite allergique

Sous l'influence d'allergènes présents dans le corps du patient, de nombreux processus biochimiques complexes sont lancés. Le traitement de la dermatite allergique doit donc être long et complexe, notamment dans les domaines suivants:

  • identifier et éliminer le contact avec l'allergène;
  • thérapie de régime;
  • pharmacothérapie systémique (stabilisants membranaires et antihistaminiques, corticostéroïdes, antibiotiques, immunomodulateurs, vitamines, médicaments régulant le fonctionnement du tractus gastro-intestinal et du système nerveux central);
  • thérapie externe (causeurs, onguents, lotions);
  • la réhabilitation.

Les principaux objectifs du traitement de la dermatite allergique sont les suivants:

  • restauration des fonctions et de la structure de la peau (normalisation de l'humidité, amélioration du métabolisme et réduction de la perméabilité des parois des vaisseaux sanguins dans le foyer de la lésion);
  • élimination du prurit et des manifestations de la réaction inflammatoire;
  • prévention de la transition de la maladie vers la forme sévère, pouvant entraîner une perte de capacité de travail des patients;
  • traitement concomitant de pathologie.

Considérant que l'inflammation allergique est principalement à la base du mécanisme pathologique du développement de la dermatite allergique, la thérapie de base est réalisée avec des antihistaminiques et des anti-inflammatoires.

Dans l'évolution chronique de la maladie, il est important d'observer la mise en phase et la durée du traitement.

Le schéma général du traitement de la dermatite allergique dans la phase aiguë comprend la nomination des médicaments suivants:

  • antihistaminiques à action stabilisatrice et anti-médiateur supplémentaire (deuxième génération) pendant 4 à 6 semaines;
  • antihistaminiques de première génération (avec effet sédatif) la nuit;
  • lotion avec une solution à 1% de décoction de tanin ou d'écorce de chêne en présence d'exsudation;
  • crèmes et pommades avec corticostéroïdes (prescrit un traitement de courte durée ne dépassant pas 7 à 10 jours);
  • corticothérapie systémique (uniquement en l'absence de l'effet de la thérapie décrite ci-dessus).

Le traitement de la dermatite allergique chronique comprend:

  • antihistaminiques de deuxième génération au long cours (3-4 mois);
  • acides gras polyinsaturés;
  • les médicaments immunosuppresseurs (médicaments qui suppriment l'activité excessive du système immunitaire);
  • extérieurement pommade avec des corticostéroïdes et des antibiotiques.

Après avoir atteint la rémission, il est nécessaire de traiter une dermatite allergique visant à prévenir la survenue d'exacerbations de la maladie. Dans ce cas, le schéma suivant est généralement appliqué:

  • antihistaminiques de troisième génération (métabolites actifs) administrés pendant 6 mois ou plus;
  • immunomodulateurs;
  • immunothérapie spécifique aux allergènes;
  • médicaments contenant des acides gras polyinsaturés.

Traitement expérimental de la dermatite allergique

Actuellement, des essais cliniques sont en cours dans le traitement du nemizaba, un médicament contre la dermatite allergique. Il fait partie du groupe des anticorps monoclonaux humanisés spécifiques de l'interleukine-31.

Les résultats de la deuxième phase ont été publiés en 2017 dans le New England Journal of Medicine. Le médicament a été administré pendant trois mois à 264 patients adultes atteints de dermatite allergique grave, chez lesquels le traitement traditionnel n’avait pas eu d’effet positif durable. Les patients ont été divisés en deux groupes, l’un recevant du non-molizumab, l’autre (contrôle) - un placebo. L’évaluation de l’efficacité du traitement a été réalisée sur la base de la mesure de la surface de la lésion et de la gravité de l’intensité des démangeaisons (évaluée à l’aide d’une échelle visuelle analogique spéciale).

Au cours du traitement par le nemolizumab, l’intensité des démangeaisons a diminué chez 60% des patients, dans le groupe témoin chez 21%. Une réduction de la zone lésionnelle dans le groupe principal a été enregistrée chez 42% des patients et dans le groupe témoin, dans 27% des cas. Ces résultats ont permis de considérer le nemizizab comme un médicament prometteur dans le traitement de la dermatite allergique.

Nutrition pour la dermatite allergique

La diététique dans le traitement complexe de la dermatite allergique joue un rôle important. Il vous permet de réduire le temps de traitement et contribue à la réalisation d'une rémission stable. Exclus des produits de régime qui renforcent la sensibilisation du corps. Ceux-ci incluent:

  • café
  • le cacao;
  • du chocolat;
  • les noix;
  • agrumes;
  • marinades et marinades;
  • les légumineuses;
  • fraises;
  • fruits de mer

Vous ne devriez pas manger d'aliments contenant des colorants, des émulsifiants, des conservateurs, car toutes ces substances sont des allergènes puissants.

En outre, les patients souffrant de dermatite allergique ne sont pas recommandés les aliments frits et les bouillons riches et forts. Cela s'explique par le fait qu'ils améliorent l'absorption des substances irritantes par la membrane muqueuse des organes du tractus gastro-intestinal.

Très souvent, la cause de la dermatite atopique sur les mains devient le contact avec des plantes (plantule blanche, primevère, ascension à la perverse). Cette forme de la maladie s'appelle la phytodermatite.

Il est recommandé de réduire l'utilisation de sel et de sucre de 2 à 3 fois et, encore mieux, d'abandonner complètement leur utilisation pendant le traitement. Les céréales avant utilisation doivent être lavées à plusieurs eaux et trempées pendant plusieurs heures.

Pour les dermatites allergiques, les nutritionnistes recommandent de manger:

  • viande maigre cuite ou cuite à la vapeur;
  • pain noir;
  • produits laitiers naturels (sans conservateurs, édulcorants et colorants);
  • jus de pomme frais;
  • les verts (aneth, persil);
  • céréales (riz, flocons d'avoine, sarrasin);
  • huile d'olive (pas plus de 25-30 grammes par jour).

Traitement populaire de la dermatite atopique

En coordination avec le médecin traitant, plusieurs méthodes de médecine traditionnelle peuvent être utilisées dans le traitement complexe de la dermatite atopique, par exemple:

  • lotions avec des décoctions d'herbes (camomille, écorce de viorne ou de chêne, écorce de cassis, succession);
  • compresses avec décoctions de bardane en feutre, de calendula, de mélisse médicinale, de racines d'elecampane;
  • lubrification des lésions pommade à partir d'un mélange de crème pour bébé ou de graisse d'oie fondue et d'huile d'argousier;
  • aromathérapie au bois de santal, géranium ou huile de lavande;
  • bains médicinaux avec décoctions de feuilles de romarin sauvage des marais, racines de valériane médicinales, fleurs de bleuet bleu ou camomille pharmaceutique, feuilles d'ortie et d'origan.

Conséquences possibles et complications

Les lésions cutanées dans la dermatite allergique sont accompagnées de démangeaisons graves. Des microtraumatismes se forment lors du grattage de la peau. Ils constituent la porte d'entrée des microorganismes pathogènes (champignons, bactéries). Leur pénétration provoque le développement de complications purulentes-inflammatoires (abcès, phlegmon).

Prévisions

S'il est possible d'identifier et d'éliminer le contact avec l'allergène, alors le pronostic de la dermatite atopique est favorable, la maladie se termine par un rétablissement complet.

Dans les cas où il n'est pas possible d'éliminer le contact avec l'allergène, la dermatite allergique devient chronique et exacerbée périodiquement. La sensibilisation du corps du patient augmente progressivement, ce qui finit par devenir la cause de la généralisation du processus et du développement de réactions allergiques systémiques, même menaçant le pronostic vital.

Prévention

Il n'y a pas de prophylaxie primaire visant à prévenir la dermatite allergique. Réduire le risque de son développement en limitant le contact avec les produits chimiques ménagers. Lorsque vous travaillez avec eux, utilisez un équipement de protection individuelle (respirateur, gants en caoutchouc).

Lors de l'achat de vêtements et de bijoux, la préférence devrait être donnée à des produits de qualité, des fabricants fiables. Cela réduira les risques de contact cutané avec les métaux et les colorants toxiques, qui deviennent souvent des allergènes.

En cas de maladie déjà survenue, il est nécessaire de mener un traitement actif visant à atteindre un état de rémission. Pour ce faire, vous devez d’abord identifier l’allergène et exclure tout contact futur du patient avec lui.

Qu'est-ce qui cause la dermatite allergique?

La dermatite allergique est une maladie dermatologique courante de nature allergique, qui se développe en réponse à l'effet d'un irritant, dans notre cas un allergène. La survenue d'une dermatite atopique est largement déterminée par la susceptibilité du patient à l'apparition de réactions allergiques. Le taux de développement de la dermatite varie de quelques heures à plusieurs semaines.

Causes de la dermatite atopique

La dermatite allergique est une réaction allergique d’un organisme au ralenti, c’est-à-dire qu’une allergie se développe sur une longue période, dans le cas d’un contact suffisamment long de l’organisme avec un irritant provoquant. Dans de tels cas, des cellules immunitaires spécifiques (souvent des lymphocytes), et non des anticorps, participent aux réactions allergiques. Ceci est confirmé par des études sur du matériel obtenu à partir d'un foyer pathologique, au cours desquelles un caractère plutôt caractéristique est toujours révélé: de grandes accumulations de cellules immunitaires qui ont quitté la circulation sanguine sont présentes dans le foyer pathologique.

Les allergènes qui provoquent le développement de cette maladie sont le plus souvent des irritants chimiques divers. Le plus souvent, ce sont divers détergents à lessive, nickel, chrome, insecticides et leurs composés. Beaucoup d'allergènes parmi les produits cosmétiques et les médicaments: divers colorants capillaires, pommades antibactériennes, émulsion de syntomycine, etc. L'allergène lui-même peut souvent provoquer une réaction allergique en raison de sa taille très réduite, mais il pénètre dans le sang avec des protéines assez volumineuses. du sang. Mais les composés résultants et deviennent les plus provocants du développement d'une réponse allergène.

Récemment, le développement de l’allergie de contact (apparition de l’allergie due au contact de l’irritant avec la peau) revêt une importance particulière pour les cellules phagocytaires situées directement dans les couches de la peau, capables d’absorber puis de digérer les allergènes et les complexes immuns de la peau (liées chimiquement à la protéine immunitaire). allergène). Déjà quelques heures seulement après que l'allergène provoquant a frappé la peau, chez une personne sensible, le nombre de ces cellules peut augmenter de plusieurs ordres de grandeur.

Phytodermatite allergique

Ce type de dermatite se développe suite à une exposition cutanée de certaines plantes contenues dans le jus laiteux et dans le pollen, substances sensibilisantes. Les propriétés allergéniques les plus prononcées sont observées chez les plantes de la famille des liliacées, euphorbiae, ranunculus et du genre des agrumes. Souvent, la cause du développement d'une inflammation allergique de la peau est une plante d'intérieur de la famille des primevères telle que Primula (la réaction est provoquée par la substance contenue dans la plante - primin).

Les symptômes de la phytodermatite allergique: éruption vésiculaire; rougeur de la peau (érythème); brûlures et démangeaisons de la peau (généralement aux bras).

Le traitement commence par l'élimination obligatoire des résidus irritants de la peau. La zone touchée est alors soigneusement essuyée avec un coton-tige imbibé d'alcool éthylique. Ensuite, des pommades à base de corticostéroïdes (Deperzolone, Prednisolone), ainsi que des pommades adoucissantes à base d’acide borique sont appliquées sur le site de l’éruption pour soulager le processus inflammatoire. Selon le témoignage peut être utilisé antihistaminiques.

Dermite allergique toxique (toxidermie)

Ce type de dermatite se développe à la suite de la pénétration d'un allergène par le système respiratoire, le tractus gastro-intestinal, des injections intraveineuses ou intramusculaires. L'acceptation des médicaments est la cause la plus fréquente de développement d'une dermatite allergique toxique. Les propriétés allergiques les plus prononcées sont observées dans certains anesthésiques, les sulfamides et les antibiotiques. Causée par un seul médicament, la toxidermie chez différentes personnes peut se manifester par divers symptômes. Ainsi, si la dermatite est causée par l’utilisation d’antibiotiques, on observe le plus souvent une éruption érythémateuse et squameuse (ampoules moins fréquentes). Si une dermatite est apparue à la suite de préparations à base de sulfonamide, il existe généralement un érythème au niveau de la muqueuse buccale, des mains et de l’aine, qui est autorisé par une pigmentation résiduelle après plusieurs jours après la cessation du médicament provoquant.

La forme la plus grave de dermatite allergique toxique est le syndrome de Lyell, qui se manifeste plusieurs heures / jours après la prise du médicament, une forte détérioration de l'état général, se manifestant par des symptômes tels que la déshydratation, une faiblesse générale, des maux de tête, une augmentation significative de la température corporelle, des nausées et des vomissements. Sur le fond de l'érythème dans la région du fessier, des plis axillaires et dans les bulles de l'aine apparaissent, sur les sites d'ouverture desquels des zones érosives sont formées. Selon le degré de gravité, le détachement de l'épithélium peut capturer de 10 à 90% de la peau, ce qui, en l'absence de traitement adéquat, conduit souvent à la mort.

Le traitement des dermatites allergiques toxiques consiste en une désensibilisation du corps, en neutralisant l'effet toxique du médicament et en le retirant du corps, pour laquelle des préparations anti-inflammatoires et antihistaminiques sont prescrites. Le traitement du syndrome de Lyell est généralement effectué dans l'unité de soins intensifs et consiste à utiliser de fortes doses d'antihistaminiques et de médicaments glucocorticoïdes, ainsi que la désintoxication par goutte-à-goutte par voie intraveineuse. En cas de conjonctivite concomitante, des pommades à l'hydrocortisone et des gouttes de dexaméthasone sont prescrites. Les zones cutanées touchées sont irriguées avec des aérosols de corticostéroïdes, traités avec des agents anti-inflammatoires et désinfectants.

Les corticostéroïdes doivent être prescrits avec une extrême prudence, car ils peuvent provoquer une atrophie cutanée (généralement au visage). Vous devez également prendre en compte le fait que l'utilisation locale d'antibiotiques peut entraîner une résistance bactérienne et le développement subséquent d'allergies. En relation avec le développement possible de telles contre-indications graves, les dermatologues recommandent généralement l'utilisation de la crème non hormonale Skin-Kap, à base de pyrithione de zinc activé. Le traitement externe de la dermatite atopique avec cette crème peut être commencé dès la première année de vie, car il manque complètement les effets secondaires typiques des antibiotiques locaux et des préparations hormonales. Par son effet anti-inflammatoire, la crème Skin-Kap n'est absolument pas inférieure aux médicaments hormonaux et, en raison de son action antifongique et antibactérienne, elle réduit considérablement le risque d'infection et normalise la microflore cutanée.

Dermatite de contact allergique

Ce type de lésion cutanée cutanée se développe en cas de contact répété avec un allergène spécifique, car le premier contact implique une phase de sensibilisation, c'est-à-dire une formation d'une immunité spécifique contre l'allergène qui dure environ deux semaines. Après quoi, après un contact répété avec un irritant, le corps déclenche une réponse immunitaire, exprimée par une réaction allergique. Après la cessation du contact avec la substance provoquante, les symptômes de la maladie disparaissent complètement.

Le plus souvent, le développement de la dermatite de contact est causé par des détergents, divers colorants, des cosmétiques, des poudres à laver, des sels de certains métaux (chrome, cobalt, nickel), ainsi que des composants chimiques trouvés dans les secteurs de l’agriculture, de la construction et de la fabrication.

Symptômes de la dermatite de contact allergique:

• érosion qui se produit au point de rupture des bulles de bulles, qui sont résolus par la pigmentation

• éruption vésiculaire, se manifestant par des bulles remplies de contenu transparent

• œdème de la région lésée

• Zone de rougeur clairement délimitée au site de contact direct avec l’allergène.

Tout d’abord, le traitement de la dermatite de contact allergique devrait viser à éliminer le contact avec l’allergène provoquant. Dans le cas du caractère professionnel de la maladie, lorsque le contact avec un irritant est dû aux particularités d'une activité professionnelle spécifique, il est nécessaire d'utiliser un équipement de protection individuelle (masques, gants, chaussures, etc.) et après le quart de travail, il est obligatoire de prendre une douche. Si cela ne donne pas les résultats positifs escomptés, vous devriez réfléchir au changement d'activité professionnelle. Pour soulager les symptômes de la dermatite de contact, l'utilisation d'antihistaminiques (Histalong, Simprex, Fenistil) et de pommades à la corticothérapie (Depersolone, Prednisolone) est indiquée.

Symptômes de la dermatite atopique

Les manifestations cliniques de cette maladie ressemblent aux symptômes du stade aigu de l'eczéma. Initialement, des taches de rougeur assez importantes apparaissent sur la peau, puis des bulles multiples se forment et éclatent, laissant sur place un défaut cutané superficiel en continu. Également à leur place, de petites croûtes et des écailles peuvent se développer en grand nombre. L’objectif principal est toujours de placer le contact direct de la peau humaine avec l’allergène.

La dermatite allergique, comme toute réaction allergique, est une maladie non seulement de l’organe ou de la région du corps directement touché, mais également de tout l’organisme; par conséquent, l’apparition de lésions secondaires peut être observée sur n’importe quelle partie du corps. Il s’agit le plus souvent de taches rougeoyantes, d’œdèmes et de petites bulles qui peuvent être localisées très loin du lieu d’exposition directe à l’allergène.

Par exemple, en cas de réaction allergique cutanée aux mascaras, des rougeurs peuvent apparaître si grandes que la peau de tout le visage, des épaules et du cou sera recouverte. Presque tous les patients souffrant d'éruptions cutanées se plaignent d'un prurit intense extrêmement irritant, qui perturbe souvent le sommeil nocturne et la vie quotidienne.

Dermatite allergique chez les enfants

Chez les enfants, la dermatite allergique peut se développer absolument à tout âge et, dans le plus petit des cas, elle est souvent associée à des allergies alimentaires. Chez les très jeunes enfants, cette maladie est généralement appelée muguet. La dermatite chez les enfants peut être à la fois chronique et héréditaire.

Le développement de réactions allergiques cutanées chez les bébés est généralement dû à une défaillance du système immunitaire et à l’impulsion pour le développement de la maladie, seul un facteur provocateur mineur, dans notre cas un allergène, suffit. Sous son influence, au début de l'évolution de la dermatite atopique, on observe une légère rougeur à peine perceptible sur les fesses et les joues, des croûtes rouges à l'arrière de la tête et de légers endroits de desquamation de la peau. Le plus souvent, des éruptions cutanées apparaissent sur les jambes, les bras, le dos, le cuir chevelu et les joues. Les zones de rougeurs sont accompagnées de démangeaisons, de desquamations et d'un grossissement ultérieur de la peau. Habituellement, les symptômes de la dermatite atopique chez les enfants apparaissent au cours de la première année de vie, entre deux et six mois. En raison d'une forte démangeaison, la dermatite allergique provoque une très forte souffrance chez un petit enfant.

Lorsque l’exacerbation de la dermatite allergique chez l’enfant, les symptômes de la maladie deviennent encore plus prononcés: érythème (rougeur) est encore plus perceptible, les zones cutanées touchées gonflent, l’éruption cutanée se transforme en vésicules (remplies de contenu transparent des bulles), les démangeaisons s’intensifient de façon notable. Vient ensuite la phase dite subaiguë, caractérisée par une diminution des symptômes, au cours de laquelle une rougeur disparaît partiellement, mais des croûtes rouges et sèches restent sur la peau. Vient ensuite une période de disparition complète de toutes les manifestations cutanées de la maladie. Malheureusement, la disparition de tous les symptômes cutanés ne signifie pas que l'enfant est en parfaite santé, car la dermatite allergique est une maladie chronique.

La dermatite allergique chez les enfants, selon leur âge, se déroule de différentes manières, selon lesquelles elle a été divisée en les phases conditionnelles suivantes:

• phase infantile. Le plus souvent, il commence à partir de la huitième semaine de vie et se manifeste par des lésions cutanées (généralement sur le front et les joues) de nature eczémateuse prononcée. Après cela, des changements dans les avant-bras, les épaules et les jambes (rarement au niveau des fesses et du torse) commencent progressivement à apparaître. La phase infantile de la dermatite atopique peut parfois être guérie spontanément, mais on observe plus souvent son passage à la phase suivante.

• Phase enfants. Cette phase commence après un an et demi et dure jusqu'à l'âge de transition. Pendant la période de phase de l'enfant, l'éruption se propage souvent dans tout le corps, formant ainsi des lésions solides qui sont recouvertes de croûtes à la suite de grattements constants. Habituellement, des foyers d'éruption cutanée sont observés dans les plis poplités et au coude, sur les mains, sur la partie supérieure de la poitrine et sur les côtés du cou. Chez la plupart des enfants, l'éruption au fil du temps ne concerne que le genou et les coudes

• Stade adulte. Cette phase commence au cours de l'âge de transition et ses symptômes cliniques ne diffèrent pas de ceux de la dermatite atopique chez l'adulte.

Diagnostic de la dermatite atopique. Le plus souvent, le diagnostic de dermatite allergique ne pose pas de difficulté particulière et repose sur les données obtenues au cours du processus d’interview du patient et sur un examen visuel approfondi de sa peau. Dans tous les cas observés, les manifestations d'une réaction allergique sont spécifiques et caractéristiques de la dermatite allergique. Cependant, pour confirmer l'exactitude du diagnostic, l'utilisation de tests cutanés allergiques est indiquée.

Traitement de la dermatite allergique

La tactique de traitement de la dermatite atopique est basée sur les résultats d'un examen préliminaire et est prescrite à titre individuel. Malheureusement, comme l’a montré la pratique, la cause de cette maladie de la peau extrêmement désagréable et de nature allergique ne peut être éliminée et non la totalité. Mais les symptômes et les conséquences possibles peuvent être supprimés à l'aide d'un traitement spécial de désensibilisation et d'un régime hypoallergénique.

Étant donné que l'histamine provoque généralement une inflammation de la peau, les antihistaminiques doivent être utilisés dans le traitement de la dermatite de contact allergique, supérieure à la troisième génération (Telfast, Zyrtec, Erius, etc.), lesquels ne subissent pratiquement aucun effet indésirable par rapport à la première et à la deuxième générations. Pour le traitement topique de l'inflammation de la peau en présence d'érosions et de cloques, les pommades à la corticostéroïde Elidel, Advantan, Lokoid sont recommandées. Si une dermatite de contact allergique s'est développée sur le visage, utilisez l'émulsion Advantan, qui est appliquée avec une fine couche sur la peau du visage (légèrement frottant) pas plus d'une fois par jour.

La dermatite allergique est une maladie de la peau qui se développe en raison de l'influence des irritants sous forme d'allergènes et de sensibilisants. Les personnes hypersensibles à ces substances en souffrent. Il a été établi que la cause de la pathologie est une réaction allergique à action retardée.

Lorsque des substances provoquantes pénètrent dans les tissus cutanés, un organisme qui ne possède pas d'anticorps contre elles devient sensible à leurs effets. C'est ainsi que commence le processus peu favorable à la peau, qui gâche l'apparence du corps humain.

Variétés de la maladie, leurs causes

Les scientifiques n'ont pas identifié d'allergène unique qui affecte différents organismes de la même manière. Les allergies se manifestent toujours individuellement en raison de divers facteurs et causes. Ils sont souvent en contact avec des plantes, des injections de médicaments, des additifs alimentaires, des produits chimiques industriels ou ménagers, etc.

Examinez plus en détail les types et les causes de la dermatite atopique.

1. La phytodermatite se développe en raison des effets des substances contenues dans le pollen et le jus de certaines plantes. Les plus dangereux à cet égard sont les herbes et les fleurs des familles des liliacées, des renoncules, des euphorbes et des agrumes. La maladie peut également se développer à cause de plantes d'intérieur - primevères ou de verdure de la famille des primevères.

2. Toksidermiya - une pathologie dont le développement est dû à la pénétration de l'allergène dans le corps par le système respiratoire, le tractus gastro-intestinal ou des médicaments. La dernière option est la plus commune. Les sulfamides, les antibiotiques, les anesthésiques peuvent provoquer des réactions indésirables.

Il est à noter que, chez différentes personnes, les signes d'une forme toxique de dermatite ne constituent pas le même tableau clinique. Par exemple, après traitement aux sulfamides, la réaction est exprimée par un érythème sur la membrane muqueuse de la cavité buccale, dans la région de l'aine et sur les mains. La prise d'antibiotiques peut avoir des effets secondaires sous forme de desquamation, d'éruptions cutanées et de cloques.

Regardez la photo - elle ressemble à une dermatite allergique aux mains après l’utilisation de médicaments.

3. La dermatite de contact se développe sur le fond du contact secondaire avec une substance nocive. Après l’application d’un sensibilisant, le corps se immunise contre le stimulus, mais à chaque contact, il réagit par des allergies. Dans ce type de maladie se développe en raison de cosmétiques, additifs alimentaires, sels de nickel, de chrome et de cobalt, produits chimiques ménagers.

4. Le syndrome de Lyell, ou nécrolyse aiguë de la peau, est une forme dangereuse de toksidermii. La pathologie se développe quelques heures ou quelques jours après la prise du médicament. Ses symptômes caractéristiques sont une détérioration de l'état général d'une personne associée à des maux de tête, une faiblesse, des nausées et des vomissements. Dans les zones axillaires et inguinales, des bulles spécifiques se forment qui, lors de l'ouverture, s'érodent. Dans la dernière étape, la peau exfolie, touchant 20 à 90% de la surface totale du corps.

Les personnes qui portent des lunettes pendant longtemps présentent souvent des signes de dermatite atopique. Lorsque la sueur s'accumule sous les lunettes, des réactions indésirables entre produits chimiques biologiques se produisent.

Des signes évidents de dermatite allergique sur le visage chez les personnes sensibles peuvent apparaître après une piqûre d’insecte. Avec leur poison sur la peau, une réaction locale est déclenchée ou une intoxication grave se produit. Cela conduit au développement de l'urticaire ou de l'anaphylaxie.

En outre, la défaite des épidermes peut provoquer des parasites intestinaux. Les helminthiases développées du fait de leur activité entraînent une sensibilisation prononcée et des éruptions cutanées sur la peau du visage. Les champignons pathogènes, les cocci et diverses infections constituent un autre groupe responsable du développement ou de l'exacerbation des dermatoses.

Le stress émotionnel n'est pas lié à des facteurs étiologiques. Cependant, ils sont capables d'affecter l'état de la peau. De nombreux patients signalent une détérioration significative de l’apparence du tissu nerveux.

Vidéo: dermatite allergique.

Manifestations cliniques de nature allergique dermatite

Les principaux symptômes de la dermatite atopique, apparus après le contact avec des plantes, incluent:

démangeaisons et brûlures de la peau; rougeur du tégument; cloquant.

Lorsque la forme de contact de la dermatite commence à se manifester avec rougeur de la peau après avoir touché l'allergène. Ensuite, la zone touchée devient enflée et boursouflée. La présence d'éruptions vésiculaires est jugée par la formation de cloques liquides. Au lieu de faire éclater des bulles, exfolie la peau.

La forme de contact de la dermatite présente également un œdème de Quincke dont la résolution conduit à la formation de petites vésicules. Lorsqu'ils sont ouverts, un liquide clair expire et des ulcères se forment. L'évolution de cette maladie est similaire à celle de l'eczéma. Par conséquent, afin de prescrire le traitement approprié, il est important de bien différencier. Si la pathologie est provoquée par le port de vêtements de mauvaise qualité, des foyers enflammés se formeront dans les zones de frottement étroit des tissus contre le corps ou dans les zones de transpiration.

Chez les enfants plus âgés et les patients adultes, les changements cutanés allergiques sont très différents de ceux observés chez le nouveau-né. En plus de la rougeur générale du tégument, il existe un gonflement marqué des tissus mous du visage. La boursouflure est localisée ou causée par l'utilisation de produits cosmétiques contenant des ingrédients allergènes. Certains patients se plaignent que tout le visage ou une partie de celui-ci est couvert de boutons:

le front; menton les joues

Les processus d'éruption cutanée et de desquamation s'accompagnent de démangeaisons. Voyez à quoi ressemble la dermatite allergique sur le visage - la photo montre différentes variations de la manifestation de la maladie.

Lorsque la pathologie n'affecte que le visage, elle entraîne rarement une détérioration de l'état général du corps. Cependant, en raison de dommages à l'apparence, il provoque une gêne psychologique et provoque un névrotisme. À leur tour, les expériences constantes entraînent une aggravation du processus. Le problème est aggravé par une exposition prolongée au froid ou à la lumière directe du soleil, ainsi que par l’application de produits cosmétiques contenant de l’alcool.

Dans les cas graves de maladie, une personne note des écarts de santé tels que:

faiblesse nez qui coule; maux de tête; se déchirer.

La progression des allergies secondaires sur le visage se caractérise par les anomalies cutanées suivantes:

croûtes - croûtes formées à partir de tissus morts et de contenus liquides séchés. Ils accompagnent souvent le cours chronique de la dermatoallergie. Revêtements écaillés. Le défaut de la peau est formé de particules d'épiderme séché et a l'aspect de flocons gris ou jaunes. Leur taille peut être microscopique (jusqu'à 1 mm) et grande (plus de 5 mm). Les correctifs érosifs sont le résultat d'une formation de cloques. Les centres répètent la forme et la taille des éléments liquides.

Une éruption primaire indique un processus aigu. Si l'allergie est exprimée par différents types d'éruptions cutanées, cela indique sa nature multifactorielle ou sa complication avec des lésions cutanées associées à une microflore, un virus ou une bactérie fongiques.

Dermatite allergique chez les nouveau-nés

Au cours de la première année de vie, la peau des enfants est tendre et sensible aux effets de facteurs indésirables. La dermatite allergique chez les nourrissons se développe généralement sur la base d'une intolérance à certains aliments, médicaments, facteurs héréditaires ou dysbactériose.

À un âge précoce, l’allergie se manifeste de deux manières:

diathèse exsudative, dont les signes sont une hyperémie et une desquamation de la peau des joues et du front, ainsi que des poches du tégument. Des démangeaisons persistantes intolérables rendent l'enfant anxieux. Le petit homme ne prend pas de poids et son développement ne correspond pas aux mois de sa vie. L'eczéma des enfants gâte les téguments mous avec des papules rouge vif. Le visage du bébé devient œdémateux, les bulles se remplissent d'exsudat et se recouvrent ensuite de croûtes. Les foyers pathologiques se propagent sur la peau des mains et sont le plus souvent observés aux poignets.

L'apparition d'une dermatite allergique chez les bébés est visible sur la photo.

Le traitement de la dermatoallergie à un jeune âge est difficile en raison de la possibilité limitée de prescrire des médicaments efficaces, quelle que soit la méthode d'utilisation. Les préparations orales ne conviennent pas en raison de l’étude insuffisante de leurs effets sur un petit organisme et des effets indésirables qu’ils provoquent. Le traitement local des épidermes n'est également pas toujours recommandé, car les ingrédients de certains médicaments pénètrent rapidement dans la peau et produisent des effets systémiques indésirables. Par conséquent, la lutte contre la maladie chez un bébé commence par la création de conditions propices à un mode de vie hypoallergénique.

L'irritant le plus nocif pour le bébé est la poussière domestique. Il peut contenir des acariens se déposant sur la literie, les tapis, les meubles rembourrés et les jouets. Les animaux domestiques sont une autre source d'allergènes pour le nouveau-né.

Que faire pour que l'enfant n'entre pas en contact avec des allergènes domestiques? Ici, les experts donnent un certain nombre de conseils:

achetez des oreillers et des couvertures en matériaux synthétiques - les acariens ne s'y développent pas. Ils sont également faciles à nettoyer. La chambre de l’enfant ne doit pas être rembourrée ni tapissée. Il est conseillé de porter une housse épaisse sur le matelas, qui ne soit pas perméable aux parasites. Si possible, abandonnez les animaux domestiques et les peluches. Lavez les sous-vêtements de bébé dans de l'eau dont la température n'est pas inférieure à 50 degrés. Il est conseillé de garder tous les vêtements dans des armoires aux portes bien fermées. Il est recommandé de maintenir l'humidité à un niveau acceptable.

En ce qui concerne la nutrition dans la dermatite allergique, alors que l’allaitement est en cours, la mère devrait abandonner les produits très allergènes. Ceux-ci incluent les fruits de mer, le chocolat, les noix, les agrumes, le miel, les fraises, etc. Si un bébé mange des mélanges artificiels, vous devez être sélectif dans son achat. Ainsi, dans le régime alimentaire devrait être présent mélange sans les protéines du lait de vache.

Un enfant souffrant d'allergies graves aux composants du lait de vache est transféré dans des mélanges thérapeutiques. Leur incapacité à provoquer des allergies s'explique par les particularités de la production: la protéine est décomposée en acides aminés. Les mélanges spécifiques comprennent:

Frisopep; Nutramigen; Alphare; Pregestimyl.

Dans les formes bénignes de la maladie, le problème est résolu avec des mélanges d'acide lactique: mélanges de bifimil, NAN au lait acide, mélanges d'Acidomyce, Agu et Nanny. Des produits de soja aux enfants sont présentés:

Bona soya; Soja Enfamil; Alsoy; Nutri soja; Izomil; Humana-SL.

Les antihistaminiques sont prescrits aux bébés en tant que traitement médical (Suprastin, Fenistil, Zyrtec). En tant que thérapie externe, il est recommandé d'utiliser des lotions et des pansements contenant de l'ichtyol, de la décoction de racines d'Althea, du tanin, du laurier et du thé fort pour améliorer l'apparence de la peau qui pleure.

Le manque de foyers de trempe facilite le traitement. Dans ce cas, les pédiatres prescrivent des corticostéroïdes externes - Emolium, Lokoid et pommade d'hydrocortisone. Protopic et Elidel donnent un bon effet. Tous les médicaments sont appliqués en couche mince exclusivement sur les lésions. Mais si les microtraumatismes et les fissures sont visibles sur eux, le traitement externe devra être abandonné.

Vidéo: dermatite chez un enfant (Dr. Komarovsky).

Principes de traitement des allergies dermatoa

Le traitement de la dermatite allergique s'effectue de différentes manières, en fonction du facteur qui l'a provoquée. Lorsqu'une substance irritante entre en contact avec la peau, il convient de l'éliminer immédiatement, sans attendre le développement du processus pathologique. La peau rouge affectée peut être nettoyée à l'alcool éthylique. Pour soulager l'inflammation des lésions touchées, il est utile d'utiliser des pommades contenant des corticostéroïdes.

En raison de la teneur en acide borique, ils ont un effet atténuant. En outre, les médecins prescrivent des antihistaminiques.

La forme de contact de la dermatite allergique (comme le diagnostic sonne en ukrainien) nécessite l'élimination immédiate de l'interaction avec une substance nocive. Si l'allergène est complètement abandonné en raison de la nature des activités de production, il est nécessaire d'utiliser un équipement de protection individuel sous la forme d'une combinaison, de gants et de masques. À la fin du quart de travail, il est conseillé de laver le corps sous la douche avec un savon antibactérien.

Le traitement par la toxidermie chez l’adulte consiste essentiellement en une désensibilisation du corps ou en une neutralisation de l’effet du médicament et de son élimination de celui-ci. Des antihistaminiques et des anti-inflammatoires sont prescrits à cette fin.

Les patients atteints du syndrome de Lyell sont transférés à l'unité de soins intensifs. On leur montre un traitement à haute dose avec des glucocorticoïdes et des antihistaminiques. Désintoxication au goutte à goutte par conduite intraveineuse. Si les éruptions cutanées sur les paupières et la conjonctivite deviennent des complications de la dermatite atopique du visage, des gouttes pour les yeux à la dexaméthasone ou une pommade à l’hydrocortisone sont incluses dans le traitement.

Les spécialistes tentent d'obtenir les résultats suivants en prescrivant des médicaments anti-allergiques locaux pour la peau:

minimiser l'inflammation sur la peau; lever l'immunité cutanée; hydratation de l'épiderme endommagé; prévention des infections secondaires; accélération de la fonction régénératrice de la peau.

Des crèmes et des onguents corticostéroïdes pour le traitement de la dermatite atopique sont appliqués par cycles de 2 à 3 semaines. Afin d'éviter un séchage excessif des tissus, il est conseillé d'accompagner le traitement local avec l'application d'une crème hydratante légère. Il serait bon que le produit appartienne à des produits de soin pour enfants ou hypoallergéniques.

Les onguents efficaces sont:

Elobeyz et Lokobeyz lipokrem - combattant avec sécheresse accrue et desquamation de la peau. Parmi les médicaments domestiques, un tel effet a une crème à la glycérine. Bepantin et D-Panthénol - onguents anti-inflammatoires sans stéroïdes. Ils soulagent les démangeaisons et font face aux autres symptômes de la maladie. Tsinovit - pas un médicament hormonal avec zinc et glycyrrhizinate de dikaliey. L'agent, enrichi en huiles de karité, de jojoba et d'olives, agit comme un antiseptique pour la peau. La pommade élimine la desquamation, les irritations, les démangeaisons et les bouffées de chaleur.

Les dermatologues recommandent, parmi les corticostéroïdes locaux:

Célestoderme; Akriderm; Flucinar; Advantan; Futsikort.

Dans le processus de traitement de la maladie, il est important de maîtriser ses propres réactions. Une personne doit enregistrer tous les changements avant l’apparition d’allergies et les signaler à votre médecin. Il est également souhaitable d’ajuster les aliments en tenant compte des allergies.

La crème pour dermatite allergique Physiogel AI soulage l'inflammation et les démangeaisons de la peau et l'apaise.

Le médicament se compose d'un tiers de lipides, qui nourrissent intensément les zones sèches du derme. Il a des propriétés antioxydantes et combine les radicaux libres. La formule hypoallergénique unique résout parfaitement les problèmes de peau sensible. Les indications pour l'utilisation de physiogel sont:

neurodermatite; le psoriasis; toute dermatose accompagnée de démangeaisons; démangeaisons et irritation de la peau; l'évolution de la dermatite sur le type allergique de contact.

Vidéo: traitement de la dermatite atopique.

Classification des allergies dermatoa par la CIM 10

Pour déterminer l'allergène spécifique ayant provoqué la maladie, des techniques de diagnostic spéciales sont utilisées. Le processus de consultation d’un allergologue peut permettre d’identifier des facteurs irritants qui, en posant des questions, attirent l’attention du patient sur des moments malheureux (parfois, ils ne sont pas conscients).

Sur la base des réponses reçues, un diagnostic approprié sera établi. La dermatite de contact allergique est classée dans la CIM 10 selon les types de diagnostic suivants:

la maladie provoquée par l'exposition aux métaux - L23.0; Allergie provoquée par des adhésifs - L23.1; dermatite esthétique - L23.2; dermatite médicamenteuse - L23.3; dermatite allergique de contact provoquée par l'exposition à des colorants - L23.4; dermatite causée par l'influence de divers produits chimiques - L23.5; dermatite alimentaire due au contact avec la peau - L23.6; dermatite causée par des plantes non comestibles - L23.7; dermatite provoquée par l'exposition à d'autres substances - L23.8; dermatite d'étiologie incertaine - L23.9.

Nutrition des patients souffrant de dermatite allergique

Le respect des règles de nutrition pour les dermatites est inclus dans le traitement de la maladie et vous permet d'obtenir une rémission stable. Un régime spécialement conçu pour la dermatite allergique chez les adultes avec un menu quotidien rationnel élimine les allergènes et accélère le processus d'élimination de la maladie.

Les produits irritants très probables comprennent:

les noix; café choucroute; des fruits de mer; agrumes; les légumineuses; des chocolats; fraises.

En outre, ne permettent pas la présence dans le régime alimentaire d'aliments contenant des conservateurs, des émulsifiants et des colorants. Les produits alimentaires dangereux pour les personnes allergiques sont des bouillons riches, tous des plats frits, salés et épicés qui augmentent la perméabilité du tube digestif à l'absorption de substances irritantes.

En cours de cuisson, il est important d'observer les particularités de la technologie et de ne pas utiliser de produits périmés. Les légumes et les fruits doivent être achetés à ceux cultivés sans engrais. Si les plats sont préparés à partir de céréales, ils doivent être trempés dans de l'eau pendant au moins 10 heures. Il est recommandé de réduire la consommation de sucre et de sel de 2 fois. En ce qui concerne la viande, il est recommandé de la faire bouillir deux fois.

Vidéo: régime alimentaire pour la dermatite.

Des boissons seront utiles décoction préparée à partir d'une série de 3-séparé, écorce de viburnum rouge et cassis, fleurs de camomille (1 c. À thé). Dans la collection de phyto obtenue, entrez 2 c. racines de réglisse. Après avoir bien mélangé, mesurez 1 c. collection et éteignez-la avec un verre d'eau bouillante.

Ensuite, placez la masse au bain-marie pendant 15 minutes à ébullition. Enfin, le bouillon est infusé pendant une heure, filtré et pris froid 4 fois par jour.

Symptômes de la dermatite atopique

Avec une maladie telle que la dermatite allergique, les symptômes ressemblent à bien des égards aux manifestations de l'eczéma aigu. Au stade initial, des taches rouges assez grandes se forment sur la peau, sur le fond desquelles se forment ensuite de petites cloques. En règle générale, il y en a beaucoup, et après leur vidage, des traces restent sur la peau, des écailles et des croûtes peuvent apparaître. Leur masse est généralement concentrée dans des endroits en contact direct avec l'allergène. Mais comme la maladie affecte l’ensemble du corps, des foyers secondaires de dommages peuvent être localisés ailleurs. En règle générale, il s'agit d'un petit gonflement, rougeur, cloques, etc., accompagné de démangeaisons.

Dermatite allergique chez l'adulte

La dermatite allergique survient pour la première fois, généralement à un âge précoce, et s'accompagne de démangeaisons et d'éruptions cutanées. La dermatite allergique chez l'adulte survient sous une forme aiguë, indépendamment du fait que l'allergène est constamment dans le corps. La gravité de la dermatite allergique chez l'adulte dépend de l'âge, des conditions environnementales, etc.

Dermatite allergique chez les enfants

La dermatite allergique chez les enfants est considérée comme très fréquente. Cela est principalement dû à la formation insuffisante des systèmes immunitaire et digestif, ainsi qu'à l'incapacité du foie à traiter suffisamment de substances nocives, ce qui entraîne le développement d'une réaction allergique.

La dermatite allergique chez les enfants se manifeste par un gonflement, des démangeaisons, des cloques et des taches rouges à la surface de la peau. En raison d'une irritation de la peau, l'enfant commence à le gratter, ce qui provoque la formation de croûtes, ce qui le gêne beaucoup, ce qui provoque irritabilité et inconfort. Des manifestations allergiques peuvent apparaître sur le front, les joues, les bras, les jambes et la tête. À un âge plus avancé peut être localisé sur les coudes.

Dermatite allergique chez les nourrissons

La dermatite allergique chez les nourrissons peut se développer avec une alimentation artificielle ou naturelle. On pense que la prédisposition génétique est à la base de cette maladie. À leur tour, les aliments peuvent provoquer leur développement, des problèmes de vidange de l'intestin, une transpiration excessive, une sécheresse excessive de la peau, l'exposition à divers produits chimiques. Selon les études, la dermatite allergique résulte souvent d'une réaction négative de l'organisme aux protéines de lait, d'œufs, de poisson et de soja. Une alimentation déséquilibrée de la mère pendant la grossesse, l'utilisation d'aliments hautement allergènes, une mauvaise alimentation, ainsi que divers risques et difficultés pendant la grossesse peuvent contribuer au développement d'une dermatite allergique chez les nourrissons. Il existe également une hypothèse selon laquelle le risque de dermatite allergique est élevé chez les enfants suralimentés, car l'organisme peut présenter une réaction négative due à une suralimentation constante. Des maladies concomitantes, telles que la dysbiose intestinale, l’infection par des vers, la gastrite, jouent également un rôle dans le développement de la dermatite allergique. Les symptômes les plus courants chez les nourrissons atteints de dermatite sont la peau sèche et la formation d'érythèmes fessiers, de peau squameuse, de rougeurs et de démangeaisons sur les joues.

Dermatite allergique chez les nouveau-nés

La dermatite allergique chez les nouveau-nés est le plus souvent le résultat d'une nutrition déséquilibrée, anormale ou très allergène de la mère pendant la grossesse. Les principaux symptômes de la dermatite atopique chez le nouveau-né sont une rougeur sur les joues, une éruption cutanée et des démangeaisons. Cette maladie peut survenir chez un nouveau-né, même dans les cas où la grossesse était compliquée. La dermite allergique chez les nouveau-nés peut survenir avec une alimentation artificielle, ainsi que pendant l'allaitement. Dermite allergique pendant la grossesse Chez les femmes allergiques, la dermatite allergique pendant la grossesse peut régresser en raison de la production de cortisol dans le corps de la femme enceinte, ce qui peut inhiber les réactions allergiques. Après le début du travail, son niveau diminue brusquement et les symptômes de la maladie réapparaissent. Mais une telle évolution de la maladie pendant la grossesse est loin d’être toujours observée, dans certains cas, une grossesse peut déclencher une augmentation des symptômes allergiques. Si, avant le début de la grossesse, une femme ne souffrait pas d'allergies, alors dans le contexte de la restructuration hormonale de l'organisme, réduisant ses fonctions de protection et ses états nerveux, son apparition initiale pendant la grossesse est possible.

Dermatite médicinale allergique

La dermatite allergique, ou toxicodermie, se manifeste sous la forme de lésions multiples sur la peau, apparaissant à la suite d'une réaction allergique à un médicament ou à un médicament. La survenue généralisée de dermatites allergiques est associée à des facteurs tels que l’utilisation incontrôlée de médicaments pour l’auto-traitement, l’émergence de nouveaux médicaments. La dermatite médicamenteuse toxique, contrairement à ses autres types, non associée à l'utilisation de médicaments, en plus des dommages à la peau, peut affecter le système nerveux et vasculaire, ainsi que les muqueuses. Il existe un grand nombre de médicaments qui causent le plus souvent une dermatite allergique. Celles-ci comprennent la pénicilline, la novocaïne, le streptocide, la cyanocobalamine, etc. La dermatite allergique médicamenteuse est caractérisée par l'apparition d'une ou plusieurs taches rondes ou ovales de deux à trois centimètres de taille, qui changent de couleur et deviennent brunâtres pendant plusieurs jours. Des formations d'ampoules peuvent apparaître au milieu de tels endroits. Après l'arrêt du médicament, les symptômes disparaissent généralement au bout de sept à dix jours. En cas d'usage répété du médicament, les signes de la maladie réapparaissent et peuvent se concentrer au même endroit ou sur d'autres zones de la peau.

Dermatite allergique professionnelle

La dermatite allergique professionnelle fait partie du groupe des maladies de la peau qui se développent sous l’influence de substances chimiques. Ce groupe est assez étendu et comprend l'épidermite, la dermatite de contact, la folliculite grasse, le mélasma toxique, les ulcères et formations verruqueuses professionnels, l'eczéma, etc. Seules les allergies professionnelles à caractère infectieux incluent l'érysipéloïde. Outre les effets chimiques et infectieux, il existe également des facteurs d'effets physiques et parasitaires sur la peau. L'épiderme professionnel résulte d'une exposition prolongée de la peau à l'eau, aux liquides de coupe, aux solvants organiques et aux solutions faiblement acides et alcalines. La symptomatologie de la maladie comprend un assèchement important de la peau, son desquamation, des lésions sous forme de fissures, principalement au niveau de l'avant-bras et des mains. Une inflammation sévère et une infiltration de la peau sont absentes. Avec la dermatite de contact professionnelle, un processus inflammatoire aigu se produit à la surface de la peau par contact direct avec un irritant de production. Des érythèmes, des œdèmes, des vésicules et des vésicules à composition séreuse ou sang-séreuse apparaissent au site de la lésion. Le patient ressent une sensation de brûlure dans la zone touchée, il y a une douleur, moins souvent des démangeaisons. Les signes généraux, en règle générale, sont doux ou pas exprimés du tout. Plus l'action du stimulus est puissante, plus les symptômes de la maladie sont prononcés. Lorsque le stimulus est arrêté, les signes d'inflammation disparaissent assez rapidement et la peau retrouve son aspect normal. La dermatite de contact professionnelle survient généralement peu de temps après le contact avec un irritant et se concentre dans la zone de son impact sur la peau. Avec le développement de la dermatite allergique professionnelle, en règle générale, une période cachée est tout d’abord notée, ce qui doit être pris en compte lors du diagnostic. Dans de nombreux cas, en cas de dermatite allergique professionnelle, l’irritant provoque une inflammation après une exposition répétée à la peau.

Une folliculite grasse apparaît à la surface des segments de la peau en contact avec les fluides de coupe, les huiles de moteur, les distillats de goudron de houille, les huiles et schistes, le kérosène, l’essence et d’autres hydrocarbures ou substances contenant des hydrocarbures. Principalement, les lésions sont localisées dans les régions de l'avant-bras et de la main, ainsi que sur la peau des cuisses, de l'abdomen, etc. Dans les lieux de contact du stimulus avec la peau, des comédons et des formations de boutons se forment.

Dermatite neuroallergique

La dermatite neuro-allergique est une inflammation des couches superficielles de la peau, associée à une hypersensibilité aux effets de stimuli internes ou externes. Contribuer au développement de la dermatite neuro-allergique peut stresser, maladies du système endocrinien, organes gastro-intestinaux, immunité affaiblie. En conséquence, une réponse inadéquate du système immunitaire aux effets de divers facteurs externes et internes. Le traitement de la dermatite neuro-allergique dans chaque cas individuellement, mais les recommandations générales incluent le renforcement du système immunitaire du corps, l'exclusion du régime de produits hautement allergènes, ainsi que la limitation des procédures à l'eau. La réception de complexes de vitamines et de minéraux et la réalisation de procédures physiothérapeutiques en coordination avec le dermatologue sont possibles.

Dermatite allergique alimentaire

On pense que plus souvent que d'autres facteurs, les aliments provoquent l'apparition d'une dermatite allergique. C'est pourquoi, dans le cas d'un trouble tel que la dermatite allergique, un régime thérapeutique hypoallergénique est nécessaire. Toutefois, il convient de garder à l’esprit que des facteurs tels que l’état du système nerveux, la prédisposition génétique, les caractéristiques structurelles de la peau, l’hypersensibilité à toute autre substance sont également impliqués dans le développement de maladies telles que la dermatite alimentaire allergique. Tous les produits peuvent provoquer des allergies alimentaires, le plus souvent des protéines variées, moins souvent des lipides et des glucides. Les allergènes alimentaires les plus courants sont les œufs, le poisson, les noix, le soja et les légumineuses. Les principaux signes de dermatite allergique liés à la prise de nourriture sont une irritation douloureuse des chatouilles de la peau, de l’urticaire, de l’eczéma, des rougeurs et des éruptions cutanées. Si des allergies alimentaires ont été diagnostiquées et que l'allergène a été identifié à l'aide de tests d'allergie, cet aliment doit être exclu du régime.

Comment apparaît la dermatite allergique?

Dermatite allergique sur le visage

La dermatite allergique sur le visage résulte le plus souvent de l'utilisation de produits cosmétiques de mauvaise qualité ou inappropriés, c'est pourquoi ce type de maladie affecte généralement les femmes. Bien sûr, chez les hommes, la probabilité de ce trouble existe également, par exemple lors de l’utilisation de crèmes, mousses, gels et lotions avant et après le rasage. Les aliments ou les médicaments peuvent également causer des allergies au visage. Les symptômes de la dermatite allergique sur le visage incluent une rougeur des joues, des éruptions cutanées, un gonflement, des démangeaisons. Dans les cas extrêmement graves, une nécrose tissulaire peut se développer avec la formation de cicatrices.

Dermatite allergique depuis des siècles

La dermatite allergique sur les paupières est caractérisée par un gonflement et une hyperhémie, l'apparition d'éruptions cutanées, une irritation chatouillante. La peau des paupières devient chaude, grossière, desséchée ou, au contraire, devient humide. Avec le développement de la dermatite sur les paupières, il est possible de joindre une conjonctivite allergique, accompagnée de sécrétions collantes transparentes, coupant dans les yeux. Avec une dermatite allergique sur les paupières, le patient peut être dérangé par des maux de tête, une faiblesse générale, des frissons. De tels désordres surviennent le plus souvent en raison de l’utilisation de produits cosmétiques ou de médicaments.

Dermatite allergique sur les mains

Les dermatites allergiques aux mains se manifestent par des symptômes tels que démangeaisons et sécheresse de la peau, sa rugosité et ses rougeurs. Les produits chimiques ménagers, les produits cosmétiques et les médicaments, les aliments, la laine, le pollen, les champignons, etc. peuvent provoquer l'apparition d'une dermatite allergique sur les mains.Le stress et le surmenage, une alimentation déséquilibrée peuvent également affecter l'apparition d'une réaction allergique.

Dermatite allergique sur les jambes

La dermatite allergique aux jambes est assez courante. Les jambes se couvrent d'une éruption cutanée, des rougeurs et des démangeaisons apparaissent. La zone de la lésion peut inclure différentes zones de la peau des jambes - cuisses, jambes et pieds. Le contact avec des vêtements irritants peut provoquer des allergies aux jambes, et le frottement et la rayure constants des zones touchées entraînent la formation de lésions secondaires - fissures, égratignures par lesquelles les microbes peuvent pénétrer, entraînant un risque d'inflammation. Lorsqu’une infection est introduite, le traitement aux antibiotiques ne peut qu’aggraver la situation, car beaucoup d’entre eux sont des allergènes. C’est pourquoi, pour éviter le développement de complications, il convient d’éviter de peigner la peau et d’apparaître des dommages. Des facteurs tels que les aliments, les champignons, les bactéries, le pollen des plantes, les effets environnementaux négatifs, etc. peuvent également provoquer des allergies aux jambes.

Dermatite allergique sur la tête

La dermatite allergique sur la tête peut être provoquée par des maladies du système endocrinien, du tube digestif, de problèmes hormonaux, de surmenage psycho-émotionnel. Divers produits cosmétiques peuvent provoquer une dermatite allergique à la tête - masques, revitalisants, shampooings, teintures pour les cheveux, vernis, mousses, mousses et gels coiffants. Si le pH du cuir chevelu est perturbé, l'utilisation d'une eau de mauvaise qualité contenant des impuretés irritantes peut nuire au développement de la dermatite atopique. Les principaux symptômes de la dermatite allergique du cuir chevelu sont les démangeaisons et la desquamation de la peau, la présence de rougeurs et de formations nodulaires, l'amincissement et le ternissement des cheveux, ainsi que la perte et la formation de pellicules. Si l'allergie a été causée par un champignon, le processus inflammatoire peut inclure les sourcils, le visage et le lobe de l'oreille.

Dermatite allergique sur les yeux

La dermatite allergique des yeux affecte la peau de la paupière et peut être accompagnée d'une conjonctivite allergique. Dans ce cas, une réaction allergique aiguë peut survenir lors de l'utilisation de médicaments ou de produits cosmétiques. Les principales manifestations de la maladie sont une rougeur et un gonflement des paupières, des poches sur le visage, des douleurs larmoyantes et douloureuses aux yeux, des démangeaisons, des brûlures, des éruptions cutanées. Dans la dermatite chronique des paupières causée par l’usage de médicaments, les symptômes se développent en général progressivement: la peau des paupières gonfle légèrement au début, elle s’épaissit et l’hyperémie apparaît. Ensuite, la peau se dessèche et se contracte, des éruptions cutanées et des formations de nature différente apparaissent. Avant le développement des manifestations cliniques du patient, en règle générale, douleur, démangeaisons ou brûlures aux yeux. Les dommages aux paupières sont généralement symétriques.

Dermatite allergique à l'aine

La dermatite allergique à l'aine se manifeste par une inflammation de la peau dans l'aine, des éruptions cutanées, des taches rouges, des démangeaisons. Dans ce cas, une réaction allergique locale peut être provoquée par l'utilisation de produits cosmétiques - savon, aérosol, gel ou crème pour l'hygiène intime, etc., contenant des substances provoquant une hypersensibilité chez le patient. La dermatite allergique à l'aine peut être accompagnée de démangeaisons de la vulve, du scrotum. Les sous-vêtements synthétiques ou les microparticules de poudre qui restent après le lavage peuvent également provoquer une irritation si le patient est allergique aux composants synthétiques ou aux composants du détergent à lessive.

Dermatite allergique au dos

Une dermatite allergique au dos peut survenir à la suite d'une exposition cutanée à des irritants mécaniques ou chimiques. Ses principales manifestations sont les surfaces du dos, la formation de petits nodules, des cloques, une irritation douloureuse des chatouilles, des rougeurs de la peau. La cause du développement d'une dermatite allergique au dos peut aussi être le port de vêtements serrés ou synthétiques, ce qui provoque des frictions et irrite la peau. Dans la dermatite allergique, une éruption cutanée peut se propager dans tout le dos, accompagnée d'un rougissement continu de toute la surface de la peau ou de ses différentes sections.

Dermatite allergique des organes génitaux

La dermatite allergique des organes génitaux peut être causée par des facteurs tels que candidose, hémorroïdes ou fissure anale, poux du pubis, infestation de vers, gale, surmenage émotionnel, etc. base érythémateuse. La dermatite allergique des organes génitaux peut être une conséquence du développement de la séborrhée sur le cuir chevelu. En règle générale, il se caractérise par un prurit génital, la présence de lésions de couleur rouge pâle ou jaune pâle. Pour la séborrhée des organes génitaux, il est recommandé aux femmes d'utiliser des tampons spéciaux comprenant une solution d'acétate d'aluminium basique, ainsi que des pommades contenant des corticostéroïdes et divers agents antiprurigineux.

Dermatite allergique sur l'abdomen

Une dermatite allergique à l’abdomen peut survenir lors d’une exposition directe à une irritation de la peau, par exemple lors d’un frottement (facteur physique), lors de l’utilisation de produits cosmétiques ou de médicaments (facteur chimique), lors d’allergies aux plantes (facteur biologique). La zone de lésion dans la dermatite de contact est égale à la zone de contact avec l'allergène. Un contact prolongé avec l'irritant peut entraîner une dermatite chronique. Des maladies telles que l'herpès, la gale, etc. peuvent affecter l'apparence d'une dermatite allergique sur l'abdomen. Après consultation préalable d'un médecin, des onguents hormonaux locaux peuvent être prescrits pour le traitement et des agents antiseptiques, artificiels et naturels, peuvent être utilisés pour la dermatite humide, écorce de chêne, etc. Si des facteurs psycho-émotionnels sont apparus lors du développement de la dermatite, des sédatifs peuvent être prescrits. En présence de comorbidités, le traitement de la maladie sous-jacente est d'abord nécessaire.

Dermatite allergique au cou

La dermatite allergique au cou peut se manifester par une augmentation de la pigmentation et de la kératose, des démangeaisons, des éruptions cutanées et des rougeurs. La dermatite allergique au cou peut être causée par des irritants tels que la sueur, les cosmétiques, divers bijoux pour le cou et les aliments.

Une Autre Publication Sur Les Allergies

Les causes de l'apparition et du traitement de l'éruption cutanée sur ses mains

Tout le monde sait ce qu'est une éruption cutanée et à quoi elle ressemble. De petites taches rouges désagréables sur la peau peuvent indiquer différentes causes d'occurrence, allant d'un dysfonctionnement du corps aux problèmes nutritionnels en passant par une réaction allergique à un certain nombre de produits et de piqûres d'insectes.


Remèdes contre l'acné en pharmacie

L'acné apparaît assez souvent sur la peau des adolescents. Mais à l'âge adulte, personne ne garantit que vous ne les aurez pas. Les causes de l'acné et de l'acné sont variées.


Plaies blanches dans la bouche d'un enfant: photos, causes des plaies et traitement des pustules à la maison

Des plaies blanches ou rouges douloureuses dans la bouche peuvent survenir chez les enfants de tout âge.


Pourquoi les furoncles apparaissent sur le corps et comment s'en débarrasser

Le furoncle (du latin furunculus), communément appelé ébullition, est une inflammation assez commune de l'épiderme ou du bulbe pileux.