Dermatite chez les enfants: méthodes modernes de diagnostic et de traitement

La dermatite chez l'enfant est un phénomène assez fréquent. Selon les statistiques, plus de 80% des enfants sont sujets à l'apparition de divers types de cette maladie. Cela est dû au fait que la fonction protectrice de la peau est très peu développée, en particulier dans les premières années de la vie, et que le système immunitaire n'est pas en mesure de répondre correctement aux stimuli externes. La combinaison de ces facteurs entraîne des réactions immuno-allergiques dans le corps, ainsi que l'apparition de symptômes de dermatite chez les enfants.

Qu'est-ce que la dermatite chez l'enfant?

La dermatite est une combinaison de plusieurs nosoforms (maladies), chacun ayant ses propres caractéristiques d'étiologie (causes), de manifestations cliniques et de méthodes de traitement. Cependant, la pathogenèse est similaire pour toutes les formes de dermatites: en raison de la sensibilisation du corps (hypersensibilité), une réaction allergique se produit lorsqu'elle est exposée à des facteurs environnementaux.

C'est la sensibilité à tout agent irritant qui conduit à la formation de complexes antigène-anticorps qui déclenchent des réponses immunitaires dans le corps. Au cours de leur parcours, de nombreux médiateurs entraînent œdèmes, éruptions cutanées, hyperémie (rougeurs), sensation de brûlure et démangeaisons. En règle générale, la dermatite se manifeste chez les nourrissons, mais si nous parlons de l'apparition de symptômes à l'âge préscolaire et scolaire, il s'agit plutôt d'une rechute de la maladie survenue à un âge plus précoce.

Types et symptômes de dermatite chez les enfants

À ce jour, il existe plusieurs dizaines de types de dermatites, mais dans l’enfance, seuls quelques-uns apparaissent de manière prédominante. Le plus souvent chez les enfants, les types suivants de cette maladie sont enregistrés:

  • dermatite atopique;
  • couche-culotte;
  • contact (périoral, périanal);
  • infectieux (viral, bactérien, fongique);
  • acrodermatite entéropathique.

Chacune de ces maladies a ses propres causes d'occurrence et caractéristiques du parcours.

Dermatite atopique

Le plus souvent, le premier cas de la maladie est enregistré avant l'âge d'un an. Ce type de maladie provoque diverses substances irritantes: poussière, duvet, poils d'animaux, produits chimiques ménagers et produits d'hygiène, rayonnement solaire, allergènes alimentaires.

Selon le célèbre pédiatre Komarovsky, la cause de la dermatite atopique n'est pas seulement la qualité de la nourriture, mais aussi sa quantité. Le médecin dit que les caractéristiques anatomiques du tractus gastro-intestinal et la faiblesse des systèmes enzymatiques entraînent une digestion insuffisante des protéines alimentaires. En conséquence, le corps tente d'éliminer les produits de décomposition toxiques à travers la peau, ce qui entraîne l'apparition des symptômes de la maladie.

Les manifestations de la dermatite atopique sont les suivantes: démangeaisons sévères, rougeur de la peau, apparition de vésicules, trempage ou dessèchement de la peau et desquamation. Au cours de l'évolution chronique de la maladie, on observe l'apparition de croûtes, d'érosions, d'hyperkératose folliculaire (épaississement de la couche cornée de l'épiderme), de griffures et de pyodermite dues à l'ajout d'une infection secondaire. Les éruptions cutanées sont généralement localisées sur le visage (en particulier sur les joues). Des éruptions cutanées localisées aux articulations sont souvent observées (parfois un coude ou un genou est affecté). Les différences entre la dermatite atopique et une réaction allergique aux produits peuvent être trouvées dans cet article.

Le risque de dermatite atopique est qu’à l’âge adulte, il existe une forte probabilité de développer une «marche atopique»: conjonctivite et rhinite allergiques, asthme bronchique. Ces maladies étant difficiles à traiter, le meilleur moyen de les éviter est de commencer le traitement de la dermatite atopique à temps.

Dermatite de la couche

La maladie est enregistrée plus souvent chez les filles, dans la seconde moitié de la vie. En règle générale, la raison de cette affection réside dans des soins inappropriés de la peau du bébé: changement rare des couches, négligence de la baignade quotidienne. Parfois, cette maladie est due à l'utilisation de vêtements et de couches en matériaux synthétiques et grossiers.

Le stade initial de la dermatite de la couche se manifeste par une hyperémie persistante. Si, à ce stade, les mesures de traitement nécessaires ne sont pas prises, l'état de l'enfant peut être aggravé - des papules (nodules) et des vésicules (bulles) apparaissent remplies d'un liquide clair. L'étape suivante de la maladie est caractérisée par l'apparition d'ulcères dus au trempage, à l'érosion et au saignement. Une dermatite grave de la couche est souvent accompagnée de l’ajout d’une infection bactérienne ou fongique, qui peut être dangereuse pour la santé et la vie des nourrissons. En règle générale, les éruptions cutanées sont localisées sur les parties du corps où se produit un contact avec la ou les couches (fesses, périnée, intérieur des cuisses, bas de l'abdomen).

Si le temps de commencer le traitement de ce type de dermatite, il est possible d'éviter l'apparition de complications graves.

Dermatite de contact

Une caractéristique de ce type de maladie est que l'éruption est localisée directement dans les endroits où de l'irritant a été appliqué sur la peau. Une dermatite périorale et périanale survient chez les enfants.

En cas de dermatite périorale, le facteur qui a déclenché l'apparition de la maladie peut être un agent physique (par exemple, l'exposition à des températures élevées ou basses), ainsi qu'un irritant chimique (crème pour enfants, utilisation prolongée de pommades hormonales dans le traitement d'autres maladies). La dermatite périanale provoque le plus souvent des vêtements synthétiques, des crèmes et des poudres pour enfants.

Dans la dermatite buccale, les symptômes suivants apparaissent: démangeaisons, brûlures, rougeur de la peau autour de la bouche, apparition de papules et de vésicules, suivies d'une dissection. Dans ce cas, une caractéristique de ce type de maladie est que le processus pathologique ne touche pas quelques millimètres de la peau directement autour des lèvres - la bouche est entourée par la «bordure» d’une peau saine.

La dermatite de contact périanale s'accompagne des mêmes symptômes. La seule différence est que les éléments de l'éruption sont localisés dans l'aine: dans la zone autour de l'anus, sur le périnée, sur la peau des fesses. La dermatite de contact provoque également des violations de l'état général de l'enfant - il peut dormir mal, refuser de manger. Si nous parlons de l'apparition d'une dermatite périorale chez les enfants d'âge scolaire, l'enfant peut alors souffrir de troubles psychologiques associés à des problèmes d'adaptation dans l'équipe.

Dermatite infectieuse

Une éruption cutanée liée à une dermatite infectieuse peut être soit le symptôme d'une autre maladie (par exemple, une dermatite virale avec rubéole ou varicelle), soit une manifestation d'une forme nosologique indépendante (par exemple, une dermatite à candidose ou à herpès). Dans le premier cas, le traitement de la maladie vise à éliminer le processus d’infection qui se produit à l’intérieur du corps, car les manifestations de la dermatite disparaissent ensuite de manière indépendante. Dans d'autres cas, la force du médecin vise à identifier l'agent responsable de la maladie de la peau et à le détruire.

La dermatite à Candida est enregistrée principalement chez les enfants de la première année de vie. Son apparition est due à des dommages cutanés (par exemple, lors du frottement contre le bord de la couche), ainsi qu'à l'activation de la flore pathogène conditionnelle. Les champignons du genre Candida sont l'un des représentants de la microflore normale de la peau. Ils ne représentent aucune menace, mais si la peau est endommagée et que l'immunité est altérée, elle peut déclencher une dermatite à candidose. Les manifestations de cette maladie dans l’enfance sont les suivantes: rougeur de la peau et desquamation.

La dermatite infectieuse est rarement la principale maladie - le plus souvent une conséquence de l'évolution chronique d'autres maladies de la peau. Étant donné que tout dommage à la peau est la porte d'entrée d'une infection, une lésion cutanée infectieuse peut se joindre au fond d'autres types de dermatites. Les lésions les plus courantes sont les cocci purulents (dermatite à staphylocoques, streptocoques), ainsi que le virus de l’herpès (dermatite herpétique).

En cas de dommages bactériens, des pustules apparaissent sur la peau, remplies de contenu purulent, et en cas de dermatite herpétique, des vésicules remplies de liquide clair sont observées sur la peau. Par la suite, les principaux éléments de l'éruption ont éclaté, laissant une érosion qui s'est ensuite recouverte de croûtes.

La lésion cutanée du virus de l’herpès ressemble à une autre maladie grave, la dermatite herpétiforme. Bien que les manifestations cliniques de cette maladie puissent ressembler aux symptômes de la dermatite herpétique, la dermatite de Dühring est due à un certain nombre d'agents non infectieux agissant sur le corps. Elle est causée par une sensibilité individuelle à l'iode, au gluten et à l'hérédité.

Acrodermatite entéropathique

Il s’agit d’une dermatose héréditaire dont la cause réside dans l’insuffisance des enzymes du petit intestin qui entraîne une diminution de l’absorption du zinc. De ce fait, les cellules ne reçoivent pas une quantité suffisante d'acides aminés, mais sont sursaturées en acides gras. Ceci, à son tour, conduit à une diminution de l'immunité humorale et cellulaire.

Étant donné que le lait maternel contient suffisamment de ligand de liaison au zinc, les premiers signes de la maladie se produisent au moment même où l'enfant est transféré dans une alimentation complémentaire ou artificielle mélangée. Sur la peau (affecte souvent le cou, les bras, la tête et le dos), il existe des zones d'hyperémie, qui sont ensuite recouvertes de vésicules ou de taureaux (grosses cloques de plus de 5 mm de diamètre). En outre, le processus est accompagné par la formation d'érosion, de macération (trempage), il y a des croûtes. On observe souvent des patients atteints de dystrophie de la plaque à ongles, zadey, ulcération de la muqueuse buccale.

Une telle dermatite chez un enfant est grave et chronique, le médecin ne peut qu'améliorer, mais il est presque impossible de guérir complètement cette maladie.

Réaction allergique à la moisissure

La moisissure est l'allergène le plus puissant pouvant déclencher des réactions d'hyper-réactivité non seulement chez les adultes, mais aussi chez les enfants. Si le bébé est constamment dans l'humidité, cela crée des conditions favorables au développement de moisissures. Cela conduit à une sensibilisation du corps et à l'apparition d'une dermatite et d'autres maladies allergiques. En règle générale, la moisissure provoque une dermatite atopique.

La difficulté réside dans le fait qu'il n'est pas toujours possible d'identifier immédiatement la cause de cette affection. Et le danger d’une réaction allergique aux moisissures est que plus tard, un enfant peut développer une rhinite allergique, une bronchite ou un asthme bronchique.

Diagnostic de la dermatite chez l'enfant

Les manifestations de différents types de dermatites étant très similaires, on rencontre parfois des formes atypiques de la maladie, il est donc nécessaire de consulter de tels spécialistes: un dermatologue, un immunologue, un allergologue.

Le dermatologue à la réception effectue des inspections et des interrogatoires, vérifie les antécédents d'allergie familiale, collecte des données sur la nutrition et les soins aux enfants. Cette information permet au médecin de suspecter une forme de dermatite. En outre, le médecin prescrit des études supplémentaires:

  • dermatoscopie;
  • examen bactériologique et virologique des raclures cutanées;
  • test sanguin général et biochimique;
  • test sanguin pour la classe d'immunoglobuline E;
  • tests cutanés pour la détermination de l'allergène (avec atopie, dermatite de contact).

Ces études permettent de confirmer le diagnostic et de prescrire un traitement.

Traitement de la dermatite dans l'enfance

La première étape du traitement consiste à éliminer l'effet irritant sur la peau de l'enfant. Après cela, il est nécessaire de commencer une thérapie complexe, qui comprend un traitement médicamenteux et le recours à la médecine alternative.

Traitement médicamenteux

À ce jour, en pratique clinique, utilisez des médicaments appartenant aux groupes pharmacologiques suivants:

  1. antihistaminiques (phenityl, tavegil, suprastin, tsetrin). Ces fonds réduisent l'intensité de la réaction allergique, aident à soulager les brûlures, les démangeaisons et l'enflure.
  2. entérosorbants (Sorbeks, charbon actif, Polysorb). Ces médicaments accélèrent l'élimination des toxines formées lors d'allergies et d'inflammations.
  3. vitamines (Complivit, Pikovit, Vitrum). Les complexes de vitamines augmentent la résistance du corps, améliorent la régénération de la peau.
  4. glucocorticoïdes topiques et systémiques (prednisolone, hydrocortisone et pommades avec leur contenu). Les médicaments hormonaux sont très efficaces dans le traitement de la dermatite, car ils soulagent rapidement les symptômes et accélèrent le processus de guérison. Cependant, ils doivent être utilisés avec prudence et uniquement sous la surveillance d'un médecin, car ils ont de nombreuses contre-indications et effets secondaires.
  5. pommades antibactériennes et antibiotiques à usage systémique (Levomekol, pommade à l’érythromycine). Ces médicaments sont utilisés dans le traitement des lésions cutanées bactériennes. Les antibiotiques pour administration orale sont sélectionnés individuellement, ce qui détermine la sensibilité des bactéries à ceux-ci.
  6. médicaments antiviraux (Gerpevir, Acyclovir). Efficace avec une dermatite virale (par exemple, avec une dermatite herpétique).
  7. émollients (Panthénol, Bepanten). Ces fonds adoucissent la peau, éliminent la desquamation et les démangeaisons.
    onguents et crème à action complexe (Losterin, Methyluracil, Arnica). Ces médicaments ont une action anti-inflammatoire, cicatrisante et bactéricide. Ils soulagent également les démangeaisons et améliorent la régénération de la peau.

Méthodes populaires de dermatite

Les remèdes populaires aident à soulager l'inflammation et les démangeaisons, ont une bonne action cicatrisante et antimicrobienne. Les méthodes les plus efficaces de traitement alternatif:

  1. Gadgets et bain avec une décoction de camomille. Pour préparer le bouillon, prenez 50 g de camomille séchée et versez-le dans 1 litre d’eau. Cuire le bouillon à feu doux pendant 20 minutes, puis filtrer et laisser refroidir. Vous pouvez lubrifier la peau affectée, l'ajouter à l'eau pour les bains. La camomille a un excellent effet anti-inflammatoire.
  2. Jus de chrysaline à l'huile végétale. Les ingrédients sont mélangés dans un rapport de 1: 5 et appliqués sur la peau affectée 2 fois par jour. La chaîne a un effet antimicrobien et l'huile végétale crée un film protecteur à la surface de la peau.
  3. Savon au goudron pour le bain. Cette méthode est utilisée depuis des siècles, car le savon au goudron assèche la peau et améliore sa régénération. Il est recommandé de se laver au savon de goudron lorsque la macération apparaît.

N'oubliez pas que l'utilisation de remèdes populaires sans consultation préalable du médecin peut être dangereuse pour la santé!

Complications de la maladie

Les principales complications de la dermatite chez l'enfant sont la chronisation du processus ainsi que l'apparition d'une infection secondaire. Dans le cas de la dermatite atopique, d'autres maladies plus dangereuses peuvent se développer.

Le passage de la dermatite à la forme chronique est dangereux pour la santé physique et mentale de l'enfant. L’apparition d’une infection secondaire peut entraîner des lésions cutanées pustuleuses étendues, ainsi que la survenue d’abcès, de globules gras, de phlegmon, et ces conditions nécessitent une intervention chirurgicale.

Comment éviter la dermatite chez les enfants

En suivant les recommandations des spécialistes, il est possible de prévenir l'apparition d'une dermatite chez les enfants. Les médecins conseillent:

  • prévenir l'érythème fessier sur la peau de l'enfant, afin de surveiller l'hygiène;
  • observer la température et l'humidité optimales dans la pièce où se trouve le bébé;
  • privilégier les moyens de soins hypoallergéniques et les produits chimiques ménagers;
  • utilisez des sous-vêtements et du linge de lit en tissus doux et naturels;
  • suivre le régime, avec prudence pour introduire des aliments complémentaires;
  • éliminez les éventuels allergènes dans la chambre des enfants: peluches, vieux tapis, oreillers en duvet.

Ces recommandations aideront à éviter l'apparition d'une dermatite chez les enfants. Vous devez également vous rappeler que lorsque les symptômes de la maladie apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Plus tôt vous commencez le traitement, plus il est facile et rapide de vous débarrasser des symptômes de la dermatite!

Comment traiter une dermatite chez un enfant?

Dermatite chez les enfants - inflammation locale de la peau due à une infection, des effets toxiques ou des allergies. La dermatite chez les nourrissons sous forme d'éruption cutanée, de croûtes, de rougeurs se manifeste dans différentes parties du corps (bras, jambes, estomac, dos, sur le pape), provoquant des démangeaisons, des douleurs et un inconfort désagréables. Les principales méthodes de traitement de la dermatite sont de limiter le contact avec un irritant, en utilisant des pommades et des régimes amaigrissants.

A quoi ça ressemble?

L’apparition de la dermatite est facile à reconnaître si vous savez à quoi ressemble la maladie:

  • Peau sèche sur les mains et les pieds, les coudes, le visage autour de la bouche;
  • Taches rouges à l'aine, aux fesses, au dos et à l'abdomen;
  • Petites bulles de liquide sur les jambes, les bras, le visage autour de la bouche, le cou, le dos et les fesses;
  • Pustules dans les plis de la peau (dans l'aine) et sur les zones découvertes du corps (sur le visage, les mains, les jambes).

Une dermatite grave est compliquée par une inflammation et un gonflement, des démangeaisons, un inconfort et des douleurs de la peau. Après formation de cloques, de petites plaies se forment à travers lesquelles l'infection pénètre.

Raisons

Les causes de dermatite sont associées à l'effet d'un irritant sur la peau d'un enfant. La cause peut être une substance qui pénètre dans la peau à partir de l’environnement, la dermatite est alors appelée contact. Si la substance entre pour la première fois dans le tractus gastro-intestinal, puis dans le sang et manifeste une réaction sur la peau, la maladie s'appelle toxicodermie.

Contact

La cause de la dermatite de contact chez un enfant peut être:

  • Couches mouillées - une éruption cutanée sur le corps apparaît à des endroits où le contact avec la peau est constant, sur le dos, les fesses, le ventre, dans l'aine;
  • Rester dans une couche remplie provoque une éruption cutanée et des rougeurs à l'aine, au bas et à l'estomac;
  • Les vêtements et la literie synthétiques peuvent provoquer une réaction dans le cou, la tête, autour de la bouche;
  • Des produits cosmétiques inappropriés pour les enfants provoquent des éruptions cutanées dans les parties du corps où la crème a été utilisée: à l’aine, sur les fesses, sur les joues;
  • Les produits chimiques ménagers sont également un irritant, le contact avec les couches et les vêtements du bébé provoque une éruption cutanée sur le corps.

Les éruptions cutanées sur le corps deviennent étendues, apportent un grand inconfort. Aux endroits des éruptions cutanées les plus fréquentes (sur les mains et les coudes, les joues et autour de la bouche), la peau perd de son élasticité, sa pigmentation devient fine et vulnérable. Si l'allergène affecte périodiquement l'enfant, la réaction atypique augmente.

Le traitement de la dermatite de contact consiste à limiter tout contact avec un irritant.

Avec des soins appropriés, 80% des enfants réduisent l'humeur allergique du corps. Les signes de dermatite s'atténuent d'abord sur les parties exposées du corps (sur le visage, autour du cou, sur le dos et sur l'abdomen, sur les jambes), puis dans les zones fermées (à l'aine, aux bras et aux fesses).

Toxicoderma

  • Les allergènes alimentaires sont la cause la plus fréquente de dermatite chez les nourrissons;
  • Inhalation de gaz d'échappement (lors de déplacements sur des routes);
  • Les médicaments (souvent les vitamines et les antibiotiques provoquent des réactions allergiques);
  • Maladies infectieuses (appelées dermites infectieuses chez les jeunes enfants).

La maladie s'appelle également diathèse. L'âge de l'enfant le plus sujet aux éruptions cutanées peut aller jusqu'à 3 ans. À cet âge, les signes de maladie (éruption cutanée et rougeur du visage, autour de la bouche, à l'aine) apparaissent beaucoup plus souvent.

La dermatite est divisée en les variétés suivantes:

  • Atopique (il est allergique);
  • Séborrhéique (fongique);
  • Couche (causée par le contact avec l'urine et les matières fécales).

Toutes les variétés de la maladie ont des symptômes caractéristiques et il est difficile de les confondre.

Atopique

Dermatite atopique - une réaction allergique sur la peau d'un enfant. Les symptômes de la dermatite atypique peuvent être vus sur le visage, les joues, le dos, les bras et les jambes chez un nourrisson. Chez les enfants, une éruption cutanée exsudative apparaît sur la peau, le plus souvent sur le visage, autour de la bouche.

Les analyses de sang montrent une augmentation des IgE, ce qui indique une réaction allergique étendue.

La dermatite atopique se reproduit constamment - elle devient aiguë en hiver et en été une période de rémission. Le traitement de la dermatite atopique repose sur un régime obligatoire et l'utilisation d'antihistaminiques.

Séborrhéique

La dermatite séborrhéique est une infection fongique de la peau d'un enfant. Les causes de la dermatite séborrhéique sont dues à l'activité vitale des champignons opportunistes Malasseziya. Les champignons ressemblant à des levures habitent la peau, se nourrissant des acides gras du sébum.

Si les glandes sébacées ne fonctionnent pas correctement, en soulignant intensément le secret, les champignons commencent à se multiplier rapidement. Il existe donc une dermatite séborrhéique - inflammation de la peau, desquamation et démangeaisons sévères. L'eczéma séborrhéique se situe sur le cuir chevelu, le plus souvent sur les tempes et sur le front.

Couche de bébé

Dermatite de la couche - inflammation dans l'aine, les fesses et le bas du dos, où les couches mouillées sont étroitement attachées à la peau. Même avec des précautions particulières, l’urine et les matières fécales irritent la peau du bébé, provoquant les symptômes caractéristiques de la dermatite.

La dermatite des couches gêne le plus souvent les nouveau-nés et les nourrissons. L'éruption est située sur le prêtre, dans l'aine, sur les jambes et sur l'abdomen. Avec l'âge, le problème apparaît de moins en moins et, après avoir abandonné les couches au profit du pot, il disparaîtra complètement.

Traitement

Pour soigner une dermatite ou atténuer ses symptômes sur n’importe quelle partie du corps (coudes, dos, tête dans les cheveux et autour de la bouche), vous devez respecter les règles suivantes:

  • Élimination du contact entre l'enfant et l'irritant (régime d'épargne, contrôle des produits chimiques ménagers, vêtements naturels);
  • Le traitement externe est effectué avec des pansements antiseptiques (pommade médicale, crème spéciale) et des remèdes traditionnels (bains aux herbes et infusions pour essuyer).
  • Le traitement interne consiste à prendre des antiseptiques et des préparations pour réduire la réaction allergique.
  • Des préparations pour le développement de l'intestin (bifidobactéries), des complexes de vitamines contenant du calcium, une alimentation saine (produits naturels sans additifs) aident.

Les moyens de traitement des dermatites (produits pharmaceutiques et médicaments, pommade et crème externes) doivent être associés à un régime et à la prévention du contact avec un irritant.

Alimentation et nutrition

Régime hypoallergénique nécessairement inclus dans le traitement complexe de la dermatite, en particulier atypique, comme la cause de la diathèse sont des aliments. Dans le régime alimentaire d'un enfant de moins de 3 ans et d'une mère qui allaite, il est nécessaire d'exclure les aliments qui provoquent des allergies.

Un enfant au régime ne peut pas être administré:

  • Lait et produits laitiers;
  • Oeufs d'oiseaux;
  • Les légumes, les fruits et les baies sont rouges;
  • Citrons;
  • Viande grasse et poisson;
  • Viandes fumées et cornichons;
  • Du chocolat;
  • Le miel;
  • Noix

Avec l'introduction des aliments complémentaires, chaque nouveau produit donne au bébé une cuillère à café par jour, en surveillant la réaction. Observer le régime alimentaire en cas de dermatite supprime la charge allergénique sur le corps du nourrisson et aide à prévenir les rechutes.

Crème et pommade

Pour la dermatite sur la peau d'un enfant était plus probable, vous devez enduire les zones touchées avec une crème antiseptique, des pommades médicales, essuyez l'éruption cutanée avec des solutions désinfectantes, des infusions à base de plantes.

Quelles crèmes peuvent être enduites:

  • En pleurant, l'eczéma atopique aide les pommades aux stéroïdes et aux antihistaminiques;
  • La séborrhée devrait être traitée avec des crèmes antifongiques;
  • En cas d'érythème fessier, séchez la peau avec des solutions de permanganate de potassium et étalez avec des crèmes hydratantes.

Chaque jour, baignez le bébé dans la décoction de camomille et de série, vous pouvez le rincer avec une solution faible de permanganate de potassium 2-3 fois par jour pour assécher la peau irritée.

Prévention

Il est impossible de guérir la dermatite chez les enfants en une journée. Parfois, le traitement de la dermatite prend plusieurs années.

La pommade et la crème ne peuvent soulager que les symptômes de la maladie. Le meilleur remède contre les éruptions cutanées est la surveillance constante des menus maman et bébé, l'utilisation de crèmes pour lutter contre les réactions allergiques et l'érythème fessier, la prévention des infections et des inflammations cutanées aiguës. Avec le renforcement du corps et la formation de microflore intestinale, des éruptions cutanées sur les mains et la tête passent.

Notez cet article: 26 S'il vous plaît noter l'article

Maintenant, l'article a laissé le nombre d'avis: 26, Note moyenne: 4.19 sur 5

Méthodes de traitement de la dermatite chez les enfants

La dermatite est une maladie inflammatoire et allergique de la peau. Les parents d'un bébé malade sont souvent très préoccupés par son état, ils se posent de nombreuses questions: pourquoi cette pathologie se développe-t-elle? Est-il dangereux pour la peau d'affecter la santé et la vie et, plus important encore, comment traiter une dermatite chez un enfant? Pour le rendez-vous du traitement, assurez-vous de contacter votre pédiatre ou votre dermatologue. Le spécialiste établira le diagnostic correct, qui déterminera le but d'une méthode de traitement particulière.

Types de dermatite

Les enfants, en particulier ceux de moins d'un an, sont le plus souvent touchés par cette maladie. Tout s'explique par le fait qu'ils ont une peau fine et délicate. Sa condition est fortement dépendante des effets négatifs de l'environnement extérieur. La pathologie est classée en plusieurs types, se différenciant par la cause, les symptômes et le traitement.

Les principaux types de dermatites chez les enfants:

  1. Atopic - est allergique, associé à une prédisposition héréditaire à toute manifestation allergique. Eruption cutanée observée sur le visage (commençant habituellement par les joues), sur le torse, les bras et les jambes.
  2. Couche - associée à des soins inadéquats ou inappropriés pour le bébé. Une éruption cutanée est détectée au début de la maladie dans les zones fermées par une couche.
  3. Contact - se développe quand un enfant est exposé à une variété de facteurs négatifs physiques, chimiques et biologiques. Les zones les plus souvent en contact avec le stimulus sont endommagées.
  4. Séborrhéique - est une teigne qui se développe en raison de la reproduction excessive d'un certain champignon opportuniste avec une diminution de l'immunité. Affecte généralement la peau du cuir chevelu.


Malgré les différences entre le facteur étiologique et le tableau clinique, les symptômes de diverses formes de dermatite sont courants:

  • rougeur;
  • gonflement des zones touchées;
  • démangeaisons, desquamation de la peau;
  • détérioration du bien-être général: sautes d'humeur, perte d'appétit, sommeil.

Recommandations

Le traitement de la dermatite pédiatrique doit être complet. Pour faciliter le bien-être, pour éliminer les symptômes, des médicaments locaux et systémiques, un régime alimentaire spécial et des soins appropriés pour les enfants sont nécessaires.

Routine quotidienne

Au cours des manifestations cliniques prononcées de la maladie de la peau, il est très important d’organiser le schéma posologique correct de la journée:

  1. Le sommeil devrait durer au moins 8 heures la nuit (pour les bébés jusqu'à 12 heures) et 2 à 3 heures le jour.
  2. Chaque jour, vous devez marcher au grand air.
  3. Devraient être exclus les jeux de plein air présentant des symptômes graves.
  4. Tous les jours, pendant les exacerbations, prenez tous les médicaments et suivez les autres recommandations du médecin.
  5. Tout ce qui pourrait provoquer une réaction allergique doit être retiré de l'appartement. Éliminez le contact avec les animaux domestiques, n'utilisez pas de déodorant, d'assainisseur d'air ou d'autres aérosols avec un enfant, ne fumez pas à l'intérieur.

Hygiène et soins

Conditions obligatoires à observer dans le traitement d'un enfant atteint de dermatite:

  1. Pour les procédures d’hygiène, vous ne devez utiliser que des produits spéciaux pour enfants à composition hypoallergénique et naturelle (gels, mousses, shampooings ainsi que des huiles, des crèmes pour la peau).
  2. Changer la couche est nécessaire toutes les 3-4 heures et après chaque acte de défécation. Un contact prolongé avec une couche sale va aggraver l'état de la peau et peut également entraîner des complications sous la forme d'une infection purulente secondaire.
  3. Il est conseillé de laisser le bébé aussi longtemps que possible sans couche. Les bains d'air aident à soigner rapidement l'inflammation, à sécher les éléments de l'éruption cutanée.
  4. Il est nécessaire de laver l’enfant après chaque selle.
  5. Il faut baigner le bébé tous les jours: mieux vaut prendre une douche. L'eau devrait être chaude. Une utilisation fréquente du savon peut provoquer un dessèchement de la peau et une desquamation accrue, ainsi que des démangeaisons et une dermatite.
  6. Changer de lit et de sous-vêtements est recommandé tous les jours. Les vêtements de l’enfant doivent être faits de matériaux naturels (coton, lin), amples, sans éléments de pression (fermetures à glissière, boutons, boutons).
  7. Coupez les ongles de l'enfant afin d'éviter de vous gratter la peau qui démange et d'introduire une infection secondaire. Il est recommandé aux nourrissons de porter des gants en tissu naturel léger.
  8. La pièce devrait être aérée fréquemment et il devrait y avoir un nettoyage humide quotidien.

Traiteur

Avec l'apparition de symptômes de dermatite chez un bébé nourri au sein, tous les suppléments nouvellement introduits sont supprimés du régime et il ne reste plus que le lait maternel et des aliments déjà connus. Dans ce cas, la mère doit suivre un régime hypoallergénique strict.

Si un enfant mange presque tout, le médecin doit alors examiner attentivement le menu du bébé et veiller à exclure ce qui peut provoquer des allergies pouvant causer la maladie ou aggraver son évolution.

Principes de base de la gestion nutritionnelle d'un enfant atteint de dermatite:

  1. Abandonnez tous les aliments provoquant une réaction allergique: agrumes, fruits rouges, légumes, fruits de mer, poisson, bonbons, miel, noix.
  2. Exclure les aliments frits, gras, fumés, épicés et salés pour normaliser les processus digestifs.
  3. Le menu doit comprendre un repas riche en protéines: viande maigre (veau, bœuf), volaille (poulet, dinde), produits laitiers à faible teneur en matière grasse.
  4. Le régime doit contenir un grand nombre de céréales: bouillie de sarrasin, gruau, millet. Ces plats contiennent de nombreuses vitamines, des oligo-éléments nécessaires à la guérison rapide de la peau.
  5. Il est permis de manger des légumes verts (chou-fleur, brocoli, concombre). Les pommes de terre et les carottes sont utilisées pour préparer des plats qui sont consommés en petites quantités avec la tolérance normale de ces légumes.
  6. De fruits, vous pouvez manger des pommes, des poires. Il est souhaitable qu’ils soient cultivés dans leur jardin pour s’assurer de leur qualité et de l’absence de produits chimiques nocifs pour le corps.
  7. L'enfant doit boire beaucoup de liquides: eau pure non gazeuse, compotes naturelles fraîchement préparées à base de fruits séchés, baies ne provoquant pas de réactions allergiques. Boire des liquides favorise l'élimination des produits de dégradation, toxines formées à la suite de processus inflammatoires dans les tissus de la peau.

Thérapies Traditionnelles

Le traitement de la dermatite chez l'enfant est prescrit par un spécialiste, en tenant compte de la cause de la maladie et de la gravité des symptômes.

Ils commencent généralement par de simples produits d'extérieur. Ensuite, selon les indications, ajoutez des drogues en comprimés ou par injection. Dans certains cas, nécessite la nomination de méthodes physiothérapeutiques.

Médicaments externes

L'utilisation de remèdes locaux pour le traitement de la dermatite (pommades, gels, crèmes) aide à hydrater la peau, à restaurer la couche protectrice, à éliminer les démangeaisons et les processus inflammatoires. Les principaux groupes de médicaments ayant des effets thérapeutiques locaux:

  • anti-inflammatoire (Tsindol, Ketotifen, Triderm);
  • Le dépanténol;
  • antihistaminiques (fenistil);
  • les médicaments hormonaux (Advantan, Elokom) sont prescrits aux enfants atteints de dermatite uniquement en fonction d'indications strictes concernant l'inefficacité d'autres médicaments et l'évolution grave de la maladie;
  • antibiotiques - prouvés pour combattre l'infection secondaire quand il se joint.

Traitement systémique

Un tel effet permet d'obtenir rapidement un effet positif: les manifestations allergiques (œdème, démangeaisons de la peau) passent plus rapidement, le processus inflammatoire est éliminé. Pour le traitement systémique de la dermatite, les groupes pharmacologiques suivants sont utilisés:

  1. Les mêmes médicaments non stéroïdiens, hormonaux et antiallergiques qui ont été prescrits pour une exposition locale, mais sous forme de comprimés ou d'injections (intramusculaires, intraveineuses).
  2. Enterosorbents, toxines liant et excrétant, produits toxiques du métabolisme (Polysorb, Enterosgel, Lactofiltrum).
  3. Médicaments enzymatiques, probiotiques, contribuant à la normalisation des processus de digestion, améliorant l'état de la microflore intestinale. Il renforce l'immunité, mobilise les défenses de l'organisme dans la lutte contre les maladies de la peau.
  4. Une variété de complexes de vitamines et de minéraux sont prescrits pour un traitement prolongé, avec des diagnostics d'hypo ou de béribéri, des déficits immunitaires d'étiologie différente.

Méthodes physiothérapeutiques

Pour un traitement complexe efficace de la dermatite chez l’enfant, la physiothérapie joue également un rôle important en réduisant la gravité de l’inflammation, en soulageant l’œdème cutané et en accélérant leur régénération et la guérison des micro-cellules. Les principales méthodes utilisées en pratique pédiatrique:

  • thérapie magnétique;
  • thérapie par ultrasons;
  • balnéothérapie;
  • inductothermie;
  • luminothérapie.

Le traitement contre la dermatite est utile dans les conditions de sanatorium-resort sur la côte, car le climat de ces endroits est utile pour les patients souffrant de problèmes dermatologiques.

Remèdes populaires

En plus des méthodes traditionnelles de traitement, les médecins recommandent souvent des méthodes non conventionnelles. Les méthodes traditionnelles impliquent l'utilisation d'une variété d'herbes médicinales avec une absence prouvée de réactions allergiques chez l'enfant:

  1. Jus de chélidoine Pour la préparation d'un médicament, plusieurs tiges d'une plante sont lavées et broyées à l'aide d'un hachoir à viande. Du jus de gruau à base de plantes résultant. Il est dilué avec de l'eau (1: 3) et enduit les zones touchées.
  2. Préparez le bouillon à partir de la chélidoine: versez 2 cuillères à soupe de 0,5 litre d'eau et faites bouillir à feu doux ou dans un bain-marie pendant environ 10 minutes. Le liquide qui en résulte est soigneusement filtré et ajouté à la baignoire avec de l’eau qui baigne l’enfant.
  3. Pour la préparation des plateaux, on utilise également des décoctions ou des infusions d'autres plantes médicinales: camomille, succession, calendula. Le procédé de préparation est similaire à celui décrit ci-dessus.
  4. Savon au goudron. Il a des effets anti-inflammatoires, accélère la régénération de la peau endommagée.
  5. Huile essentielle d'arbre à thé. Cette substance est un antiseptique efficace qui empêche la reproduction de microorganismes pathogènes à la surface de la peau et le développement de processus inflammatoires.

Avant de commencer à traiter n'importe quel moyen, vous devez consulter un pédiatre ou un dermatologue.


Le traitement de la dermatite chez l'enfant nécessite une approche intégrée pour influer sur le facteur étiologique, tous les liens de la pathogenèse et des symptômes. En aucun cas, ne peut pas s'auto-traiter. Toute manifestation de maladie de la peau doit obligatoirement consulter un médecin afin d'éviter le développement de complications.

Dermatite atopique chez les enfants

Presque toutes les mères peuvent avoir la dermatite atopique chez un bébé. Cette maladie apparaît souvent dès les premiers jours après la naissance et se produit tout au long de la vie. Les enfants chez qui on diagnostique une dermatite atopique sont forcés d'être vus à vie par un allergologue. Contrôler l'évolution de la maladie ne corrigera que la connaissance de la maladie.

Qu'est ce que c'est

Toutes les manifestations de la dermatite atopique sont associées à des réactions allergiques. Cette maladie est principalement prédisposition génétique.

Les scientifiques ont identifié un certain nombre de gènes qui codent une prédisposition à la perception de diverses substances. Ces gènes entraînent une sensibilité accrue de l'organisme à divers composants étrangers. En règle générale, plusieurs membres de la famille peuvent avoir une telle prédisposition simultanément.

La dermatite atopique se développe à la suite d'une réponse aiguë du système immunitaire au facteur déclencheur. Cette réaction s'accompagne de graves manifestations cutanées et systémiques. Diverses substances et allergènes peuvent agir en tant qu'agents déclencheurs ou provoquants. La particularité d'une réaction individuelle dépend de la prédisposition génétique et du niveau initial du système immunitaire.

Les causes

Tous les enfants ne présentent pas une réaction allergique grave, qui se manifeste par l'apparition d'une éruption cutanée ou d'autres éléments de la peau. Actuellement, les scientifiques ont identifié plus de mille causes différentes pouvant conduire à l’apparition de la dermatite atopique. Dans la plupart des cas, les produits chimiques sont des agents provoquants.

La seule cause exacte de la maladie est inconnue des scientifiques. Cela est dû au codage individuel des gènes dans chaque corps humain. Il a été établi que, lorsqu'un déclencheur spécifique survient, le risque de développer une dermatite atopique en présence d'une susceptibilité génétique spécifique est supérieur à 95-98%.

Des études scientifiques canadiennes ont montré une relation statistiquement significative entre la présence de situations stressantes et les exacerbations de la maladie. Après un effort psychoémotionnel ou physique intense, le risque de nouvelles exacerbations de la maladie augmente de 12 à 15%.

Parmi les causes possibles, certains scientifiques notent la présence de pathologies cutanées. Avec la violation de l'intégrité de la peau, les allergènes sont beaucoup plus faciles à pénétrer dans le corps des enfants et à déclencher une cascade de réactions inflammatoires. Avec le développement des maladies, les périodes d'exacerbation sont remplacées par la rémission. À la suite d'une maladie prolongée, la structure de la peau change. Cela peut également affecter la probabilité de progression de la maladie.

Facteurs provocants

La dermatite atopique peut déclencher de nombreux facteurs. Tous les déclencheurs peuvent être divisés en plusieurs catégories. La plupart des agents provoquants pénètrent dans le corps de l'extérieur. Ils représentent plus de 80% des cas de maladie. Les facteurs provoquants internes sont beaucoup moins courants. Généralement, ces formes de maladie sont caractéristiques des enfants atteints de nombreuses maladies chroniques.

Tous les facteurs provoquant une cascade de réactions allergiques peuvent être divisés en plusieurs catégories étiologiques:

  • Allergènes alimentaires. Une des formes les plus courantes de la maladie. Les premiers cas peuvent survenir chez des enfants à partir de six mois. À ce stade, de nouveaux aliments sont ajoutés au régime alimentaire du bébé - sous forme de suppléments. Chez les enfants plus âgés, les agrumes, le chocolat et les fruits de mer deviennent des allergènes actifs. Tous les fruits tropicaux peuvent également causer une dermatite atopique.
  • Inhalation de pollen de plante et allergie à la floraison. L'incidence maximale se produit à l'âge de 6-8 ans. Habituellement, les bébés ont le nez qui coule avec l'écoulement abondant, la respiration est perturbée et les yeux larmoyants et rouges. Chez 20% des enfants, des éruptions cutanées et de fortes démangeaisons sont associées à ces symptômes.
  • Utilisation à long terme de médicaments antibactériens ayant des effets néfastes sur le système digestif de l'enfant. 80% de l'immunité est formée dans les intestins. Les bactéries bénéfiques aident à combattre la microflore extraterrestre et à renforcer l'immunité. Avec une utilisation prolongée d'antibiotiques, une dysbactériose et un syndrome du côlon irritable se forment. La microflore brisée empêche l’élimination des allergènes dans le corps, ce qui aggrave les maladies atopiques.
  • Poussière domestique et laine ou duvet d'animaux. Dans des cas plus rares - le développement de la dermatite atopique en contact avec des textiles, dans lesquels vivent les acariens. Dormir sur des oreillers en plumes peut «donner» aux enfants non pas des rêves joyeux et agréables, mais de fortes éruptions cutanées provoquant des démangeaisons.
  • La transition de nourrir le lait de la mère sur le mélange. De nombreux bébés intolérants au lactose peuvent présenter des manifestations de déficit en lactase et une prédisposition génétique, la dermatite atopique. Il existe des cas d'affections cutanées allergiques dues à l'introduction de mélanges contenant des traces de noix ou de soja.
  • Toutes les maladies qui affaiblissent le système immunitaire de l'enfant. Les enfants qui ont souvent un rhume sont plus susceptibles de développer une dermatite atopique. Si l'enfant a un rhume 3 ou 4 fois par an, alors Maman devrait montrer l'enfant à l'allergologue-immunologiste. Chez les enfants fréquemment malades, la tension constante du système immunitaire peut entraîner le développement de réactions allergiques.
  • Contact avec des allergènes chimiques. Pour un enfant présentant une intolérance individuelle ou une tendance aux réactions allergiques, presque tous les composés chimiques peuvent agir en tant que déclencheurs chimiques. Le plus grand nombre de cas de dermatite atopique survient au contact de produits chimiques ménagers. Les réactions allergiques au contact avec les shampooings et les produits de soins personnels sont également courantes. Plus le produit contient des additifs aromatiques, plus le risque de symptômes indésirables chez le bébé est élevé.
  • Diverses maladies parasitaires. Très souvent, les bébés atteints de dermatite atopique sont traités de manière symptomatique, oubliant d’établir la cause première de la maladie. Chez les bébés de moins de 5 ans, les coupables et les parasites sont souvent responsables. Vivant dans les intestins ou d'autres organes internes, ils libèrent des substances toxiques qui affectent négativement le système immunitaire. Ces toxines contribuent au développement du processus inflammatoire dans toutes les couches de la peau.
  • Immunité réduite dans le contexte d'une écologie défavorable. Les enfants vivant dans les villes sont beaucoup plus susceptibles de contracter la dermatite atopique que leurs pairs des zones rurales. De nombreux scientifiques expliquent cela en affaiblissant l'immunité dans le contexte d'une exposition quotidienne à des facteurs environnementaux défavorables. La pollution industrielle de l’air et de l’eau, ainsi que l’énorme quantité d’émissions provenant des véhicules automobiles, ont un impact négatif sur le système immunitaire du bébé. Le corps est pollué par divers éléments chimiques. Ces facteurs réduisent progressivement l'immunité de l'enfant et peuvent provoquer de graves réactions allergiques.
  • Maladies chroniques. Les enfants présentant diverses pathologies des organes internes sont également susceptibles de développer une dermatite atopique. À risque - enfants atteints de maladies chroniques des systèmes digestif et respiratoire. L'immunité affaiblie de l'enfant ne peut pas combattre simultanément avec plusieurs maladies.
  • Infections bactériennes. Récemment, les scientifiques ont observé une relation étroite entre l’infection à staphylocoques et le développement ultérieur de la dermatite atopique. Lors de tests de laboratoire dans plus de 90% des cas, un staphylocoque pathogène a été détecté sur les zones endommagées de la peau. Ce microorganisme se caractérise par un effet toxique prononcé sur les cellules de la peau, intensifie le processus inflammatoire et contribue à l’émergence de nouvelles exacerbations de la maladie.

Stades de développement de la maladie

Malheureusement, la dermatite atopique est une maladie chronique. En présence d'une sensibilité individuelle et d'une prédisposition génétique à divers facteurs provoquants, une nouvelle exacerbation de la maladie peut survenir à tout âge. Comme toute maladie chronique, la dermatite atopique traverse plusieurs étapes successives dans son développement:

  1. Contact primaire avec l'allergène. Dans ce cas, lorsque l'agent provoquant est libéré, les cellules du système immunitaire sont activées. Les lymphocytes, conçus pour reconnaître les substances étrangères dans le corps, sont activés et émettent une quantité énorme de substances biologiquement actives. Par la suite, lorsqu'elle est touchée par le même déclencheur, l'inflammation est beaucoup plus forte. Cette propriété est due à la mémoire cellulaire. Les cellules du système immunitaire «mémorisent» les antigènes d'une substance étrangère à l'organisme et, lors d'expositions répétées, émettent une quantité énorme d'anticorps protecteurs.
  2. Le développement de l'inflammation immunitaire. Les lymphocytes activés, qui reconnaissent l'agent étranger, commencent à émettre une quantité énorme d'interleukines. Ces substances protéiques ont une action biologiquement active prononcée. Le développement de tous les symptômes et manifestations cliniques défavorables leur est généralement associé. Cette réaction est positive. Il est conçu pour limiter l'inflammation et prévenir les dommages aux organes vitaux. Le corps veut limiter l'inflammation uniquement sur la peau, protégeant ainsi le cerveau et le cœur.
  3. Le développement des manifestations classiques de la maladie. Pendant cette période, le processus inflammatoire atteint un degré tel que les premiers symptômes indésirables de la maladie commencent à apparaître. En règle générale, ils durent 7-14 jours. Les manifestations les plus aiguës lors du premier contact avec l'allergène apparaissent après 48 à 72 heures. Si le facteur provoquant pénètre à nouveau dans le corps, la période précédant l'apparition des symptômes peut être réduite de plusieurs heures à une journée.
  4. Vérification de l'aggravation et du passage à la forme chronique. Pendant cette période, la quantité de substances toxiques qui se forment au cours d’une réaction allergique diminue. Le système immunitaire se calme et passe en mode veille. Le processus peut durer jusqu’à 2-3 semaines. A ce stade, il ne reste que des manifestations cutanées résiduelles: sécheresse, légère desquamation, légère rougeur. Après la période aiguë de la maladie, la peau est nettoyée et redevient normale.
  5. Remise Pendant cette période, l'enfant ne se dérange pratiquement pas. Bébé mène une vie normale. Le bien-être de l'enfant est excellent. La peau change légèrement. Dans certains cas, des plis au sol peuvent former des croûtes ou des plaques de peau sèche.

Le développement de la maladie implique l'alternance successive de plusieurs étapes. Après une période d'exacerbation, une rémission survient. La durée de cette période dépend en grande partie de l'état du bébé et de l'absence d'influence de facteurs provoquants. Lorsque tout changement dans le niveau d'immunité ou l'inflammation, la rémission peut rapidement être remplacée par une exacerbation.

Classification

Aujourd'hui, les médecins utilisent dans leur travail plusieurs catégories différentes à la fois, ce qui permet un diagnostic plus précis. Ces classifications incluent la distribution de différentes variantes et formes de la maladie, en fonction du stade du processus inflammatoire, de sa durée et de la gravité de l’état général de l’enfant.

Dermatite chez les enfants

La dermatite chez l'enfant - en dermatologie pédiatrique et en pédiatrie est diagnostiquée chez un patient sur deux souffrant de maladies de la peau. Cette maladie est inflammatoire et de nature allergique, on la trouve également chez les garçons et les filles. Les raisons de la formation d'une telle pathologie différeront quelque peu en fonction de la variante de son évolution. Souvent, les soins inappropriés apportés au bébé, l’influence de bactéries pathogènes et l’effet sur la peau de températures excessivement élevées ou très basses jouent un rôle prédisposant.

Les manifestations cliniques principales de tous les types de dermatites sont les éruptions cutanées, mais leurs caractéristiques dépendent du déroulement du processus pathologique. On note également la présence d'un prurit grave et d'une rougeur de la peau.

Un large éventail de mesures de diagnostic vise à différencier différents types de malaises. En outre, un examen physique très important prend une place très importante.

Le traitement de la dermatite chez l'enfant implique l'utilisation de méthodes conservatrices, à savoir l'utilisation de médicaments locaux et le traitement de la peau avec diverses solutions thérapeutiques.

Étiologie

Des facteurs biologiques, physiques ou chimiques, ainsi que leur combinaison, peuvent influer sur la formation de la maladie. Dans la très grande majorité des cas, la manifestation survient au cours de la première année de vie - les enfants d'âge préscolaire et d'âge scolaire sont très rarement sujets à ce trouble.

La dermatite atopique chez les enfants est l’un des types les plus courants de la maladie, qui se développe à l’arrière-plan:

  • prédisposition génétique;
  • asthme bronchique;
  • allergies aux aliments, à la laine, à la poussière ou au pollen;
  • alimentation artificielle;
  • usage incontrôlé de drogues;
  • divers maux viraux infectieux;
  • maladies du système digestif - ceci inclut la dysbiose intestinale, la gastroduodénite et l'ascaridiase;
  • tout état d'immunodéficience;
  • porter de la laine et synthétique;
  • des conditions environnementales ou climatériques défavorables;
  • tabagisme passif;
  • stress psycho-émotionnel.

Les causes de la dermatite de la couche sont présentées par:

  • pas assez fréquente baigner bébé;
  • rare changement de vêtements ou de couches;
  • contact prolongé de l'enfant avec les tissus synthétiques;
  • séjour prolongé dans une pièce très humide;
  • contact direct avec des produits chimiques tels que l'ammoniac, les acides biliaires ou les enzymes digestives;
  • l'influence de bactéries pathogènes ou de levures de la famille Candida.

Le groupe à risque principal comprend les bébés nés prématurément, ainsi que les enfants souffrant de malnutrition, de rachitisme, de dysbiose intestinale et de diarrhées fréquentes et abondantes.

La dermatite séborrhéique chez les enfants se développe en raison de l'influence d'un agent pathogène tel que Malassezia furfur. Une telle bactérie vit sur la peau d'une personne en bonne santé, mais avec une diminution de la résistance du système immunitaire, elle entraîne l'apparition de ce type de maladie.

La formation de dermatite de contact est causée par:

  • influence prolongée sur la peau de l'enfant à partir de températures excessivement basses ou élevées;
  • contact prolongé avec la lumière directe du soleil;
  • rayons ultraviolets ou rayons X fréquents;
  • traitement cutané constant avec des désinfectants - alcool, éther et iode doit être inclus ici;
  • allergique aux produits de soins personnels, aux détergents à lessive, aux crèmes et poudres pour bébés;
  • contact avec des insectes et certaines variétés de plantes, en particulier primevère, renoncule, arnica et

Pour toute dermatite, le problème peut être exacerbé:

  • la présence d'un excès de poids corporel;
  • conditions climatiques et géographiques;
  • facteurs météorologiques;
  • l'anémie;
  • la vaccination;
  • situations stressantes;
  • ARVI;
  • conditions de vie.

Classification

En fonction du facteur étiologique, la maladie est divisée en:

  • dermatite infectieuse chez les enfants;
  • contact;
  • viral;
  • ensoleillé
  • bactérien;
  • allergique;
  • des médicaments;
  • dermatite familiale.

En tant que forme distincte, il convient d'identifier la dermatite atypique chez l'enfant, qui appartient à la catégorie des affections multifocales. Son trait distinctif est que le tableau clinique est représenté par l'apparition de bulles assez grandes remplies de liquide.

Dans la catégorie d'âge dans laquelle sont apparues les premières manifestations cliniques de la maladie, il se produit:

  • nourrisson - formé chez les bébés de 2 mois à 2 ans;
  • enfants - développe de 2 à 13 ans;
  • Adulte - est tel, si elle survient à partir de 13 ans. Cette variété est considérée comme la plus rare.

En fonction de la prévalence du processus pathologique, la dermatite chez un enfant peut être:

  • limitée - alors que le centre de l'éruption est dans une certaine zone;
  • commun - caractérisé par la défaite de plusieurs zones du corps, par exemple la tête et les membres inférieurs;
  • diffuse - dans de telles situations, la propagation des lésions se produit sur la majeure partie de la peau.

La classification de la maladie en fonction de la gravité:

  • degré doux;
  • degré modéré;
  • degré lourd.

De plus, la maladie peut être aiguë et chronique.

Symptomatologie

La particularité de cette pathologie réside dans le fait qu'elle présente une grande variété de symptômes, directement dictés par un type de progression de la maladie.

Les principaux signes cliniques de dermatite allergique ou atopique chez l’enfant:

  • hyperémie transitoire ou persistante;
  • peau sèche et squameuse;
  • dommages symétriques à la peau du visage, des extrémités supérieures et inférieures, ainsi que des surfaces fléchisseurs;
  • prurit de gravité variable;
  • le pliage des paumes et des pieds;
  • épaississement de la peau sur les coudes, les avant-bras et les épaules;
  • la formation de plaies apparaissant à la suite d'une éruption cutanée irritante;
  • augmentation de la pigmentation de l'âge;
  • urticaire de type éruption cutanée;
  • le kératocône;
  • la conjonctivite;
  • gonflement de la peau dans les lieux de défaite.

La dermatite séborrhéique est caractéristique:

  • apparition au cours des trois premiers mois de la vie du nourrisson et cessation complète au bout de trois ans;
  • l'apparition dans le cuir chevelu de la tête d'écailles grisâtres pouvant se fondre l'une dans l'autre et former une croûte continue;
  • la propagation des éruptions sur le front et les sourcils, la région derrière les oreilles et dans les plis naturels du corps ou des membres;
  • légère sévérité des démangeaisons;
  • pas d'exsudat excrétée.

Les symptômes de la dermatite de la couche sont présentés par:

  • lésions cutanées au niveau des fesses et du périnée, à la surface interne des cuisses, ainsi qu'au bas du dos et à l'abdomen;
  • hyperémie aggravée;
  • macération et salissures;
  • la formation de papules et de pustules;
  • l'apparition d'érosion due à l'ouverture des bulles;
  • anxiété accrue du bébé;
  • prurit grave;
  • douleur et malaise au contact des zones malades.

L'occurrence de dermatite de contact est particulière:

  • gonflement et hyperémie de la peau dans la zone de contact avec un irritant;
  • démangeaisons et brûlures graves;
  • syndrome de douleur prononcé;
  • cloques dont l’ouverture provoque l’apparition de vastes sites érosifs pleureurs.

Il est à noter que l'exacerbation la plus fréquente des symptômes survient pendant la saison chaude et que seule la dermatite atopique se caractérise par une expression intense des symptômes en hiver.

Diagnostics

L'apparition d'éruptions cutanées de toute nature sur la peau d'un enfant est une raison pour les parents de faire appel à une aide qualifiée. Pour poser un diagnostic adéquat, établir les types de dermatites et faire un traitement efficace peut:

  • dermatologue pour enfants;
  • pédiatre;
  • maladie infectieuse pédiatrique;
  • allergologue-immunologiste.

La première étape du diagnostic implique le travail du clinicien avec le patient et implique:

  • étudier les antécédents médicaux et l'histoire de la vie d'un petit patient - cela est nécessaire pour établir la cause de la maladie;
  • un examen physique approfondi visant principalement à évaluer l'état de la peau et à déterminer la nature de l'éruption cutanée;
  • une étude détaillée du patient ou de ses parents - pour déterminer la gravité des signes cliniques et dresser un tableau symptomatique complet.

La dermatite sur le visage d'un enfant ou toute autre localisation nécessite les tests de laboratoire suivants:

  • test sanguin clinique général;
  • biochimie du sang;
  • tests sérologiques;
  • inoculation bactérienne de frottis de fluide sécrété par les vésicules et les papules;
  • examen microscopique du grattage de la peau affectée;
  • coprogramme;
  • analyse des selles pour dysbactériose et œufs d'helminthes.

Le diagnostic instrumental est limité à:

  • Échographie du péritoine;
  • biopsie de la peau.

Dans le processus de diagnostic de la dermatite virale et allergique doit être différenciée de:

Traitement

Quels que soient la cause et le type de pathologie, la tactique de traitement de la dermatite sera toujours conservatrice.

Les mesures thérapeutiques reposent sur l'utilisation de substances médicinales locales - les pommades et les crèmes pour la dermatite, qui ont un effet antihistaminique, anti-inflammatoire et cicatrisant, devraient être inclus ici. Les plus efficaces seront les outils contenant des hormones et des glucocorticoïdes.

Le traitement combiné contre la dermatite devrait également inclure:

  • médicaments par voie orale, nommément AINS, médicaments à base d 'enzymes, entérosorbants et antihistaminiques, ainsi que complexes de vitamines et immunomodulateurs;
  • procédures physiothérapeutiques - cela comprend la réflexothérapie, l'oxygénation hyperbare, la thérapie par induction, la magnétothérapie, la luminothérapie et la photothérapie;
  • un régime que les mères allaitantes devraient suivre. Le rejet des aliments gras et épicés, des agrumes et des viandes fumées, des fruits de mer et des conserves, des fraises et des framboises, des œufs et du caviar, des produits laitiers et du café, ainsi que des fruits et boissons exotiques est nécessaire;
  • l'utilisation de la médecine traditionnelle, mais seulement après l'approbation du médecin traitant.

Prévention et pronostic

Pour réduire le risque de développer une telle maladie, les parents d’enfants en bas âge doivent:

  • prendre soin de la peau de bébé;
  • prendre des mesures d'hygiène régulières;
  • hydrater en temps opportun la peau;
  • fournir une nutrition adéquate et complète;
  • empêcher la surchauffe ou le refroidissement excessif du corps;
  • éviter le contact avec l'allergène;
  • détection précoce et traitement complet des pathologies virales et infectieuses;
  • acheter des vêtements à partir de tissus naturels;
  • utilisez des couches qui correspondent à la catégorie d'âge de l'enfant;
  • montrez régulièrement votre bébé au pédiatre.

La dermatite chez les enfants a souvent un pronostic favorable - cela n’est possible qu’avec la condition de rechercher rapidement une aide qualifiée. Toutefois, si vous ignorez les symptômes ou en cas de non-respect des recommandations du médecin traitant, le risque de complications est élevé. Les conséquences principales incluent l’apparition d’un processus infectieux secondaire, fongique ou viral. Dans de tels cas, l'élimination de la maladie sera beaucoup plus difficile et sa transition vers la forme chronique et l'apparition de traces sur les zones cutanées touchées après le rétablissement ne sont pas exclues.

Une Autre Publication Sur Les Allergies

Tout sur l'eczéma post-traumatique

Dans la liste des problèmes de peau en première position se trouve l'eczéma. Un type rare de pathologie est l’eczéma post-traumatique (paratraumatique), de nature microbienne.


Est-il nécessaire d'éliminer les taupes dans les endroits intimes

Article précédent: tache de naissance à l'aineMoles (nevi) - il s’agit le plus souvent d’une formation bénigne, qui peut se produire pour plusieurs raisons.


Le gratté (enfant, adulte, noueux) - le tableau clinique de la maladie, les principes de son traitement

Le prurigo, ou prurigo, est une maladie cutanée récurrente chronique du groupe des neuroallergomatoses, caractérisée par une éruption papuleuse, papulo-vésiculaire et nodulaire, accompagnée de démangeaisons graves.


Traitement de la dermatite des mains

Dermatite aux mains - inflammation de la peau caractérisée par des éruptions cutanées au dos des mains, des paumes, des espaces entre les doigts, les poignets et les avant-bras (moins souvent - aux épaules).