Causes des allergies sur le visage chez les nourrissons, que faire aux parents

Le système immunitaire du nouveau-né n'ayant pas encore eu le temps de se renforcer, son corps réagit brusquement au moindre stimulus. Les parents sont souvent confrontés à un tel problème: les joues du bébé deviennent rouges, il y a des pustules, des taches sur le visage. Comment reconnaître et comment traiter les allergies? Et si les joues rouges du bébé restaient aussi longtemps?

D'où viennent les allergies

Les taches allergiques, les taches et les pustules sur le visage des nouveau-nés minuscules sont fréquents. De cette façon, le corps réagit à l'entrée d'une substance étrangère. Les cellules immunitaires neutralisent ce qui entre dans le corps. Cependant, avec les allergies, la réaction change et le bébé contracte une autre maladie.

Il y a des raisons qui provoquent l'apparition d'allergies et d'irritations chez les enfants. Les substances qui peuvent apporter ces problèmes miettes, beaucoup plus que les adultes. Les allergènes pénètrent à l'intérieur de la peau, des muqueuses et du tractus gastro-intestinal. Chez l'adulte, le corps est immunoglobuline A, ce qui empêche les «mauvaises» substances de pénétrer dans le sang. Cependant, chez les enfants de petite taille, la quantité d'immunoglobuline n'est toujours pas suffisante, de sorte qu'une réaction allergique peut même se produire sur des aliments qui, chez l'adulte, ne peuvent pas causer d'allergies.

Il est très important de nourrir les miettes avec précision avec du lait maternel, car une grande quantité d’immunoglobuline A les contient.

Mais les composés artificiels peuvent causer des allergies, qui devront être traitées immédiatement. Ces produits sont fabriqués avec l'ajout de lait de chèvre. Dans leur composition, il y a des protéines qui sont des allergènes puissants.

L'hérédité joue un rôle important. Si au moins un des parents était allergique, la probabilité d'un phénomène similaire chez les enfants augmente. Si le père et la mère ont tous deux eu des réactions similaires, la probabilité augmente de 62%. Ensuite, l'enfant aura besoin d'un traitement.

Si, pendant la grossesse, la mère prenait souvent des médicaments, des antibiotiques, fumé ou abusé d'alcool, l'état de santé de l'enfant pourrait s'aggraver (apparition de boutons, de points, de pustules). C'est pourquoi il est si important pendant la grossesse de ne pas prendre de médicaments courants et de ne pas fumer. Sinon, le bébé sera irrité et un traitement sérieux sera nécessaire.

Il est préférable de reconnaître immédiatement les causes, car vous pourrez alors vous débarrasser de la maladie à un stade précoce.

Allergie

À quoi ressemble une allergie? Sur le visage des enfants ayant une réaction allergique est souvent une éruption cutanée, dont les causes ont été décrites ci-dessus. Mais pas toujours cela devient un signe d'allergie. Les joues rouges chez les nourrissons peuvent apparaître en raison d'une forte chaleur, de l'étouffement ou d'une surchauffe. Les enfants peuvent avoir une irritation, des taches, des pustules sur les joues, qui ne sont pas liées aux allergies.

Il est très important de pouvoir distinguer les symptômes et de savoir à quoi ressemble une allergie afin de ne pas guérir votre enfant de maladies non existantes.

Les symptômes d'allergie sont les suivants:

  • il y a une éruption cutanée caractéristique, une irritation, la peau commence à rougir, à se gratter le soir;
  • le visage devient humide ou sec;
  • joues rugueuses qui sont également rouges - un autre signe;
  • le bébé se comporte de manière agitée, tend constamment les bras à la zone irritée, essaie de le toucher;
  • taches rouges persistantes, taches, pustules, petites éruptions cutanées, rugosités sont les principaux signes de l'allergie;
  • l'état peut s'aggraver considérablement le soir. Par exemple, les démangeaisons peuvent augmenter.

Si l'allergie n'apparaît pas sur le visage, mais sur le corps, d'autres signes peuvent être ajoutés. Par exemple, un bébé est souvent tourmenté par des selles mousseuses de couleur inhabituelle. Il y a des coliques qui altèrent considérablement l'état de santé et la condition.

Si l'allergie n'est pas traitée pendant longtemps, la situation s'aggravera. Il y aura une toux, un essoufflement, un nez qui coule. Dans ce cas, des soins médicaux urgents seront nécessaires. Les taches peuvent causer des démangeaisons, surtout si l'état s'aggrave le soir.

Comment se débarrasser

Que faire si le diagnostic est toujours confirmé et qu'il existe des points caractéristiques? Déterminer avec précision les symptômes aidera le médecin, donc dès le premier signe, vous devez consulter un spécialiste. Il demandera et corrigera le traitement.

Il est très important de ne pas tarder, mais de traiter immédiatement, car l'état de santé peut s'aggraver. Si l'état du bébé empire le soir, c'est un mauvais signe.

Un médecin expérimenté ne traitera pas la maladie tout de suite. Premièrement, il passera les tests nécessaires et collectera l’histoire. Peut nommer quelques autres études, par exemple, la numération globulaire complète, l'ensemencement des selles pour la dysbactériose, l'analyse des anticorps aux allergènes.

Pour traiter correctement, vous devez d'abord éliminer l'allergène, qui est le coupable de la maladie. Cela est difficile, car dans un appartement moderne, il peut y avoir trop d'allergènes: aliments, produits chimiques ménagers, produits pour la lessive et l'hygiène, vêtements et même jouets de mauvaise qualité.

Si la mère allaite, elle doit faire particulièrement attention et surveiller son alimentation pour ne pas nuire au bébé. Sinon, il y aura une irritation et un long traitement sera nécessaire.

Voici une liste des aliments susceptibles de provoquer des réactions allergiques:

  • des oeufs;
  • poisson, fruits de mer;
  • noix, caviar rouge ou noir;
  • bonbons, pâtisseries;
  • légumes et fruits à teinte rouge, orange et jaune prononcée;
  • cornichons, bouillons, assaisonnements épicés.

Afin de ne pas guérir les allergies, les aliments suivants doivent être inclus dans le régime alimentaire. Ensuite, le bébé ne sera pas irrité et n'aura pas besoin de traitement:

  • produits laitiers fermentés, meilleurs que la cuisson naturelle;
  • les céréales;
  • fruits et légumes de couleur verte et blanche;
  • viande légère maigre;
  • huiles nutritives végétales.

Si le bébé est allergique, il est préférable de limiter la consommation de lait de vache, car il peut également provoquer des réactions similaires, ainsi que des irritations. Il est nécessaire d'utiliser soigneusement la bouillie, en particulier la manne. Il vaut mieux ne pas s'impliquer dans les pâtisseries sucrées. Il est nécessaire de laver le bébé et de laver ses vêtements uniquement à l'aide de moyens spéciaux pour les personnes allergiques. Même les parfums, les cosmétiques et les produits de soin peuvent provoquer des réactions similaires.

Traitez mieux les allergies et les boutons chez les nourrissons avec des antihistaminiques. Ils sont généralement produits au sirop. Parfois, le médecin peut prescrire un traitement pour la dysbiose.

Causes, prévention et premiers soins pour une éruption cutanée sur le visage chez les nourrissons

La peau d'un nouveau-né est très délicate et mince, se prête facilement à diverses influences, réagit à la fois aux facteurs externes et à l'état interne du corps. Souvent, des éruptions cutanées apparaissent sur le visage du bébé, ce qui ne devrait pas susciter d'inquiétude. Cependant, certains de ses types nécessitent un traitement rapide chez le médecin.

Causes de

Lorsqu'une éruption cutanée apparaît sur le visage de l'enfant, il est conseillé de montrer au pédiatre de déterminer la cause exacte, si nécessaire, de procéder à un examen, de passer des tests. Cependant, il est également souhaitable que les parents disposent des connaissances nécessaires pour déterminer la cause de l'éruption cutanée. Voici les plus courantes de ces raisons:

  • formation de fond hormonal de l'enfant;
  • chaleur épineuse;
  • réactions allergiques;
  • manifestation d'une maladie infectieuse.

Pustus Bébé Néonatal

Un autre, plus compréhensible, nom - acné du nouveau-né, ou éruption hormonale. Ces éruptions apparaissent à 2-3 semaines de la vie, mais pas tous les enfants, mais seulement 30% d'entre eux. Ces petits boutons blanc rougeâtre ou dur sont situés sur le visage: principalement sur les joues et le front du bébé. Parfois, ils ne sont pas visibles, mais sont bien sentis, si vous passez vos doigts dessus. En règle générale, ces boutons ne contiennent pas d'ulcères. Cependant, lors du peignage et du traitement de l'infection, ils deviennent enflammés. Dans de tels cas, il est impossible d'extraire le contenu, sinon l'infection se répandra sur tout le visage et des cicatrices resteront sur la peau du bébé tendre.

Il faut se rappeler que l'acné d'un nouveau-né est un processus physiologique naturel provoqué par la formation du fond hormonal du bébé, qui est indépendant de la mère. Cette éruption n'est pas contagieuse et ne nécessite pas de traitement. Il suffit d’effectuer les procédures d’hygiène quotidienne consistant à essuyer la peau trempée dans de l’eau bouillie ou dans une infusion de fines herbes avec une serviette. En règle générale, ces manifestations ne causent pas de gêne et vont jusqu'au troisième mois de la vie.

Chaleur épineuse

Ce sont de petits boutons roses, situés de manière inégale sur le corps d'un enfant, mais pouvant également apparaître sur le visage, principalement sur le cuir chevelu. La thermorégulation du nouveau-né n'est pas complètement formée: les glandes sudoripares fonctionnent comme un adulte, mais leurs canaux sont encore peu développés et ne peuvent pas drainer le liquide en totalité. En outre, l'irrigation sanguine abondante de la peau entraîne une surchauffe rapide, qui se traduit par l'apparition d'une éruption cutanée. Par conséquent, le bébé tolère beaucoup plus facilement le froid que la chaleur. Les jeunes parents l'oublient et tentent de garder le bébé au chaud même en été.

La chaleur épineuse ne nécessite pas non plus de traitement, de frottements hygiéniques suffisants et la mise en place d'un régime de température dans la pépinière. Les bébés doivent s'habiller pour la météo, pas pour surchauffer.

Comment aider bébé

Si l'éruption cutanée sur le visage des nourrissons est non infectieuse, aucun traitement spécial n'est requis. Cependant, pour les grosses éruptions cutanées, il est utile de faire appel à un médecin pour prévenir la suppuration, qui peut laisser des cicatrices sur la surface des miettes. Certains d'entre eux provoquent des démangeaisons, provoquent de l'anxiété. Ainsi, avant que le médecin n'examine l'enfant et ne pose un diagnostic, les parents eux-mêmes peuvent soulager la souffrance:

  1. Ils aideront votre enfant à se laver deux fois par jour avec de l'eau bouillie ou une décoction d'herbes ayant des propriétés cicatrisantes et désinfectantes: camomille, train, sauge.
  2. S'il n'y a pas d'herbes sous la main, vous pouvez frotter le visage du bébé avec une faible solution de permanganate de potassium. Lors de la préparation de la solution, vous devez être extrêmement prudent: une solution trop forte ou des grains non dissous peuvent brûler la peau sensible.
  3. Vous ne pouvez pas utiliser de lotions à base d'alcool, ce qui entraîne la formation de fissures, d'irritations et d'autres problèmes. Les onguents et les crèmes grasses n'élimineront pas l'éruption cutanée, mais entraîneront la multiplication des bactéries, ce qui ne fera qu'aggraver le problème. Le talc est également déconseillé, car il obstrue fortement les pores.

Réactions allergiques

Les réactions allergiques sont les plus désagréables de tous les types de lésions non infectieuses. Les allergies peuvent survenir même chez les très jeunes enfants et avoir des éruptions cutanées très diverses à l’extérieur: taches rugueuses, taches rouges de taille différente, gonflement et autres manifestations. Il y a des allergies alimentaires et de contact.

Allergies alimentaires

Les éruptions cutanées peuvent indiquer la malnutrition d'une femme qui allaite si le bébé est nourri au sein. Les femmes pendant l'allaitement devraient suivre un régime hypoallergénique si une éruption allergique apparaît sur le visage de l'enfant.

Ainsi, le plus allergisant est la protéine du lait de vache, même si elle est consommée par une femme qui allaite. Il est contenu dans la plupart des mélanges adaptés, il est donc important que les réactions cutanées aux composants du mélange envisagent de le remplacer. Seulement ceci devrait être fait après consultation avec le pédiatre et assurez-vous de le faire graduellement, sinon vous pouvez provoquer l’émergence d’allergies encore plus graves.

Allergies de contact

L'allergie de contact inquiète souvent le bébé. Les nouveau-nés sont trop sensibles aux produits synthétiques et à divers composants chimiques. Les gels à vaisselle, les poudres et les assouplissants pour enfants ne constituent pas un geste marketing, comme le pensent de nombreux parents, ils contiennent des composants hypoallergéniques qui n’irritent pas la peau du bébé.

L'immunité de l'enfant se forme au cours de la première année de vie et, avant cela, de nombreux composants peuvent provoquer une éruption cutanée. En cas de suspicion de tels changements, vous devez reconsidérer tout ce qui touche la peau du bébé: du tissu à partir duquel les vêtements sont cousus à la poudre avec laquelle il est lavé.

Souvent, les parents prennent l’acné ou les chatouilles du nouveau-né pour la manifestation de réactions allergiques et donnent des antihistaminiques aux enfants. Il faut se rappeler que tous les médicaments sont prescrits exclusivement par le pédiatre en fonction du diagnostic, de l'évolution de la maladie et des résultats des tests.

Vidéo: Comment distinguer les éruptions cutanées hormonales des allergies.

Soins de la peau

Il est très important, comme dans les éruptions cutanées physiologiques et les réactions allergiques cutanées, de bien soigner la peau, en particulier dans les zones éruptions cutanées. Important et la prévention, qui consiste à prévenir l'apparition d'une éruption cutanée:

  1. Les ongles doivent être coupés au fur et à mesure qu'ils grandissent, sinon une infection va pénétrer dans les boutons peignés, et ils vont s'enflammer. Temporairement, bébé peut porter des vêtements anti-rayures.
  2. Les nouveau-nés ne devraient pas envelopper beaucoup: la surchauffe conduit à l'émergence d'un chanvre.
  3. L'humidité dans l'appartement ne doit pas être inférieure à 60%. Cela aide l'humidificateur.
  4. Une éruption cutanée peut serrer gravement la peau, ce qui provoque un inconfort grave. Dans ce cas, la peau doit être humidifiée avec une crème pour bébé faible en gras. Une crème hydratante spéciale convient à cet effet, qui possède en même temps des propriétés cicatrisantes (par exemple bepanthen).

Si une démangeaison survient, la crème Gistan ou Fenistil-gel aidera. Vous pouvez utiliser les outils de la médecine traditionnelle. Ainsi, il soulage les démangeaisons d'une éruption de gruau de pommes de terre finement râpées ou d'une pomme. Vous pouvez attacher aux endroits affectés avec un chiffon imbibé d’eau froide ou essuyer avec un glaçon: le froid apaise la peau. Du charbon actif en poudre, dilué dans de l'eau jusqu'à obtention d'une suspension épaisse, est superposé à l'éruption cutanée afin d'améliorer l'état de santé du bébé.

Vidéo: Allergie chez le nourrisson et méthodes pour y faire face.

Eruption cutanée dans les maladies infectieuses

Une éruption cutanée sur le visage peut indiquer un début de maladie. À ce jour, de nombreuses maladies associées à une éruption cutanée sont associées, notamment la rougeole, la scarlatine, la rubéole et même des infections intestinales. Ce n’est pas rare et ce qu’on appelle la pyodermie, ou éruption cutanée à staphylocoques chez le nouveau-né.

Dans tous ces cas, l'éruption cutanée ne sera pas localisée sur le visage du nourrisson, mais sur tout le corps, étant située dans des endroits caractéristiques d'une maladie particulière. Par son apparence, vous pouvez déterminer la maladie:

  • une petite éruption cutanée abondante, rose rougeâtre, signe de roséole;
  • bulles de taille moyenne à contenu transparent - varicelle;
  • avec la formation de papules - petits nodules - rougeole;
  • petites taches rosâtres - rubéole.

Contrairement aux cas décrits ci-dessus, l'enfant devient agité quand une éruption infectieuse apparaît, de la fièvre et d'autres symptômes. Dans ce cas, vous devez appeler le médecin immédiatement, car les infections virales sont dangereuses pour le nouveau-né.

Vous ne pouvez donner à votre bébé aucun médicament, y compris des antihistaminiques ou des antibiotiques. Il est nécessaire de les appliquer sous le contrôle obligatoire du médecin.

Causes des taches rouges sur le visage d'un enfant

L'apparition d'éruptions cutanées ou de lésions sur la peau d'un nourrisson est une réaction de son corps aux effets d'un agent pathogène ou d'un irritant interne ou externe. Ayant remarqué la présence de lésions suspectes sur le corps de l’enfant, il sera utile d’être à l’abri des visites chez le pédiatre avec une miette.

Le médecin pourra soit dissiper les doutes, soit consulter un spécialiste, dont la compétence inclut la sélection du schéma thérapeutique correct pour la maladie.

Les causes profondes de l'apparition de taches rouges sur le visage d'un enfant

Apparaître une éruption cutanée avec une teinte rougeâtre sur le corps du bébé sous la force de diverses maladies.

Les éruptions cutanées peuvent apparaître à la suite de:

  • Restructuration post-partum du corps bébé.
  • Pathologies internes.
  • Maladies infectieuses.
  • Allergies - réactions du corps aux effets des irritants.
  • Mauvaise hygiène.
  • Piqûres d'insectes.
  • Facteurs psychologiques

Eruption cutanée due à la restructuration du corps du bébé après l'accouchement

L'apparition d'éruptions cutanées postnatales ou néonatales chez les nourrissons survient entre 7 et 21 jours après sa naissance. L'apparition de rougeurs indique la présence d'hormones maternelles dans le corps du bébé et leur influence sur celui-ci même dans l'utérus.

Malgré l'abondance des boutons, n'ayez pas peur. Les éruptions cutanées ne présentent aucun danger pour les miettes. En règle générale, les points sont localisés sur les joues et le cou, sans contourner le cuir chevelu. Les éruptions cutanées elles-mêmes sont petites, de couleur rose-rouge, sans suppuration et / ou processus inflammatoires, légèrement rugueuses au toucher.

Il n'est pas nécessaire de traiter une éruption cutanée néonatale. La peau de l'acné est nettoyée dès que l'enfant a atteint 2-3 mois.

Éruption provoquée par une pathologie interne

La rougeur peut être le résultat de nombreux facteurs. Le plus souvent, ils sont observés si le corps a une violation sous la forme de:

  • Maladies cardiovasculaires. Une éruption cutanée peut être le résultat de maladies cardiovasculaires ou de signes externes accompagnant une dystonie végétovasculaire, une insuffisance cardiaque. La rougeur peut également être causée par une compression des veines. Avec la dystonie, quel que soit le facteur irritant - émotion forte, effort physique excessif - le teint peut changer complètement. Dans les maladies cardiaques, les rougeurs peuvent être accompagnées d'une cyanose des lèvres, du bout du nez et des ongles. Une rougeur causée par une compression des veines peut apparaître à divers endroits de la peau, où il y a violation du flux sanguin.
  • Pathologies développées dans le tube digestif. Les raisons de l'apparition de taches rouges sur le corps d'un enfant peuvent être: une diminution de l'acidité du suc gastrique, une maladie de la gastrite, un ulcère disloqué dans l'estomac, le duodénum. Ils peuvent également être utilisés dans les cas d'hépatite chronique, de dyskinésie des voies biliaires et d'autres maladies. En cas de pathologies du système digestif, des rougeurs apparaissent généralement sur les joues, le nez et le front. Le plus souvent, ils sont exprimés par des points de grande taille et de forme irrégulière.
  • Maladies endocriniennes. La couleur de la peau du visage peut changer lors du diabète sucré, pathologies développées dans la glande thyroïde.

L'apparition de boutons et d'éruptions cutanées dans les maladies infectieuses

En règle générale, une éruption cutanée n'est pas le seul symptôme d'une infection ayant pénétré dans l'organisme. La maladie peut également provoquer de la fièvre, une faiblesse générale, une perte d'appétit, des maux de tête, des nausées et des vomissements, accompagnés d'un trouble des selles et d'une augmentation de la larmoiement des miettes. En outre, tout cela est compliqué par des douleurs à la gorge, un nez qui coule, un gonflement du visage, des sinus nasaux et du larynx. Dans certains cas, les ganglions lymphatiques peuvent devenir hypertrophiés et enflammés.

Les symptômes décrits le plus souvent complètent:

  • Érythème infectieux. La maladie est causée par le parvovirus B19, qui pénètre dans le corps de l'enfant par des gouttelettes en suspension dans l'air. L'infection s'accompagne d'une légère augmentation de la température, de l'apparition de rougeurs avec des taches, affectant la partie du visage et le corps. Endroits particulièrement sujets aux éruptions cutanées, courbes des membres, du pied. La durée de la période d'incubation varie de 5 jours à 1 mois. Peut être accompagné de maux de tête et d'une légère toux. La maladie n'est pas dangereuse pour les autres.
  • Éruption soudaine. L’infection par l’herpès est la principale cause de l’apparition de la roséole, alias exanthème soudain. Le plus souvent, la maladie affecte le corps des enfants de moins de deux ans. Le chemin d'infection - aéroporté, transmis par un adulte. La durée de la période d'incubation varie entre 1 et 2 semaines. Après cela, la maladie continue avec une période prodromique qui n'est pas accompagnée de manifestations externes. L'infection s'accompagne de malaise général, d'écoulement nasal, de rougeur de la gorge, de gonflement des paupières, d'une augmentation de la taille des ganglions lymphatiques et d'une augmentation de la température. Il y a une possibilité de convulsions. Après quelques jours, la température baisse et le corps se couvre de petites éruptions cutanées d'apparence semblable aux taches roses susceptibles de se faire palper. Au bout de quelques jours, l'éruption devient moins visible, puis disparaît complètement.
  • Varicelle. La varicelle est une maladie virale dont la structure est semblable à celle de l’herpès. Le plus souvent, la maladie affecte les enfants de moins de 15 ans. La voie de transmission du moulin est en l'air. Après infection, la maladie se manifeste généralement après trois semaines. Avant de déclencher une éruption cutanée, elle peut provoquer des maux de tête et des douleurs abdominales. Les éruptions cutanées qui s'étendent sur le visage et le tronc apparaissent d'abord sous forme de taches rouges, puis prennent l'apparence de vésicules à chambre unique. Au début, ils sont remplis d'un liquide clair, trouble au fil du temps. En règle générale, après ouverture spontanée des vésicules, une croûte se forme à leur place. La maladie se poursuit avec l'apparition de nouvelles éruptions cutanées, accompagnées de fièvre. À mesure qu'ils traversent les points, ils sont remplacés par des traces visibles qui disparaissent complètement en une semaine. Combattre les éruptions cutanées - est interdit pour éviter la formation de cicatrices. Un virus incomplètement guéri peut s’arrêter dans la phase latente et se fixer dans les terminaisons nerveuses. Cela causera également des bardeaux dans la région lombaire.
  • Infection à méningocoque. Le méningocoque, qui vit dans presque tous les nasopharynx, est la norme en temps normal. Cependant, si certaines conditions ne sont pas observées, la maladie peut prendre une forme plus active, ce qui entraînera une diminution de la qualité de vie de l'enfant malade. Si le diagnostic a révélé la pénétration de méningocoques dans le sang ou le liquide céphalo-rachidien, il est nécessaire de traiter avec des antibiotiques prescrits par un médecin. Si des bactéries pénètrent dans le sang, cela peut entraîner une septicémie. Le sepsis, en fait, est une infection sanguine. Accompagné de la maladie d'un saut de température et de fréquentes nausées. Au cours des premiers jours de la maladie, le corps de l’enfant se couvre d’éruptions croissantes ressemblant à des ecchymoses. Le plus souvent, les ecchymoses s'étendent aux jambes, aux bras. Souvent - la formation de cicatrices. Dans les cas graves, le développement d'une septicémie chez les jeunes enfants peut entraîner un choc fatal. Par conséquent, le traitement par un médecin doit être commandé immédiatement, après avoir établi un diagnostic précis, ce qui aidera à éviter les conséquences négatives.
  • Corey La durée de la période d'incubation de la maladie est de 2 semaines. Accompagné de faiblesse générale et de malaise. Chez les enfants, il se complique de toux sèche, de yeux rouges et de fièvre. La membrane muqueuse interne des joues est recouverte de petits points de teinte blanche ou grise, qui disparaissent au bout d'une journée. En outre, la maladie se manifeste par des éruptions cutanées se propageant sur le visage, derrière les oreillettes, descendant progressivement dans la région de la poitrine. Après deux jours d'éruption cutanée affectant le pied, le visage du patient devient plus pâle. L'éruption s'accompagne du désir de se gratter, ce qui entraîne des ecchymoses à cet endroit. Au fur et à mesure que les taches disparaissent, elles sont remplacées par la desquamation, qui se produit en une semaine. Lorsque le traitement ne commence pas à l'heure, la maladie de l'enfant peut se transformer en otite, inflammation du cerveau ou pneumonie. Lors de la prescription d'un traitement, celui-ci est souvent complété par de la vitamine A, qui aide à atténuer l'évolution de l'infection. Pour réduire le risque de maladie, l'enfant devrait recevoir un vaccin antirougeoleux universel. Une semaine après l'intervention, le corps peut réagir par de petites éruptions cutanées qui ne durent pas longtemps et qui ne présentent aucun danger pour la santé du bébé.
  • Rubéole La maladie est virale et touche les enfants âgés de 5 à 15 ans. L'incubation de la maladie a lieu dans les 21 jours. Pendant ce temps, le virus ne peut pas se manifester. Après la période tardive, la maladie se manifeste par une gêne, accompagnée d'une augmentation de la température et d'une augmentation de la taille des ganglions lymphatiques dans la région occipitale. Les éruptions cutanées sont des points rose pâle qui ont disparu en quelques jours. Souvent, la maladie n'est pas accompagnée d'éruptions cutanées. Il est particulièrement important que l'infection ne pénètre pas dans le corps de la future mère, car avec une période de moins de 10 semaines, il existe un risque de malformation congénitale du développement du bébé. Après 15 semaines, le risque d'anomalies est toutefois considérablement réduit et la rubéole congénitale ne devrait plus être exclue. À cet égard, une femme envisageant une grossesse devrait être soumise à l'étude de votre corps pour la présence d'anticorps et leur niveau. S'ils ne sont pas retrouvés, il est impératif de se soumettre à une procédure de vaccination.
  • Scarlatine. La maladie débute après l'entrée dans l'organisme de l'enfant d'un streptocoque appartenant au groupe A. La période d'incubation est limitée à une semaine. Dans la phase aiguë, la maladie est accompagnée de malaise général, de fièvre et de maux de gorge. L'apparition d'une éruption cutanée se produit pendant le troisième jour. En règle générale, l'éruption se propage sur le visage, laissant un espace libre dans le triangle nasolabial. Le patient ressent la brûlure des joues, la langue acquiert une teinte pourpre. La disparition de l'éruption se produit dans une semaine.

Allergie - le coupable de l'apparition d'éruptions cutanées

Les enfants intolérants au composant qui compose le médicament, ou à un produit en particulier, sont à risque de réactions allergiques. Les éruptions cutanées dues aux allergies peuvent être de tailles différentes et ne s'étendre que sur le visage, les membres ou le corps entier. Le moment d'allergie le plus désagréable est la démangeaison qui l'accompagne.

Les allergies peuvent conduire à un œdème de Quincke. Cela provoque la consommation d'aliments individuels ou de drogues. L'œdème, qui bloque le larynx, rend la respiration plus difficile. En même temps, on observe un gonflement des jambes et des bras.

L'urticaire peut également être considérée comme une éruption allergique. Se produit avec l'abus de certains produits, des pilules, et peut également être causé par l'exposition au soleil ou au froid.

L'apparition de taches rouges sur le visage d'un nourrisson peut également être causée par une dermatite atopique ou une neurodermatite. Le plus souvent, avec cette maladie, vous pouvez voir l'eczéma, l'asthme et la rhinite. La dermatite se manifeste sur la peau par des papules rougeâtres dont l'intérieur est rempli de liquide. Une sensation typique de la maladie est le sentiment de démangeaisons, d’enfance inquiète la nuit.

Les maladies allergiques comprennent un érythème toxique. Le plus souvent, son apparition peut être trouvée chez les nourrissons. Sur la peau, la maladie se manifeste par des papules et des pustules légèrement jaunâtres, atteignant 1,5 cm de diamètre.Il est parfois possible que les taches aient une teinte rouge. Les éruptions cutanées peuvent se propager dans tout le corps ou apparaître sur ses différentes parties. Au fil du temps, les taches disparaissent d'elles-mêmes.

Eruption cutanée - le résultat d'une mauvaise hygiène

Avec la tendance des miettes à l’érythème fessier, en particulier par temps chaud, une éruption cutanée peut apparaître entre l’entrejambe, les fesses et près de l’anus de l’enfant. L'éruption se présente sous la forme de petits boutons simples rouges ou de leur accumulation. La cause de la rougeur n'est pas la qualité des procédures hygiéniques.

La surchauffe est contre-indiquée chez les enfants car elle peut provoquer une chaleur épineuse. On peut observer l’apparition d’une petite éruption cutanée rouge aux endroits où le corps des miettes est en contact avec les vêtements et à l’intérieur des plis de la peau. Initialement, l'éruption apparaît sous forme de petites bulles se présentant ensuite sous la forme de taches rouges.

Dans les deux cas, le bébé peut être soulagé des sensations désagréables en améliorant l'hygiène et en utilisant les herbes pour se laver. Vous pouvez ajouter de l'eau pour la baignade avec une décoction de train, de camomille ou de calendula.

Eruption cutanée en réaction à une morsure d'insecte

Peut-être que la cause la plus fréquente de taches sur le visage d'un enfant ou de son corps sont les piqûres d'insectes divers. Les piqûres de moustiques et les moustiques sont particulièrement manifestes. Les endroits mordants provoquent des démangeaisons pendant longtemps, peuvent faire mal et parfois la suppuration se produit.

Facteurs psychologiques dans l'apparition de taches rouges

Les rougeurs peuvent souvent être causées par:

  • le stress;
  • névrose;
  • la dépression;
  • stress émotionnel excessif;
  • craintes, incertitudes et autres raisons.

Appel au docteur - à qui aller?

En cas de rougeur chez un enfant qui s'est étendu sur le visage ou sur tout le corps, un examen par un pédiatre est nécessaire. Après avoir reçu le médecin, si nécessaire, donnera une directive pour l'examen:

  • spécialiste des maladies infectieuses;
  • allergologue;
  • dermatologue;
  • un neurologue et d'autres spécialistes.

Lorsque vous avez besoin d'une visite urgente chez le médecin

Un examen urgent par un spécialiste est nécessaire lorsque l'éruption est accompagnée de:

  • nuance bleuâtre des lèvres, de la peau, des ongles;
  • trouble de la conscience, dégradation de l'attention;
  • douleur à la poitrine, à l'étroit, essoufflement;
  • fréquence cardiaque rapide;
  • gonflement des yeux, du nasopharynx, des lèvres;
  • congestion nasale excessive.

Les symptômes décrits ci-dessus peuvent indiquer la gravité du problème nécessitant des soins médicaux immédiats. Pas besoin d'être négligent, car cela concerne la santé et la vie des enfants!

Irritation sur le visage d'un enfant

Les premières semaines de la vie d'un bébé sont très difficiles pour les parents. Surtout s'il s'agit du premier-né, ce que toute la famille a attendu très longtemps. Toute apparence d’écart par rapport à la norme (bien que vous compreniez bien que le concept de norme est toujours en cours d’établissement) provoque l’horreur chez la mère et la peur chez le père. Diverses éruptions cutanées, irritations et autres réactions corporelles du corps les introduisent dans un état de panique. Une éruption cutanée sur le visage d'un enfant de deux semaines est-elle une cause d'excitation? La réponse à cette question est le type d'éruption cutanée et sa cause. De plus, une irritation du nez de l'enfant ou de la bouche aura à nouveau une cause différente et, par conséquent, une action différente.

Causes de l'éruption faciale chez les nourrissons

Les raisons peuvent être nombreuses. L'essentiel, comme dans toute entreprise, n'est pas de paniquer, mais de penser avec sa tête. Si vous comprenez qu’aucune explication logique n’est transmise, rendez-vous chez un pédiatre, si nécessaire, chez un dermatologue. Après le test, il identifiera la cause et prescrira le traitement. En tout état de cause, toutes les irritations autour de la bouche, sur la joue, sur le menton, sous le nez de l’enfant sont dues aux raisons suivantes.

Éruptions hormonales

Vers la deuxième semaine de vie, le fond hormonal du nourrisson commence à se former. Le processus se traduit par l'apparition de petites taches rouges sur le visage. En soi, une éruption cutanée ne devrait pas vous inquiéter. Tout cela vient dans l'ordre de maturation standard et standard de vos miettes. Vous comprenez vous-même qu'il est venu dans ce monde et doit maintenant s'y adapter. L'éruption peut se propager à:

  • Menton;
  • Cou;
  • Poitrine;
  • La partie de la tête, couverte de poils.

Ce genre de violation disparaît d'elle-même en quelques semaines. Votre tâche est de suivre le début de son apparition et le moment où toutes les irritations se sont apaisées.

Réactions allergiques

Le corps du bébé est extrêmement sensible à la nourriture de la mère. Lorsqu'elle nourrit son lait, elle doit clairement suivre les recommandations du pédiatre, si maman ou papa a tendance à avoir des allergies - vous devez utiliser soigneusement tout nouveau produit. Si vous nourrissez des mélanges, approchez-vous-en soigneusement Si le lait maternisé est équilibré, la réaction au lait maternel dépend de ce que la mère mange. Par conséquent, ici, du point de vue des irritations allergiques sur le visage d’un enfant - il est important de maintenir un équilibre entre le produit utile et le produit non allergène.

C'est pourquoi des régimes spéciaux sont développés pour les mères allaitantes. Ils excluent les principaux types de produits, à savoir:

  • Viande fumée;
  • Légumes et fruits contenant du pigment rouge;
  • Les oeufs;
  • Au miel

Ce groupe comprend également tous les aliments allergiques aux parents. Autrement dit, lorsque vous revenez de la maternité, en tant que mère, vous devez clairement savoir que vous ne pouvez pas manger. Le reste peut être ramassé et utilisé dans un mode modéré.

Irritation près de la bouche ou du menton

Cette espèce peut être distinguée séparément, car elle parle le plus souvent d'une salivation abondante. Ainsi, une irritation mécanique de la salive sur le menton peut créer une éruption cutanée supplémentaire sur la peau de la chapelure, ce qui sera considéré comme une maladie. Mais! Vous devez d’abord calculer si la salive du bébé passe vraiment à cet endroit, où l’irritation est, alors ne vous inquiétez pas. Essayez de nettoyer cet endroit avec de la camomille - en temps voulu, le bébé apprendra à avaler et ce problème disparaîtra de lui-même.

Chaleur épineuse

En essayant de protéger le bébé des courants d'air, les mamans le portent trop chaudement. Le résultat est une transpiration et une éruption cutanée sur le visage du bébé. Souffrez particulièrement de cette tête, cou et joues. La chaleur épineuse se produit rapidement et passe également rapidement si vous séchez correctement votre peau en organisant un bain d'air pour votre bébé.

Si votre bébé transpire abondamment, vous devriez le frotter régulièrement avec des lingettes humides spéciales. Et il est préférable de ne pas autoriser la surchauffe et la surtension de l'enfant. Tout cela, à un degré ou à un autre, contribue à améliorer la santé et à irriter la surface des miettes.

Si votre chaleur épineuse ne disparaît pas, même avec des bains d'air réguliers, vous devez ajouter des moyens simples pour l'éliminer. En règle générale, cette chaleur épineuse et toutes les éruptions cutanées sur la tête, le cou, les joues et le front ne sont problématiques qu'en été, lorsque la chaleur est trop forte et que le revitalisant représente plus de mal que de bien pour l'enfant. Par conséquent, des méthodes simples mais efficaces sont utilisées pour choisir le type d'onction pour l'irritation sur le visage de l'enfant:

  • Essuyant avec furatsilina. Vous pouvez appliquer 2 à 3 fois par jour, l’essentiel: ne pas assécher la peau;
  • Lubrification bébé crème. Au besoin, mais aussi très soignée;
  • Frotter les plaies du lait maternel. La méthode a lieu, mais est assez controversée. Par conséquent, si la grand-mère insiste pour «traiter» le lait maternel avec tout, essayez-le, mais si vous constatez une détérioration, changez la méthode immédiatement.

La tâche principale de la mère au moment où l’envergure de l’enfant se manifeste sous la forme d’une irritation de la peau du bébé sur le visage devient trop brillante et douloureuse - non pas pour commencer, mais pour prendre des mesures préventives et un traitement.

Mesures préventives

Comme toute maladie, il est possible de prévenir les irritations de la peau, juste ce dont il faut se souvenir en matière de prévention. Afin de prévenir l'apparition d'une éruption cutanée sur la surface des miettes, vous devez:

  • Chaque jour, baignez le bébé. Pour la salle de bain, vous pouvez utiliser l'extrait de camomille, série, ortie;
  • Essayez de maintenir la température de l'air dans les pièces de 18 à 21 ° C et une humidité de 70%;
  • Lorsque vous allaitez, tenez-vous au régime. Si vous comprenez que tout n’est pas si simple, faites un menu avec votre nutritionniste;
  • En cas d'éruption cutanée, ne pas traiter le visage avec une solution de permanganate de potassium, de solutions alcooliques, de médicaments hormonaux et antibactériens. Tout d’abord, cherchez la cause et ensuite seulement installez une procédure de traitement.

Vidéo utile

Dans son programme permanent, le Dr Evgeny Komarovsky vous dira quoi et quand il est important de savoir quand paniquer et quand l'éruption est simple et qu'il n'y a rien de mal:

Conseils de parents expérimentés

Irina, fils de Michael (1,5 ans)

Le premier enfant est, bien sûr, tellement de surprises. Ils m'ont donné cette merveilleuse petite balle, la voilà couchée dans mes bras et renifle doucement. Et puis on rentre à la maison avec le bébé et on a une vie complètement différente. Chaque jour est semé d'embûches et de surprises: il ne mange pas, c'est beaucoup. Puis, le menton irrité et irrité, il hurle toute la nuit, puis dort, comme si de rien n'était. Que faire, comment être. Avec chaque question, qui est accumulée par dizaines le premier jour - vous ne pouvez pas consulter un médecin, vous n’avez tout simplement pas le temps. Et les décisions doivent être prises rapidement. Par conséquent, à un moment donné, après deux semaines, Mishka avait une irritation des joues. Je suis presque devenu fou. J'ai pris l'avion pour aller à la clinique, j'avais très peur que ce soit une infection, mais il s'est avéré que "la peur a de grands yeux". Ils m'ont parlé des éruptions hormonales, de son "acclimatation" et ont été renvoyés chez eux. Maintenant, avant de commencer à paniquer, j'exhale lentement, je mets de l'ordre dans mes pensées et je continue de penser!

Natalia, fille Anastasia (8 ans), fils Artem (2 ans)

Les deux fois, mes enfants ont eu une irritation des joues pendant l'allaitement. Ma nourriture devait être ajustée de manière rigide, en retirant presque tous les produits, ne laissant que le plus simple. À la fin, tout est revenu à la normale. J'ai nourri les deux enfants jusqu'à un an. Après avoir indépendamment choisi les produits, le goût dont ils aiment. L'aîné, par exemple, aimait beaucoup la purée de courgette et le plus jeune, le potiron. Les gars ont des allergies, mais nous les évitons uniquement en raison d'un régime alimentaire et d'une sélection d'aliments clairs. Seul tout ce qui est simple, utile et aussi naturel que possible nous permet d’éviter une irritation des joues de mes enfants!

Les résultats

En cas de changement de la peau, contactez le pédiatre. Ce n'est qu'ainsi que les parents seront convaincus du choix du traitement et du diagnostic correct, ce qui se répercutera sur la santé de leur bébé. Et le calme des parents est important. Après tout, quand maman est calme, le bébé est calme aussi!

Photo et vidéo: sources Internet gratuites

Eruption cutanée sur le visage d'un nourrisson

Les irritations et les rougeurs de la peau se produisent souvent chez les enfants. La santé des bébés est toujours une source de préoccupation, de sorte qu'une éruption cutanée sur le visage d'un nourrisson entraîne les expériences de ses parents. En effet, une éruption cutanée peut être à la fois un problème indépendant et le symptôme d’une maladie plus grave.

Occurrence

Dans la petite enfance, des éléments pathologiques peuvent affecter la peau du visage et du corps. Plusieurs raisons mènent le plus souvent à la formation d'une éruption cutanée:

  • Au cours des trois premiers mois de la vie d’un enfant, la cause de l’éruption cutanée est généralement due à des troubles hormonaux et à une simple éruption cutanée liée à l’acné. La peau est souvent touchée au visage et au cou. De telles éruptions se passent d'elles-mêmes et ne causent pas un grand inconfort chez le bébé;
  • puis de 3 à 6 mois, les bébés souffrent généralement d'allergies alimentaires et de diathèses, qui entraînent des éruptions cutanées sur tout le corps. À l'heure actuelle, il est important de garder une trace des produits consommés par la femme qui allaite, ainsi que de la composition des mélanges artificiels et des aliments de complément;
  • entre 7 et 10 mois, les enfants deviennent plus susceptibles aux maladies infectieuses. Des taches rouges peuvent apparaître de la rubéole, de la rougeole, de la variole ou de la scarlatine. La période d'incubation de ces affections est d'environ 10 jours.

Outre les raisons ci-dessus, les facteurs suivants peuvent affecter l'éruption cutanée du nourrisson à différents âges:

  • dermatite C'est un problème assez fréquent chez les bébés. On pense que la dermatite atopique, par exemple, affecte tous les 10 bébés. Le fait est que le contact cutané de certains tissus peut souvent entraîner la formation de frottements chez le bébé;
  • chaleur épineuse La survenue de cette maladie est associée à une surchauffe de l'enfant. La transpiration abondante contribue au développement de petites éruptions cutanées;
  • médicaments. Certains médicaments entraînent des effets indésirables chez les nourrissons, dont l’immunité n’est pas encore suffisamment stable;
  • urticaire. Les frottements constants de la peau sur le tissu, le froid ou la chaleur contribuent à la formation d’une éruption cutanée ressemblant à une brûlure d’ortie;
  • dysbactériose. Les troubles du tractus gastro-intestinal chez les jeunes enfants se reflètent sur la peau du visage. Souvent, une éruption cutanée peut être un symptôme d'infection par des vers.

Pour déterminer avec précision la cause de l'éruption cutanée et établir ses méthodes de traitement, vous devez tenir compte des caractéristiques d'une éruption cutanée particulière sur la peau.

  • Éruption rouge. De telles manifestations cutanées sont le plus souvent associées à une diathèse. Le corps de l'enfant est sujet à certaines maladies plus que l'adulte. Les allergies et le déséquilibre acido-basique perturbent les bébés mal nourris, y compris ceux qui allaitent le plus.
  • Eruption cutanée incolore. Les perturbations hormonales du corps sont la principale cause de l'apparition de reliefs transparents sur la peau. L'acné (acné) s'accompagne également de l'apparition de boutons incolores.
  • Petite éruption cutanée. De petites bulles se forment en raison d'une dermatite atopique ou de contact. En outre, les petites éruptions cutanées sont des signes de maladies infectieuses, telles que la scarlatine. Une transpiration importante conduit également à de petites formations cutanées.
  • Peau rugueuse. Le pelage au cours de l'éruption cutanée peut être dû à une réaction allergique, au développement d'une urticaire ou à une dermatite. Il est nécessaire de porter une attention particulière à la qualité des vêtements, des couches et des couches pour enfants, car ce sont eux qui provoquent l'apparition de telles écorchures chez les nourrissons.
  • Éruption cutanée sévère. Généralement, la surface des lésions cutanées augmente si le corps continue à rencontrer un allergène. Une éruption cutanée grave apparaît sur le corps du bébé et au cours du développement actif du virus, tel que la rougeole ou la rubéole.

Rougeur sur le visage du nouveau-né

Selon l'Organisation mondiale de la santé, plus d'un tiers de la population mondiale souffre de divers types de réactions allergiques. Étant donné que la tendance à l'allergie est héritée, le nombre de patients du même âge est en augmentation: le corps de l'enfant se développe, s'adaptant aux conditions de vie et à la situation écologique, donc il est susceptible et vulnérable. Les manifestations cutanées, y compris sur le visage, se manifestent dans presque tous les types de réactions allergiques et constituent un symptôme important de la maladie.

Comment une allergie peut-elle paraître sur le visage d'un enfant

Les manifestations cutanées d'une réaction allergique chez les enfants au cours des premières années de la vie peuvent avoir une apparence différente: rougeur, desquamation, boutons, boutons. On pense que la moitié des nourrissons avant l'âge de 12 mois au moins une fois sont apparus des changements cutanés dans les joues en raison de l'exposition à un allergène.

Presque toujours, les manifestations cutanées sur le visage sont définies comme une dermatose allergique - cette affection nécessite un traitement, mais elle n’est pas considérée comme difficile ou dangereuse. Lorsque les réactions du derme se produisent, il est important de pouvoir les distinguer des symptômes cutanés causés par d'autres maladies:

  1. Il se caractérise également par l'apparition d'éruptions cutanées mais, dans ce cas, elles sont représentées par de petites taches roses autour desquelles il n'y a pas de zone d'inflammation. La chaleur épineuse sur le visage lui-même, en règle générale, n'est pas localisée, plus souvent elle se trouve sur le cou.
  2. La rubéole se distingue des allergies par la présence de ganglions lymphatiques enflés et l'augmentation de la température corporelle. Les éruptions commencent à apparaître sur le visage, puis se propagent dans tout le corps.
  3. La varicelle est également accompagnée de fièvre et d'une éruption cutanée caractéristique. Mais le nombre d'éruptions, même sans traitement, après quelques jours commence à diminuer progressivement. Dans les allergies, cependant, sans éliminer les allergènes et les mesures correctives, les symptômes cutanés ne feront que progresser.
  4. Les piqûres d’insectes ont l’apparence de bosses rouges et enflammées, mais elles ne se propagent pas dans tout le corps, mais les manifestations cutanées allergiques se développent avec le temps.
  5. Lorsqu'il est infecté par la rougeole chez un bébé, en plus d'une éruption cutanée, une faiblesse, une fièvre, une toux et un mal de tête apparaissent, ce qui n'est jamais le cas d'une réaction allergique.

En plus des manifestations cutanées, les allergies peuvent avoir d'autres symptômes:

  • gonflement de la muqueuse nasale, ce qui provoque un nez qui coule;
  • sensations désagréables, coupantes dans les yeux;
  • difficulté à respirer, apparition de sifflets;
  • éternuer;
  • Œdème de Quincke.

Types de manifestations allergiques sur la peau chez les enfants de moins de trois ans

Selon la nature de la réaction et les caractéristiques de l'organisme, diverses manifestations allergiques peuvent apparaître sur le visage.

Éruption cutanée Peut être de nature primaire et secondaire. Parmi les éruptions cutanées primaires comprennent:

  • des papules (gonflement rouge dominant la peau et perdant sa couleur lorsqu'il est pressé);
  • ulcères (la cavité du gonflement est remplie de contenu purulent, donc le centre a un point blanc);
  • ampoules (petit œdème irrégulier);
  • vésicules (tubercule clairement défini rempli de liquide).
  • des croûtes de tissu mort (gale);
  • écailles et érosion (résultant de l'ouverture de vésicules et autres formations).

Taches rouges. Ils ne sont pas palpables avec les doigts, ne s'élèvent pas au-dessus de la peau, mais ont des bords et une coloration vive.

Œdème de Quincke sur le visage. Des poches peuvent apparaître sur les paupières, les joues, les lèvres et les muqueuses de la bouche.

Causes des taches rouges sur les joues et autres changements cutanés

Décrire clairement le mécanisme d’apparition de modifications de la peau lorsqu’il est exposé à un allergène est assez difficile, car ce processus recouvre un grand nombre de systèmes et d’organes. Chez les nouveau-nés et les nourrissons, le plus souvent, il existe des réactions spécifiques aux produits alimentaires (formule lactée, lait maternel lors de l’utilisation de certains aliments ou complément alimentaire). Il peut y avoir d'autres causes de manifestations allergiques sur le visage:

  • l'utilisation de femmes ou d'autres moyens de soin de la peau;
  • utilisation trop active de produits chimiques ménagers;
  • exposition au pollen, à la poussière domestique ou aux poils d'animaux;
  • prendre des drogues;
  • facteurs physiques, tels que le froid.

L'allergie froide commence toujours dans les zones ouvertes du corps, chez les enfants, en marchant dans la rue, c'est le visage.

Comment traiter

Il n'existe pas de schéma unique qui conviendrait pour traiter tous les cas d'allergies chez les enfants, mais l'effet thérapeutique repose sur des étapes obligatoires telles que:

  • identification et élimination de l'allergène;
  • si nécessaire, élimination de l'allergène du corps du bébé;
  • prendre des médicaments pour réduire l'intensité de la réponse de l'organisme à un allergène;
  • effets locaux sur la peau affectée;
  • des mesures préventives qui réduisent le risque de re-développement de la réaction.

Pommades et crèmes

Les préparations topiques, produites sous la forme de pommades, de gels, de crèmes et d’émulsions, sont nécessaires pour traiter la peau endommagée et soulager les symptômes désagréables. Grâce à ces moyens, les démangeaisons et autres sensations douloureuses peuvent être éliminées, l'intensité du processus inflammatoire ou du gonflement peut être réduite et la guérison de l'éruption cutanée accélérée. Les moyens externes peuvent être divisés en deux groupes: type hormonal (strictement contre-indiqué jusqu'à l'âge de trois mois) et type non hormonal. Le deuxième groupe a un effet plus modéré, il est donc préférable dans le traitement des enfants de moins de trois ans.

Considérez quelques-uns des outils les plus populaires:

  • La crème Gistan agit de manière apaisante sur la peau, aide à rétablir l'immunité locale, soulage l'inconfort et la sensation de sécheresse. Mettez-le sur les zones endommagées avec des mouvements légers pas plus de 4 fois par jour. Parmi les contre-indications, seule l'intolérance individuelle aux composants.
  • Actovegin stimule la circulation sanguine, accélère les processus de guérison et de réparation des tissus. La composition est appliquée sur la peau en couche mince, la durée d'application est déterminée par le médecin.
  • Solcoseryl active les processus métaboliques dans les tissus, accélère le processus de guérison des dommages et remplit une fonction protectrice. Appliquer 1 à 2 fois par jour, est contre-indiqué en cas d'intolérance individuelle.
  • Le gel de Fenistil est utilisé avec succès pour soulager les démangeaisons.

Un médecin peut prescrire des médicaments actifs et des cosmétiques pour améliorer l'état de la peau.

Galerie de photos: comment frottis des lésions sur la peau

Traitement avec des médicaments par voie orale

Le traitement des allergies implique une diminution de la sensibilité à l’agent causal d’une réaction agressive du système immunitaire de l’enfant. Ce processus est complexe et prend du temps. Pour atteindre l'objectif, un effet complexe est appliqué. L'application locale de pommades et de crèmes ne soulage que les symptômes et seules des préparations spéciales peuvent traiter de la cause des manifestations allergiques de la peau. Un médecin peut être désigné pour la réception interne des fonds de trois groupes:

  1. Antihistaminiques. Minimiser la réponse du système immunitaire et soulager les symptômes. Seul un médecin peut déterminer le bon médicament pour un bébé!
  2. Enterosorbents. Nécessaire pour éliminer l'allergène du corps de l'enfant (Enterosgel, Smekta).
  3. Corticostéroïdes. Ces médicaments hormonaux ne sont prescrits aux bébés que si les autres traitements échouent.

La durée de la prise du médicament est déterminée par le médecin, qui prend en compte la complexité de la situation et l'âge de l'enfant.

Quoi d'autre pour aider le bébé

La première chose à faire pour les parents est de limiter ou d’éliminer complètement l’effet des allergènes sur le corps de l’enfant. Cela apporte certains ajustements au mode de vie et au système alimentaire, surtout si l’on considère que les allergènes les plus courants chez les enfants sont les produits. En plus de l'exclusion de l'allergène, une femme qui allaite devrait également limiter la consommation d'aliments présentant un statut allergique élevé: fruits de mer, agrumes, œufs, noix et chocolat.

Lors du traitement des allergies, boire ne se limite pas à une femme qui allaite ou à un bébé.

Il convient également de respecter un certain nombre de règles générales:

  • bain bébé seulement dans de l'eau propre;
  • lors du lavage, utilisez des produits spéciaux sans danger pour la peau des enfants;
  • habiller l'enfant avec des vêtements de coton;
  • jetez les jouets de mauvaise qualité de matériaux synthétiques inconnus.

Prévention

La prévention des manifestations cutanées d'une réaction allergique est réduite à éviter l'allergie elle-même. Pour minimiser le risque qu'un enfant développe un tel problème, les recommandations suivantes vous aideront:

  • N'abandonnez pas l'allaitement et ne le terminez pas avant que l'enfant ait un an.
  • Une femme qui allaite devrait, si possible, suivre un régime hypoallergénique.
  • La pièce où se trouve l'enfant doit être nettoyée à temps - poussière et humide.
  • L'oreiller et la couverture d'un bébé ne doivent pas être duveteux ou en laine.
  • Il est préférable de limiter le contact avec le bébé.
  • Les parents devraient prendre des mesures pour renforcer le corps de l'enfant.

La physiologie du nouveau-né n'est pas la même que celle d'un enfant adulte. Après la naissance, le bébé prend le temps de s'assurer que tous les organes et systèmes extérieurs à l'utérus commencent à fonctionner normalement et deviennent complets. Au cours de cette période, certains bébés présentent toutes sortes de changements de couleur de la peau, imperfections, tumeurs et autres modifications, dont la plupart sont très étranges. La plupart d’entre eux seraient vraiment étranges s’ils se produisaient chez une personne âgée, mais ils sont normaux ou au moins insignifiants lorsqu’ils surviennent au cours des deux premières semaines de la vie d’un enfant.

Chez le nouveau-né, il y a toujours de nombreux changements immédiatement après la naissance, allant de la couleur de la peau à certaines de ses qualités. Certains de ces changements ne sont que temporaires et peuvent faire partie des phénomènes physiologiques que chaque enfant transmet après la naissance. Certains changements cutanés, tels que les taches de naissance, peuvent être permanents. Comprendre les changements physiologiques et pathologiques chez les nouveau-nés peut vous aider à comprendre si un enfant est en bonne santé ou non.

La couleur de la peau d’un enfant peut varier considérablement en fonction de son âge, de sa race ou de son groupe ethnique, de sa température et du fait qu’il pleure ou non. La couleur de la peau chez les nourrissons change souvent sous l'influence de l'environnement ou de modifications de la santé. La peau du nouveau-né variera en fonction de la durée de l’âge gestationnel. Les bébés prématurés ont une peau mince et rose pâle, il peut y avoir une teinte bleue. La peau d'un bébé né à terme est plus épaisse et devient immédiatement rouge. Au deuxième ou au troisième jour du bébé, la peau est légèrement éclaircie et peut devenir sèche.

La pathogénie de la rougeur physiologique de la peau d'un nouveau-né réside dans les modifications de sa circulation sanguine immédiatement après la naissance. Quand un bébé est né, la peau a une couleur rouge foncé, encore plus proche de la couleur pourpre. Ceci est dû au fait que dans tous les cas pendant l'accouchement, l'enfant souffrait d'hypoxie temporaire. Et puisque l'enfant ne respirait pas, le dioxyde de carbone n'était pas évacué à ce moment-là. Le dioxyde de carbone, associé aux globules rouges, donne un tel teint. Tous les enfants naissent donc avec une peau rouge vif. Lorsque l'enfant commence à respirer de l'air, la couleur de la peau devient plus claire, puis devient rose. Une telle rougeur de la peau commence généralement à s'estomper le premier jour. Les bras et les jambes du bébé peuvent rester bleutés pendant plusieurs jours. C'est la réponse normale à la circulation sanguine immature de l'enfant. Cependant, la couleur bleue des autres parties du corps n'est pas normale. Au cours des six prochains mois, la peau de votre bébé développera sa couleur permanente.

Le visage du nouveau-né peut également paraître rouge, en particulier lorsque l'enfant est agité, lorsqu'il mange ou pleure. Immédiatement après la naissance, le bébé pleure souvent et bouge ses membres. Son visage devient généralement rouge ou violet-rougeâtre, quelle que soit son appartenance ethnique. Plus tard, le visage peut devenir plus léger jusqu'à ce que l'enfant redevienne affamé ou fatigué, ce qui provoque des pleurs et le visage peut redevenir rouge. Tout cela est dû au fait qu’en plus des caractéristiques structurelles de la peau et de l’érythème physiologique après la naissance, les nouveau-nés ont une réaction particulière à tous les stimuli. Le système nerveux sympathique d'un nouveau-né, qui contrôle la digestion, le rythme cardiaque, la respiration, la transpiration et la dilatation des vaisseaux sanguins, commence à s'adapter à tout après la naissance. Il ne régule pas très bien les fonctions du corps, y compris le tonus vasculaire de la peau. Cela conduit au fait que toute expérience émotionnelle chez un nouveau-né active le système nerveux sympathique, ce qui ne peut réguler rationnellement le tonus vasculaire de la peau, ce qui conduit à un érythème. C'est la réponse normale du nouveau-né à un état émotionnel excité.

Ainsi, les causes physiologiques de la peau rouge chez le nouveau-né sont la réaction de la peau et des organes respiratoires aux premiers mouvements respiratoires, ainsi que la réaction du système nerveux aux stimuli.

Dans certains cas, un visage rouge peut signaler un problème. Un enfant qui a surchauffé peut avoir le visage rougi ou une éruption cutanée de chaleur rouge sur le front. Si vous laissez le nouveau-né à la lumière directe du soleil, cela peut provoquer un coup de soleil.

Il existe des cas où la peau présente des taches rouges ou des taches de couleur différente, auquel cas la cause peut être un hémangiome ou des taches de naissance congénitales. Dans de tels cas, vous devriez toujours consulter un médecin, car toutes les taches peuvent paraître similaires, mais leurs caractéristiques sont différentes.

Il est nécessaire de connaître un autre rougissement pathologique de la peau, pouvant entraîner d’autres symptômes, sur fond de rougeurs et de gonflements graves de la peau. La cause de cette affection peut être un érythème toxique.

La dermatite des couches, l'érythème fessier et les lésions cutanées infectieuses sont d'autres causes de peau rouge chez le nouveau-né.

Éruption physiologique sur le visage d'un nouveau-né

Les variantes physiologiques de l'éruption incluent l'acné chez les nouveau-nés. Ce sont de petits boutons blancs ou jaunes, situés dans la zone frontale, sur le nez, le menton et le contour des yeux.

Cette petite variante de l'acné jaune de la norme.

L'acné néonatale fait référence aux conditions limites. Se produit chez 20% des bébés.

La cause de cette éruption cutanée chez le nouveau-né est due aux hormones de la mère, qui ne s'est pas encore stabilisée après l'accouchement. Avec le lait, lors de l'allaitement, l'enfant reçoit une quantité accrue d'œstrogènes, ce qui provoque le blocage des glandes sébacées.

L'acné des nouveau-nés ne nécessite aucun traitement et, au bout de 3 à 4 mois, passe de lui-même.

La localisation la plus fréquente de la mia est le nez.

En aucun cas ces boutons ne doivent être écrasés, maculés de pommades, traités avec des solutions alcoolisées. Cela peut provoquer l’infection et, par conséquent, la suppuration et la formation de cicatrices.

Eruption pathologique sur le visage d'un nouveau-né

Les causes d'éruptions pathologiques peuvent être variées:

  • réactions allergiques;
  • contact avec des substances irritantes pour la peau;
  • infections cutanées;
  • maladies infectieuses, se manifestant par une éruption cutanée;
  • piqûres d'insectes.

Réactions allergiques

Une éruption allergique classique (éruption d'ortie) se présente sous la forme de papules de tailles variées (comme une ortie), sujettes à la fusion et à la formation d'une surface rouge unie. Les joues sont la principale localisation d'une éruption allergique sur le visage d'un nouveau-né.

Urticaire sur le visage de l'enfant.

Ce type d'éruption se caractérise par des démangeaisons et une anxiété chez l'enfant. Il n'y a pas de fièvre ni de symptômes d'intoxication, ce qui le distingue des autres maladies.

En règle générale, la cause de l’allergie chez le nouveau-né est une erreur dans le régime alimentaire de la mère pendant l’allaitement ou une mauvaise sélection du mélange pour une alimentation artificielle.

La dermatite atopique fait également référence aux maladies allergiques et est associée à une prédisposition génétique aux allergies (atopie), qui est transmise par l'un des parents.

La sécheresse, la desquamation et la formation de plaque sur les joues sont une manifestation classique de la dermatite atopique.

Les principaux symptômes de la maladie sont les démangeaisons, en particulier après le bain, la peau sèche, le gommage, la formation de plaques sur le visage, les membres, les fesses, le cuir chevelu, l'apparition d'une alopécie focale et l'apparition de taches blanches sur la peau. La maladie peut être saisonnière, avec des périodes de bien-être et d’exacerbation.

Quand un enfant grandit, il peut être guéri, mais il peut se transformer en d'autres maladies associées à l'atopie (asthme, psoriasis, neurodermatite, eczéma).

Nécessite une surveillance obligatoire et un traitement par un pédiatre et un dermatovénérologue.

Contact avec les irritants cutanés

La dermatite de contact se développe à la suite du contact avec la peau d'un vêtement d'enfant lavé avec des détergents synthétiques contenant divers parfums, ainsi que lors d'un contact avec des tissus synthétiques et en laine.

Une variante de la dermatite de contact est la dermatite de la couche, qui se produit lorsque la peau d’un nourrisson entre en contact avec l’urine et les selles, lorsque la couche n’est pas remplacée à temps.

La dermatite de contact se manifeste par une rougeur, un gonflement de la peau dans la zone de contact avec une substance irritante, ainsi que par l'apparition d'une éruption cutanée sous forme de nodules, de cloques, d'érosions. Une hyperpigmentation peut survenir après guérison dans la zone endommagée.

Infections cutanées

Bactérienne

La cause la plus fréquente de lésions cutanées bactériennes chez les enfants est le staphylocoque, qui conduit au développement de la vésiculopulthusis.

Cette maladie est associée au développement d'une inflammation purulente de la bouche des glandes sudoripares. Manifesté sous la forme de petites bulles de couleur blanche ou jaune, remplies de pus. Les bulles s'ouvrent spontanément, formant une plaie recouverte d'une croûte.

Bulles remplies de pus - un signe de vésiculopultélose.

Localisation des éruptions cutanées: dos, poitrine, cou, membres.

Les bébés les plus susceptibles aux vesiculobusters.

Fongique

La cause d'une éruption cutanée sur le visage d'un nouveau-né peut être une infection fongique, en particulier une dermatite à candidose.

Il convient de noter qu’en plus du visage, une dermatite à candidose peut toucher l’aine, les fesses, le dos, le ventre, les bras et les jambes.

La maladie débute par un rougissement de la zone cutanée et la formation de bulles qui se décomposent en érosion mineure. Ensuite, l'érosion se confond, formant de grands foyers à bords festonnés. Un trait distinctif de cette maladie est la présence de zones de "dépistage" à côté du foyer principal.

Maladies infectieuses se manifestant par des éruptions cutanées

Pour les maladies infectieuses impliquant une éruption cutanée sur le visage, en plus des manifestations cutanées, il est typique:

  • fièvre
  • symptômes d'intoxication (maux de tête, faiblesse, perte d'appétit);
  • toux
  • nez qui coule;
  • maux de gorge;
  • douleur abdominale.

La variabilité des symptômes dépend du pathogène spécifique et de la forme sous laquelle la maladie apparaît.

Maladie virale causée par le virus à ARN.

Entre le moment de l'infection et les premiers symptômes, il s'écoule de 9 à 17 jours.

La maladie débute de façon aiguë avec une forte augmentation de la température, une inflammation de la conjonctive, de la sclérotique, des paupières, également caractérisée par une toux et un écoulement nasal.

Le deuxième jour, des taches blanches à bord rouge apparaissent dans la bouche (taches de Filatov-Koplik).

Le troisième jour, une éruption cutanée apparaît sous la forme de nodules et de taches rouges qui grossissent rapidement et fusionnent pour former une grande surface rouge.

Pour la rougeole, le phasage est typique: d'abord, une éruption cutanée apparaît sur le visage de l'enfant, puis sur le corps et le troisième jour sur les jambes.

À partir du troisième jour d'apparition, l'éruption cutanée commence à disparaître dans le même ordre. Après la disparition complète, en règle générale, la pigmentation et le pelage restent.

Rubéole

La rubéole survient des jours 11 à 21 après l’infection.

La maladie commence par une augmentation de la température et l'apparition d'une éruption cutanée sous la forme de petites taches qui ne sont pas sujettes à la fusion. La propagation de l'éruption, comme avec la rougeole, de haut en bas, mais beaucoup plus rapide. En plus de l'éruption cutanée, les patients souffrent de maux de gorge, de toux sèche et de conjonctivite. Après 2 à 3 jours, l'éruption disparaît, ne laissant aucune zone d'hyperpigmentation ni de desquamation.

L'éruption rubéoleuse n'est pas sujette à la fusion.

La maladie, en règle générale, chez les jeunes enfants disparaît sans laisser de trace, ne laissant aucune complication.

La rubéole est particulièrement dangereuse pour les femmes enceintes, en raison du risque de malformation fœtale et d'interruption de la grossesse.

Scarlatine

La scarlatine est une infection bactérienne dont l'agent responsable est le staphylocoque.

La maladie commence 2 à 7 jours après l'infection.

Les premiers symptômes sont des rougeurs et des maux de gorge, des amygdales hypertrophiées.

Les éruptions cutanées apparaissent au bout d'une journée après les premiers symptômes, elles sont rouge vif, en petits points, couvrent tout le corps, souvent accompagnées de démangeaisons. Un symptôme caractéristique de la scarlatine est l’absence d’une éruption cutanée au niveau du triangle nasolabial - un triangle blanc scarlatin.

Les éruptions cutanées s'accumulent en 2 à 3 jours, puis disparaissent progressivement. Une disparition complète se produit en une semaine, laissant derrière la peau une desquamation.

Éruption soudaine

Infection virale aiguë pouvant provoquer une éruption cutanée chez le nouveau-né et les jeunes enfants.

La maladie débute par une augmentation de température allant de 39 à 40 º, qui dure 3 jours. Le quatrième jour, la température baisse brusquement et une éruption cutanée apparaît. L'exanthème soudain se caractérise par une éruption maculo-papuleuse de couleur rose qui se propage dans tout le corps.

En plus d'une forte fièvre et d'éruptions cutanées, les enfants s'inquiètent de leur faiblesse générale, de leur manque d'appétit. Une augmentation des ganglions lymphatiques cervicaux de l'oreille et du dos est possible.

L'herpès

Pendant l'accouchement, lors du passage du fœtus par le canal utérin, il est possible que la mère infecte l'enfant par le virus de l'herpès. Ceci, par la suite, peut provoquer une éruption cutanée sur le visage du nouveau-né.

Pour une infection herpétique, une éruption cutanée sous forme de bulles à contenu transparent ou trouble est caractéristique: à la place des bulles éclatées, il se forme une érosion recouverte d'une croûte.

Au lieu d'éclatement des bulles, des érosions se forment, recouvertes d'une croûte.

L'éruption est localisée sur les lèvres, la peau du visage, la muqueuse buccale.

Piqûres d'insectes

Les piqûres d’insectes se caractérisent par une éruption d’urticaire avec trace d’injection au centre de la cloque et des démangeaisons qui, en règle générale, sont peu prononcées.

Les ampoules néonatales dues aux piqûres d’insectes peuvent être très grosses.

Le visage est la localisation la plus fréquente des éruptions cutanées chez le nouveau-né, car il s'agit du seul endroit qui ne soit pas recouvert par des vêtements ou une couche-culotte chez l'enfant.

La cause des morsures peut être:

Les morsures des abeilles, des guêpes et des bourdons sont les plus dangereuses car leur poison peut provoquer une réaction allergique grave, ainsi qu'un gonflement prononcé des tissus mous (œdème de Quincke). Avec la localisation de ce dernier dans la région du cou, du pharynx, du visage, un risque d'asphyxie est possible et, sans soins médicaux rapides, un résultat indésirable est possible.

Types d'érythème

L’érythème du nouveau-né se caractérise par une rougeur de la peau du bébé. Il peut apparaître comme une rougeur sur le visage d'un nouveau-né ou une éruption cutanée sur le corps. Selon ce qui cause l'érythème, il existe deux types. L’érythème physiologique est une réaction du corps de l’enfant à un nouvel environnement. C'est le processus d'adaptation de la peau du bébé au monde environnant.

Comme on le sait, de nombreux systèmes organiques d'un nouveau-né ne fonctionnent pas correctement. Cela concerne notamment le système de thermorégulation. La peau de l'enfant ne peut pas réagir aux changements externes comme elle le fait pour la peau d'un adulte, ce qui entraîne l'apparition de divers types de changements sur la peau. Dès que le bébé s'adapte aux nouvelles conditions de la vie, ces manifestations cesseront.

Il existe un autre type d'érythème - toxique. Cela se produit souvent comme une continuation de l'érythème physiologique, comme une réaction allergique au lait maternel.

Rougeur de la peau chez le nouveau-né atteint d'érythème

Avec l'érythème physiologique, les changements suivants se produisent dans la peau. Le processus d'adaptation de la peau aux nouvelles conditions externes s'accompagne d'un flux sanguin accru. Cela conduit au fait que la couleur de la peau du bébé change. Elle devient rouge. Parfois, la rougeur de la peau chez les nouveau-nés ne s'étend qu'aux bras et aux jambes et affecte parfois tout le corps de l'enfant. L'érythème physiologique se développe habituellement 2 à 3 jours après la naissance et passe à la 2e semaine de la vie.

Les manifestations de l'érythème toxique semblent différentes. Dans ce cas, la rougeur de la peau du nouveau-né ressemble à une éruption cutanée ou à des taches rougeâtres. Parfois, ils peuvent obtenir une teinte grisâtre. Dans la partie centrale, vous pouvez voir un petit flacon rempli de liquide. Ce type d'érythème apparaît le plus souvent sur les plis des bras et des jambes, ainsi que sur le cuir chevelu. L'érythème toxique peut également ressembler à une rougeur sur le visage d'un nouveau-né.

Comment traiter les rougeurs chez les nouveau-nés atteints d'érythème?

Heureusement, l'érythème du nouveau-né n'est pas dangereux et ne nécessite aucun traitement spécial. Les experts recommandent de limiter les soins habituels pour votre bébé. Après le bain, l’enfant doit être mouillé avec une serviette pour ne pas endommager les bulles érythémateuses. Les bains à air sont le meilleur moyen de lutter contre vos érythèmes préférés. Ainsi, la peau "s'habituera" rapidement aux nouvelles conditions et commencera à fonctionner correctement. Aucun traitement spécial ou traitement n'est requis.

Quoi d'autre peut causer des rougeurs chez les nouveau-nés?

Les rougeurs aux endroits où passent les vaisseaux, se traduisant par des taches et des rayures de couleur rose, sont appelées télangiectasies. La télégiégiectasie se manifeste souvent par des rougeurs sur le visage du nouveau-né sur le pont du nez, la lèvre supérieure et les arcades sourcilières. De plus, des rougeurs peuvent apparaître à l'arrière de la tête. Les taches peuvent devenir rouges lorsque le bébé pleure, mais il ne faut pas avoir peur. D'habitude, à l'âge d'un an et demi, toutes les manifestations de télangiectasie disparaissent.

Souvent, les jeunes mères doivent faire face à des rougeurs au fond d'un nouveau-né. Et ce n’est pas surprenant, car une partie du corps du bébé n’est pas dans les conditions les plus favorables. Il est recouvert d'une couche qui, bien qu'elle permette à la peau de "respirer" selon les fabricants, n'assure toutefois pas le contact de la peau avec l'air. La situation s'aggrave si la mère ne tire pas le bébé après avoir utilisé les toilettes. La rougeur sur le pape du nouveau-né peut alors être prononcée, en particulier si la peau du bébé est très sensible.

Cela ne veut pas dire qu'une telle réaction est la conséquence d'une maladie, mais peut concerner sérieusement un bébé. Afin d'éviter cela, vous devez d'abord choisir la bonne couche. Ce n’est un secret pour personne que les mêmes couches jetables ne conviennent pas à tous les enfants. Il arrive qu'avant de trouver "votre" couche, vous devez passer par plusieurs types.

Il est également recommandé d'utiliser des moyens spéciaux «sous la couche», qui contribueront à atténuer l'effet agressif sur la peau du bébé. Ces fonds sont vendus dans toutes les pharmacies ou dans les magasins pour enfants. Le plus simple d'entre eux est la poudre pour bébé.

Eh bien, le moyen principal de lutter contre les rougeurs chez le pape d'un nouveau-né consiste à utiliser des bains d'air. Le bébé doit être laissé nu le plus souvent possible. Mieux encore, si ce bébé cul sera sous l'influence de la lumière du soleil (bien sûr pas au plus fort de l'activité solaire). La durée du bain de soleil ne doit pas dépasser 10 minutes. Pendant la saison froide, le bébé peut être étendu près de la fenêtre pour que les rayons du soleil lui tombent dessus.

En général, les bains d'air ne sont pas seulement un moyen de lutter contre toutes les rougeurs, mais aussi de durcir le bébé. Par conséquent, ils ne doivent en aucun cas être négligés si vous voulez que votre bébé soit en bonne santé et que sa peau soit lisse et veloutée.

1. Poitrine sur la peau du bébé nouveau-né

La peau d'un bébé né récemment est exposée à divers facteurs d'exposition dans le nouvel environnement, qui diffère considérablement de l'utérus confortable de la mère, où il est resté et s'est développé pendant une longue période de 9 mois.

La plupart des changements sur la peau d'un nouveau-né au cours du premier mois de sa vie sont temporaires. Les petits boutons sur le visage des nourrissons sont assez fréquents au cours des premières semaines, puis passent sans laisser de traces. Une telle éruption physiologique est normale et ne nécessite pas de traitement spécifique. Néanmoins, montrer un enfant présentant une éruption cutanée à un pédiatre ne serait pas superflu, surtout si les boutons causaient de l'anxiété et de l'inconfort aux miettes.

Les boutons sur le visage d'un nouveau-né peuvent être causés par des facteurs héréditaires, des maladies infectieuses (par exemple, le molluscum contagiosum), une réaction allergique, des troubles hormonaux. L'examen par un spécialiste, ainsi que les tests nécessaires, aideront à démarrer le traitement à temps et à arrêter rapidement le développement de la maladie.

2. 7 PRINCIPALES RAISONS D'APPARENCE DE PISTORS SUR LE VISAGE DU NOUVEAU-NÉ

Examinez les raisons qui provoquent l'apparition d'une éruption cutanée sur le visage d'un nourrisson et examinez les options de traitement pour la maladie dans chaque cas:

• Milia (comédons fermés). Photo

Papules à pois de couleur jaunâtre ou blanche, qui apparaissent individuellement ou par petits groupes sur le visage du bébé. Des boutons similaires sont caractéristiques pour beaucoup de bébés. Comme les ouvertures des canaux sébacés des glandes immatures se forment progressivement, de petites obstructions se forment;

Le traitement de cette acné sur la peau n'est pas prévu et, à mesure que les glandes mûrissent, elles disparaissent.

• Petites éruptions cutanées sur le visage du nouveau-né en raison d'une réaction allergique.

Les causes les plus courantes sont l'ingestion d'allergènes dans le corps avec du lait maternel, ainsi que des irritants externes (particules de détergents pour la lessive, shampooings, crèmes, laine, literie).

Les signes caractéristiques sont des boutons rouges sur le visage, des rougeurs sur la peau, des démangeaisons.

Les symptômes disparaissent quelques jours après l'élimination de la cause de l'allergie chez le nourrisson;

• Eruption hormonale. Photo

Apparaissent habituellement sur le visage du bébé au cours des 2 premières semaines suivant sa naissance. Si, pendant la grossesse, le corps de la mère avait une forte teneur en hormone estrol, de petits boutons rouges peuvent apparaître sur les joues du nouveau-né, passant parfois au dos et au cou. Souvent, un petit abcès se forme au centre du bouton.

Un traitement spécial n'est pas nécessaire, car avec l'égalisation de l'équilibre hormonal de l'éruption disparaîtra. Mais vous pouvez lubrifier les zones enflammées de la peau avec une crème spéciale pour bébé si l'enfant craint les démangeaisons;

• Chaleur épineuse. Photo

De petits boutons rouges apparaissent d'abord dans les plis du cou de la peau du bébé et peuvent ensuite se propager au visage du bébé.

Élimination de la maladie: régularisez l’humidité dans la pièce, faites plus attention aux procédures hygiéniques (essuyez régulièrement les plis de la peau de bébé avec des tampons ou des serviettes hygiéniques);

• Dysbactériose (diathèse).

Au cours des premiers mois de la vie d’un enfant, la microflore intestinale se forme progressivement. Si le nombre de micro-organismes pathogènes dépasse la norme, une dysbactériose se développe et, associée à d'autres symptômes de la maladie (distension abdominale, coliques intestinales, problèmes de selles), des éruptions cutanées et des rougeurs peuvent apparaître sur le visage du nourrisson;

• Eruption cutanée causée par les conditions climatiques changeantes.

Des changements soudains de la température ou de la pression atmosphérique, les déplacements dans un autre pays peuvent provoquer de l'acné sur le visage, sur la tête et sur d'autres parties du corps du nouveau-né.

• allergie au froid. Photo

Certains bébés peuvent être allergiques au froid. Le symptôme principal est une éruption cutanée sur les joues après une promenade en saison froide. Pour éviter l'apparition de boutons, appliquez une crème protectrice spéciale sur la peau de l'enfant.

3. MÉTHODES DE TRAITEMENT ET DE PRÉVENTION

Comment prévenir l'apparition d'éruptions cutanées sur la peau du bébé et en éliminer les causes, si les boutons apparaissent toujours "sur le visage"?

Recommandations importantes:

√ laver quotidiennement le visage d'un nouveau-né avec de l'eau bouillie tiède;

√ Pour prévenir l'apparition d'une éruption allergique, éliminez de votre régime les aliments susceptibles de provoquer l'apparition d'allergènes dans le lait maternel. Si les boutons allergiques continuent à apparaître, assurez-vous de consulter un allergologue pédiatrique pour éliminer le facteur provoquant. Si nécessaire, le pédiatre prescrira des antihistaminiques adaptés aux nourrissons;

√ Détergents que vous utilisez lorsque vous donnez le bain à votre bébé, éliminez-les très soigneusement, car les résidus peuvent irriter la peau. Les installations de bain elles-mêmes doivent être adaptées à la peau délicate et sensible d'un enfant, elles doivent être hypoallergéniques.

√ les boutons peuvent être traités avec un tampon avec une solution de manganèse, de sorte qu'ils sèchent plus rapidement et disparaissent sans laisser de traces;

√ Retirez très soigneusement les restes de nourriture des joues de bébé. Si la mie présente une éruption cutanée sur le visage, le frottement important dans la zone d'inflammation peut entraîner la pénétration de microbes à travers les boutons touchés.

√ le traitement d'une éruption infectieuse à la maison sans consulter un expert constitue un danger pour la santé du bébé! Les médicaments antiviraux ou antibactériens ne peuvent que prescrire un médecin!

√ Si la peau du bébé a une chaleur piquante (boutons rouges ou rosâtres), l’éruption cutanée peut être éliminée à l’aide de bains avec ficelle ou de camomille, ainsi que de bains d’air, à l’aide de moyens spéciaux séchant. Et surtout, ne placez pas l'enfant au dessus de la mesure lorsqu'il est à l'intérieur ou à l'extérieur par temps chaud;

√ contrôler l'humidité et la température de l'air dans la pépinière. L'humidité doit être comprise entre 40 et 60% et la température entre 18 et 22 ° C.

Une Autre Publication Sur Les Allergies

Quelle et comment analyser un papillomavirus humain?

Le papillomavirus humain est connu en tant que maladie infectieuse, entraînant des croissances sur la peau présentant une structure dense et une surface rugueuse.


Faire bouillir dans l'oreille - les causes, le diagnostic, le traitement avec des médicaments et des remèdes populaires, le retrait

Un furoncle progressif dans l'oreille bloque le conduit auditif, est lourd de complications pour la santé et nécessite un traitement immédiat.


Taupes sur les doigts - ce que les signes disent

Quelle est l’importance des taupes sur les doigts - la question que beaucoup se posent. Il s'avère que les marques sombres sur notre corps n'apparaissent pas simplement.


Comment enlever rapidement et correctement le wen sur le visage

Wen, ce sont des lipomes, des tumeurs bénignes. Il est préférable de ne pas les toucher inutilement, mais si elles apparaissent sur le visage ou dans des endroits où elles gênent les mouvements, cette honte, bien sûr, doit être supprimée.